50
Commentaires

Comment la France insoumise joue au clash sur CNews

Habitué des débats de la chaîne info, l'Insoumis David Guiraud porte le fer face à ses contradicteurs avec une recette faite de clash, de punchlines, et d'une promotion post-émissions sur les réseaux sociaux. Exemple avec le dernier débat en date.

Commentaires préférés des abonnés

Merci pour cet article. 


J'imagine quelqu'un qui atterrirait en 2021 en provenance de l'après guerre, et qui lirait la phrase :

"Puis elle répète que la déportation des Juifs ne figure pas au "programme" de Génération identitaire".  

Qu'on en (...)

Je pense aussi qu'il a raison d'y aller vu la façon dont il débat. Il est tranchant, calme et factuel. 

Quand des gens de gauche ou soi disant de gauche mais qui n'ont pas le niveau ou la technique c'est un désastre et donc contre-productif.&nbsp(...)

Un  article tout fait  intéressant . Je trouve qu'il est bien que des gens de gauche combattifs aillent sur des plateaux télés  plus ou moins contrôlés par la Droite. Il y faut du talent .

Derniers commentaires

Guiraud peut bien s'échiner à clasher et à punchliner sur CNews, LFI est aux fraises et le sera encore en 2022, les derniers sondages prévoyant un nouvel affrontement Macron-Le Pen au second tour. Libé s'empare du sujet avec sa Une qui fait polémique :


2022 : "J'ai déjà fait barrage, cette fois c'est fini."

Entre colère et déception, les électeurs de gauche interrogés par "Libé" redoutent la fnale annoncée par les sondages, et appellent au réveil de leur camp. Pour beaucoup, pas question de revoter Macron même face à Le Pen.


C'était prévisible, mais le plus drôle ce sont les réactions de certains représentants de la droite dite "modérée".

Entre autres exemples, ce tweet de Bruno Bonnell, député En Marche, est révélateur de leur panique :

NON ! Le combat contre les extrèmes est un devoir. La mission politique est de rassembler pas de déchirer la Nation. Quelque soit la frustration, ne franchissons aucune ligne noire. 

Les 15 mois qui nous séparent de la Présidentielle s'annoncent distrayants.


Quand est ce qu'il va sur CNews Schneiderman pour jouer au  Clash avec les néo-nazis ?

L'absence de recul critique des médias sur Dubai est aussi flagrante et choquante concernant les projets urbains que la ville prétend lancer. Voir sur ce sujet : "Ces fabuleux projets d'urbanisme qui n'ont jamais vu le jour à Dubaï"

Quelque chose ne fonctionne pas ici tout d'un coup.


 On constate que les auteurs des émissions ou des articles,  s'incluent dans les commentaires. Pour préciser une démarche, une méthode, un choix.


C'est une erreur capitale. Le journaliste, en son âme et conscience rédige, s'exprime, il n'a pas à plaire., il a fait ses choix. Sa liberté est là. Le ou les lecteurs lisent, commentent, déçus ou non, leur liberté est là.


 Si on ouvre un troisième acte, tout le monde perd. C'est un peu comme si un élève refaisait le cours d'un professeur, ou si un professeur refaisait l'exposé de l'élève. 

Il y a l'auteur, il y a le lecteur. 


 Le journaliste perd de son autonomie, ce faisant.


Un  lecteur insatisfait  a deux solutions : il réagit (les commentaires )  ou il s'installe dans la création d'un modèle alternatif, pour démontrer que lui il sait faire mieux que tout le monde.  

 

Sur Mélenchon, il reste un tribun formidable. Ce qui est beaucoup. 


Sur la FI, beaucoup de ses élus se sont révélés d'excellents débatteurs. 


 Feraient-ils, pour autant,  des gouvernants susceptibles de résoudre l'horreur du système économique, qui s'appelle le capitalisme? De le transformer?  La réponse est simple, non;

(inutile d'aller chercher Lordon pour préparer la salade, il n'en est pas capable)


 Personne , à l'heure actuelle n'en a  les moyens ou/et l'intelligence. . Personne,  et si peu le veulent.... 


Si, un seul : le virus.  

Ben, tout ça me parait parfaitement de bonne guerre et bien joué.

Il n'y a pas de raison de ne pas utiliser les armes à disposition quand ceux d'en face le font.

En plus, il a tout pour lui le gamin, propre sur lui, posé, réfléchi, rien à voir avec l'hirsute expansif et mal embouché que je suis. MDR :-)

On dirait que ça défrise...

Un fasciste se fait taper sur la gueule pour ses idées et on nous dit “nononnonononn il faut combattre la fascisme sur le terrain des idées”. Un type combat le fascisme sur le terrain des idées et on nous dit “!nonononononnono pas comme ça!”.. A un moment donné ça va se voir!

