118
Commentaires

Besson, où as-tu rangé la burqa ?

Après Mitterrand et prince Jean, quoi ?

Derniers commentaires

Alors chez Ardisson elle s'appelle Dalila et chez Amar c'est Kenza.
Faudrait savoir.
Vous avez raison, mais je suis étonné qu'aucun journaliste ne relève que c'est se moquer des français de leur demander ce qu'est l'identité française quand les efforts constants du gouvernement est de transformer les français en anglosaxons.
La routine "bessonnière" : http://www.midilibre.com/articles/2009/11/03/NIMES-Une-vingtaine-de-Yezids-expulses-vers-la-Pologne-984113.php5
"Quatre familles de Géorgiens (21 personnes) issus de la minorité yézidie, parmi lesquels trois malades et plusieurs enfants, ont été mis dans un avion à destination de la Pologne ce matin à Garons, dans un avion affrêté par le ministère de l'Intérieur.
Elles ont été interpellées hier à Dijon,où elles se trouvaient depuis leur arrivée en France, au début de l'année. Selon la Cimade, service oecuménique d'entraide aux migrants, qui parle d'une "opération honteuse", les enfants ont été arrachés aux parents pour forcer ces derniers à quitter le centre de rétention et des policiers auraient refusé de prêter main forte à leurs collègues."

et aussi : des nouvelles des afghans de Nîmes http://www.dailymotion.com/video/xb0gug_de-calais-a-nimes_news
Ce ouik-end, le refrain c'est : "Pour Besson, "le peuple s'est saisi du débat sur l'identité nationale"


Question : est-ce que la "claque", pour ces débats, relèvera du même niveau d'organisation que celle qui est organisée lors des déplacement du président de la République.
et au milieu des fumigènes coule la honte...

http://www.educationsansfrontieres.org/article23593.html

Nanette ALANHI-BANGOFA, une lycéenne sans papiers reconduite à la frontière manu militari et qui pour revenir en France doit rembourser l'aide reçue par le ministère qui lui a payé le charter de "retour "au pays" ???...
ignominie, cynisme et j'en passe, le sieur BESSON est un catalogue à lui tout seul de l'humaine engeance !
à quand un charter pour le rapatrier au fin fond de notre galaxie, il pollue ma planète !!!
Est-ce que l'identite nationale va reussir a fumigener cette histoire aussi ?
>< ici sur Le Point : Un accord entre l'UMP et le PC chinois suscite la colère des députés UMP ><
Identité nationale ? Fumigène ? Drague d'électeurs FN ? Hochet pour militants P.S. en déroute ?
Ou tribune pour nous submerger de novlangue orwellienne ?
Ou pseudo-débat pour justifier la trahison des valeurs inscrites dans le préambule de la Constitution ?
Pour toute réponse, j'ai envie de citer un incontestable français : Cambronne !
Le ministre devrait aller jusqu'au bout de son raisonnement , et au non de la liberté « homme/femme », de proposer d’interdire aux femmes de porter des soutiens-gorge ;-)
Aussi dangeureux que l'identité nationale..?? Après le cadeau constitutionnel fait aux nationalistes/régionalsites/extrémistes en 2008, on se dirige aujourd'hui vers une nouvelle loi, malgré les propos de Mitterand sur le sujet. Quand l'éducation est prise en otage!
>< Reuters sur yahoo news : L'Assemblée supprime la surtaxation des banques

Le vote ne nous plait pas : facile, annulons l'election
Vive la democratie imperiale !!
Non, mais sérieusement, est-ce que je suis la seule à commencer à avoir vraiment peur? Combien d'entre nous peuvent être vraiment sûrs qu'ils seront toujours considérés comme membres de l"'identité nationale" version 2009?
En même temps, si on en revient à "la terre, elle, ne ment pas", sans moi, merci.

Par ailleurs sur la question de la vraie-fausse erreur de vote, où en est-on ce lundi soir?
1) M. Besson postulerait-il au ministère de l'intérieur en cas de remaniement ? ministre de la sécurité et des cultes ?

