47
Commentaires

Cerveaux disponibles : vieille peste contre jeune choléra

Commentaires préférés des abonnés

Merci pour la chronique. 


"Elise Lucet, vous parlez de ceci mais pourquoi ne parlez vous pas de cela ? Comme par hasard...Les vrais problèmes alors, ça vous arrange bien de les mettre sous le tapis, hein. ... Ah ah, démasquée!"


Damned on se croira(...)

J'ai entendu parler d'un lycéen ( beau, brillant, promis à un avenir divin), qui semble avoir été abusé par sa professeure 

Elle L' exhibe sur toutes les chaines ( et le gamin semble y prendre goût)

  (Que Dieu veuille bien le protéger de cet(...)


En 1992, les parents de Jordy (Dur d'être un bébé) furent les pionniers de l'exploitation mercantile de leur progéniture.

Aujourd'hui, le phénomène se généralise grâce à YouTube.

L'exhibition de ces deux gamins ne présente strictement aucun intérêt, ma(...)

Derniers commentaires

Il y a ici deux choses qui me "chagrinent" :


- l'attaque contre Élise Lucet parce que quand il y a une journaliste qui fait son travail correctement, même si parfois il peut être critiqué, même si parfois elle ne va pas jusqu'au bout de ses convictions, on la respecte même pour ses imperfections qui sont d'autant diminuées qu'elle fonce par ailleurs


- certains posts critiques envers evemarie qui, moi aussi, a tendance a m'énerver avec sa bobogorrhée, ses approximations, son couteau constamment tiré mais qui me pousse au cul quand je vois combien je pondère de trop, ce qui doit l'énerver, elle qui m'énerve d'autant qu'elle va m'engueuler de la défendre, mais malgré toutes les difficultés que j'ai à parvenir au bout de ses commentaires, malgré cette envie que j'ai de lui dire "Y a pas mort d'homme" (ou de femme en occurrence), je la trouve indispensable ici pour secouer les cocotiers, pour souffler dans les vieilles branches de sassafras que nous sommes et nous sortir de nos petits aphorismes à deux balles


On n'est pas au Rotary Club, evemarie nous le rappelle avec sa brusquerie (en mémoire de Guy Hocquenghem)



Après avoir lu l'article de Manuel Vicuna, je comprends mieux la chronique de Daniel Schneiderman: pourquoi avoir choisi Élise Lucet comme cible principale? Ça embrouille tout. Quiconque travaille pour une de ces chaînes vénales est évidemment en porte à faux entre sa conscience professionnelle et sa "loyauté" envers son outil de travail, Élise Lucet ne fait pas exception, mais ne méritait pas de porter à elle seule tout l'opprobre


Ceci dit, la Une, la Deux, Youtube et tous les autres sont parfaitement dans l'air du temps, et même en avance sur Macron: lui veut des jeunes qui se rêvent milliardaires, eux incitent des enfants à n'avoir que le pognon en tête. Pourquoi pas des foetus? Des spermatos (ah pardon, c'est fait, avec la promesse de sperme issu de prix Nobel... non, je fais erreur, pas assez cher, mon fils, le Nobel). 


Il y a pas longtemps, repassait le délicieux film "Little miss Sunshine". Sur quelle chaîne? Et cet autre film, j'ai oublié le titre, qui raconte comment une ado est offerte, par sa mère, à un prédateur sexuel tellement à la mode, waouh, t'as vu, c'est "LUI"! Il ne s'agit pas seulement de télévison ou d'internet, mais de tout un monde dont nous ne voulons plus. 


Mais comment s'en protéger, et en protéger ceux qu'on aime? Même la "protection", ils ont réussi à la salir en restreignant son usage à un contexte commercial et en l'affublant d'un "ISME" d'infamie.

"first world countries issues"

A quand une chaine youtube qui suit une famille bangladeshi dont les enfants fabriquent des briques en terre cuite 12heures par jour, meme pas besoin d'une régie pour nous produire des scenarios divertissants et dramatiques.

le jeune sabbir 6 ans pourra t'il manger a sa faim aujourd'hui vu le peu de brique qu'il a produit , sa petite soeur sadia 4 ans évitera t elle l'accident de travail ?  

Je ne suis pas sûr de trouver ça mal que les enfants :

1/ s'amusent
2/ bénéficie de notoriété
3/ gagnent de l'argent

Pour moi ce n'est pas condamnable de fait, il faut voir au cas par cas la place de l'enfant dans le dispositif :
- Est-ce qu'il est dirigé ou juste accompagné ou soutenu ou laissé autonome par les parents ?
- Est-ce qu'il a conscience que ça peut s'arrêter du jour au lendemain ?
- Est-ce qu'il continue de s'instruire à côté ?
- Est-ce qu'une juste partie de l'argent est mise de côté pour son avenir ?

