38
Commentaires

Bienvenue à Normaland, Episode 5

Derniers commentaires

Beurk ! Décidément il y a trop de vacheries au mètre par mot au carré par ici pour que je m'attarde plus longtemps sur ce forum.

Il est vrai que la littérature, ou la "belle écriture", n'est pas faite pour les cochons, les brutes, les goujats ou les sangliers qui ne suivent que les lignes politiques bien tracées au cordeau des partis politiques, ou la prose sociopolitique, froide comme une équation mathématique, des essais philosophico-politiques (de préférence d'extrême-gauche).

Pardon Ellis et quelques autres, ne vous sentez pas visés, vous êtes les exceptions qui confirment la règle.


Courage Chloé. Pardonnez-leur, ils ne savent pas ce qu'ils perdent.



:-(
J'ai lu mais pas encore relu. Je le ferai ce soir parce qu'il faut bien bouffer (donc bosser, quand on a la chance de pouvoir, oeuf corse)...
Je vais passer une sale journée car cette première lecture ne m'a pas permis de déceler le 2ème ou 15ème degré dans ce qu'on pourrait croire être une apologie de la girouette (même pas éolienne, dommage, elle servirait au moins à quelque chose) Duflot. Je SAIS que ce soir ce qui m'a échappé dès l'aube, à l'heure ou blanchit..., me crèvera les yeux et percutera enfin ma matière grise. Delaume, groupie de la championne du poignard dans le dos (demandez à Mâme Joly !), allons donc ?
"Je m'en fous d'analyser ce texte et de savoir s'il est pol-correct.
Mais quel plaisir, cette écriture, Chloé !" (Barbara Salutati.)

Alors réjouissez-vous, Barbara Salutati, car voici deux bonnes nouvelles :

1. Vous pouvez trouver quotidiennement un substantiel supplément à la chronique "Bienvenue à Normaland" sur lemonde.fr (il est signé Françoise Fressoz, éditorialiste au "Monde").
2. Outre les éléments de langage déjà communiqués à Chloé Delaume en vue de l'épisode 6, hier, par Daniel Schneidermann dans le journal "Libération" ("La saga Valls, première !"), vous pouvez en trouver beaucoup d'autres aujourd'hui encore sous la plume de nombreux journalistes ou les doigts de nombreux twitteurs et twitteuses réagissant au soutien apporté par la compagne du président de "Normaland" à un dénommé Olivier Falorni, candidat dissident du PS qui se présente à La Rochelle contre l'ex-compagne dudit président. Et tenez-vous bien, Barbara Salutati, certains à droite évoquent même à propos de ce soutien tweeté "Dallas" à l'Elysée ! "Dallas" : une vieille série mais un boulevard tout neuf pour Chloé Delaume et son inoxydable (il pleut souvent à "Normaland") verve.
Je m'en fous d'analyser ce texte et de savoir s'il est pol-correct.
Mais quel plaisir, cette écriture, Chloé !

BS
Chloé , nous aimons beaucoup !
Normaland, cynisme absolu,"décorticage pur" un vautour n'atteint pas cette perfection.Une lueur Cécile Duflot…
mais le froid ?
gamma
Signalons aux (rares) masochistes qui s'intéressent à "Normaland" qu'ils peuvent trouver dès aujourd'hui dans "Libération" de prochains éléments de langage (Valls, ses chemises, ses cravates, la déco de son bureau, etc.) de l'épisode 6 dans la chronique de Daniel Schneidermann : "La saga Valls, première !".
Référence "Indochine" et" Dominique A".

Comment prendre ça au sérieux et surtout quel intérêt.

Si vous avez froid, couvrez-vous. Une "chafouine" culture n'a jamais fait une bonne couverture.
j'ai pas encore lu en entier mais j'ai déjà une première réaction qui dépasse le cadre de cet article là et ça dépasse même le cadre de la saga de Chloé sur Normaland. C'est une réaction de fond sur le site lui même. L'éclair m'est venu en allant sur la page de RUE89 donnée en lien par Chloé.
La critique est parfaitement fondée mais plutôt que de seulement dénoncer :
"On n’en peut plus. Ce « normal » à toutes les sauces comme seule grille de lecture du moindre hoquet de François Hollande... C’était bien la peine de se boucher le nez devant le story-telling sarkozien si c’est pour reproduire le même type de commentaires creux et suivistes avec le président socialiste. Rue89 propose donc, ce mardi, un « No Normal Day », le temps de se poser quelques questions. Veut-on dire « normal » quand on emploie ce mot ? Ou « ordinaire » ? « Naturel » peut-être ? « Sobre » ? « Honnête » ? « Raisonnable » ? "
ne faudrait-il pas plutôt faire le job que ne font manifestement pas les journalistes, c'est à dire assurer une réelle couverture médiatique de fond des premiers pas de Hollande, effectuer une analyse de fond, qui a été nommé, qui a été écarté, sur quoi le gouvernement est-il déjà en train de reculer? Pourquoi les attaques de la droite sont-elle aussi ridicules? Pourquoi ne pas analyser les mensonges grossiers de l'opposition comme par exemple répandre partout l'idée que le PS va augmenter les impots des petits et des moyens alors que visiblement il ne compte qu'augmenter les impots des gros...Bref
Ca ne suffit pas dire en boucle que les médias ne font pas quelque chose, il faut aussi faire à leur place le job qu'ils ne font plus....sinon c'est trop facile !!!
Normal Land, c’est fou ?

http://www.youtube.com/watch?v=1Lio04d4fvs

Et un petit clin d’œil fayotant sur le numérique et la création.

http://www.telerama.fr/livre/litterature-et-numerique-quand-l-ecrit-s-invente-un-avenir,82561.php

J'ai voté !
Une averse contre les carreaux ne fredonne jamais un air d'Indochine. Jamais.
Sur le verre, du Philip Glass. Elle peut. Mais sûrement pas du Nicola Sirkis.
Contre normaland, Chloé Delaume est d'autant plus cruelle qu'elle procède par petites touches: Impossible de la prendre en flagrant délit de partialité. Son éloge de Cécile Duflot comme antidote du normal poison ne fait qu'achever le travail. Il n'y a plus qu'à attendre les évènements.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.