2) Ce gouvernement nous a fait valoir le pouvoir renouvelé et notamment la plus grande autonomie des assemblée s parlementaires grâce à la révision constitutionnelle ... mais dès que l'assemblée se prend les pieds dans la taxe par erreur de godillots et bien on fait revoter... qu'en penser ?

3) Oh DS vous avez raillé l'expression apathique, n'avez vous point honte ? Vous avez lésé la hauteur de point de vue du Grand Mammouchi en vous en prenant au physique... c'est pas joli çà on n'avait dit pas le physique... d'où la burqua de lémédias.
C'est toujours un régal de lire vos analyses matinales.

Cependant, au contrefeux immédiat que représente l'éructation franco-souchée de Besson (éteindre les récents incendies J. Sarkozy+Mitterrand), il est intéressant de remarquer que le "débat" sur l'"identité" française prendra fin un mois avant les élections régionales. Ainsi, d'une pierre deux coups, notre contre-feux a ceci d'original qu'il est à embrasement multiple.
SI monsieur Aphatie était journaliste cela se saurait !

Disons que c'est un communiquant, pour ne pas dire un propagandiste :
- il ne pose jamais de question de politique mais uniquement des questions politiciennes.
- Il n'enquète pas mais émets des opinions, les siennes.

On est loin du journalisme politique anglo-saxon qui pose les question qui fachent, avec Besson il aurait pu parler des millions dépensés pour les reconduites à la frontière et des charters afgan. Je ne parle pas des rafles ou des opérations coup de point qui ont lieu tous les jours.

Une info en passant, aujourd'hui à Nîmes en pleine rue vers 14h, un passant se faisait un rail de coke sur une poubelle, comme quoi la plolitique sécuritaire est sélective. Bref tout va bien en France et Apathie participe au ronron de l'"élite".
sans doute est-ce une belle diversion et en même temps un moyen de séduire les électeurs du Front national???
avec un peu de chance, aphatie en parlera au grand journal et ça fera de la pub pour @si!! :-)
"Jean-Michel Aphatie n'a pas apprécié la chronique des matinautes d'aujourd'hui."

En meme temps, Daniel Schneidermann, il faut tout de meme reconnaitre que [s]vous[/s] tu n'as pas ete excessivement diplomatique dans la formule, et qu'on pouvait s'attendre a une certaine reaction de la part de Jean-Michel Aphatie.

Par contre, il me semble que quand le commentaire de la chronique des matinautes etait plus ironique et humoristique que violente ou mechante, la "reponse" d'Apathie, quant a elle, de par sa violence et le recours facile a "internet" tend a plutot discrediter son professionalisme a lui.
Ah ! Ca y est. les medias se reveillent ( un peu moins leves-tot que Daniel quand meme )

>< Sur Rue 89 : Pas de taxe sur les banques : la France à contrecourant ><

D'autant plus interessant, qu'on nous apprend ( en tout cas pour ma part je ne le savais pas ) que la France serait le seul pays a ne pas taxer les benefices des banques

Apres l'exception culturelle francaise, vive l'exception financiere francaise !!

Ou peut-etre que maintenant que les paradis fiscaux n'existent plus ( le president l'a dit, c'est donc forcement vrai ). il serait temps de faire de la France un paradis fiscal a la place des anciens paradis fiscaux.
Grand MERCI Daniel !

Enfin un article dans la presse sur l'incroyable histoire de l'amendement Migaud.
Vive l'amendement Migaud qui est déjà à la poubelle alors qu'on est même pas d'accord sur les procédures et circonstances du vote.
[www.agoravox.fr]

Pour plus d'information et de détail sur ce sujet primordial.
http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/a-propos-de-la-monnaie-et-de-la-61708
http://monnaie.wikispaces.com/

Sauvons les riches pour qu'ils nous volent encore la valeur de notre travail grâce à leur monopole privé sur la création monétaire.
Interessant cette chronique.
Nous en sommes a la mi-journee, lorsque ce matin j'ai decouvert cette matin@le, j'ai surtout decouvert l"erreur" du vote, alors que Besson et la Burka, j'en avait plein mes mails et RSS.

