42
Commentaires

Chazal, Biraben, et la métempsycose

Chazal et le Grand journal : deux disparitions symétriques, actées le même jour.

Derniers commentaires

La successeuse de Claire Chazal se nomme Anne-Claire Coudray.
Dimanche soir, alors qu'on lui présentait la voiture qui fait ses créneaux toute seule, elle a fait ce commentaire :
"C'est beaucoup mieux pour faire les créneaux, nous les femmes, on n'est pas trop douées."
Une buse au volant, mais la journaliste parfaite pour présenter le jité de TF1. La continuité est assurée.

Info tirée d'un retweet de Giulia Foïs, ex d'Asi comme Laure Daussy, et comme elle, féministe vigilante.
préciser le role "alibi" des "restes" que constitue le petit journal aurait été bienvenu.
il suffit de voir du coté des late show americains comme le "last week tonight w/ john oliver" pour comprendre à quel point le petit journal est insipide, pas drole, stupide, et denué de toute pensée politique ou non (à part "le FN c'est des méchants!". merci, on avait compris tout seul.)
John Oliver, tout en restant assez drole et très accessible à un public large, s'attaque à des sujets complexes (en general de politique etasunienne), et ses actions relayés par le public et la tribune dont il dispose ont un certain impact (il y a plusieurs semaines il a fondé une église "our lady of perpetual exemption", pour denoncer la fiscalité abherente des pseudo eglises americaines et leurs capacité à soutirer de l'argent aux plus faibles), et je crois qu'il a eu un peu d'impact sur la législatation pro-neutralité du net. ça reste de la télé, et on est loin d'une quelconque radicalité, mais c'est déja quelque chose.
je n ai pas adoré avoir détesté le grand journal pour ca il faut etre de l intelligencia , je trouve ces émissions dévalorisante pour ceux qui y vont et je me suis tus parceque chez les sans dent, détester çe qui plait vous amène à l exclusion, ne pas regarder la TV c est Deja suspect ...
Mr shnedermann vous faites partis de ces gens du milieu qui aime des trucs beauf mais qui font mine de ne pas y toucher , des hypocrites quoi ....
"Après ces deux manifestations "en creux" d'impertinence, on passe aux suspects habituels -la famille Le Pen- et au reportage sur les migrants. Service minimum."

Oh ben oui va. Allez, critiquons le petit journal et ses choix éditoriaux, ils n'ont choisi de se moquer de leur patron que pendant 1/3 de leur émission, pour se consacrer ensuite à des trucs aussi futiles que nos fachos où la crise des réfugiés syriens.

Ce que j'aime bien, quand on parle de Canal+, c'est que depuis tout petit, chaque fois qu'une émission en remplace une autre, c'était mieux avant. Là, on va regretter le Grand Journal. On a chié une pendule pour garder les guignols que plus personne ne regarde, l'exemple type de l'émission dont on n'aurait jamais pensé qu'elle puisse prendre un coup de vieux et qui pourtant ne fait plus que sourire par hasard. Et à chaque fois, "l'esprit canal" disparaîtrait un peu plus. Même si on sait pas trop ce que c'est, même s'il a toujours été évident que Canal voulait juste faire du fric avec des émissions mélangeant strass, blagues de cul et pince-sans-rire.

Peut-être que le spectateur a seulement du mal à vieillir, et que la disparition d'émission périmé lui file un coup de vieux peu supportable.
Si l'esprit Canal a disparu c'est peut-être aussi parce que les producteurs ne sont plus les mêmes, les auteurs ne sont plus les mêmes, les invités ne sont plus les mêmes...
Les auteurs des Guignols virés (alors que si on recherche on voit que l'audimat était encore très bonne).
Des ex-auteurs espionnés...
http://www.lemonde.fr/actualite-medias/article/2011/12/01/des-employes-de-canal-condamnes-pour-l-espionnage-de-bruno-gaccio_1612024_3236.html
Des producteurs morts...

Je ne suis pas sûr que ce soit juste le téléspectateur qui vieillisse mais on imagine mal un Coluche en prime time... maintenant on a les gars du Studio Bagel (qui font de la pub déguisé)...
http://www.arretsurimages.net/articles/2014-10-30/Une-filiale-de-Canal-pratique-la-pub-clandestine-id7180
Mais vous croyez sérieusement que Nulle Part Ailleurs était là pour autre chose que pour faire du fric ?

Pour les guignols, ça fait des années que je ne tombe plus dessus que par hasard et que ça me fait à peine sourire. Je ne connais plus personne qui les regarde régulièrement, alors que je me souviens qu'à une époque ça occupait toutes les conversations au café. Bien sûr, c'est un avis très subjectif, mais il est tellement partagé autour de moi que j'ai vraiment du mal à comprendre ce qui a déclenché le scandale. Le concept a vieilli, c'est indéniable. À une époque, moquer et parodier le journal de 20h, grand messe quotidienne, forcément c'était drôle. Aujourd'hui, le journal de 20h a perdu de son importance, et sa parodie a suivi cette voix. Après tout, n'est on pas passé de "vous regardez trop votre télévision" à "vous regardez l'ancêtre d'internet" ? Rien que la décision de garder PPDA montre l'absence totale d'ambition des auteurs à faire entrer les guignols au XXIème siècle.

