207
Commentaires

Combat autour de Mein Kampf

Imaginons. Début 2016, trois ou quatre éditeurs publient des traductions concurrentes de Mein Kampf,

Derniers commentaires

Dans le 16e arrdt, des nostalgiques d'Hitler vandalisent les Tziganes du cirque Romanès, et les menacent de mort.
Bonne ambiance également sur les réseaux sociaux : La candidate PS Loubna Méliane porte plainte, après avoir reçu des messages d'insultes et de menaces sur Twitter.
Extrait de Une trop bruyante solitude, de Bohumil Hrabal:

"Plein de coeur à l'ouvrage, je faisais disparaître dans la cuve de ma presse mécanique Hitler et sa suite entrant dans Danzig libérée, Hitler entrant dans Varsovie libérée, dans Prague, dans Vienne, dans Paris libérées...Hitler dans l'intimité, Hitler à la fête des moissons, Hitler et son fidèle chien-loup, Hitler en visite chez les soldats du front, Hitler en tournée d'inspection sur le mur de l'Atlantique, Hitler en route vers les villes soumises de l'Est ou bien de l'Ouest, Hitler penché sur ses cartes d'état-major...Et plus j'écrabouillais de Hitler, de femmes, d'hommes et d'enfants délirants, plus je pensais à ma Tsigane qui, elle, ne délirait jamais et ne désirait rien d'autre qu'allumer mon poêle pour préparer son goulasch et remplir ma cruche de bière, elle ne voulait rien d'autre que briser le pain comme la sainte hostie et contempler ensuite le poêle, les flammes, la chaleur, les ronrons mélodiques du feu, son chant qu'elle connaissait depuis l'enfance et qui marquait sa race de liens sacrés, le feu dont la lumière triomphe de toute douleur, peignant sur les visages ce sourire mélancolique, reflet pour elle du bonheur absolu..."
Personne ne compte les points GODWIN !!! Je suis bien convaincu que,passé un court moment de succès dans la vente de M.K. tout retombera comme un gros soufflé et qu'on en trouvera à moins de 1€ dans les brocantes. Apprendre que les français sont enjuivés et négrifiés et que les juifs et les noirs sont des demi-singes ne sera une découverte que pour ceux qui n'en sont pas encore convaincus et les litanies contre le " diktat de Versailles "n'auront d'intérêt que pour ceux qui s'intéressent à l'Histoire. Ceux là connaissent en général la situation de L'Allemagne de l'après guerre de 14-18 avec ses millions de chômeurs,ses soviets,ses putschistes comme Kapp et ne surestiment pas la portée de M.K. En France en 2015 ce livre n'aura aucun impact. Les livres d'espionnage ou policiers ont plus de poids pour former et déformer sans aucun doute. Les ados, nourris aux films américains sur cette période, continueront à faire d'énormes erreurs dont les bêtisiers des correcteurs du bac se font l'écho.Hitler et l'arche d'alliance,Hitler et les forces du mal,les extraterrestres,etc,etc...J'ai lu quelque part une anecdote cocasse sur une petite fille qui achetait "L'HUMANITE" parce que son curé réprouvait ce journal d'une part et LE PECHE d'autre part et la pauvrette se trouvait bien déçue par sa lecture. Il en sera de même pour M.K.
Le 28 avril 2016, marée brune prévue en soirée, sur la Préfecture de la Savoie.
Dans le domaine public 70 ans après la mort de l'auteur? Pincez-moi, je rêve. Il y a un descendant qui touche des droits d'auteur?

Le scandale c'est qu'il y a des (un) éditeur(s) qui se jette(nt) sur ce livre comme la misère sur le pauvre monde. Pour s'enrichir à bon compte?, ou de bonne foi, l'éditeur attendait de pouvoir citer le texte pour une analyse? Mais rien ne justifierait que les historiens n'aient pu faire cela avant.
Et grosso modo, l'analyse était faite dès la mort de l'auteur.
Et sinon les textes d'avertissement me font bien rire, on imagine un innocent complet qui achète ce livre et qui après avoir lu l'avertissement dit: "ça alors si je me doutais! Jamais, ô grand jamais, je n'aurais imaginé pareille chose!". L'éducation nationale est délabrée à ce point? On a affaire à des lecteurs-martiens?

