105
Commentaires

Cigarette électronique et querelles fumeuses

La cigarette électronique de nouveau passée à tabac ? Après les conclusions sceptiques d’un rapport rendu à la ministre au mois de mai, le magazine 60 Millions de consommateur de l’Institut national de la consommation estime que l’e-cigarette, "véritable phénomène de société", contient des substances potentiellement cancérigènes et donc n'est pas sans danger. Les adeptes de cette machine à vapoter crient au complot et dénoncent une étude peu scientifique. La querelle est-elle d’ordre sanitaire ou simplement médiatique ? Réponse potentiellement sans danger pour la santé.

Derniers commentaires

Bonjour,
Plus clair que cette lettre concernant la relative dangerosité/nocivité de l'e-cigarette en comparaison aux cigarettes conventionnelles, ca va être difficile:
http://www.leparisien.fr/laparisienne/sante/l-appel-inedit-de-dix-medecins-en-faveur-de-l-e-cigarette-07-10-2013-3203251.php

En espérant que cette news soit repris dans les médias.
Merci cigale zoze pour tes commentaires.

Cette semaine fut abracadabrante avec à peu-près cinq personnes, cigarette à la main, qui m’ont déclaré anxieusement, index pointé
vers l’objet du délit, «t’as vu ton truc c’est cancérigène !».

Euh… comment te répondre sans te froisser…
Quelle blague cette "enquête" de 60 MdC! C'est la première fois que je l'achète (4.6€ quand même pour un mag qui défend les consommateurs c'est abusé même si sans pub!) alerté par le buzz dans les JT. Je me suis mis à la e-cigarette tout en continuant à fumer mais en ayant réduit mon nbre de cigarette / jour, avant de switcher complètement.

L'étude ne nous apprend pas grand chose juste quelques modèles de ecig, quelques liquides et c'est tout, Pas un mot sur le fait qu'en france il n'y a qu'un seul fabricant d'e-liquide (Gaiatrend) qui vends les liquides avec sa marque Alfaliquide et qui fournit presque tout les revendeurs en customisant les flacons à leurs couleurs. On ne fait pas la différence entre la provenance des produits, les modèles les plus repandus ne sont pas testés (clearomiseurs, atomiseurs, resistances, mèches, etc). Il y avait tant à faire même si j'y connais que dalle en protocoles d'essais je sens un coup médiatique et pourtant j'avais jusque là plutôt un à priori favorable en ce qui concerne 60mdc.

Résultats : en en sais pas plus après qu'avant!
la vie est une maladie mortelle, alors un peu plus vite ou pas, quelle importance dis-je en sortant de biocoop, sans accident de voiture en rentrant. o))))))
http://harmoniques-nuances.blogspot.fr/2013/08/obeir-cest-trahir-desobeir-cest-servir.html?showComment=1377764490022#c2453574405860252770
C'est marrant qu'on ne soit toujours pas arrivé à nous débarrasser de cette morale à deux balles qui veut que tant qu'on ne souffre pas pour traverser une difficulté, c'est qu'on a raté.

Chaque fois que j'entends parler de nouveaux produits pour remplacer la clope, il se trouve toujours quelques part un expert pour faire le buzz en disant que c'est tout nul. Et plus le passage de la clope au produit est indolore, et pire c'est. En gros, arrêter la clope ça ne peut réussir que si on a une volonté de fer et qu'on accepte de souffrir du manque (À part quand c'est de la médecine douce genre acupuncture, parce que c'est un truc mystique de la médecine chinoise. Et puis c'est connu que ça ne marche que si la personne a vraiment la volonté).

Le même procédé marche pour le surpoids. Au niveau 1, vous avez les boissons light qui sont cancérigènes (j'attends impatiemment les chaînes de mail prouvant que la stévia cause le cancer, mais je suis dubitatif parce que c'est produit par des plantes), au niveau 2 vous avez les gens avec un anneau gastrique ou un bypass vu comme des loques incapables de s'occuper d'eux mêmes. Bref, si vous ne luttez pas contre votre surpoids avec une volonté de fer en oubliant jusqu'au goût du sucré, c'est que vous ne méritez pas de perdre du poids.

Et puis souvenons nous des polémiques sur l'utilisation du baclofène, qui vont se poursuivre et nous rappeler (oh surprise) que les médicaments peuvent avoir des effets secondaires. C'est vrai quoi, pour se débarrasser de la dépendance à l'alcool il faut le souffrir son delirium tremens et participer aux réunions d'alcooliques anonymes, c'est le minimum.

