101
Commentaires

Bloomberg dévoile des milliers de milliards d'aide US aux banques

Combien d'argent public l'Etat fédéral américain a-t-il débloqué pour aider les banques opérant aux Etats-Unis ? On avait surtout retenu les 700 milliards de dollars (environ 500 milliards d'euros) d'aides

Derniers commentaires

En Europe aussi, on aide les banques (un 21 décembre) qui d'ailleurs ne savent plus quoi faire de leur argent :

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/banques-finance/industrie-financiere/20120103trib000675324/record-battu-les-banques-placent-453-milliards-d-euros-de-liquidites-aupres-de-la-bce.html
Merci Wanda pour cette info sur Ron Paul, c'est quand même incroyable que cette omerta médiatique s'étende jusqu'à l'article d'ASI qui ne cite pas son nom.
Cette affaire est quand même énorme, cela représente 1000$ par habitant de cette planète, ou 100.000$ par Français, ou 500 scandales du Crédit Lyonnais.
Et tous ces médias en France qui cachent cette info, c'est une belle image de la liberté de la presse, les médias indépendants français se comptent sur les doigts d'une main : ASI, Mediapart, Le Grand soir, Agoravox et Voltairenet.
Bonjour,

Comme il faut rendre à César ce qui appartient à César, il faudrait préciser que Bloomberg ne sort pas cette info de son chapeau.

L'info que Bloomberg a contribué à médiatiser vient d'une enquête du Government Accountability Office, enquête qui a été diligentée grâce à deux sénateurs américains Ron Paul et Alan Grayson.
Il faut le souligner.

Source :
http://www.dedefensa.org/article-the_federal_reserve_reveals_16_trillion_in_secret_bailouts_24_11_2011.html
Merci de cette nouvelle information économique, les plaignant ne sont pas des vertueux par contre elle on réussis a faire ressortir un procéder bien pourris de nos amis les banquiers.
C'est un peu la lois de la gravité elle atteigne des taille tellement critique qu'elle tire le monde moderne dans leur sens de chute, entre necessité et servage on vois bien qui tire la chaîne qui relie les deux parties.
Bonjour,

Pour plus de précisions sur le sujet :
Bloomberg’s Winkler Responds to Bernanke Criticism
http://www.bloomberg.com/video/82334696/

Bloomberg vs Bernanke
http://ftalphaville.ft.com/blog/2011/12/07/783951/bloomberg-vs-bernanke/

Bien Cordialement
Sur son blog, Jean Pierre Chevalliez (ici) estime que les banques Européennes manquent de dollars, en clair, qu'elles sont en faillites dans cette monnaie.

Il faut dire qu'il y a beaucoup d'éléments : la BCE distribue beaucoup de dollars (visible sur le site de la banque centrale) ou sur le blog de Mr Chevalliez (ici par exemple), le courtier Bink Bank vient d'annoncer la fermeture de tous les comptes en dollars de ses clients et un journal parle des décisions de la BNP (voir ici) pour réduire les dépenses dans cette monnaie.

Pour la coordination des banques centrales annoncées la semaine passée, il pourrait s'agir d'un sauvetage de banques Européennes en leur distribuant du dollars : ici.
Donc si la fed avait prêté directement à 0.01% aux gents a qui on a saisie les maisons elle aurait :
sauvée des ménages broyés par la crise.
évitée du malheur des gents ruinés.
sauvée les banquiers(voyous) qui aurait vu les subprimes remboursés.
évitée une crise mondiale qui va tous nous plomber.
peut-être même pu continuer ces conneries.
Mais dans sa grande sagesse la fed a préféré ne sauvé que les banques "qui sont les seuls a avoir une attitude irréprochable dans ce monde"
Le pire c'est qu'il arrive la même chose en Europe avec la Grèce notamment.
Qu'ils s'en aillent tous!
Vous pouviez être tenu au courant des travaux de Ron Paul dès le 24/11 dernier. Je trouve impressionnant de continuer à ignorer, même par chez vous, ce bonhomme, et démontrer les mêmes tares. Bloomberg n'a rien fait dans l'histoire. Ce sont deux sénateurs américains... Un certain Ron Paul et un certain démocrate :-)

Il faut lire dedefensa :-)

http://www.dedefensa.org/article-les_abracadabrantesques_1600000000000000_de_la_fed_24_11_2011.html
http://www.dedefensa.org/article-the_federal_reserve_reveals_16_trillion_in_secret_bailouts_24_11_2011.html