En plus on n'a jamais retrouvé le cadavre. Dans le tout début des années 70 dans le journal de mon pépé il y avait encore des p'tites brèves sur un homme arrêté parce qu'il ressemblait à Hitler, d'ailleurs le journal mettait une photo d'Hitler à côté et mon pépé disait "c'est pourtant vrai qu'il lui ressemble, pauvre gars". Donc la mort de l'auteur...
Je cède à prix d'ami plusieurs enregistrements 78 tours d'extraits d'opéras de Wagner ( 1932-1940).
EDIT: mal placé
Après tout, les Juifs éditent bien leur bible à des millions d'exemplaires. Pourquoi censurer les nazi, soyons démocrates.
Curieusement, personne n'évoque l'aspect commercial de l'affaire. Est-on sûr que Fayard ne souhaite publier cet ouvrage que par amour de la connaissance? Ce serait une publication savante en quelque sorte, à destination de quelques bibliothèques universitaires. Une sorte d'apostolat, parce que - vu les dépenses nécessaires pour rémunérer tous les historiens qui auront disséqué le fameux texte - ils vont avoir du mal à rentrer dans leurs frais.
A moins que ...
J'ai toujours été choqué de voir trôner un livre avec sur sa tranche écrit en énormes lettres majuscules le nom de Hitler dans la bibliothèque très fournie d'une vieille connaissance qui m'était chère.

Ce vieil homme était revenu du Front de Russie à pied, bien après que la guerre soit terminée et s'était claustré dans un silence aussi vaste que la plaine d’Europe orientale et portait en lui une tristesse tout aussi infinie, lui qui avant guerre était parait-il immensément gai comme le Wandervogel qu'il était, et qui s'était pris dans les années soixante dix d'une frénésie d'informations avec son épouse, regardant toutes les émissions d'analyse politique qui fleurissent sur les télés allemandes comme cette ancienne émission "Der Internationale Frühschoppen". Un désir de ne pas se laisser prendre une nouvelle fois dans cette hallucination, eux qui avaient été obligés de faire le serment des fonctionnaires au Führer et avaient alors compris qu'ils allaient prendre part à la pire infamie qui soit.

Ce livre était celui de Joachim Fest "Hitler. Eine Biographie" mais ces lettres en gros caractères ressortaient au milieu d'autres ouvrages et me choquaient par leur présence dans un intérieur allemand. Ces lettres paraissaient un hommage inacceptable pour quelqu'un dont la famille avait tant souffert du fait de ce fou dont il suffit d'entendre un discours (https://www.youtube.com/watch?v=QTxv0_o0ycQ) pour s'éviter la lecture syphonante de son Mein Camphre comme dit un réacteur ici dont je reprends la dérision. Il doit falloir être bien armé pour résister au lessivage que doit entraîner la lecture d'un tel ouvrage, même avec la meilleure traduction du monde (et encore plus avec) et avec les meilleurs avertissements en annotation des historiens les plus avertis.

Bien entendu, les Historiens n'ont certainement pas attendu ces éditions pour arpenter ces sentiers de folie afin d'en comprendre la géographie infernale. Ils ont ma compassion et une dose d'admiration. Les nouveaux ou futurs Historiens seront peut-être aidés par ces traductions si la langue Allemande leur est interdite.

Mais quel concours de circonstance triste à pleurer que la résurgence des pires sentiments qui soient de la Hongrie de Viktor Orban à la Suède des "Démocrates de Suède" (!!!) en passant par Hénin Beaumont, Béziers et surtout le château de Montretout, et la parution de cet ouvrage.

En cherchant un lien menant vers un discours de Hitler, je suis tombé sur une page de YouTube dont je n'ai pas voulu donner l'adresse, tellement les commentaires en Alllemand étaient révoltants. Des jeunes aliénés qui vont s'empresser d'acheter ce livre qui sera certainement le seul qu'ils auront. Espérons qu'ils ne le lisent pas et que leur triste jeunesse passe.
Christian Ingrao, historien du nazisme chargé de recherche au CNRS au publié une lettre ouverte en réponse au courrier de Jean-Luc Mélenchon demandant aux éditions Fayard de ne pas republier l'ouvrage d'Adolf Hitler.

