68
Commentaires

Chut ! Il n'y avait aucun lien entre Saddam et Al Quaida

Derniers commentaires

l´invasion de l´Irak et l´Afghanistan entre dans une stratégie d´encerclement de l´Iran, but ultime des américains. Mais la façon dont ils s´y prennent est tellement nulle que personne ne voudra les suivre au moment d´attaquer l´Iran. enfin, allez savoir.... quelle sera leur nouvelle trouvaille ?
Chère rédaction,

je souhaiterais vous souffler une idée d'enquête, il s'agit selon moi du plus gros mensonge qui flotte dans l'air en ce moment, et qui pourrait bientôt avoir des conséquences dramatiques. Il s'agit du fait avéré et vérifié que le président iranien Ahmanedinejah n'a jamais menacé de rayer Israel de la carte, il a expliqué que le régime sioniste disparaîtra de la page du temps comme les régimes soviétiques et nazis ont disparu. Sans vouloir prendre un parti dans un conflit aussi complexe, je suis choqué de lire ce mensonge a longueur de journée dans les articles du monde et dans les dépêches AFP et Reuters.

J'ai l'impression que c'est le genre de mensonge qu'on ne dénoncera qu'une fois que le mal sera fait, je vous encourage a faire un billet dessus.

bonne continuation!

amicalement,

ML
Quel salmigondis d'aneries, de formules a l'emporte-piece et d'anti-americanisme a deux balles.
Ce rapport, apres une serie d'autres, ne dis pas que les promoteurs de la guerre en Irak on mentis. Il dit que, avec les informations que l'on possede maintenant, notamment celles recuperees a Bagdad dans les archives du pouvoir Baathist, on sait qu'il n'y avait pas de lien a l'epoque entre Saddam et Al-Qaeda.
Maintenant, il ne dit pas qu'ils n'ont pas mentis non plus. Vous n'etes juste pas obliges d'utiliser les memes pathetiques methodes rethoriques que ceux que vous denoncez.
Il y a déjà un moment que nous le savions. Je me souviens d'une conférence de Marc Ferro qui, après nous avoir expliqué les objectifs d'Al Qaida, nous explique que l'idéologie baasiste (en sYrie et en Irak est fondamentalement laïque. De sorte que ce bougre de Saddam Husein et ce crétin de B'n Lad'n se détestent à en crever. Même haine d'ailleurs entre l'OLP et Al Qaida. Les choix successifs de "diaboliser" le camp laïc au moyen orient a largement profité au camp religieux (Hamas, Hezbollah...) et du coup a contribué à rendre crédible l'imbécile guerre de civilisation. Je ne puis m'empêcher de penser que tout ça est préparé d'avance tant il est vrai que l'issue de toute crise capitaliste se résoud dans l'affrontement armé. L'IRan ? Dans toute histoire, disait le grand Alfred Hitchcock l'important c'est que le méchant soit vraiment méchant.
Plus sérieusement

Cette nouvelle, déjà plus ou moins dans l'air,
fait un tout petit plaisir aux quelques démocrates qui étaient contre la guerre en Irak,
mais crée gêne et désagrément chez les républicains ... et une partie des démocrates (H. Clinton, p.ex.)

Alors pourquoi froisser à coup sûr une majorité du lectorat en lui mettant le nez dans ses erreurs?
Service minimum, donc. Logique dans la logique du profit.
Je me souviens d'interviews de rednecks, dans un bar d'un bled paumé de l'Idaho ou de l'Ohio, hi ! ho ! A moins que ce ne soit en Arkansas...
Aucun d'eux ne remettait en cause la parole bushiste sur ce lien.
Alors un démenti du Pentagone, discrètement repris par des journaux de Washington et de New York, le doute que ça doit instiller dans le cerveau sclérosé de ces bouseux US ! Et puis, Saddam, Ben Laden... c'est quand même Arabes et compagnie, tout ça.
Ouais, ben c'est pareil tout ça.

