214
Commentaires

"Ce soir ou jamais" : c'est fini !

Après dix ans d’existence, Ce soir ou jamais ce sera... plus jamais. C’est le site Ozap qui l’annonce ce vendredi. "Selon nos informations, la direction de France 2 a décidé de ne pas reconduire le magazine «Ce soir (ou jamais !)», que Frédéric Taddeï présentait depuis septembre 2006." Le service public supprime ainsi une émission singulière, la seule à avoir donné la parole à des personnalités par ailleurs bannies de la télévision traditionnelle. La case de l'émission sera confiée trois semaines sur quatre au producteur du Petit journal, Frédéric Taddei continuant d'animer une émission mensuelle la quatrième semaine.

Derniers commentaires

Ils ont raison de supprimer cette émission. Taddei a eu le toupet d'inviter Lordon, Piketty et Todd et pire il les a laissés parler très longuement et étaler leur insupportable subversion. Il s'en sort bien il aurait pu finir au goulag.
Par ici pour signer:
https://www.change.org/p/direction-de-france-2-ce-soir-ou-jamais-le-magazine-de-fr%C3%A9d%C3%A9ric-tadde%C3%AF-france-2-serait-bient%C3%B4t-supprim%C3%A9

Cette pétition est probablement inutile mais peut-être faut-il marquer le fait que cela n'est pas bien, que Taddeï une fois par mois c'est ridicule, pourquoi pas une fois par an? J'ai vu disparaître Apostrophes et Droit de réponse mais ici l'animateur n'est pas si vieux, il invite des personnes qu'on ne voit nulle part ailleurs et qui ne vendent pas leurs livres et leurs disques...
Bon, ça ne sert à rien mais c'est juste dommage.
CSOJ, émission quotidienne réduite à une fois par semaine, déplacée puis de plus en plus tardive et maintenant supprimée. Cela n'est pas sans rappeller -toutes proportions gardées- le sort réservé à Daniel Mermet sur France Inter (également service public).

Le débat d'idées, la confrontation, la diversité, la réflexion non formatée, la possibilité unique de pouvoir aller au bout de sa pensée sans être interrompu par une Salamé ou un Calvi, il faut bien comprendre que c'est un anachronisme en ces temps de nivelage accéléré de la pensée.
Vite, Vite, "réformons", appauvrissons,supprimons.

Après la disparition de Bouillon de Culture puis maintenant de CSOJ, c'est la case de réflexion du vendredi qui disparait à jamais. Dans quelques temps, je ne serais pas étonné d'apprende que c'est Hanouna qui prenne le relais.

En tous cas un merci reconnaissant à Frédéric Taddéï pour ses émissions, passionnantes pour la plupart d'entre
elles, pour les grands personnages et les penseurs qu'on a pu y rencontrer, sans oublier les découvertes musicales.
L'audience de CSOJ n'a cessé de chouard :)

Voilà pour le jeu de mot, tant ce "sulfureux", semble t-il, fait couler l'encre sur ce forum (les 3900 et qq autres, beaucoup, beaucoup moins).

C'était bien cette émission, du Service Public, ni plus ni moins (tiens j'ai mis des majuscules)
Sans équivalent, au masculin.
Il s'agit d'un substantif, pas d'un adjectif.
j'ai lu ça le jeudi ou mercredi dans ouest france.
Pour la dernière qu'il invite NTM, pour , qu'est-ce qu'on attend...
https://www.youtube.com/watch?v=OXPaRKKEi9Y
Ah la démocratie !

Le problème, c'est comment être démocrate lorsque tu soupçonnes tes compatriotes d'être d’extrême droite, d’extrême gauche, raciste, homophobe, sexiste, ultra libéral, anti-libéral, immigrationniste, anti-immigration, ça marche pour tout !

Et voilà donc les gentils qui se retrouve être de parfait dictateur/manipulateur, mais c'est pour votre bien, vu que vous pensez mal.

Et donc le courage politique, c'est d'aller contre la volonté du peuple ... en démocratie (hein ?!?) ... ah bon.