Tot ce matin, les wires mentionnaient l'intention de la majorite de re-voter ou de ne pas accepter ce vote ( d'ou mon commentaire initial ), puis maintenant, plus de mention, et les RARES medias qui parlent de ce vote, ne parlent que de l'"erreur" essayant de savoir si cette erreur etait volontaire ou pas, mais je n'ai pas encore vu de debat sur le fond dans les medias : interet ou pas de cette taxe, pourquoi et comment les banques plus que n'importe qui ont tellement profite de la crise grace aux aides gouvernmentales que non seulement elles ne se sont jamais aussi bien portees que lors de cette crise, mais qu'en meme temps cette crise existe bien pour beaucoup, et surtout que cette crise est douloureuse avant tout pour l'etat dont le deficit n'a jamais ete si important, et pourquoi donc ces banques ne participeraient-elles pas a l'effort collectif pour aider a redresser le pays qui les a aidees a se redresser elles-meme ??

Pour moi l'interet d'@SI est exactement la : d'abord nous montrer les fumigenes et nous les faire reconnaitre comme tels, mais surtout nous faire decouvrir ce que ces fumigenes cachent reellement.

Or nous avons vraiment de la peine a voir cela et sans doute a l'accepter, meme nous ici sur @SI : DS nous donne la clef, et sur tous les messages du matin, a part quelques messages concernant le site, il n'y a eu que COMPUNET pour parler de ce que le gouvernement voudrait cacher derriere l'ecran de fumee, tous nos autres messages parlant de Besson et/ou de la burqa.
Eric s'engage dans la Marine
Eric Besson veut lancer un grand débat sur le port de la burqa en France, cette fois l'élève a dépassé le maître, ce n'est plus un clin d'oeil en direction des électeurs du FN mais une poignée de main franche et virile avec une grosse paire de couilles en dessous.
A quand un débat sur l'inutilité des religions et d'Eric Besson ?

http://pretentieux.over-blog.com/
fallait bien s'attendre à ce que l'équipe à Nico soit envoyée au front vu que c'est le moment de papoter entre nous du Budget 2010 http://www.francesoir.fr/politique/2009/09/30/budget-2010.html..........

vu ce que cette équipe de [s]gais-lurons[/s] pieds nickelés nous a montré jusqu'à ce jour de sa capacité à "accompagner" la reprise, ils préfèrent nous balancer deux trois sujets de conversation histoire que le bon peuple de france ne s'aperçoive de rien !...

en fait le problème est qu'entre "budget de la relance" et "budget de la reprise" ils n'ont pas encore tranché... alors en attendant ils essaient de meubler !
bien joué !!
Un qui n'est pas clair non plus c'est Vincent Peillon quand il dit que ce qui menace l'identité nationale "c'est de fermer des classes, c'est le discours sur la laïcité, c'est de prendre de l'argent aux classes moyennes et aux pauvres pour le donner aux plus riches."

D'accord sur tout... sauf un gros détail : "le discours sur la laïcité". Car elle est un fondement de notre République, plus ou moins menacée d'ébranlement par les diverses religions.
La Burqa ???? Rien que le nom m'amuse !!!
La burqa, je vais la mettre sur mes yeux pour ne plus voir ce qui se passe en France!
Rien à voir avec l'édito de DS, pertinent et drôle comme souvent. Par contre, abonnée depuis 2 ans, au tarif précaire c'est vrai, j'apprécie très moyennement de devoir entrer mes coordonnées à chaque consultation alors même que mon abonnement est encore loin de l'expiration. Je comprends vos contraintes financières mais tout ceci manque un peu d'élegance. Je viens de poster mon chèque et j'espère que la tracasserie va cesser rapidement. Bien à vous.
vous n´y êtes pas du tout Daniel !!!
Bessonlepantalon croit que la burqa est le costume traditionnel du Burkina Faso : Il croit urgent de renvoyer tous les burkinabés chez eux.
Ne tombons pas dans le piège…
Nous somme dans du théâtre de marionnettes.
Acte I, scène IV :
« Il me manque une rime en eutre...
Vous rompez, plus blanc qu’amidon?
C’est pour me fournir le mot pleutre!
- Tac! je pare la pointe dont
Vous espériez me faire don : -
J’ouvre la ligne, - je la bouche…
Tiens bien ta broche, Laridon!
À la fin de l’envoi, je touche. »

