52
Commentaires

Castaner et Salvini : alignement mode d'emploi

Commentaires préférés des abonnés

La honte, c'est vraiment ce que je ressens en écoutant ce ministre de l'intérieur et ses complices criminels : honte de criminaliser les ONG, de s'aligner sur les fascistes italiens . Ce ministère pourtant délivre qq visas D à des demandeurs d'asile.(...)

A la première lecture, je n’ai pas du tout compris ce qui était reproché à Christophe Castaner. En effet, j’avais juste lu le message inscrit sous la vidéo, à savoir « Nos ennemis, ce sont les passeurs, pas les ONG. » Avec cette seule prise d’informa(...)

L'ambassadeur de France à Tokyo, complice des passeurs qui ont réussi à exfiltrer Carole Ghosn (épouse de Carlos) du Japon.

Elle va ainsi échapper à l'interrogatoire de la justice nippone pour abus de biens sociaux.

Pour Macron et sa bande, les fraudeu(...)

Derniers commentaires

La question que je me pose, en écoutant Castaner, c'est pourquoi les passeurs sont encore en activité puisque les services de renseignement semblent si bien les connaître. Un peu comme les "casseurs" pendant les manif de GJ: Philippe nous avait assuré qu'ils n'étaient pas si nombreux que ça et qu'ils étaient bien connus. Comment se fait-il alors qu'ils continuent à casser alors qu'on a arrêté des dizaines de primo manifestants, juste coupable de vouloir se protéger des gaz....

Trop c'est trop !


Alors restent nos larmes de fondus pour sangloter de rire.


Take It Away, J.

Castaner qui a reçu sa carte de membre d'honneur de génération identitaire; comme ça les choses sont bien claires.

Quand j’etais maîtresse d’ecole, je disais toujours à mes élèves que ça s’entendait quand ils ne comprenaient pas ce qu’ils disaient, qu’une lecture, même fluide, non préparée, laissait entendre le flou de la pensée qui découvre au fur et à mesure que lors yeux balaient le texte. 

Exactement comme dans cet extrait de Castaner. 

Je viens de voir sur Le Monde l'article concernant le Blanc Débat

Je clique sur la vidéo et j'entends juste der Herr Philippe dire "Lorsque nous avons langé..." et se reprendre "Lorsque nous avons lancé.." le Blanc Débat. Ah ce subtil inconscient qui vient toujours dire ce qu'il ne faut pas

à moins que ce soit comme cette coquetterie des trop bons faussaires de billets qui sachant leurs œuvres parfaites y glissent une petite erreur par goût de la roulette Russe

Où l'on voit qu'il était vraiment important de voter LREM pour faire barrage au fascisme...

Et tous ces gars et nanas qui pratiquent l’extrême-droite dans le texte sous couvert de macronisme viennent du PS ; cherchez l’erreur...

La honte, c'est vraiment ce que je ressens en écoutant ce ministre de l'intérieur et ses complices criminels : honte de criminaliser les ONG, de s'aligner sur les fascistes italiens . Ce ministère pourtant délivre qq visas D à des demandeurs d'asile...pourvu qu'ils soient hébergés en arrivant en France, et que particuliers ou associations s'occupent de tout . Nous avons ainsi accueilli l'an passé et pendant 7 mois une famille de 5 Syriennes, trois générations de 10 à 60 ans , chez nous . Ces femmes ont dû payer leur billet d'avion ( environ 2500 euros Amman > Bordeaux ) et nous nous sommes chargés du "reste" : accueil, logement, charges, scolarisation des 3 filles, démarches administratives pour l'obtention du statut de demandeur d'asile ( pour percevoir l'ADA, environ 600 euros par mois pour les 5 ), restos du coeur, RV chez le médecin, le dentiste, etc, etc ... Aucun contrôle de la part du ministère ( qui sommes nous ? Dans quelles conditions sont-elles logées ?  ) , aucune aide financière ( 5 personnes, ce n'est pas rien à nourrir, chauffer, en eau, électricité, transports, vêtements , etc ... pas même un billet de train pour les accompagner à l'OFPRA ! ) 

Aujourd'hui, pour des raisons de santé, je ne peux plus accueillir chez moi pour le moment, et je le regrette, car une autre honte m'envahit quand je pense aux Afghans, interprètes de l'armée française, à qui l'on refuse un visa ( plus de 600 sans compter leurs familles ) . Ils sont en danger de mort chez eux et l'armée pratique la politique du kleenex : je t'utilise et je te jette . Je suis sûr que si des particuliers offraient un logement le temps des démarches auprès de l'OFPRA, certains pourraient obtenir le fameux visa D.