Est-ce qu'on peut avoir un Coluche en prime-time aujourd'hui ? J'en sais rien. Est-ce que le Coluche d'aujourd'hui souhaiterait passer à la télé ? me paraît une question aussi intéressante. Est-ce que des inconnus ou des nuls ne préfèreraient pas s'exprimer sur une chaîne Youtube où ils pourraient poster des émissions de la durée qu'ils souhaitent ? Et après tout, on a été nombreux à hurler de rire devant Kaamelott, excellente série produite par une chaîne de merde pendant des années.
Peut-on encore se moquer de la TV à la TV? On en est arrivé là...
Effectivement, comme vous le signalez, parce que ça ne marche plus. La TV est là pour faire de l'argent et se moquer des puissants n'est plus drôle (vu qu'on voit bien que eux même s'en moquent et continuent comme si de rien n'était). Du coup on se moque des pauvres gens (L'Amour est dans le Pré marche bien cette année? et Secret Story?).

Est-ce inquiétant quand les gens ont tellement abandonné l'envie de réfléchir?
Et là je suis d'accord avec vous... finalement les gens qui veulent rigoler "autrement" vont sur Internet... Les gens qui veulent de l'information "autrement" vont sur Internet (merci de nous accueillir)... Mais finalement la plus grande partie des gens continuent de regarder la TV alors que le cynisme a atteint un niveau incroyable.

Le contrôle des médias par quelques noms continue de s'intensifier (comme l'exemple d'hier et d'aujourd'hui le montre) mais de manière si 1) éhontée 2) lancinante que ça semble être normal maintenant. "De toute façon il reste Internet" dit-on pendant que son contrôle est lui aussi petit à petit mis en place.

Il reste quelques programmes de qualité... sur Arte, sur les autres chaines (même les pires comme vous donnez un très bon exemple) mais rien de comparable avec Internet et ses archives quasi-infini (au moins pour une vie humaine) de choses à explorer.

Et on en arrive à un point qui me gêne énormément et dont j'ai déjà parlé sur les Forums :
L'information va être de plus en plus à deux vitesses. Une part "gratuite" de discours publicitaires (publi-rédactionnel ou institutionnel conservatrice) et à la marge une petite part dissidente où quelques initiés obtiendront des vraies informations.
Même soucis entre Science, Nature vs Clubic, Doctissimo, etc… la connaissance, y compris scientifique, est payante…
Si vous ne gagnez pas assez pour pouvoir vivre ET vous informer, alors vous vous contentez d'écouter des récits dirigés/digérés (Bouygues, YSL, Dassault, Apple, Microsoft, Google…)

Désolé si j'ai été un peu long (heureusement c'est un long message que personne ne lira... vu qu'hélas il y a eu peu de réaction sur ce bel article).
Oui d'ailleurs, on voit bien que les trucs cultes du début ont été remplacés par d'autres trucs cultes, les Nuls ont été remplacés par... euh... attendez...

Et pourtant moi personnellement je préfère nettement les Robins des Bois ou Edouard Baer période Centre de Visionnage, hein. Ou même à une autre heure ce sympathique fou furieux de Pierre Emmanuel Barré. Mais le "c'était mieux avant" n'est pas entièrement une vue de l'esprit. Ce n'était pas forcément meilleur, mais c'était plus libre, plus tendre, plus fantaisiste.
Les Robins des Bois qui avaient commencé sur Comédie et la Grosse Emission... Un mélange de talk show à l'américaine et des Nuls. Avec des Interviewers tournant. C'était vraiment un super concept et Comédie proposait des trucs super (dont pas mal de comédie anglaise tel que Goodness Gracious Me (des anglais d'origine indienne qui parodiait la société anglaise (ou un anglais dans une boite remplie d'indien doit changer son nom parceque "John" c'est trop compliqué à prononer)) J'ai longtemps espéré qu'on ai un programme identique en France, ça aurait pu être très drole).
analyse impeccable
Heureusement qu'on a eu un Cash Investigation qui a tiré à boulet rouge sur les deux derniers présidents, le sénat, les maires, les eurodéputés (et leurs médecine du travail), EADS, les avocats d'affaires, les dictatures...
Mais bon... une éclaircie (2 heures) sur l'ensemble d'une journée morose (combien de chaines * 24?) enfin... 1heure hier et 1heure aujourd'hui vu l'heure indue à laquelle l'émission est passée...

Le réveil n'est pas prêt de sonner. Les hypnotiseurs sont de plus en plus nombreux...
L'Invasion de Los Angels devient presque un film crédible, on compte sur vous pour nous fournir les lunettes! :)
La télévision est devenu pitoyable à tout les niveaux. C'est de la télécratie, diffuseur de la pensée unique reactionnaire et libérale. La critique ne sert à rien, il faut éteindre son poste de télévision. Le 20ème siècle est loin derrière nous, la télévision aussi.
Sophia Aram était hier soir au Petit Journal pour présenter son nouveau spectacle Le fond de l'air effraie, au Palais des Glaces.
Sur @si, c'est moi qui suis chargé de sa promo.
Il reste surtout Made in Groland, mais chuuut ! Bolloré pourrait tomber dessus un jour et s'offusquer
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.