49
Commentaires

BHL, les guerres et les tartes

Cet aveuglement du système sur lui-même, cet aveuglement de boeuf.

Derniers commentaires

Cette chronique a eu raison de Benoît Duquesne.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Benoit Duquesne est décédé, aujourd'hui même. Il méritait mieux que le rappel de sa promenade motocycliste dans le Paris chiraquien.
Au mitan des années ’50 ’60 des personnages haut en couleur, des personnages extraordinaires ont créé des choses plus ou moins importantes, dans le domaine des arts, de la chanson, du cinéma, de la littérature ou de la politique.

Certains quand on leur demande « pourquoi ? » répondent « pour baiser, pour choper des belles gonzesses », d’autres font valoir des motifs nobles et « sérieux ».

Paradoxalement ceux qui ne voulaient qu’épater des filles ont fait les choses les plus sérieuses, les plus précieuses, les plus durables.
A l’mage du héros de « Bright Star » qui ne faisait des poèmes que pour épater une fille.

Le malchance de BHL vient peu être de ce qu’épater les filles ne lui suffisait peut être pas.
BHL ? un caniche sachant bien parler
Duquesne ? un toutou qui suivait Chirac en moto le jour de son élection en 1995

Mes excuses par avance à la SPA
Une petite vidéo de usul sur bhl, très sympa.

https://www.youtube.com/watch?v=-pGTU-t_Duw
"Mais le matinaute ne dort jamais que d'un oeil !"
Et d'aucun(e)s le savent bien !
BHL qui affleure partout lassera les archélologistes (ouep la langue s'est pas mal dégradée) qui préféreront gratter, gratter [s]pour déterrer des cadavres[/s], pour chercher les sous-couches inconnues.
En tapant "BHL", en majuscules désuètes, ils tomberont sur "Schneidermann" et se diront ouah ouah ouah, c'est quoi ce bintz, délimitons le terrain, faisons un quadrillage, numérotons tout et fouillons immédiatement ce site qui contient un forum romain et pas moins de 20 000 pseudos à identifier. Pour trouver celui de BHL.
Reprocher à Bernard-Henri Levy ce qui se passe en Libye, c'est un peu comme si l'on reprochait aux révolutionnaires idéalistes de la première heure de 1789 ce qui s'est passé sous la Terreur (toutes proportions gardées). Son but était de soutenir des insurgés démocrates en lutte contre un dictateur; ils se sont fait déborder par les islamistes comme dans de nombreux autres pays arabes. Ces pays n'accèderont pas à la démocratie du jour au lendemain. La France a mis cent ans pour y parvenir...On peut reprocher beaucoup de choses à BHL, mais il n'est pas responsable de tout les maux de la Libye (il n'est pas à l'origine du mouvement qui a entraîné la chute de Kadhafi même s'il l'a aidé). On ne peut pas à la fois l'accuser d'être un personnage risible et insignifiant et lui faire porter sur les épaules le poids de tout le chaos qui règne en ce moment en Libye...Ne rien faire, c'est laisser faire, agir c'est contribuer au chaos. Triste époque où nous n'avons le choix qu'entre deux mauvaises solutions.
Merci, excellent, Daniel et bonnes vacances…
Mais le matinaute ne dort jamais que d'un oeil !

Bonnes [s]insomnies[/s] vacances...
gamma
A tout prendre, et même si c'est avec nos sous, il vaut peut-être mieux un film sur BHL qu'un film de BHL.
"Que restera-t-il de BHL ?"

Rien j'espère !
"La mauvaise monnaie chasse la bonne": la loi de Gresham est d'une validité excédant largement son domaine économique d'application. Et pour cause. La monnaie n'étant mesurée qu'à l'aune de la confiance qui lui est attribuée par une communauté, et la confiance étant fonction de la pensée de celle-ci, on ne saurait s'étonner que la loi de Gresham sévisse aujourd'hui davantage encore en domaine médiatique qu'en matière monétaire. La preuve en est, en ce pays, le "succès" que depuis une quarantaine d'années y a rencontré ce qui s'est appelé "la nouvelle philosophie", laquelle originellement associée au nom de Bernard-Henri Lévy* s'est depuis étendue jusqu'à celui de Michel Onfray. Ce qui signifie que ce n'est point tant l'orientation politique affichée qui importe en l'occurrence que l'essentielle médiocrité de la pensée. Médiocrité médiacratique contre laquelle il n'est sans doute pas d'autre remède que le désintérêt à devoir lui opposer.

Désintérêt non simplement passif, consistant à ne pas s'inquiéter de son succès, mais au contraire actif: imposant de relier le cours de sa médiocrité à celui de l'histoire qu'elle recouvre de sa chape de fumée. En fut-il jamais autrement ? Voilà en tout cas ce que la loi de Gresham nous permet présentement de vérifier.

* Lequel ne doit pas occulter toutefois ceux de Glucksmann et Ferry pour ne citer que les deux principaux en exercice encore aujourd'hui.
Bonjour
Ca sent un peu les vacances. Ecrire sur BHL est un marronnier. Mais que pensez-vous de l'annulation probable de la représentation d'ouverture du festival d'Avignon ?
Et pendant ce temps là, lémédia qui répètent bêtement les paroles et les actes des traitres d'un côté et des escrocs de l'autre.
Il n'y a effectivement pas grand chose a rajouter sur ce personnage, arrive au bon endroit au bon moment, c'est un peu la coqueluche des medias. Un tres bon resume est disponible ici (chronique de Usul, qui avait ete invite dans une emission d'@si)
Vous savez, le public du festival d’Avignon représente 0,0004 % de la population française. Son annulation n’intéresse pas plus de monde que l’avis de BHL sur tel ou tel sujet.
Je ne sais pas d'où vous sortez ce chiffre, mais vous mettez en parallèle les gens qui y sont présents et les gens qui s'y intéressent, et cela n'a aucun sens.
Eh bien, regardez un peu ce que Le Figaro nous raconte !!! (non, vous ne rêvez pas... ça n'est pas le Gorafi)
http://video.lefigaro.fr/figaro/video/bernard-henri-levy-drogue-arielle-dombasle-confirme-a-demi-mot/3658416352001/
Il était donc sous fix, quand il est parti en croisade en Libye !
J'ignore si c'est volontaire, mais la vidéo du Figaro est précédée d'une publicité pour une drogue légale "Une Formule spécifiquement dosée en vitamines et minéraux pour retrouver votre vivacité physique et mentale". Ça fait un drôle d'effet.
2014, au Ministère de la Vérité, Winston Smith, travaillait sur les fiches BHL.
Les drones surveillaient,
Les chemises blanchissaient,
Les coiffeurs parlaient du Malibye, nouveau pays Taftayen un rien Pisa.L'OMC triomphait.

Les écrans diffusaient des molécules euphorisantes,
Le soleil se couchait sur une coupe Rimet franchouillarde.

France2 écrivait, réecrivait, déchirait l'histoire.
Dans 100 ans des os blancs.

Une mèche de cheveu zébrait l'air.
Dans la série "lémédias et la vraie vie des vrais français", il faudra un jour qu'on se demande ce qui qualifie l'ensemble de nos commentateurs à commenter les lourdeurs de la société française, quand on voit que leurs congés collent le plus souvent avec les vacances scolaires.
Moi cet été c'est 3 semaines...

Bon, Daniel n'ayant pas fait son fond de commerce de la dénonciation de la paresse française, on lui accordera - pour cette fois ! - un bon de sortie, avec félicitations du jury, puisqu'après tout on est jour de résultats du bac.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.