Ron Paul, c'est celui qui est second dans les sondages à la désignation républicaine, et dont on ne parle pas parce qu'il n'est pas représentatif (boite à rires). On préfère parler du 3ème par exemple. :-)

http://www.dedefensa.org/article-bho_et_l_ordre_de_tuer_ron_paul_05_12_2011.html

Citation :
[quote=dedefensa]En attendant et pour se tourner vers la presse “sérieuse”, on peut lire l’article du Guardian de ce 5 novembre 2011 sur ce sondage, absolument centré sur Gingrich (25%) et Romney (troisième avec 16% des choix des personnes interrogées)… Parfois émerge, comme un rot involontaire dont on s’excuse prestement, le nom de Ron Paul. (Un décompte des citations des noms dans l’article, pour le fun, à propos de ce sondage où Gingrich est 1er, Paul 2ème, Romney 3ème et Cain sans plus aucun intérêt puisqu’ayant abandonné la course à la nomination : Gingrich est cité 16 fois, Romney 9 fois, Cain 5 fois, Ron Paul 2 fois… Et les deux citations de Ron Paul, extrêmement significatives de l’intérêt qu’on accorde à sa candidature : «Romney, at 16%, is pushed into third place, 2 points behind Ron Paul», et «Paul called Gingrich a “serial hypocrite” in his latest campaign advertisement» …) Le Guardian, parangon de la presse libérale britannique et américaniste-occidentaliste, – chapeau bas, messeigneurs, vous dont la servilité affleure si joliment, comme un rot involontaire dont on ne s’excuse même plus tant l’habitude est prise.
Qu'est-ce que c'est, ce site?

Qu'est-ce que c'est, ce site?


C'est un site à suivre.
Le gars est un peu déprimé, donc il faut tenir le choc, mais il suit de très près pas mal d'info très intéressantes.
Domaines de prédilections : les USA et la géopolitique.
Par exemple, avec lui, j'ai été au courant de la crise des subprimes dès 2007.
Il n'est pas déprimé. Il est juste encyclopédique ! :-)

Aux US, on ne parle pas "que" de 7000 milliards. On évoque le chiffre de 29000 milliards. J'ignore pourquoi à ASI les commissions du Congrès sont moins écoutées que Bloomberg.

Je suis abonné à ASI. Je suis aussi abonné à dedefensa. Au même tarif annuel. :-)

Ah. Ron Paul est quasi-favori pour le prochain "sondage" d'ampleur pour la désignation républicaine. Merci qui ? Pas ASI... (mais sans rancunes aucunes hein ;-) )
Ce à quoi vous échappez Dan, en citant Bloomberg... Si l'auteur veut signer sa déclaration envoyée en MP:


Et puis cette ridicule manie d'aller essayer de te justifier avec des sources venant de sites ou revues anglais sur la finance ... Je veux bien croire que dans certains cercles sociaux huppés ça te fasse passer pour quelqu'un de sérieux et de vachement compétent mdr, mais dans le nôtre, celui du petit peuple qui n'a aucune économie à jouer en bourse, tu passes juste pour un bouffon du système ;)

Voilà Dan, et M. Klein, qui lisez la presse internationale et nous en faite profiter, où nous en sommes ici...
Le plan white qui a donné naissance à Bretton Woods avait ses défauts et ils étaient nombreux car l’asymétrie qu'il provoquait devait cesser.

Mais voila, Reagan, ce merveilleux génie a choisi de suspendre sa convertibilité en or en 71, en l'occurence le laisser faire monétaire .
MERCI POUR TOUT.
Ouais , je fait court sur Reagan, car j'imagine mal une majorité d'asinautes le porter en triomphe.

Pompidou (qui n'a jamais, il me semble tenté ce genre de manœuvres sous De Gaulle sachant qu'il aurait risqué sa vie) a embrayé en interdisant à la banque centrale de financer l'état au profit des banques privées, système qui sera par la suite étendue à toute l'Europe.
Mais là, vous voyez, je me dis que plutôt que de taper sur le conflit d’intérêt plus qu'évident concernant les liens Pompidou-Rothschild.
On peut avoir une vision un peu plus fine et décalée de cette décision.

