51
Commentaires

Consigny : Ruquier, le récidiviste

Commentaires préférés des abonnés

Merci pour la chronique. 


Dans l'après midi, il retweeta un confrère perplexe devant tant de surface médiatique à l'arrivée d'un nouveau chroniqueur dans une émission bien plus commentée, à la vérité, que regardée. 

Plus tard, son site intern(...)

Si le fait d'aligner de telles inepties, genre parler avec mépris du travail des cheminots alors qu'on est soi-même un bourgeois parisien tout ce qu'il y a de plus hype,  ça consiste à présenter un visage politique, c'est qu'on est au bout du bo(...)

Connaissais pas mais il a surtout l'air très con. le genre de petit mec conscient de sa médiocrité,  qui va se faire un nom en prenant systématiquement le contre pied du discours ambiant et en se rendant détestable, faute de mieux. Pitoyable, à (...)

Derniers commentaires

apres avoir vu dupont-aignan chez ruquier , on comprend que ce qui compte pour cette meute , ce monde , c'est "d'être sympa"...... et aujourd'hui certains auteurs delaissés par la crtique appose a leur bandeau publicitaire , sur le livre , "chroniquer par ruquier" ....voila .....


Il est à vomir ce type ! Je ne l'avais jamais ni vu ni entendu et je vais faire en sorte de très vite l'oublier...

Charles Consigny, pour l'avoir entendu souvent aux grandes gueules sur RMC, est un des pires idéologues de droite que j'ai jamais entendu. Aucune intelligence, que de l'idéologie.


Pendant les présidentiels les remords de Ruquier ont été salués, ici aussi, alors que c'était du pipo, avec comme seule motivation, la peur que la gauche passe , alors il fallait que la droite dise , "je me suis trompée",évidement  salué par tout les gaucho de service .. Franchement croire en la parole de ses guignols, c'est croire qu'Hollande etait un ennemi de la finance, que MAcron n'était ni de gauche ni de droite, c'est en faite  être con, et sans mémoire, ou de droite. Et bien sure de nous prendre pour des cons comme le font si bien les maitres des bobos Macron/Hollande. 

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Une question : est ce notre redevance qui sert à payer ce genre de trou du cul ?

Il fut un temps où l'émission de Ruquier était intéressante. Polac, Zemmour, Naulleau... la polémique avait du style et même parfois du fond. On avait un peu l'impression d'une version policée, normalisée, d'un  Droit de Réponse adapté à l'air de notre temps, si conformiste, aseptisé. Et puis l'asepsie a fini par tuer tout intérêt et l'on en est arrivé aux aigreurs de Mme Angot, agréable comme un reflux gastrique ou d'un Yann Moix, tellement fasciné par sa propre intelligence littéraire qu'il en oublie son public. Le pauvre Dupont-Aignan en fit les frais l'autre samedi, déchaînant des fureurs aussi aigres que sottes. A tel point que Ruquier, éructant qu'on ait pu l'assigner aux beaux quartiers honnis, en oublia que le seul interlocuteur dont l'avis aurait valu sur la question était Sylvain Tesson. Prudemment, celui-ci se tint cois. Il avait raison: ONPC dans ses ultimes avatars ne mérite plus que silence et fermeture du poste. 

Là, cher matinaute, vous nagez à donf dans la bourgeoisie intellectuelle de gauche, vous cochez toutes les cases. Aller décréter que les gens passant dans cette émission en ressortent avec un vernis sympathique, c’est ne jamais la regarder. Pas plus tard que samedi dernier, Dupont-Aignan s’est révélé, repaît, dans l’imbécilité réactionnaire des plus crasses. Bref, vous oubliez totalement la possibilité que le téléspectateur utilise ses neurones pour apprécier le propos d’un tel ou une telle. Enfin, cher bourgeois de la gauche intellectuelle, il faut vous y faire, il ne peut y avoir qu’un seul discour, humanisté ouvert, etc, etc, il y a place aussi pour une parole du type de celle qu’articule ce jeune-homme, on l’entend à tous les coins de rue, quant ce n’est pas dans les familles ou les cercles d’amis et chose étrange, lorsqu’on y est réfractaire, on ne les adopte pas pour autant, il doit très certainement en aller de même à la télévision....