Le clash, le buzz, ... C'est nul.  Désolée. Ca prouve surtout que nous avons affaire à des personnes incapables de débattre du fond, d'une situation, de l'état de la société, d'un programme pertinent pour répondre aux attentes du plus grand nombre. 

Quant à CNEWS, c'est un concentré de merde fascistoïde. La gauche s'honorerait à ne pas y mettre les pieds pour valider un marketing politique indigne et méprisant d'une droite nationaliste, étriquée, conservatrice et réactionnaire.

Bonjour, à la lecture des commentaires je retrouve les dilemmes habituels auxquels je suis confronté en tant que représentant syndical "invité" par la hiérarchie dans tout un tas de "groupes de travail" et autres comité théodule : 

y aller => se retrouver cerné par la direction et écouter un monologue stérile ("on n'a pas le choix, c'est ça ou .... "(choisir ici selon la boutique: les licenciements/ le déclin/ l'apocalypse) car le "dialogue social" c'est surtout le monologue de la direction.

ne pas y aller => se faire reprocher de pratiquer "la chaise vide", ne plus être informé, être marginalisé.


C'est un jeu où à tous les coups on perd sauf si on est en réalité dans le camps du pouvoir concerné.

Je dirais surtout qu'il apporte un peu de vérité sur un plateau qui n'en a jamais trop l'habitude. Cela fait du bien sur des plateaux à majorité d'extrême-droite.

L'extrême droite est empêtrée dans un paradoxe de base, comment continuer de faire de la propagande antisémite (car c'est leur "identité" profonde) et soutenir (ardemment) le gouvernement de l'état d'Israël. 


Du coup, c'est vraiment un acte de vérité de mettre en évidence cette réalité, réalité bien connue de ceux qui suivent la question mais inconnue de la masse des gens. C'est bien dommage (en fait, c'est inadmissible) que les journalistes ne s'y collent pas, c'est leur travail principal de nous aider à démêler ça. 


Que la France Insoumise fasse ce boulot, c'est plutôt une bonne nouvelle. Et que ASI, avec un titre ambigu, attaque la chèvre et le chou, par contre... c'est pas une nouvelle parce que c'est pas nouveau, mais ça fait un peu râler.

Le titre « joue au clash » est-il simplement mal trouvé, ou bien la nuance péjorative est-elle volontaire ?

Article intéressant.  Ce qui retient mon attention c'est ce que dit Gueraud "pourquoi les journalistes ne jouent pas leur rôle en rappelant les faits ". Effectivement on constate que sur les plateaux et pas seulement sur la chaîne de la droite extrême CNEW mais sur toutes les chaînes il peut être dit n"importe quoi sans que le meneur de revue n'interviennent lorsque les faits énoncés sont faux. C'est la trumpisation de la vie politique et journaliste.  Dans ce cas précis le journaliste intervient en appui de Cluzel pour la défendre. C'est une technique très au point dans les interview d'un politique par 3 ou 4 journalistes. Lorsque l'un est en difficulté , le meneur de jeu intervient pour venir à sa rescousse.


je me pose encore la question,  faut il y aller ou pas. J'ai envie de dire ca depend, on voit bien qu'a minima en periode electorale il faut occuper le terrain, en dehors je suis moins sur.....  mais quitte a y aller autant être prépare avec des éléments factuels et faire le buzz sinon a quoi bon. 

Seul bemol je ne suis pas fan de ces petits montages videos qui ont tendance a tronquer le propos mais  n'etant que tres rarement sur twitter je m'en fous un peu.

Merci pour cet article. 


J'imagine quelqu'un qui atterrirait en 2021 en provenance de l'après guerre, et qui lirait la phrase :

"Puis elle répète que la déportation des Juifs ne figure pas au "programme" de Génération identitaire".  

Qu'on en soit là, à débattre de ça (La déportation des Juifs : oui ? non ? abstention?) en dit beaucoup sur la violence souterraine de cette époque glaçante. 

Ce qui a été dit est-il vrai ? Cela semble factuel.

Ce qui n'a pas été dit, entache ou non ce qui a été dit ?

Je pense aussi qu'il a raison d'y aller vu la façon dont il débat. Il est tranchant, calme et factuel. 

Quand des gens de gauche ou soi disant de gauche mais qui n'ont pas le niveau ou la technique c'est un désastre et donc contre-productif. 

Quand on va chez l'ennemi faut être armé et savoir contre attaquer. 

Un  article tout fait  intéressant . Je trouve qu'il est bien que des gens de gauche combattifs aillent sur des plateaux télés  plus ou moins contrôlés par la Droite. Il y faut du talent .

J'estime qu'aller sur ces chaines c'est contribuer à les faire vivre. Je trouve donc que c'est au minimum une erreur. On n'est plus à l'époque où pour toucher les gens on était obligé d'aller sur les quelques chaines disponibles. 

Ceux qui regardent ces chaines regardent aussi des trucs sur internet dans des environnements plus modérés et moins hostiles, c'est là qu'il faut aller.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.