24
Commentaires

Cohn-Bendit, de clash en clash

Avant l'affrontement avec Gilbert Collard ce dimanche 26 mai, Daniel Cohn-Bendit avait échangé des noms d'oiseaux avec François Bayrou (2009) et Jean-Luc Mélenchon (2016). Montage.

Commentaires préférés des abonnés

Merci ASI pour ce moment d'hilarité devant la condamnation des clashs à la télé par Pascal Praud. Tout le plateau qui pouffe de rire. C'est supercommunicatif. Même Praud n'arrive pas à cacher son sourire. Merci!


A part ça, Gilbert Collard a parfaiteme(...)

Les décors sont de Roger Harth et les costumes de Donald Cardwell !

Approuvé 13 fois

et pour TF1 qui prend pour témoin (neutre) un mec qui ne représente que son égo et qui est effectivement un pro macron assumé (ou pas). Sur ce point l'autre à quand même bien raison.

Derniers commentaires

Spontex niais, allemand réticent, verdâtre au printemps, libéralo-trotskar en automne, ex-rouquin, juif par intermittence, Cohn-Bendit multiplie les trajectoires sinueuses, et les casquettes taillées larges...L'Hydre se faisant chapelier, en quelque sorte.

Quand je pense, avec un duo pareil, ce qui pouvait être fait...Me Collard jaillissant de son fauteuil, une enveloppe au poing: " j' ai, ICI, la preuve irréfutable de la bêtise de M Cohn-Bendit, mais...Je n' en ai plus besoin", avant que de la déchirer, face caméra(s), et de s' en aller, sur une ultime réplique: " Messieurs, l'ascenseur, merci! "...J' ai même espéré, un court instant, voir apparaître ce brave Raymond Souplex, l' œil inquisiteur, demandant: " Alors, chers téléspectateurs, avez-vous deviné qui était le plus con...Mmmh!?".

Hélas, la télé n' est plus ce qu' elle aurait dû être...Snif!

Carpe diem...

Quand 2 merdes s'affrontent ça fait des tâches non ??!!


Brandir l'accusation d'antisémitisme contre ses adversaires est une vieille rengaine des intellos et politiciens pris en défaut de malhonnêteté, mauvaise foi ou de vulgarité verbale, comme c'est le cas ici de Cohn-Bendit ! Finkielkraut et BHL en savent quelque chose, eux qui usent de ce subterfuge constamment. Mais attention, car à trop crier au loup quand la menace n'est pas réelle, on finit par décrédibiliser toute invocation du "péril antisémite" !  

Daniel Cohn-Bendit avec la liste écologie avait fait 16,28% des voix aux élections européennes de 2009 ayant sur la liste Eva Joly , José Bové, Yannick Jadot.   Maintenant Daniel Cohn-Bendit  est avec Macron . J'espère que Jadot ne fera pas de même.

quand je pense comment  ce cohn, qui disait à la télé dans les années 70 , comment les petites filles entre 4 et 6 ans ,faisaient en lui ouvrant la braguette .

ce mec devrait être en taule!.. Pédophile!

Combat d'infirmes.

C'est difficile à croire, mais ce Cohn a vraiment 74 ans : 74 ans à bouffer à tous les râteliers ..


Quant à Collard, il peut toujours aller se faire Maître ....

Ils se connaissent tellement bien , qu'ils ont su trouver les mots pour se décrire.

Pas de panique la macronie c a vous sur france5 à invité cohn bendit pour qu'il puisse se défendre avec l'aide de Bachelot et de p Cohen en toute impartialité 

"Tu es de trop", une invective antisémite !?

Justification bidon ou réelle paranoïa ?

Merci ASI pour ce moment d'hilarité devant la condamnation des clashs à la télé par Pascal Praud. Tout le plateau qui pouffe de rire. C'est supercommunicatif. Même Praud n'arrive pas à cacher son sourire. Merci!


A part ça, Gilbert Collard a parfaitement raison face à Cohn-Bendit. "Notre grand témoin"? Et puis quoi encore...


(Pétard, je me relis et je me dis: je commente rarement sur ASI, et voilà que c'est pour rire avec Praud et approuver Collard...)

Les décors sont de Roger Harth et les costumes de Donald Cardwell !

C'est le moment de nous expliquer comment se prépare la composition d'un plateau télévision pour une soirée électorale .


Les participants donnent leur accord combien de temps avant la soirée ?


Connaissent-ils le nom des autres invités avant ?


Les invités se croisent-ils  pour le maquillage par exemple ?


Bref  a-t-on assisté à un jeu de rôle ? 


En cette soirée, il n'y avait plus d'enjeu électoral et on comprend assez mal l'agressivité de celui qui représente le parti arrivé en tête et qui décide donc de qui aurait le droit d'être là ou pas .....


L'image qu'il a ainsi donné de son parti fait peur .








Peut-être suis-je le seul, mais il y a longtemps qui les piaillements de Daniel Cohn-Bendit m'exaspèrent. 

Dire qu'il y a cinquante et un ans, je descendais dans la rue pour le défendre...


Quant à Collard, en parler, c'est lui faire trop d'honneur.


Pourquoi Arrêt sur images conscacre-t-elle (il) tant de temps à de telles nullités ?

suite.... 

... au Parlement Européen, ou même pour Cohn Bendit, qui n'est peut-être pas retors, mais que la "Baston" n'effraie pas, et ça aussi TF1 le sait bien. D'ailleurs, il se sont pas trompés: la& courbe d'audience fait un bond, ety je ne parle pas des replays !

Je mets un commentaire, mais c'est pour déplorer qu'on parle de ce genre de "clash" sur @si sans aller plus loin sur ce que ça signifie, que ce soit pour TF1 - qui sait très bien ce qu'est Collard - ou pour Collard qui n'avait pas envie de répondre à certaines questions sur l'efficacité des droites extrêmes au Pa

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.