Sarko et l’UMP tirent les ficelles et les députés ne sont plus libre de leurs opinions.
Sous Mitterrand [le tonton], c’était les journalistes qui étaient des chiens…
Aujourd’hui ce sont les députés qui comme des chiens obéissent au Maître [mètre soixante ?].

J’aime moi aussi jouer avec les mots, avec retenue et sans grossièreté, mais depuis « l’amendement Mitterrand », j’use (et j’abuse peut être) de propos non édulcorés à caractères sexuels… choses que j’aurais cru impossible il y a seulement 1 mois.
Disons simplement que Besson veut nous baiser en voulant violer les convictions de Lamour…
Lamour (un député qui n’est pas douillet), a voté selon ses convictions mais avec un résultat 44/40, son vote trop visible et nuisible a contrarié la majorité umpiste qui trouve un prétexte pour [s]revoter[/s] nous enculer.

« je mes suis trompé de touche »,
dépasse l’explication fallacieuse de Nadine Morano à Paris-Match
« Elle à montré le jeu pour dire qu’il ne fallait pas y jouer ».


Mais si les sarkozistes aiment se faire enculer, on peut débaptiser l’UMP en « partie des Uranistes ».

[large]Recentrons le débat,[/large]
Le problème n’est pas la burqa mais le vote du député UMP Jean-François Lamour que l’on ne veut pas voir transformer en « feux de Lamour », qui consumerait l’intégrité et la crédibilité de l'UMP.
Pour ma part, il serait opportun de fermer ce forum et d’ouvrir un autre plus constructif sur :
« Lamour décu.. Lamour occulté… Lamour contraint… Lamour solitraire… etc. »

Affaire à suivre : « Schisme à l’UMP ? ».

Question subsidiaire :
Je ne suis pas un fana des match de foot, mais quand un joueur marque un but contre son propre camps, le match est-il rejoué si son équipe perd d’un point, ou rejoué si match nul ?
Le fils naturel de Laval et de Bousquet est à la manoeuvre...

Il faut avouer qu'il réussit très bien à faire oublier qu'il fut [s]national[/s] socialiste avant de devenir simple sarkoziste !

***
Notre identité nationale se définit également par ses symboles que sont le béret, la baguette, le camembert est le kil de rouge.
D'un point de vue pratique, on notera que Monsieur Dupont peut, sans problème, s'empiffrer un sandouiche au calendos, accompagné d'une rasade de kiravi, son couvre-chef vissé sur sa tête. Ce qui n'est pas envisageable pour une porteuse de burqa.
C'est aussi ça le génie français.
La constitution française à un préambule qui devrait régler le problème, le France adhère également à la version onusienne de la déclaration des droits de l'[s]humain[/s]homme.

ARTICLE 18:Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction seule ou en commun, tant en public qu'en privé, par l'enseignement, les pratiques, le culte et l'accomplissement des rites.
http://www.un.org/fr/documents/udhr/#a18

C'est aussi valable pour le voile. La récente loi bafoue ce même article avec l'aval des institutions des droits de l'homme. Un comble!

L'État s'il est réellement laïque n'a pas à dire ce qui est religieux ou non.

Faut-il interdire à tous sous prétexte que certaines sont obligées?

Obligation et interdiction sont les deux faces de la même idéologie.

