313
Commentaires

CFDT pro-Le Pen ? Exclusion d'une militante après une séquence du Petit journal

"Encouragez-nous à voter pour vous !". C'est une séquence embarrassante qu'a diffusé Le Petit journal de Canal+ vendredi 12 décembre : Marine Le Pen a été accueillie chaleureusement par une militante CFDT au salon des services à la personne à Paris. Circonstance aggravante : Canal+ assure que le parcours de la présidente du FN avait été prévu à l'avance et que tous les responsables de stand avaient été prévenus. Ce que dément la CFDT, qui a exclu la militante en question et assure qu'il s'agit d'un dérapage individuel. La preuve ? Canal+ n'aurait pas diffusé une autre séquence, moins favorable à Marine Le Pen.

Derniers commentaires

Fanchement, il reste encore des gens qui attendent quelque chose du ptit journal ?

L'infotainment atteint ses limites (enfin les limites de la bassesse).

C+ est définitevement à jeter aux orties (et les guignols avec).
Tout militant CFDT qui serre la main d'un membre du Front national sera exclu immédiatement.
C'est bien la preuve que le FN est un parti fasciste.
"Contacté par @si pour savoir pourquoi l'interpellation de Marine Le Pen à propos de la double peine n'avait pas été diffusée dans le Petit journal, le producteur de l'émission, Laurent Bon, n'a pas retourné nos appels."
Comme d'hab', ce petit journal aux méthodes fascistes (vol d'image, montage orienté, démagogie grossière) n'a même pas le courage d'assumer son idéologie pourrie !
Un autre exclu s'étonne d'être mis en quarantaine à l'Assemblée.
A sa place, n'importe quel individu possédant un minimum d'amour-propre se serait fait définitivement oublier en émigrant au Kamchatka ou au Cap Horn.
Pas lui. Bien pire, il proteste, il récrimine, il fulmine, l'obscène !
Un peu hors sujet mais hier lundi, l'invité des matins de France Q était Benjamin Stora, à l'occasion de l'inauguration de la Cité Nationale de l'Histoire de l'Immigration. Un discours extrêmement intelligent sur l'immigration. A écouter sans réserve.
hé oui de TF1 à Canal + tous pour le FN, et après on dira que c'est les pauvres qui votent pour ces idées immondes , que c'est de la faute des électeurs si cette folle est au second tour , alors que se sont nos zelites (autoproclamé) qui nous en font bouffer , de TF1 à Canal en passant per BFM . Comme les deux derniers fois l'élite veut garder le pouvoir dans une situation ou les gens souffrent (des sans dents évidement) , valorise l'Allemagne , les USA et pris pour surtout a n'importe qu'elle pris rester a droite, et on fini en guerre , économique ou physique , évidement comme les autres fois on perd , enfin le peuple perd mais les riches gagnent, les bourgeois , les chefs d'entreprises ne se sont pas plein du Petainisme .
Au lieu de se demander pourquoi l'électeur se tourne vers le front national, on voudrait se rassurer en montrant qu'il y aura des aussi des malheurs si le FN passe. L'émission de C dans l'air sur l'immigration a été très claire avec notamment un professeur de droit qui connaissait tellement son sujet que même l'animateur n'intervenait plus. Il a par exemple décrit la directive Bolkestein et l'effet catastrophique sur les "travailleurs" français. Un autre intervenant fait également le constat démographique, par exemple en 2050, le Nigeria aura plus d'habitant que les Etats-Unis. En fin d'émission, on est arrivé à aborder le vrai sujet qui fache et qui nous pousse dans les bras de Marine, l'islam et son rejet dans TOUS les pays d'Europe. Il y a nécessité pour les musulmans "modérés" de prendre les choses en main parce que l'islamophobie alimente les fondamentalistes, mais c'était la fin de l'émission et le débat a été arrêté là. Massacres avec BokoAram, massacres d'enfants au Pakistan, exécutions de masse par l'Etat Islamique, décapitations, trafics de femmes pour l'EI en Espagne.... Il y a une vague historique mais translucide apparemment. Hollande ose aborder le sujet de l'immigration, et les médias regardent ailleurs, sauf Calvi, merçi à lui.
Mettons les pieds dans le plat :

Suis-je la seule à trouver ça dur pour la militante ? l'exclusion était-elle vraiment la solution ? Une phrase, peut-être maladroite, possiblement de courtoisie, et le bannissement ? Mélenchon avait plaidé en son temps pour l'interdiction, c'était une position plus claire que celle qui consiste à le considérer légal mais infréquentable. Je crois me souvenir qu'on lui avait cherché des poux pour avoir discuté aimablement avec Marine Le Pen, c'est le même processus à l'oeuvre ici.

Je prévois d'ailleurs déjà la récupération politique et le Front National va certainement gagner une nouvelle adhérente. Super.
La CFDT est au syndicalisme ce que le PS est à la politique.
La militante virée ne devrait pas s'en faire, il y a une place de maire qui va se libérer bientôt.

A Hayange.
Rho la la, c'est pas possible?
Ce qui est amusant aussi, c'est quand Marine Le Pen sur le stand de la CFDT serre la main d'une brave dame à lunettes vêtue de noir
et visiblement coiffée d'un voile. (01:47/03:00)

En d'autres temps, cela aurait fait le buzz...
Pourriture de la CFDT + Pourriture du Petit Journal : écoeurant.
Je rapprocherais ce qui est arrivé à la dame de la CFDT et ce qui est arrivé à la CGT(au niveau des affaires sur le logement etc).

La CFDT est plus ou moins affiliée au PS alors que la CGT elle est de mouvance historiquement stalinienne. Le PC étant mort la CGT perd de ses appuis politiques mais conserve sa base et ses "privilèges" historiques. Par exemple durant mai68 la CGT d'EDF a menacé de couper le courant de la France et depuis 1% du CA(et pas bénéfices) d'EDF est versé aux syndicats d'EDF.

J'observe une déstabilisation du syndicat ouvrier "tradi"(les staliniens sont beaucoup moins libertaires que les trotskistes) et une mise en avant de l'idéologie "terra nova" au sein de la CFDT.
Le but étant sans doute de récupérer les "privilèges" des syndicats qu'on obtenu la CGT(parfois au prix du sang et de morts) par la CFDT et servant l'idéologie capitaliste(mais pas libérale) du PS.

depuis 1% du CA(et pas bénéfices) d'EDF est versé aux syndicats d'EDF.


Plus précisément, au Comité d'Entreprise.
merci je n'avais plus le nom en tête quand j'écrivais x)
C'est effectivement le mot que je cherchais
Précisément aussi, ce n'est pas depuis 1968 mais depuis 1946 ( loi de nationalisation d'EDF). Un autre 1% du même chiffre d'affaire indemnisait les actionnaires expropriés. Système d'obligations indexées particulièrement scandaleux puisqu'au cours du temps le nombre d'actionnaires restant à indemniser diminuait alors que la somme à y consacrer augmentait.
Au temps pour moi j'étais persuadé que s’était entre 67 et 68 que ce bras de fer avait été passé. Je me suis trompé.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.