Et on en revient au sujet, "ce soir ou jamais" must die car il donne la parole à un large spectre d’opinion et les gens risqueraient de ce mettre à penser par eux même (et de ne plus gober la propagande de l'oligarchie française).
A propos des complotistes, il semblerait que les journalistes US soient tous devenus complotistes ces temps-ci..
Voir l'histoire des "28 pages" sur le site d'Olivier Berruyer.
http://www.les-crises.fr/lestablishment-ment-a-propos-du-rapport-sur-le-11-septembre-par-paul-sperry/
le sulfureux Etienne Chouard
Plein le cul des attaques gratuites contre Chouard.
Les trolls à la Sandy vont encore s’en donner à cœur joie, eux qui prétendent détenir La Vérité. A propos de vérité, c’est sur le blog de Chouard que l’on trouve cette citation de Paul Ricoeur qui selon moi résume bien la philosophie de Chouard et que je fais mienne « La tolérance n’est pas une concession que je fais à l’autre, elle est la reconnaissance du principe qu’une partie de la vérité m’échappe. »

@si, tolérance ça vous parle ou vous aussi vous détenez La Vérité ?
On fait quand la Révolution ?

On attend qu'on interdise de respirer l'air pollué aux micro-particules du diesel si on ne peut pas prouver qu'on a payé la "taxe respiration" qui sera instaurée la semaine prochaine pour reculer la faillite définitive ?

Vous me faites pitié les Français, mais comme vous êtes en train de disparaître des écrans radar ça ne durera pas longtemps !

PG
CSOJ était effectivement une émission de débat « ouverte » sans équivalent à la télé française. J’y ai même vu Finkelkraut ! ;o)
Je ne regardais pas suffisamment souvent l’émission, je le regrette, elle me manque déjà. Elle est (était ?) indispensable et essentielle, d’utilité publique. La restriction des espaces de liberté est de plus en plus préoccupante. S’adresser à un public adulte impose d’ouvrir les échanges sans exclusive. Il n’appartient pas à Patrick Cohen ou Yves Calvi … etc (etc inclus Edwy Plenel … etc et mm Daniel Schneiderman ;o) ) de me dire ce que je dois penser et de sélectionner ce qui doit me convenir mais plutôt de susciter les débats et d’éclairer les controverses. Ouvrir, pas formater !
Où est la pétition réclamant le maintien de CSOJ ?
Excellente décision. Il est sage, en cette période cruciale, de cesser de donner la parole à des gens douteux qui pourrait prôner le protectionnisme, envisager la sortie de l'Euro, critiquer les guerres impériales, dénoncer le racisme institutionnel, etc... bref, tout que qui mène tout droit à l'islamo-gauchisme, au rouge-brun, puis in fine au fascisme !

J'espère qu'on aura dorénavant sur le service public des débats de hautes tenues, avec des gens responsables comme Bruno Lemaire, Emmanuel Macron, Christophe Barbier, ou le pas du tout sulfureux Alain Finkielkraut.
Se sentir obligé de citer "des liens à soral" dès que l'on parle de chouard c'est une des seules choses qui m'énerve.
Ça fait longtemps que je résiste mais je crois que je vais virer complotiste.

À bientôt !
C’est Attali qui ne va pas être content. Où va-t-il se rendre, maintenant ? *

Blague à part, ça m’attristouille un tantinet, cette disparition.

* À ce propos, qui a été le plus invité à CSOJ ?
D'un autre coté, c'est étonnant qu'elle est durée aussi longtemps après que France TV ait décidé de lui casser les reins en 2011. Sans compter qu'une émission qui n'a l'heur de plaire ni à Cohen, ni à Fourest a t'elle vocation à zoner sur le sévice public.

--
Le sulfureux Étienne Chouard ? Le sulfureux Todd? Le sulfureux Scheidermann ?
Ce soir ou jamais.
Une de plus.

Il ne nous reste que: "Demain, plus que jamais!"
Et C dans l'air continue ...
Chercher l'erreur ...
Comme d'habitude en année électorale on fait le ménage.
C'est une seule émission à France 2 que je regarde avec un engouement et une régularité sans rater. Une très mauvaise nouvelle. Un autre signe d'affaiblissement de la culture masse de la France.
""CSOJ c'est fini. Après plus de 700 émissions et plus de 400 invités, c'est une certaine idée du débat qui s'en va."
Bon, je ne la regardais pas souvent, mais à 8 invités en moyenne par émission et compte tenu de l'extrême rareté de certains, ces chiffres semblent montrer que ça ronronnait un peu.

EDIT Le nombre donné dans le tweet est 4000. Ouf !
"le sulfureux Etienne Chouard, professeur d'économie, partisan du tirage au sort en politique et très controversé (@si l'évoquait ici) pour ses liens avec l'essayiste antisémite et homophobe Alain Soral."

Hein ?
Non, rien !
C'était quand même une des moins tartes.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.