On voit poindre une nouvelle notion:"l'identité nationale", perso je ne vois pas bien ce que c'est. Qui la définit? Les citoyens qui ne la respecteraient pas seront-ils déchus de leur nationalité?
Je ne pense pas que la notion d'identité nationale soit nouvelle en soi: elle sert aux historiens, sociologues, etc. C'est un "chapeau" utile aux descriptions. Mais c'est quand elle devient normative, exclusive, que ça devient dangereux, et là je rejoins vos 2 dernières questions.
Bonjour, je suis sadu, et ma religion m'ordonne d'aller nu partout et en toutes circonstances.

Je peux ?

(Par ailleurs, vous confondez ici religion et tradition. Confusion dénoncée par l'imam de l'Université Al-Ahzar)

Pour le reste, totalement d'accord avec le fait que Besson se sert de cette affaire comme d'un cache)
"Bonjour, je suis sadu, et ma religion m'ordonne d'aller nu partout et en toutes circonstances.
Je peux ?"


Mais bien sûr! Vous devriez pouvoir! Je pense que tant que celà ne cause de tort à personne (et ce au sens large), tout devrait être autoriser dan s une société libre.

"(Par ailleurs, vous confondez ici religion et tradition. Confusion dénoncée par l'imam de l'Université Al-Ahzar)"

Non je ne confonds pas . ce sont ceux qui argumentent que la burqa n'est pas une obligation religieuse pour justifier de l'interdire.
Pour moi le débat n'est pas de savoir si c'est ou non religieux, chacun est libre de choisir ses symboles.

Le débat de fond est: accepte-t-on les différences? Quelles de sont de vie, vestimentaires, de croyances , de pratiques.
Je suis contre l'uniformisme.

A votre question, les droits de l'[s]humain[/s]homme répondent oui!
Mais bien sûr! Vous devriez pouvoir!

Passons sur la contradiction entre "bien sûr" et l'emploi du conditionnel.

Et répondons ceci : êtes-vous au courant de la loi qui interdit la nudité dans les lieux publics ?

Franchement...
@PMB
C'est bien pour cela que j'ai écris cette phrase.
Bien sur car les droits de l'homme défend ce droit
Vous devriez car hélas les lois française ne sont pas toujours confondre au préambule de la constitution française.

Franchement, devais-je le préciser? ou bien trollez vous?
Vous ne savez pas ce que veut dire troller.

End of game

Bonjour, je suis sadu, et ma religion m'ordonne d'aller nu partout et en toutes circonstances.

Je peux ?



Oui, si vous êtes blonde et...

(auto-censure de cette plaisanterie stupide et indigne)
Les brunes et les rousses peuvent aller se rhabiller ?
Exact! pourquoi ce favoritisme :-p
ouais on s'en fout de la couleur des cheveux.
Est ce que t'as une forte poitrine et est ce que tu ba**** après un film d'action ou d'aventure ?
ARTICLE 18:Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction seule ou en commun, tant en public qu'en privé, par l'enseignement, les pratiques, le culte et l'accomplissement des rites.

Vous semblez oublier que la burqa n´est pas un vêtement religieux mais un vêtement traditionnel qui existait bien avant l´islam.
La burqa est idnamissible ne serait-ce que par courtoisie : je ne veux pas à avoir à m´adresser à une personne qui me cache son visage. Toute façon, ce n´est théotiquement pas possible, je n´ai pas le droit - en tant que mâle - de parler aux "fantômes".

La burqa a pour fonction essentielle d´enfermer les femmes dans une fonction bien précise de mariage et de reproduction, de donner de beaux garçons à son mari.
Et cette volonté d´enfermer la femme dans ce rôle, ça existe PARTOUT. Et il est évidemment hors de question de jeter au visage aux femmes qui vivent dans des pays où elles sont parvenues à se libérer, cette insulte qu´est la burqa.

et donc la burqa n´a rien à voir dans un débat sur l´identité nationale : CQFD. en revanche il serait pertinent dans un débat sur l´EGALITE ( toute l´égalité, toutes les égalités), joyeusement piétinée par l´actuel gouvernement.
Dans l'article 18 vous semblez n 'avoir remarqué que le mot religion.
Et quand même si quelqu'un veut utiliser un vêtement traditionnel, même comme signe de sa soumission à ses croyances, c'est son droit.

