12
Commentaires

Comment marche "Essence", l'appli qui met en lumière la pénurie

C’est une carte de France constellée d’orange qui commence à inonder les sites de presse en ligne. Mise au point par l’équipe qui gère l’application Essence, elle permet en temps réel de rendre compte des stations-service à court de carburant. Mais qui est derrière cette appli qui illustre la pénurie d’essence ? Rencontre avec l’un de ses créateurs, Pierre Auclair.

Derniers commentaires

(et sinon pour soutenir le mouvement, le mieux c'est encore d’accélérer l'épuisement et de faire des pleins, le but du jeu c'est bien "on bloque tout")
Je rêve, ou cette carte de la pénurie correspond à celle des catho-zombies de Todd ?
La carte correspond surtout à la densité de la population française, (qui doit correspondre à la densité des stations essence) avec une très jolie et très visible diagonale du vide au milieu. A part l'Alsace Lorraine qui ne semble pas ou peu concernée.

Sinon, j'ai lu dans l'Est Républicain que les quelques stations franc-comtoises en situation de pénurie d'après l'appli ne l'étaient pas du tout en fait ... Ca ne m'étonne pas. Pas de raison que seulement 5 stations (chiffres d'hier) dans la région soient concernées et pas les autres.
parce qu'elles sont approvisionnés depuis l'étranger?

parce qu'elles sont approvisionnés depuis l'étranger?

Pas bête pour l'Alsace Lorraine. ;)

La carte correspond surtout à la densité de la population française, (qui doit correspondre à la densité des stations essence) avec une très jolie et très visible diagonale du vide au milieu.
Yup.
Lors de la précédente "grève du pétrole", les petits bleds avaient plus de pétrole que les gros. On s'habitue à tout...
En même temps ce sont les populations des petits bleds qui peuvent le moins se passer de la voiture, donc, quelque part...y'a un peu de justice dans tout ça.
Étrange que l'on n'entende pas davantage de gens pointer du doigt notre addiction au pétrole, une fois de plus mise en lumière par cette pénurie (que la droite dénonce comme un échec - une faiblesse - du gouvernement alors qu'elle a connu les siennes aussi...).
Merci beaucoup.

De mettre en évidence que "l'information", concept clé du bon fonctionnement du "marché" à la sauce libérale, l'information donc est elle même soumise aux dures lois du marché.
De montrer une fois encore que la rationalité est totalement absente des processus de décision des offreurs et des demandeurs.

Nous sommes sous l'empire d'essence.

Je sais je l'ai déjà faite. Il faut bien que je m'économise.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.