15
Commentaires

Collomb : la démission bidon, c'était du bidon!

Le réalisateur Christophe Nick a publié samedi, sur Facebook, un texte incendiaire contre le Canard enchaîné. En cause, un plantage concernant la démission de l'ex-ministre de l'Intérieur Gérard Collomb. Le prestigieux hebdomadaire aurait-il commis une bourde dans sa dernière édition? Oui, mais il n'est pas le seul.

Commentaires préférés des abonnés

Bidon, bidon ! Il faut dire qu'un Collomb a de l'estomac et entretient les querelles intestines.   

Bah… Mauvais timing pour Le Canard enchaîné. Pas de quoi en faire un magret, non plus. Il risque aussi de se planter avec l'annonce d'un remaniement le mardi. 


Et puis Hulot a bien improvisé sa démission en direct à la radio. Pourquoi Collomb n'a(...)

Ca me fait penser : les médias ont envisagé l'hypothèse que Collomb parte avant que sa responsabilité ne soit engagée dans l'affaire Benalla, y compris judiciairement, et éviter d'avoir à jouer les fusibles pour l'Elysée ?

J'ai le vague souvenir (à co(...)

Derniers commentaires

Il suffisait de regarder la tronche d'Edouard Philippe à l'Assemblée apprenant EN DIRECT le retournement de Collomb pour comprendre que TOUT LE MONDE s'était fait niquer....y compris le Canard, bien entendu!

Bidon, bidon ! Il faut dire qu'un Collomb a de l'estomac et entretient les querelles intestines.   

Une tempête dans un verre d'eau ? La macronie nous enfume de tous cotés, et alors ?

Ca me fait penser : les médias ont envisagé l'hypothèse que Collomb parte avant que sa responsabilité ne soit engagée dans l'affaire Benalla, y compris judiciairement, et éviter d'avoir à jouer les fusibles pour l'Elysée ?

J'ai le vague souvenir (à confirmer, donc) qu'il aurait dit pouvoir accepter d'être pris pour un incompétent mais pas pour un délinquant.

Oui. J'attends ce mercredi un pan sur le bec sur cinq colonnes à la une, des explications circonstanciées et un abandon de la source foireuse qui les a manipulés. C'est-à-dire, en toutes hypothèses, Macron soi-même.


Il faut dire que les premiers mois de Macronneries, surtout après la démission de Bayrou, j'ai senti qu'ils étaient un peu à sec sur ce qui se passait au château et même autour de la table des sinistres. Jupiter a dû les égayer ensuite de quelques ruissellements calibrés et ils s'en seraient contentés.


J'ose espérer que chat échaudé ne se baigne pas deux fois dans la même eau.

Bah… Mauvais timing pour Le Canard enchaîné. Pas de quoi en faire un magret, non plus. Il risque aussi de se planter avec l'annonce d'un remaniement le mardi. 


Et puis Hulot a bien improvisé sa démission en direct à la radio. Pourquoi Collomb n'aurait pas le droit de mener tout le monde en bateau, lui aussi ?

Je suis comme ce gars, j’ai eu la même réaction en lisant le Canard, mercredi dernier, cette fameuse seconde page n’est pas fiable pour un sou ; voilà des décennies que je me fais enfumer par le Carnard, telle est la mise à jour que procure cette démission refusée mais effective par un tord le bras de main de maître.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.