Saddam et Al Quaida, ah bon, vous êtes sûr?
Les auteurs du rapport doivent être démocrates.

Et puis, avec la crise des subprime, vous savez, on a déjà bien assez de soucis!

Cf. les capacités de l'états unien moyen en matière de géographie mondiale...
En ce qui concerne les sujets développés par la presse américaine ces dernières semaines, comme le dit le journaliste, l'Irak n'intéresse plus mais par contre, les affaires de moeurs vont bon train.
Make love not war c'est bien fini.
Maintenant c'est plutôt make war and forget, et make love is sin.
M'enfin ça n'est pas neuf, l'hypertrophie de l'industrie de l'armement et le puritanisme US ne pouvaient pas donner grand chose de mieux, I guess.
l'irak va mettre des décennies pour se relever, pour reformer ses élites, une classe politique à l'image du Liban, à reconstruire son pays, à se délivrer de sa tutelle sur son pétrole.
son histoire sur la notre ne sera juste décaler que d'une cinquantaine d'année.
la palestine c'est soixante ans et ce n'est pas fini.
l'afrique à peu près deux cents ans.
nous trouverons toujours des justifications pour les enfoncer encore et toujours. (et en plus ils ne veulent pas se civiliser)
Que dire quand les dirigeants d'un pays démocratique sont menacés de destitution pour des affaires de moeurs et ne risquent rien pour avoir déclenché des guerres sur la base de mensonges avérés?
Décidément, nous n'avons pas les même valeurs... La Morale si chère aux américains, cette Morale chevillée à leur culture depuis la colonisation du nouveau monde ne semble pas s'appliquer à tout. En tout cas, il y a des gradation qui sont plus qu'inquiétantes. Les galipettes de Monsieur Propre auprès d'une jolie demoiselle tarifée font couler des flots d'encre, et comme on le voit souvent outre atlantique, l'homme est venu s'humilier en public accompagné de son épouse trahie pour présenter ses excuses à tout le pays, voire au monde entier (pathétique). L'immoralité de Monsieur Propre est une affaire d'état relayée par les médias.

Et pour l'Irak ? 130 mots dans le NY Times ? C'est tout ? Alors bien sûr qu'on sait depuis longtemps que les arguments qui ont servis à envahir l'Irak sont de pratiques affabulations. Mais encore faudrait-il assumer l'info et lui donner la place qu'elle mérite. Monsieur Propre, lui, a bien été obligé de reconnaitre publiquement qu'il avait fait une grosse, grosse bêtise et qu'il avait menti. Il parait que ça fait du bien. Il serait peut-être temps de faire ça aussi pour les choses vraiment graves.

Bien sûr, c'est facile à dire de ce côté-là de l'océan, tous les pays ont leurs petits arrangements avec leur histoire et de ce point de vue-là, on a nous-même pas mal de boulot. Mais quand même, dans le cas de l'Irak ça frôle le manque de respect, pour les soldats américains qui se sont engagés sur un mensonge, pour les soldats européens dont les pays se sont engagés auprès de Bush sur cette même imposture, pour ceux qui ne se sont pas engagés enfin et à qui on fit copieusement la gueule, créant une sorte de tension "anti les autres" niveau cours d'école pour les deux parties. C'est très bof, tout ça.