Je la trouve intelligente et convaincante.
Pour la question de la perception des "Mein Kampf" expurgés de propagande, Bulletin périodique de la presse anglaise France. Ministère de la guerre, 1933, reprise d'un article britannique parlant de "My struggle" version anglaise :

"La Yorkshire Post (13-10) commente également la publication du livre de M. Hitler :

« Ceux qui étudient avec attention l'édition anglaise abrégée du livre de M. Hitler, My Struggle, ne peuvent manquer de constater combien ce livre prône la doctrine que la force prime le droit. La version anglaise aurait pu comprendre certains passages notoires, comme celui où M. Hitler déclare que le devoir de l'Allemagne est d'en venir à un règlement final avec la France, « une dernière lutte décisive », parce que l'Allemagne voit dans « l'annihilation » de la France le moyen nécessaire à son expansion territoriale. On peut espérer encore que M. Hitler apprendra, maintenant qu'il est dictateur et qu'il a plus de pouvoirs que n'en avait le Kaiser, la modération qu'on ne pouvait attendre de lui lorsqu'il écrivait son livre dans la forteresse de Landsberg. En certaines matières, il a été forcé à modifier pour le moment son programme originel. Mais pour certaines questions très graves comme l'indépendance de l'Autriche, l'antisémitisme et l'entraînement militaire ou pré-militaire de la jeunesse, M. Hitler se conforme au programme de son livre. La question qui se pose pour nous, pour la France et pour les Etats-Unis également, est de savoir si on peut le convaincre que son programme doit être abandonné en tant qu'il affecte les intérêts de l'étranger. »
"

L'aspect revanchard n'avait échappé à personne, il annonçait la préparation à cette guerre que Hitler voulait tant.
"Le point : Ce livre ne fera-t-il pas de convertis, selon vous ?

O. Mannoni : On ne peut pas être converti par Mein Kampf, c'est impossible."

C'est de l'humour?

Cordialement.
j'en tombe des nues, j'ai toujours cru qu'hitler était un naturopathe qui avait écrit " Mein Camphre " et non pas " Mein Kampf "
Je possède un magnifique chronomètre nazi, fait à Glashütte par A.Lange und Söhne. Croix gammée gravée. Idéal pour draguer les petites fafs de les républicains.
Ressortir ce truc en ce moment, ca vaudra acception de l'idéologie pour pas mal de monde.
C'est marrant, quand la Marine nous réécrivait l'histoire des invasions barbares, tout le monde parlait de la manipulation de l'histoire, tout ça. Par contre, là, dès que c'est Méluche qui se fait un petit coup de pub en travestissant l'histoire, on dit que c'est un vrai débat. Pourtant, ce sont les mêmes historiens consternés qu'on voit dans les médias que lorsque Netanyahu fait dans le délire.
"Le making of de la réédition serait presque plus intéressant, et instructif, que le livre lui-même."
Ha bon ce livre est intéressant ? en quoi ce livre raciste , qui a les même ressort depuis que l'homme est homme serait instructif ? le racisme est fait de : paranoïa, croyance en un avenir pour soi héroïque mais bloqué par 'les autres', manque de courage personnel, besoin d'un groupe, et ensuite les victimisation , l'humiliation de la population bouc emmissaire, mise a l'écart de cette population , géographique, vestimentaire ... et en même temps survalorisation du pouvoir de cette population a changer la civilisation du raciste.
En une phrase , vous venez de donner votre point de vue , que ce livre écris par un malade est intéressant , bravo Daniel ... Ca fou les boules quand même .
Un seul clic suffit
un clic sur le moteur+un sur le lien, ça fait deux ;)
Petite anecdote.
Il y a quelques années, poussé par la curiosité (et peut-être une pulsion masochiste inavouée?), j'ai voulu lire Mein Kampf. J'ai donc découvert qu'il n'était plus réédité, mais j'ai pu lire l'excellent "Mein Kampf, histoire d'un livre", d'Antoine Vitkine.

J'ai pu alors expérimenter l'aura mystique du livre par deux exemples. D'abord, j'ai surpris les regards en coin, visiblement choqués, des mes voisins de métro (la couverture du livre reproduit la couverture originale de Mein Kampf). Et surtout, j'ai été interpellé par un proche; lorsque j'ai expliqué que je voulais lire Mein Kampf, il m'a répondu "Mais tu n'as pas peur d'être infecté?".

Infecté? Comme par un virus? Un virus informatique? Qui se copierait du livre vers mon cerveau? Et me convertirait en militant nazi?
Belle illustration du pouvoir presque magique prête à ce livre.
Normalement cette chronique devrait tutoyer les 800 commentaires.
Et si on en restait à cinq ou six?...
"On en parle une bonne semaine. Et le texte replonge" où il devrait végéter: dans les limbes d'@si.
" Libé croit pouvoir citer un nom, celui de l'historien Florent Brayard. "
et vous croyez pouvoir le répéter, probablement sans indice supplémentaire, pour ceux qui, comme moi, ne cliquent pas sur un lien conduisant explicitement vers Libération.
D'ailleurs vous précisez pour Olivier Mannoni que son nom est officiellement connu.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.