Je me demande d'où ça peut provenir. Sûrement une question de religion ou autre.
Quand on est entouré d'adeptes qui vapotent toute la journée,des qu'on aime bien,ce genre de polémique fout la trouille.En ce qui me concerne je suis passée d'un paquet et plus à trois clopes par jour et mon toubib dit que c'est pareil mais je vois bien que non.Quoiqu'il en soit je ne vapoterez pas.
J'ai lu l'article, je crois que la presse en à trop fait, 3 produits potentiellement cancérigènes c'est moins que 4000, l'article le souligne plusieurs foi, les titres des journaux ont sauté dessus comme la vérole sur le bas clergé car il faut vendre.
60 million n'en n'avait pas fait son titre principal, mais comme dit Anne "Tout ce qui est crâmé n'est pas bon pour la santé, le beurre cramé, le pain crâmé, le sucre crâmé".
Du coup je vapote et depuis 1 ans pas de clope on verra........
Ah la la ! Les français et leurs clopes !
A quand un titre "le vinaigre balsamique tue" pour faire sensation ?

Ah ben je suis un peu surlecutée par la conclusion. Faire sensation... Mazette. Arrêtons de faire peur, le caramel c'est normal qu'on en mette dans le vinaigre? Allez-y amis industriels, faites-vous plaiz... On a prouvé que les méthylparaben étaient mauvais, maintenant ce sont des isothiazolinone et compagnie. Mais allez-y, on ne fera pas sensation.

Tout ce qui est crâmé n'est pas bon pour la santé, le beurre cramé, le pain crâmé, le sucre crâmé... J'étais haute comme 3 pommes qu'on le disait déjà. Pourquoi aller mettre du caramel dans du vinaigre balsamique sinon faire passer des vessies pour des lanternes?

Il n'en reste pas moins que parler de toxicité au grand public est un problème.
j'ai arrêté de cloper pendant 17 ans, j'ai recommencé pendant 10 ans comme si j'avais jamais arrêté, et là, tout a échoué. sans parler de l'atroce manque. j'arrêtais jusqu'au moment où je craquais et j'allais tremblante, avide, ramasser les mégots dans le cendrier de la bagnole. patch, gomme, sagesse, running, volonté volontitude, rien à faire.

que les yaquà se taisent. par pudeur. parce que les gens sont inégaux face à l'addiction.

et la vapote est arrivée : pratiquement 9 mois sans clope, sans souffrir, la vapote. c'est une autre histoire. pas sympa comme un petit clopon (je les roulais en plus, le geste manque, même ça), c'est un peu chichiteux matosse bricolage pas vraiment plaisant, mais c'est sans douleur. sans aucun craving. sans s'user la volonté à y penser jour et nuit et jour et nuit (je sais, j'ai arrêté la 1ère fois avec la volonté volontaire +hypnose ). bon, là je dis pas que je suis ex-fumeuse, je vapote (atmoser, atmos, vapeur en grec)

et c'est aussi simplement, mais essentiellement un calcul des risques, que tous les vapoteurs font - parce que c'est sans naïveté.
Mais arrêtez-vous donc de fumer !
Même moi j'y suis arrivéee... et je n'ai aucune envie d'y replonger : ni clope ni vapote !
Mais, peut-être, plus tard (et là je croise les doigts), reprise de la fumette, après dépénalisation du cannabis ;o)... et pas n'importe comment ni avec n'importe qui ;o)
Rectificatif ce n'est pas du vinaigre balsamique mais ce que la grande distribution a fait d'un produit de luxe. Le vinaigre balsmaique est un des premiers produits contrefaits à grande échelle de l'histoire cf la méthode de fabrication https://fr.wikipedia.org/wiki/Vinaigre_balsamique .
Fumer sans cancer...Boire sans ivresse...Escalader sans vertige...Foncer sans gendarmes...Militer sans fachos...Penser sans changer...
Un peu fumeux, cette histoire.
En tout cas, je ne vois pas les lobbies de la clope scander "vapoter tue", il faut dire qu'eux s'y connaissent sur le meurtre impuni de long terme.
Après, le tout est de savoir lequel est le moins nocif des deux. Déjà, à ce que j'ai compris, les émanations de la cigarette électronique sont inoffensives, aux dernières nouvelles ?
Moi qui fête ce mois-ci mes dix ans d'arrêt du tabac, si déjà ce dernier point est avéré, ce sera déjà un progrès.
Et il est à peu près certain que le lobby de la clope, à l'instar des innombrables lobbies néfastes à l'espèce humaine en particulier, et à la Terre en général comme ceux des OGM, des gaz de schiste, du pétrole etc; va faire le max pour discréditer le vapotage qui le frappe là où ça lui fait le plus mal: $.
Les fumigènes n'ont pas fini de pleuvoir.
Que ça tue ou pas, j'en ai rien à cirer.
Je préfère ma bonne vieille clope à cette m…. !
choking ? tant mieux ;-) un pit coup de provoc gratuit, ça fait
pas de mal...

gamma
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.