Donc vous inventez un délit de manque de courtoisie! allez vous aussi interdire les lunettes noires?

Il ne s'agit pas là de défendre la burqa ou autre tenue liberticide, je pense exactmeent la même chose que vous sur ce genre de trucs.

Ce contre dont on doit se battre, c'est l'obligation de porter. Et ce n'est pas en l'interdisant que l'on va aider les femmes obligées de la faire, au contraire! Cela les pousse encore plus dans les griffes de leurs bourreaux (exactement comme pour la prostitution).
ce que je veux dire, c´est qu´il est essentiel d´exclure la religion dans le débat sur la burqa pour le replacer dans un débat égalité homme/femme : les tenants de la " tradition religieuse" seront à cours d´argument. Fatalement.
Il ne s´agit pas de créer un délit de courtoisie, mais de rappeler - aux enfants en particulier - la nécessité de cette courtoisie pour le bien vivre ensemble. Ce qui exclue le port de la burqa.
Ce contre dont on doit se battre, c'est l'obligation de porter. Sans l´interdire ? vous faites comment ?
Et vous savez bien que l´on peut convaincre des enfants sans les obliger : un peu d´"éducation" et ils seront convaincus de le faire par choix.

Il existe des pays où ce genre de tenue vestimentaire est encouragée. Soit. Que les vaya bien. Mais pas chez moi. c´est tout. Je n´ai pas envie d´être agressé visuellement par des fantômes noirs quand je sors de chez moi.
J´habite un pays où la scientologie est légale, reconnue comme religion, et presque tous les jours je croise de très jeunes filles couvertes d´un foulard et on voit de la publicité catholique à la télé. J´évite les scientologues, je ne regarde la télé qu´au moment de la ligue des champions (^^ hey allez le barça !!), mais je ne peux pas ne pas sortir dans la rue où je croiserai ces personnes à peine pubères dont le futur est déjà tracé par les adultes :
tu seras une femme, ma fille, tu te marieras pour donner de beaux garçons à ton mari.
Pour moi, les vêtements "traditionnels", ce n´est pas autre chose

comme quoi ( c´est pour punaiz !!), l´Espagne a bien quelques défauts. Et même la Catalogne !! c´est dire.
"Il existe des pays où ce genre de tenue vestimentaire est encouragée. Soit. Que les vaya bien. Mais pas chez moi. c´est tout. Je n´ai pas envie d´être agressé visuellement par des fantômes noirs quand je sors de chez moi. "
Si on devait interdire tout ce qui serait agressif aux yeux de X ou de Y, il n y aurait plus personne dans les rues.

Moi, ce que j'aimerais savoir, c'est pourquoi se sentons agressé justement ? par quel mécanisme cela se produit ? quel est exactement le sentiment qui nait au fond de la personne quand elle voit une femme en voile, ou en Burqa ? et que l'on ne me dise pas c'est par compassion envers ces femmes ou par soucis d'égalité hommes-femmes je n y crois pas une seconde.
Il y a autre chose, autre chose qu'on ne dis pas et/ou que l'on ne veut pas connaitre, car qui sait ce qu'on pourra trouver si jamais on sonde un peu trop profondément notre être, non ! mieux vaut faire disparaitre ces femmes de notre champs de vision, on ne sentira plus jamais agressé par leur vue et on aura jamais a se demander pourquoi on l'était.
Si on devait interdire tout ce qui serait agressif aux yeux de X ou de Y, il n y aurait plus personne dans les rues.

ne me faites pas dire ce que je n´ai pas dit. on parle d´une chose bien précise , pas d´une autre. Je ne parle pas de toutes ces tenues loufoques et extravagantes portées et revendiquées par des gens qui refusent la conformité et l´uniformité.

