29
Commentaires

Ch. Leïla Moubarak. S'ad. presse intle.

C'est ce qu'on appelle une douche froide.

Derniers commentaires

Une douche froide pour qui ? Vous préfèrez croire un vieux diplomate à la ramasse plutôt que simplement voir ce qui se passe dans les rues égyptiennes... Il y a deux semaines, vous aviez peur de trancher entre un journaliste du Figaro benaliste et un journaliste d'Inter qui suggérait que les manifs pro ben ali étaient organisées par le pouvoir... Vous avez peur de la révolution ou quoi ? Ca vous embête que cette vieille merde gominée de Moubarak soit bousculée ? Moubarak et les islamistes se sont partagés le pouvoir en Egypte: au rais et à sa clique la Politique et la police, aux islamistes le social. Alors oui, on peut guetter fiévreusement la contagion, on peut la souhaiter de tout coeur... ou on peut comme vous, refuser de se mouiller et donner du crédit à ceux qui disent que Moubarak est aimé du peuple... Vous prenez vraiment les égyptiens pour des cons.
Aujourd'hui,le Boutros Boutros etc est disqualifié.Le peuple égyptien sait ce qu'il veut et y met le prix...Ce que j'ai vu de ce pays lors de mon voyage ne m'a pas raconté ça.Alors je suis surprise et pleine d'admiration pour son courage.Manifester là-bas,c'est risquer GROS.
Une première chose sur l'Egypte : elle a fait oublier le remaniement ministériel en Tunisie, et je pense que pour la suite de la révolution du jasmin, qui est peut-être en fait la révolte du jasmin, ça fait une sacrée différence.
Il me semble que c'est typique d'un enfumage pour détourner l'attention d'une normalisation, non ?

Ensuite, j'ignore si les Egyptiens aiment Moubarak, mais pour y être allée en touriste lambda deux fois assez récemment (oui, je sais, mais le hasard............) dans ce pays, j'ai trouvé qu'il y avait une prégnance de l'islamisme qui se voit dans les rues, avec les femmes, y compris jeunes, qui portent le voile, même dans les grandes villes. Une régression qui, m'a dit une amie qui a beaucoup circulé en Egypte les vingt dernières années, est assez récente parce que commencée il y a une quinzaine d'années. Auparavant, les jeunes femmes dans les grandes villes ne portaient pas le voile.
Par ailleurs, le barrage d'Assouan a profité à des gens qui avaient les moyens, Tandis qu'en aval sur le Nil, comme il n'y a plus de crues, les paysans se sont trouvés ruinés, le genre de situation qui était pain béni pour des islamistes, et ils en ont profité. Le Nil entre Louxor et Le Caire est interdit aux touristes parce que trop dangereux.
D'ailleurs, des tas de bateaux partent et reviennent d'Arabie Saoudite qui est de l'autre côté de la Mer Rouge et qui est le foyer des islamistes.

Pour le coup, Moubarak est un rempart contre les islamistes, parce que c'est certain qu'ils prendront le pouvoir en cas de révolution, mais il n'empêchera en aucune façon ce pays de devenir islamiste. C'est déjà dans les tuyaux. Trop de gens, trop de police, trop d'état d'urgence, trop d'armée, trop de répression même s'il y a une liberté d'expression toute relative, d'ailleurs beaucoup plus qu'en Tunisie à l'époque Ben Ali. Et un recours trop facile aux religieux. L'idée que DIeu les sortira de tout ça.

Et leurs ennuis qui ne font que commencer.... Le nil qui en aval servira à l'irrigation des pays proches de ses sources, ce qui privera l'Egypte de ses eaux, tandis que la méditerranée est en train de noyer le delta du nil (la partie la plus peuplée) avec le réchauffement climatique. Avec une population qui n'est pas au bout de sa baisse de fécondité : 2,8 pour 1,7 en Tunisie l'année 2008.

Moi j'espère pour eux qu'ils fassent prochainement une révolution démocratique, mais c'est peu probable....
Ah, devant ce chaos, Hillary Clinton a invité le gouvernement égyptien à tenir compte de ce que son peuple demande !
En tout cas, ça m'a l'air d'aller très mal au Caire, à Alexandrie et à Suez...
L'armée arrivait il y a 5 mn... on va voir si les militaires égyptiens sont aussi sages que les militaires tunisiens...
visiblement non. Car malgré toutes les coupures de communications, Aljazeera Live vient d’être déconnectée du Nilesat.... mais l'affluence est en centaine de milliers. Donc le vieux croûton est à la masse.
Live Stream Anglais-Aljazeera
La douche froide.La voilà aussi pour moi! Je me suis bien énervée contre Boutros Boutros-Ghali.Son soutien au régime m'a paru suspect.Et j'apprends que j'ai tout faux. Alors ça m'apprendra à faire confiance au discours des journalistes. A moins que.....
Il manque à votre suprême analyse le fait qu'aucun journaliste n'a de résidence secondaire en Egypte, la révolte devient alors davantage prévisible.
L'appareil répressif est mieux rodé qu'en Tunisie (par exemple hier soir ils ont coupé toutes les communications: Internet SMS Lignes Terrestre, suppression de vidéos....), et pour que la base de l'armée se retourne il faut qu'elle fasse un choix difficile (défendre le pays ou le régime) et pour cela il faudrait plus de manifestants que jusqu'à maintenant. Il faudrait près du million.
Tant qu'on est pas à ce stade, les ordres des hauts cadres de l'armée seront respectés.
Timing Curieux pour une visite