Où est la Morale dans tout ça ? A quel niveau se situe-t-elle ? Je reste perplexe.
en 1953 un groupe de jeunes officiers irakiens prit le pouvoir avec l´idée de faire de leur pays une République démocratique. y seraient-ils parvenus ? nous ne le saurons pas, renversés par la CIA qui avait recruté en Egypte des irakiens dont un certain saddam hussein.
Ah oui, j´allais oublier . Ce groupe d´officier avait choisi comme date symbolique pour le coup d´état de 1953 un certain 14 juillet.
De quoi vomir tout ça. Tous les mensonges déversés pour justifier cette intrusion en Irak, la liberté des peuples en faisait elle aussi partie?
La mise en scène de l'exécution de la statue de Saddam suivie de façon expéditive de la liquidation du modèle original en un revers de main.
Ca me fait penser aux paroles de Rufus Wainwright sur going to a town: "you took advantage of a world that loved you well".
puisque ce forum est en train de se transformer en tribune contre la guerre en Iraq voici un lien vers des articles de personalités de la gauche américaine qui on supporté cette guerre et qui reviennent sur leur position à l'occasion du 5e anniversaire du début de cette guerre: How did I get Iraq wrong?
Des centaines de milliers de morts irakiens, des milliers de morts américains, GIs et mercenaires, plus tous les estropiés du corps et de l'âme, un pays démantelé, détruit.
Tout ça bâti sur les mensonges de Bush, de son équipe, de Blair, et de tous les medias américains qui n'ont vraiment pas fait le minimum en matière d'investigation, eux qui sont, parait-il, si professionnels ...
Personne ne démissionne. Pourquoi ? Ce n'est pas assez grave ? Ou bien nous avons perdu toute notion du bien et du mal, de la responsabilité, du respect de soi et des autres ?
Que font les BHL, Gluksmann, pourtant si prompts à donner des leçons de morale au monde entier, à la Chine, à la Russie, à Cuba, (mais pas à l'Arabie Saoudite, ni aux émirats)?
Rien, silence radio.
Et les chefs d'états continuent à faire comme si ...rien. A courber l'échine devant la soi-disant super puissance, à se précipiter sous l'aile de l'OTAN
.... ça doit venir de leur alimentation révolutionnaire. S'ils le pouvaient, ils ré-éliraient Bush. Avec Schwartzy en ministre de la défense et Monsanto élevé au rang de label bio par referendum et fournisseur officiel des cantines aux écoles...
Bon d'accord j'exagère.
C'est vrai que Monsanto ne fait pas de hamburgers.
OK, je serai peut-être plus tendre avec eux quand ils arrêteront d'élire des dangers publics récidivistes, et donc de cautionner les atrocités guerrières dans divers pays perpétrées par leur président, ainsi que les réjouissances guantanamesques.
De profundis pour le mythe de la presse américaine, si professionnelle, si courageuse, tout çà, ....
Pas de lien entre Saddam Hussein et Al Qaida, pas d'armes de destruction massive en Irak, mais du pétrole !…
Quel heureux hasard !
Et ce ne sont pas les journalistes français qui vont développer , et le mensonge , et les causes de l'horreur en Irak .
On est entrain d'assassiner non seulement un peuple mais aussi une culture de 5 000 ans .
La haîne est installée pour les prochains 5 000 ans .

Comme en Afghanistan .

Silence , le p'tit préz croit que Bush est encore président .

Et pendant ce temps , la Chine met la touche finale à l'extinction du TIBET dans l'indifférence générale . On ne peut pas se fâcher avec les chinois .
Mais eux vont bientôt s'occuper des dettes des Etats-Unis qui s'accumulent vertigineusement , et c'est pas de l'argent virtuel qui est emprunté !
La France leur emprunte aussi chaque fin de mois .
L'avenir financier est radieux .

Heureusement , Kerviel est en prison , et pas Bouton , ni Gautier-Sauvagnac .
Je me disais la mêm chose que liftt123.
Je me souviens même d'un article ( je crois Cavanna dans Charlie, à l'époque ) qui nous rappelait à ce propos une bonne vieille blague :
" L'histoire de ce type qui cherche ses clefs au pied d'un réverbère. Il sait qu'il les a perdu ailleurs, mais au pied du réverbère, il y a de la lumière, c'est plus confortable pour chercher "
si ça ne fait pas la "Une" c'est aussi parceque tout le monde le sait depuis presque 4 ans maintenant:

9/11 panel sees no link between Iraq, al-Qaida
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.