Un coup de fatigue ?

Mangez un con-signy et ça repart !

Mais, qui regarde les émissions de Ruquier ? Qui lit  le "Point " avec Con-signy,  Gernelle ?

Suis-je vraiment si " hors du temps " ?


Merci pour la chronique. 


Dans l'après midi, il retweeta un confrère perplexe devant tant de surface médiatique à l'arrivée d'un nouveau chroniqueur dans une émission bien plus commentée, à la vérité, que regardée. 

Plus tard, son site internet mis en ligne, un montage vidéo du chroniqueur, accompagné d'un article répétant ce qui était déjà dit partout sur le chroniqueur.

Du coup, il retweeta un confrère et ancien collaborateur qui retweetait cet article. 

Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le sixième jour

Le lendemain matin, il écrivit sa chronique quotidienne sur l'arrivée de ce chroniqueur.

Dans la foulée, il tweeta sa propre chronique en la titrant "faut il médiatiser l'arrivée du nouveau chroniqueur? "

Il regarda son oeuvre, il vit que cela était bon, et il se reposa. Ce fut le septième jour.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Connaissais pas mais il a surtout l'air très con. le genre de petit mec conscient de sa médiocrité,  qui va se faire un nom en prenant systématiquement le contre pied du discours ambiant et en se rendant détestable, faute de mieux. Pitoyable, à éviter. Pauvre Ruquier, il tombe bien bas, obligé d'écumer les égouts.


 Ruquier fait les soldes : Charles Consigny ? Il restait qui sur le marché ?

à ceci près que j'appellerais ça du fillonisme plutôt que du "macronisme profond". 

Je connais des électeurs.trices de Macron convaincu.e.s qui ne se reconnaissent pas dans la politique migratoire ni l'affaiblissement du service public. La valeur de l'argent, au coeur du macronisme certes, c'est un truc de droite et de centre-droit des affaires, cette bourgeoisie libérale, mais il ne faut pas oublier pour autant ce à quoi on a échappé : l'ultralibéralisme réac d'un Fillon (qui, lui, aurait coupé à la hache dans les dépenses publiques, et appliqué le programme du FN à l'égard des migrant.e.s).


Un peu comme la différence entre Merkel et son aile réac-xénophobe de la CSU, pointée par le Monde dans son édito très germanophile hier, et ici le Monde a raison : sans Merkel, on aurait fait mourir plus de migrants encore en 2014-2016 en Europe. Que Merkel soit infiniment plus respectable que Macron sur les migrant.e.s c'est une autre évidence qui ne doit pas altérer notre jugement global sur ce qu'est le macronisme : un juppéisme - technocratique et conservateur à la fois. Encore une fois, l'analyse qui me semble la plus pertinente ces derniers temps est celle de Jadot.

Reconnaissons à Ruquier, Roux, Pujadas, Lapix, Delahousse,  etc… le droit de choisir leurs chroniqueurs et leurs invités comme bon leur semble.

Déplorons que ce soient souvent (toujours) les mêmes. Je ne crois pas que l’émission de Ruquier soit forcément plus pernicieuse qu’une autre (à choisir entre les énumérées plus haut y compris etc).

On n’est pas obligé de regarder. Il existe d’autres « espaces de communication », y compris sur Internet

Et puis, faisons confiance aux « gens » (qui ne sont pas si stupides). Mine de rien, ils s’en aperçoivent ;o)

Si le fait d'aligner de telles inepties, genre parler avec mépris du travail des cheminots alors qu'on est soi-même un bourgeois parisien tout ce qu'il y a de plus hype,  ça consiste à présenter un visage politique, c'est qu'on est au bout du bout du bout de la société du spectacle. 