Par contre, ont peut penser que la classe dirigeante ne cherchera pas à réelire Moubarak en 2012, ni lui ni son fils.
"Dégage" ? Incroyable l'influence qu'à la Grand Homme petit vénéré du Sarkosistan dans son parler vulgaire quand il s'adresse à un manant. Quand on dit que la France et sa culture n'ont plus d'importance, on se fourre le doigt dans le Moubarak.
Pas besoin d'être Boutros pour comprendre qu'avec un escadron de blindés on peut massacrer des foules entières de tuniniens (nom commun pluriel désignant, en Sarkosistan, tout peuple "arabe" se révoltant). La preuve, en Chine (merdre je m'a trompé de continent) quand on manifeste sur la place Tienne Amen.
Allez ! "Dégage" Morasse !
Certes M. Boutros Boutros-Ghali mérite toute notre attention, mais comment mesure-t-il l'amour des égyptiens à l'égard de leur "Raïs" ? Réélection triomphale (en écartant tous les rivaux) ? Le copte qu'il est n'exprime-t-il pas, malgré les persécutions dont sont victimes ses coreligionnaires, le souhait du maintien d'un dictateur qui fait barrage aux "Frères musulmans" ?

Quant aux chances (ou aux risques, selon le point de vue) d'une propagation de la révolution Tunisienne, nos prophètes de l'après coup sont prudemment silencieux, car, pas plus que lémédias, ils ne connaissent vraiment les rapports de forces internes au régime Moubarak et ne peuvent prévoir si le mouvement en cours va entraîner ou pas les masses misérables qui survivent au jour le jour. Fissures ou pas de l'appareil d'état - armée, forces de répressions diverses, administration, hauts fonctionnaires... - extension de la révolte au delà d'une jeunesse-twitterée... attitude des états-unis... autant d'inconnues sur lesquelles le travail des journalistes serait au moins de les analyser au lieu de rester à la surface des événements.
excusez moi mais je crois pas que les coptes soit persecuté en Egypte, en tout cas les nombres articles sur le sujet ne m'ont pas convaincu entre ceux qui trouve que passer d'un fonctionnaire sur deux coptes à une proportion de fonctionnaire plus ou moins equivalente alors poid demographique soit de la persecution... il suffit de voir l'elan de solidarité de la grande majorité des egyptiens au lendemain de l'attentat d' Alexandrie qui n'aurait tué que des coptes selon notre presse mais qui a aussi tué des musulmans ....

la raison pour laquelle boutros ne desire pas un changement de regime c'est le fait que lui et sa famille font partie de la classe dirigeante
Nier "la chasse aux chrétiens" (contraire d'ailleurs aux traditions musulmanes) au Moyen Orient et en Egypte est à mon sens contre-productif.
L'attentat d'Alexandrie visait bien les coptes. Il n'était pas le premier. Et j'aimerais savoir d'où vous sortez ce "un fonctionnaire sur deux coptes" ?
un article d'Odon Vallet dans l'express qui trouvait que la situation s'etait deterioré de 1945 ,au lendedmain de la seconde guerre mondial, 1 fonctionnaire sur 2 etait copte aujourd'hui autant que ce qu'il represente dans la population c'est a dire aux alentour de 10%(Odon vallet dit 5 pour cent)

de plus vous etes tres mal informé comme je disais au lendemain de l'attentat a Alexandrie la majorité des egyptiens etait dans la rue pour soutenir leurs frere coptes , la blogosphere et les pages facebook des egyptiens se sont orné de croisssant et de croix ... un aspect de l'apres attentat que je n'ai pas vu transparaitre dans la presse francaise...

la discrimination en Egypte est surtout anti-migrant comme partout malheureusement qui en Egypte sont en tres grandes majorité musulman... et Nord /Sud les richesses sont concentré au nord du pays les habitants du sud du pays sont discriminé indifferement qu'il soit chretien ou musulman ....
Faut vraiment avoir la colonne vertébrale bien arrimée avec les journalistes, pouvoir résister à cette pression, à se demander si les Egyptiens ne se sont pas mis à manifester tant la presse internationale le leur suggérait.

http://anthropia.blogg.org
Elle s'appelle Suzanne Moubarak :-))
Mais vous avez raison, on sent les journalistes un peu perdus dans cette affaire...

SEMIR
idem pour "Boutros-Ghali, 89 ans, est [?] de l'aîné de Moubarak, et son analyse n'est pas forcément la plus lucide sur la jeunesse égyptienne"

Il est quoi ?


N'empêche, à l'entendre, il faisait un petit peu trop sûr de lui, Boutros Boutros...
Et l'ex-secrétaire général de l'ONU de renvoyer les journalistes français, (...) à leur "tuniso-centrisme". (...). Moubarak est aimé des Tunisiens
Le reproche semble fondé ! ;)
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.