Avez vous vu les discours de Pompidou sur la nécessité d'interdire à la banque centrale de prêter à l’état et à quel point ils n'étaient pas crédibles ?
Là, très sincèrement, je vois une limite du système De Gaulle qui n'a jamais été à ma petite connaissance pris en compte par les historiens.
Le pouvoir qu'avait son parti sur lémédias de papa faisait qu'à l'époque la parole d'un président était un évangile que nul ne contestait alors que pour le coup c'était enfantin à contester. (monter les conflits d’intérêt, parler de la souveraineté nationale et de l'indépendance de la France qui étaient des thèmes plutôt porteurs à l'époque à voir les succès politiques de De Gaulle sur ce terrain, utiliser l'argument d'autorité en faisant parler le général mort qui a eu quelques saillies sur ce thème)
Ba oui mon général, votre amour de l'ordre et du contrôle de la propagande quoique inférieur à vos voisins communistes qui eux souhaitaient contrôler totalement absolument tout a permit de faire de la France (ce qui est surprenant au vu des record de l'épargne de fourmis que nous détenons) une des tètes de prou du laisser faire monétaire qui désormais nous tombe sur la gueule.

Pendant quelques années, les pays se sont échangés des devises de papier jusqu’à la ratification des accords de Jamaïque en 76 qui ont gravé dans le marbre des monnaies de paillettes.

Je ne suis pas porteur de la solution et ne vise qu'à chercher les mauvaises habitudes de l'esprit humain qui veut tellement tout contrôler et partir à la recherche d'un pouvoir fort qu'il en oublie de les redistribuer permettant ainsi à ses successeurs ou meurtriers de faire ensuite tout le contraire.
Regardez par exemple, la dictature communiste chinoise est devenue une dictature capitaliste, car la chose la plus fortement ancrée à la fin n'est pas le communisme mais la tyrannie.
C'est pourquoi dans cette époque comme dans les autres, on doit non pas protéger mais développer la démocratie qui n'est pas un acquis mais un but, notre démocratie est un peu comme le chainon manquant entre l'homme et le singe.

On a partout dans le monde d'une éducation forte et développée.
Car voter pour un nain démagogue sans culture qui prononce un discours déshonorant pour ses concitoyens et vexant pour de nombreux noirs africains ou français. (oui, seulement vexant car être le con du nain est au fond plutôt rassurant), oui ,voter pour ce minable est inquiétant sur le niveau de culture et d'éducation de ce pays.
Certain, vont être surpris que je défende la démocratie et que je soit aussi injurieux envers le vote des français, mais si on doit respecter le vote, c'est uniquement en ne prenant pas le pouvoir par les armes après une élection, la démocratie doit accepter le droit d’être injurieux envers un vote, on ne va pas se cacher sous le tapis éternelement.

On a besoin de se soigner, de manger, et de se loger, de vivre humainement.

Pour ma part, je souhaite défendre tout ses principes et tiens à la démocratie qui est mise en péril par un papier qui n'a aucune valeur solide. Et vous rappelle sans vous apprendre que quelque soit les choix politiques que nous voulons faire, il ne faut pas cesser de voir la démocratie comme un but à atteindre.

OK, je donne un peu des leçons en carton, mais l'analyse de la situation m'a donné envie de m'exprimer sur ce point.
Bloomberg estime que la situation est susceptible de créer ce que les économistes nomment un "aléa moral" : si les géants bancaires savent qu'ils seront toujours remis sur pied par l'Etat, ils prendront un maximum de risques, sans avoir à en subir le contrecoup, qui pourrait être fatal à une banque plus modeste. Une situation qui inquiète jusqu'au Congrès américain

J'estime que la situation est susceptible de créer ce que les économistes nomment un "aléa moral" : si les Etats savent qu'ils seront toujours remis sur pied par la BCE, ils prendront un maximum de risques, sans avoir à en subir le contrecoup, qui pourrait être fatal à un Etat plus modeste. Une situation qui inquiète jusqu'au Congrès américain....

Heureusement que c'est une phrase de vous Dan, qui expliqué les craintes de contagion systémique d'un défaut, et les aléas de la banque centrale prêteuse en dernier ressort... J'espère que vous ne vous ferez pas insulter!!
Il s'agit plus précisément du TAF, Term Auction Facilities

http://sanders.senate.gov/imo/media/doc/GAO%20Fed%20Investigation.pdf

Page 228...