Je ne suis pas situationniste, mais je dois bien reconnaître que le fait que vous, DS, vous intégriez les propos de bistrot de Zemmour comme des messages politiques, est une défaite pure et simple de la pensée.


Il faut raison garder : le talk show est une aimable discussion qui n'a aucune prétention, sinon celle de distraire.

Si les beaufs veulent se divertir avec Zemmour et Consigny, c'est leur problème. Ils pensent ce que dit Zemmour (qui d'ailleurs ne pense pas, il pérore et pontifie, moralise et déblatère), et le pensaient avant Zemmour. Comme il parle bien et avec facilité et fluidité, ils considèrent qu'il est leur représentant, mais ça reste le niveau de réflexion d'un Trump ou d'un Macron biberonnés aux préjugés de droite et à la pensée courte : yaka....


J'insiste sur le fait que la politique est un champ autonome : ce n'est pas seulement l'économie comme le pensent les marxistes, ce n'est pas l'alignement de propos de comptoir . C'est un espace propre qui a existé à la télévision française, mais qui a été kidnappé par la société du spectacle, c'est-à-dire ce que nous permet de donner à voir le capital triomphant et destructeur.

Todd a bien analysé toute les contradictions de Zemmour, que ce qu'il reprochait aux autres, il le pratiquait lui-même d'une autre façon.  Et son ton "moral" n'est que moralisateur. Et ce sera la même chose pour Consigny.

Quant à l'idée que la personne qui équilibrerait Consigny, c'est Christine Angot, c'est carrément risible.


Tout ce beau monde s'engraisse bien à notre santé. Si des personnes  ont envie de regarder, grand bien leur fasse. Mais d'après moi, ça ne leur fera pas changer d'idées....


Si ce Consigny, signé ou pas, dit des choses de ce genre c'est qu'il y a de l'audience derrière, il y a des tonnes de miliciens nostalgiques ou par ADN qui approuvent la provocation. Ce Consigny c'est le troll nouveau genre apparemment, plus réac encore que Zemmour et moins apte à l'énonciation de ses lubies et moins apte à la réparti si j'en juge les commentaires


Lorsque la marée noire se sera répandue du Viktororanistan à la Macronielepenie en passant par l'Itasolini et les United States of Donald Ruquier viendra avec son rictus ricaneur figé et avouera sous les ténèbres : "Je regrette d'avoir donné la parole à Consigny ici chaque semaine (de 2018 à..., NDR). Je suis en train de me rendre compte que j'ai participé à la banalisation de ces actions-là"

" -même moi, chroniqueur chez Ruquier, je ferais sans doute un boute-en-train acceptable"

Si vous le dites...

@si aspiré par le trou noir cosmique...grande difficulté pour le sauver...aide demandée.


1- papier hier à 19h54 Consigny

2- un matinaute ce matin à 9h16 Consigy-ONPC


hier je commentais : 


"Convoquer le vide dans une émission au néant sidéral ne peut amener que de la vacuité supplémentaire à la bouffissure ambiante.

Nous vivons une époque formidable."


ce matin je confirme et je signe.

Que sera demain?  Peut-être


" la joie non dissimulée de Zemmour: "chez Ruquier, on est chez nous""



 Je regarde rarement " On n'est pas couché" et je ne connaissais pas M Consigny  . La question que je me suis posé est :" est il parent de l 'actrice Anne Consigny  au charme mystérieux" ?  On peut adresser de nombreuses critiques à Laurent Ruquier ,mais il cherche à maintenir un certain équilibre. Pourquoi ne pas évoquer le départ de Yann Moix  vers une émission de Thierry Ardisson ? Je trouve qu'il est plus acceptable de participer à une émission de Ruquier  qu' à une émission d' Ardisson.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.