71
Commentaires

Copé, contre le complot des àpoilistes

Qu'est-ce qu'on rigole, chez les rigolos de Twitter !

Derniers commentaires

Copé ou pas ce qu'on écope c'est une fuite en avant sur un fait divers anodin;
incroyable en 2014 dans 1 pays dit développé;
ah le sexe, toujours tabou ?
Sourire, voire rire, à la lecture de cette sympathique chronique de dérision "rigolarde"... pour un non sujet.
Merci Mr D S, Je vous sens en forme en ce moment. L'effet Cohen peut être ?
Copé, il croit à plein de trucs faux...Il a bien cru qu'il avait été élu président de son parti !
Eh Copé !

Merci d'élever les dés bas. C'est à cela que l'on reconnait un homme des tas. Poil au zizi.
[quote=Le matinaute]Toujours est-il que le mammouth tremble. En toute discrétion, "Tous à poil" vient d'être rétrogradé sur le fameux site gouvernemental des "ABCD de l'égalité". Le livre n'est plus qu'une ressource "complémentaire". Il n'est plus "sélectionné" par le site officiel, mais simplement "recensé". Il n'est plus destiné à être "utilisé en classe", mais simplement "consulté par les enseignants". On voudrait donner raison sur toute la ligne aux semeurs de panique, qu'on ne s'y prendrait pas autrement.

Ce truc est tout simplement fascinant; s'agissant des ouvriers ils regardent ailleurs, des manifestants de Notre Dame des Landes ils envoient la troupe, mais pour les bourgeois... ils tendent la main (demain le bras).

C'est très intéressant cette colère de Copé, pas pour le plan com', mais parce que ce monsieur est un responsable politique et qu'il pose indirectement la question « est ce qu'aujourd'hui un(e) militant(e) de la LCR à le droit d'écrire un livre? ».

D'ici peu la question va être « est ce que c'est de l'art? » et pourvu que, cette fois, on ne demande pas au ministre de l'intérieur.
Emission sur un abbé du début XXè - un mec un peu barge - qui voulait censurer tout un tas de chose. JY Mollier, professeur à l'UVSQ, vient de sortir un livre sur lui, et compare Copé à ce mec : c'est là.
un drôle d'oiseau....à plumes.......ce Copé

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=597254847011385&set=a.104743489595859.6774.100001806258489&type=1
TOUS A POIL ! ! !
Et sinon, quelqu'un arrive à le prendre au sérieux quand il déblatère sur un bouquin ? Quand vous voyez sa tronche au JT, ayez toujours en tête cette photo en compagnie de Takkiedine, et tout ce que cela implique. Il n'en a rien à foutre de ce bouquin. Mais vraiment rien. On devrait inventer un crime de "tentative de foutre la merde dans la tête des gens".
La bande à Copé s'en prend maintenant au Sourire qui mord, une collection terminée depuis belle lurette. Tous aux abris !

http://www.bedetheque.com/BD-Crapougneries-202718.html
A cet égard, l'émission de là bas de mercredi était bien plus salvatrice que n'importe quelle chronique.

La bas j'y étais

Tout celà est une comm insignifiante de pauvre types qui cherchent à occuper le terrain merdiatique pour cacher leurs incompétence, et / ou leur engagement dans des politiques déplorables, sur les sujets complexes qui fâchent vraiment... C'est celà qu'il faudrait proclamer haut et fort, au lieu d'argumenter sur leurs polémiques inutiles.
Copé, il me rappelle un truc écrit il y a longtemps. Mais c'est un texte encore disponible dans les bonnes pharmacies.
Ça s'appelle Tartuffe.
J'ai été voir sur le site des producteurs du livre en question, comme recommandé par D.S. J'ai lu ceci :

"Au contraire, dans la violence à laquelle doivent faire face les enseignants, c'est l'habit qui est attaqué, la représentation de l'Etat, dans cette quête de sens pour ceux que la lutte des classes désempare. En la dévêtant, cet album nous rappelle que dedans la maîtresse, il y a une femme qui chaque jour dans l'arène de l'école, se jette à l'eau"

L'apoilisme comme outil de la lutte des classes ? La maîtresse habillée comme représentante de l'Etat complice de l'oppression bourgeoise capitaliste ? La maîtresse habillées qui se jette dans le combat contre ses jeunes élèves ? Des jeunes élèves qui sont victimes de l'oppression capitaliste et qui luttent contre leur maîtresse qu'ils devraient mettre à poil pour instaurer immédiatement et définitivement la société sans classe et la fraternité universelle ?
C'est vrai, j'ai vérifié...il n'était pas à poil dans la piscine de M. Takieddine.
Il nageait pépère.

De l'utilité du maillot de bain pour se voiler la face!!!
Faut le comprendre aussi ce pauvre Jean-François. Avec la politique menée actuellement par le gouvernement, il n'arrive pas à critiquer son action, vu que le Hollandisme n'est qu'une prolongation du Sarkozysme.
Ce salaud de Hollande qui lui vole ses repères, ses valeurs de droite, son libéralisme, quelle honte !
Du coup, il se rabat sur les miettes Jean-François, même les plus insignifiantes.
En fait, je le plaindrais presque. Un jour, quand il sera vieux, quand toutes ses manoeuvres politiques, ses coups de com' et autres ne lui serviront plus à rien, Copé risque d'être tenté de faire le bilan. Je ne lui souhaite pas trop.

Et franchement, imaginer ce petit vieux en train de se demander ce que la France retiendra de lui, c'est assez triste. Parce que même s'il conserve sa malhonnêteté intellectuelle au niveau actuel, il aura bien du mal à ignorer le fait qu'on se souviendra de lui pour une polémique sur un gamin qui n'a pas eu de pain au chocolat ou le contenu d'un livre pour enfants. Qui se souviendra des luttes intestines de l'UMP dans 30 ans ? Des responsables du grand mouvement homophobe et islamophobe qui aura marqué les années 2010 ? Tout ça sera flou. Par contre, le fait qu'un homme aie réussi, par deux fois, à amener au devant de la scène médiatique plus d'une semaine des évènements aussi futiles qu'un pain au chocolat ou un livre pour enfants, j'aurais du mal à l'oublier.

Non, j'espère pour lui qu'il fera de la politique jusqu'à la fin. Ça lui évitera l'introspection.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.