22
Commentaires

BFM TV à Lyon : le discutable cadeau de bienvenue de la Métropole

Pour faciliter l'installation de la chaîne d'info à Lyon, l'agglomération du Grand Lyon, nommée aussi "Métropole de Lyon", va acheter jusqu'à 750 000 euros d'espace publicitaire à la chaîne sur 3 ans.... et annonce à ASI le projet d'une émission de type publi-rédactionnel en collaboration avec les journalistes de la chaîne. BFM dément. L'Obs et le Monde ont également collaboré avec le Grand Lyon.

Commentaires préférés des abonnés

Tiens, je mets ça là : En marche vers la mort du journalisme.

C'est un Denis Robert dépité parlant de la déliquescence de la presse régionale du groupe Ebbra (Est de la France), du manque général de relais d'informations intéressantes (sur la mort de (...)

La corruption naît de la passivité, des conseillers municipaux, des conseillers départementaux, des conseillers généraux, des députés, du procureur de la République et de la Justice. Et puis la passivité de la presse. Et même la passivité des citoyen(...)

Approuvé 5 fois

Et Raymond Avrillier poursuit opiniâtrement un nouveau combat: obtenir puis attaquer l'accord sur les autoroutes signé par Royal... et macron en 2015. Quatre ans pour obtenir, simplement qu'on le lui communique... et maintenant il attaque. À suivre.


(...)

Derniers commentaires

Le climat médiatique lyonnais étant déjà bien ligotté par les édiles locaux, ça ne va pas changer grand chose malheureusement...

LE GRAND LYON RUGY !


Euh bôahf... il fait chaud, non ?


Tiens, je mets ça là : En marche vers la mort du journalisme.

C'est un Denis Robert dépité parlant de la déliquescence de la presse régionale du groupe Ebbra (Est de la France), du manque général de relais d'informations intéressantes (sur la mort de Zineb Redouane ou les montages fiscaux de BFM TV), du profil d'un journaliste de Valeurs Actuelles ex-communicant de Guéant,  etc.

Attention aux pseudo-scoops levés par Intermedia, gazette lyonnaise adressée aux professionnels de la communication et de la publicité. Leurs articles sont généralement  à peu près aussi crédibles que ceux du Nouveau Détective.
Il n'empêche qu'on peut s'interroger sur ce type d'accords financiers entre une collectivité territoriale et les médias locaux.

La corruption naît de la passivité, des conseillers municipaux, des conseillers départementaux, des conseillers généraux, des députés, du procureur de la République et de la Justice. Et puis la passivité de la presse. Et même la passivité des citoyens. Raymond Avrillier


On ne peut que signer des 2 mains, ce M. AVRILLIER ayant réussi à rendre la gestion de l'eau à la municipalité grenobloise alors qu'elle avait eté vendue illégalement à la Lyonnaise des Eaux

Lyon rime avec Collomb

Le discrédit lyonnais....

Ça pue. 

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.