22
Commentaires

Comment une sénatrice américaine a acculé un PDG de banque

Une vidéo filmée au Sénat américain et vue... plusieurs centaines de milliers de fois. Le PDG de la banque américaine Wells Fargo, John Stumpf, a été auditionné mardi 20 septembre par la commission bancaire du Sénat américain. Il devait répondre de la création de deux millions de faux comptes au nom de ses clients et s'est retrouvé en grande difficulté face à la sénatrice démocrate du Massachusetts, Elizabeth Warren. Warren a acculé Stumpf en lui posant encore et encore les mêmes questions, l'empêchant presque de répondre.

Derniers commentaires

Bof la mafia des banksters et ses complices politiciens font un petit show pré-électorale à l'intention des sans-dents décérébrés, rien de bien neuf...
Je rêve d'une banque... française qui s'en prendrait autant dans la gueule pour ses malversations que ce banquier. :D
Comment arrêt sur images a commencé à faire des titres putaclic.
Finalement, c'est peut-être un moindre mal d'autoriser le port d'armes : cette femme est un véritable fusil à pompe. On en manque cruellement par ici.
C'est jouissif, mais ce type aura juste passé un mauvais moment, il s'en fou, et son compte en banque est bien rempli. Les anglo saxon grugent comme des malades, ensuite les petits payent de leur emploi et même de la prison, les gros eux son juste bousculés, et disent, pardon, pardon, et voilà, faut être un Madoff pour payer un peu, en même temps il a arnaqués des riches, alors que la ce sont les petit qui ont été grugés.
Le système Anglo saxon est aussi immonde que le notre, en pire, il veut faire croire en sa justice.
hmmm, il dit bien "this was by one percent of my people" ?

pourquoi ils en en vire 5300/26500 = 2% alors ?

https://en.wikipedia.org/wiki/Wells_Fargo
une sénatrice compétente qui connaît le dossier .Impressionnant
"l'empêchant presque de répondre."
C'est pas Strumpf qui se serait laisser acculer.
Elizabeth Warren n'en est pas à son coup d'essai, elle connait bien les dossiers et elle a déjà percuté bon nombre des criminels de la finance...
Ses vidéos tournent, mais il suffit à ces gras messieurs de négocier quelques miettes aux pigeons et ils ne seront pas poursuivis.
Bizarrement elle soutient Clinton qui est pourtant la marionnette vendue à Wall Street (entre autres), un ticket Clinton-Warren est évoqué, pendant la campagne bien sûr... Comme Obama-Stiglitz... mais si Bush 41 (pour Bush 43 on sait pas encore), Clinton 42, ont endorsé Clinton 45, on peut prédire que la valeureuse Warren ne sera pas au casting de l'après-élection...
Bien sûr nous aimons ces Robin des Bois, ces gens qui soudain acculent ceux qui ont l'habitude d'écraser les autres.
Nous les aimons car ils bouleversent le scénario d'intouchabilité.

J'engage les lecteurs d'@SI à lire cet article et regarder ces vidéos
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.