Et pourquoi pas rajouter alors les 16000 milliards de la page 131??
Tableau qui résume l'ensemble des actions de la FED. Chiffres cumulés.
(Le montant d'un prêt initial de X pour un jour, prolongé de un jour est compté comme 2X)
je sors ma calculatrice

7770 milliards de dollar au lieu de 700 annoncés ça fait donc 7000 milliards de plus

Comme l'OCDE avait évalue à 11 400 milliards de dollars les sommes mobilisées par le sauvetage des banques

on obtient donc un nouveau total de 11 400 + 7000 = 18 400 milliards de dollars ce qui fait environ 2700 dollars par être humain.
Bonjour,
Ravi de savoir qu'ASI peut reprendre enfin des infos de l'agence Bloomberg (ils ont quand même près de 2000 journalistes) ! ;) Même si c'est avec plusieurs jours de retard ! ;(

D'ailleurs poru info cette nuit Bloomberg vient juste de répondre aux critiques de la FED liés à leur article du 28 novembre :
Bloomberg News Responds to Bernanke Criticism
http://www.bloomberg.com/news/2011-12-06/bloomberg-news-responds-to-bernanke-criticism.html

Bien Cordialement
Sur le fonctionnement et la politique de la BCE, l'excellente série de reportages de François Ruffin (5 parties) dans là-bas si j'y suis :
http://www.la-bas.org/article.php3?id_article=2262
Transmis par randal, et relatif à "l'affaire" Godin... :

A l'attention du chef à plumes ... qu'on aime bien (même si...), et qu'on voudrait bien qu'il soit parfait, merde. Et il vaut mieux se marrer que faire la gueule...
ASI devrait enquêter sur le sauvetage du Crédit Agricole.
D'après certains sites le Crédit Agricole a été sauvé in extremis de la faillite par la FED.

Dans le même temps l'Etat se porte au secours de Groupama et l'Allemagne est prête à secourir Commerzbank.

On est loin d'être sorti d'affaire, rigueur ou pas, fédéralisme ou pas, nous ne sommes plus qu'à 3 mètres du mur.
Mais pourquoi l'inflation n'explose-t-elle pas aux USA ?
La FED a créé cet argent de toute pièce non ?
Vous écrivez: "Ces révélations de Bloomberg, en outre, ne vont certainement pas manquer de nourrir le débat sur la faiblesse des moyens dont dispose, en cas de crise, la BCE. Non seulement la Fed est armée d'un gros bazooka, mais on voit qu'elle l'utilise en secret."

Et qui nous dit que la BCE n'ait pas agi de semblable façon à la même période vis-à-vis des banques européennes que les Etats ont soutenu d'ailleurs de la même façon qu'aux USA pour éviter le risque systémique? Il me semble que le problème de la BCE n'est pas celui de ses moyens, mais de ses objectifs économique limités (la seule maîtrise de l'inflation) et de son statut indépendant des pouvoirs politiques (qui interdit donc de prêter directement aux Etats); sous ces fortes contraintes, elle dispose cependant vis-à-vis des banques des mêmes moyens que toute banque centrale, et peut donc leur prêter comme bon lui semble, surtout si le risque est systémique. Elle aussi a son bazooka.
La question est plutôt celle de la non-transparence de la Fed, qui, au moment même où publiquement les politiques organisaient ouvertement le plan Paulson, pouvait secrètement et en toute impunité mettre en place un autre plan sans que le peuple voire le monde) n'en fût informé. Non-transparence à relier au fait que les Etats-Unis ne publient plus depuis mars 2006 l'ensemble de la masse monétaire libellée en dollar qui circule, et qui semble désormais hors de contrôle après les révélations de Bloomberg. Ce qui veut dire que personne ne peut vraiment dire combien vaut vraiment le dollar, et que s'il y a une monnaie surévaluée, ce n'est pas le yuan, mais bel et bien le dollar. Avec risque de gros krach à court terme.

Comme je ne prétends pas tout comprendre à l'économie (je ne m'y suis mis que depuis la crise), et encore moins aux lois de la finance, je ne demande qu'à ce qu'on m'apporte contradiction et/ou précision sur ce que je viens de dire.
Pas grand chose d'autre à dire que bravo pour cet article ! De quoi faire de l'ombre à notre éconaute préférée.

Même si l'origine de l'info vient des forums, et donc des asinautes.
Merci de reconnaître leur apport...
Des prêts gratuits ?

Heu... j'ai de légers problèmes de dettes, là : quelqu'un pourrait me donner l'adresse de la FED ?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.