 Eh ben voilà, nous y arrivons petit à petit, glissade générale vers un état qui sent le rance .... Le balancier de l'histoire, tragiquement, va inexorablement vers l'extrême droite. Les êtres humains, décidément, n’apprennent rien.


Je recommande empressement le livre du philosophe Michaël Foessel : Récidive 1938.


À lire de toute urgence.. 

j'avais peur de goodwinné mais finalement je vois que cette odeur ne vous a pas échappé aussi : je me faisais la réflexion que Castaner a le profil même du ministre polyvalent et qu'il aurait bien pu même défendre les ratonnades ou les raffles


Admirons chez lui l'abnégation du commercial de la grande entreprise

l'esprit de corps envers et contre tout;


Décidément, le monde tourne et si nous avons des Castaner et des Macron et les autres à venir, c'est que nous les méritons : quelle tristesse de savoir que nous allons léguer ce monde à nos enfants

Certes, il nous faut des vrais journalistes "poil à gratter " comme DS; mais dans le contexte de ces migrations forcées, la présence de secours prépositionnés ne fournit-elle pas une raison supplémentaire aux passeurs pour continuer leur terrible explotation de la misère humaine? 

Décidément la tentation autoritaire, totalitaire de l'élite neoliberale française ne se dément pas. 

Salvini jubile de voir la France à sa botte. 

"Qui veut noyer son chien l'accuse de  la rage ".


Cette expression date  du 13e siècle sous la forme " qui bon chien veut tuer, la raige il met seure ".


Noyer un gentil toutou est un acte barbare. Pour s'autoriser à le  faire sans subir de remontrances, l'accuser d'avoir la rage pouvait être une excellente excuse ( même totalement injustifiée )


Par extension, cette expression s'applique à toute situation  ou quelqu'un invente des torts, des défauts à quelqu'un dont il veut se débarrasser...


( c'était la minute de Tonton Ke'saisje )

A la première lecture, je n’ai pas du tout compris ce qui était reproché à Christophe Castaner. En effet, j’avais juste lu le message inscrit sous la vidéo, à savoir « Nos ennemis, ce sont les passeurs, pas les ONG. » Avec cette seule prise d’information, le texte de Daniel Schneiderman n’est pas vraiment compréhensible. Une relecture s’imposait avec écoute de la vidéo pour comprendre ce que j’avais dû louper et là, évidemment, je trouve la réaction de DS très modérée.


Bilan : comme d’habitude avec ce gouvernement, on intitule un discours, un projet de loi ou une déclaration en choisissant des termes exactement opposés au contenu exposé ou mis en débat. Avec deux conséquences fort ennuyeuses mais dont on peut penser qu’elles sont théorisées  :

- vider les mots de leur sens et @si nous le démontre souvent ;

- convaincre ceux qui, assez nombreux, vont se contenter de regarder les titres, les « punchlines » en les approuvant alors qu’ils sont finalement en train de se faire berner. Je connais hélas beaucoup de personnes de mon entourage qui se retrouvent dans cette catégorie ne prenant pas le temps d’approfondir les informations qu’ils reçoivent (et parfois achètent) : pour eux,  « le titre fait l’info ».


Comme eux, j’aurais pu me faire avoir par le commentaire mensonger de Castaner situé sous sa propre vidéo : un détail qui me semble du coup plus important à noter et à commenter que l’indéfendable propos du ministre. Bravo au zélé fonctionnaire du Ministère de la Vérité qui a si bien su traduire les propos du ministre dans cette si précieuse novlangue.

peut-être qu'en faisant copain-copain avec le gouvernement Italien; ça empêchera notre voisin transalpin d'afficher trop médiatiquement sa sympathie aux méchants gilets jaunes ( mangeurs d'enfants ) !


Remarque hors-sujet, quoi que...

Pourquoi ont-ils tous les deux décidé de ressembler à Cyril Hanouna ?

L'ambassadeur de France à Tokyo, complice des passeurs qui ont réussi à exfiltrer Carole Ghosn (épouse de Carlos) du Japon.

Elle va ainsi échapper à l'interrogatoire de la justice nippone pour abus de biens sociaux.

Pour Macron et sa bande, les fraudeurs fiscaux sont des modèles de citoyens qu'il convient de protéger.

A vomir.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.