Le public cible de ces vidéos Youtube a entre 3 et 9 ans ??
Je sais pas qui est pire entre les parents qui exploitent leurs enfants et ceux qui les laissent regarder n'importe quoi sur la tablette...
Ca me rappelle un déjeuner avec un couple d'amis et leurs deux enfants de 3-5 ans, les minots s'amusaient avec des jouets qu'on leur avait offert mais les parents ont insisté pour qu'ils regardent Youtube sur le smartphone, ce qu'ils ont fait sans grand enthousiasme (pour l'instant...). Les mauvaises habitudes sont vite inculquées.

Allons jusqu'aux limites et au delà : "L'échographie fœtale est un spectacle qui nourrit le radiologue".

 

"la main qui nourrit , celui ou celle qui la mange" ...tout çà quoi !

J'ai entendu parler d'un lycéen ( beau, brillant, promis à un avenir divin), qui semble avoir été abusé par sa professeure 

Elle L' exhibe sur toutes les chaines ( et le gamin semble y prendre goût)

  (Que Dieu veuille bien le protéger de cette exploitation éhontée et qui coûte cher aux contribuables ) 

une chose est certaine : enfant ou pas, le résultat est sacrément merdique.

Daniel ne s'offusquait pas des enfants  jouent dans des films ...et vous allez vous y faire que les momes travaillent, vous pensez qu'une société de pauvres peu se permettre de nourrir ces momes jusqu'a 25 ans ? regardez donc les pays pauvres, et on y va. On nous demande de nous demerder , et les gens sans culture, sans diplôme, sans être geek , vont faire ce qu'ils peuvent pour survivre, et bien sure, utiliser leurs enfants. A force de retirer aux gens ce qui leur permet de vivre, on en viens a ça, et le bobo évidement juge les parents. Que la TV ai peur du web , ça fait longtemps. LEs films violent, ça va, les jeux videos non, Daniel lui meme n'en a pas eu tout de suite la compréhension, pourquoi Mme Lucet serait plus incisive sur ce point ? elle a peut être pas compris , ha c'est une femme donc a trucider. Quand Todd, un mec,  dit une connerie machiste (genre les femmes dirigent le monde) et l'a répété , ça vaut pas une chronique ? il est un universitaire, et pourtant , il profère des conneries de ce genre sans réfléchir, il a meme comparé les chasseurs partager (d'après lui) avec les cueilleuse égoïstes .. les cueilleuse égoïstes ? quand on sait que 80% de la nourriture chez le chasseurs cueilleur est végétal ... et que les chasseurs ne laissent souvent que les entrailles aux femmes et enfants,  voila le niveau de recherche sur le machisme d'un universitaire , plus que désolant, mais personne ne dit rien. 

Quand je pense à tout le fric que j'aurais pu me faire avec ma nombreuse progéniture...


Plaisanterie à part, l'idée de tirer de l'argent de son propre enfant donne un arrière goût des histoires de Dickens ou Hugo


Décidément, la Marche À Reculons est passée à un régime plus élevé


Il est grand' temps de couper les gaz

C'est taquin, ça, comme chronique M. Schneidermann... ^^
Jolie occasion de venir titiller l'icône du journalisme actuel. Très joliment fait!

Élise appréciera de se faire traiter de « vieille peste » :-x

Attention, Elise Lucet va répliquer par une enquête sans concession sur les dessous d'Arrêt sur Images !

Non, sans rire, il n'y pas plus grave qu'une journaliste du service public qui fait son travail ? C'est pas si courant de nos jours.

Merci pour la chronique. 


"Elise Lucet, vous parlez de ceci mais pourquoi ne parlez vous pas de cela ? Comme par hasard...Les vrais problèmes alors, ça vous arrange bien de les mettre sous le tapis, hein. ... Ah ah, démasquée!"


Damned on se croirait sur un forum d'@si.




En 1992, les parents de Jordy (Dur d'être un bébé) furent les pionniers de l'exploitation mercantile de leur progéniture.

Aujourd'hui, le phénomène se généralise grâce à YouTube.

L'exhibition de ces deux gamins ne présente strictement aucun intérêt, mais faire du fric avec de l'insignifiance n'est pas une nouveauté.

On remarquera par ailleurs que Cash Investigation est aussi diffusé sur Youtube avec une bonne dose de publicité. J'en compte 19 pour le dernier opus sur Sarkozy, soit une toute les 7 minutes.

Elise Lucet/Delphine Ernotte, n’est-ce pas identique à journaliste d’un journal/propriétaire milliardaire dudit journal ?

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.