Moi, ce que j'aimerais savoir, c'est pourquoi se sentons agressé justement ? par quel mécanisme cela se produit ? quel est exactement le sentiment qui nait au fond de la personne quand elle voit une femme en voile, ou en Burqa ?

Je ne dis pas " nous sommes agressés" mais "JE suis...". c´est donc mon problème d´avoir à vivre avec ça. sinon je déménage ))

que l'on ne me dise pas c'est par compassion envers ces femmes ou par soucis d'égalité hommes-femmes je n y crois pas une seconde

c´est bien triste. Je ne vous envie pas

mieux vaut faire disparaitre ces femmes de notre champs de vision, on ne sentira plus jamais agressé par leur vue et on aura jamais a se demander pourquoi on l'était.

Il existe d´autres solutions moins radicales. Juste un petit effort. Réveillons nos cerveaux embrumés par des tonnes et des tonnes de pub, de propagande, d´inondation d´info que l´on n´a plus le temps d´analyser.

Et enseignons la courtoisie à nos enfants.
@ Romain Desbois
à moins que vous pensiez que les femmes ne peuvent disposer librement de leur corps ?
@el abatidor
"à moins que vous pensiez que les femmes ne peuvent disposer librement de leur corps ?"
non bien au contraire, je suis pour que chacun puisse faire se qu'il veut de son corps, même le détruire s'il le souhaite.
Je ne dis pas " nous sommes agressés" mais "JE suis...". c´est donc mon problème d´avoir à vivre avec ça. sinon je déménage ))

Le "nous" se voulait indéfini, je n'ai pas voulu désigner tout le monde. Mais tout ceux qui se sentent, comme vous, agressé par la vue d'une femme en voile ou en burqa.
Je reformule ma question alors, pourquoi vous sentez vous "agressé" donc ? quel est l'exacte nature de se sentiment ? d'où peut il venir ?

Et si, comme vous le dites, il s'agit de votre problème à vous, pourquoi se problème se retrouve comme argument quand il s'agit d'interdire le voile dans la rue, alors qu'a ma connaissance ces femmes voilées elles, n'ont aucune problème avec les tenues des autres.
Et si, comme vous le dites, il s'agit de votre problème à vous, pourquoi se problème se retrouve comme argument quand il s'agit d'interdire le voile dans la rue, alors qu'a ma connaissance ces femmes voilées elles, n'ont aucune problème avec les tenues des autres.


pas si sûr. La logique poussé à l´absurde interdit à une femme en burqa de s´adresser à un homme qu´elle ne connaît pas. Si je vois une femme en burqa en difficulté, je n´interviens pas : je n´ai pas le droit de m´adresser à elle, ni de la toucher. Et tant puis si je suis secouriste !!

Peut-être ces femmes se sentent agressées par les tenues légères estivales. Peut-être même en souffrent-elles.
C´est une autre démonstration de l´absurdité d´une tenue vestimentaire qui enferme et qui a pour fonction d´empêcher une socialisation non contrôlée par autrui.
"La logique poussé à l´absurde interdit à une femme en burqa de s´adresser à un homme qu´elle ne connaît pas"

Je n'ai pas compris ? c'est un fait ? ou une supposition ?
Parce que je vous rassure tout de suite il ne s'agit pas du tout de cela. Et puis admettons, est-il vraiment nécessaire qu'une femme porte une burqa pour s'interdire de parler a un autre homme ?
Et si c'était vrai, (je dis bien "si") et qu'elles portent des burqas pour prévenir qu'elles ne parlent pas aux hommes, vous devriez trouver ça bien, vous qui deux messages plus haut pour prêchiez pour la courtoisie. Car quoi de plus courtois de vous épargniez l'embarras de vous retrouver sans réponse en face d'une femme sans burqa.

"Peut-être ces femmes se sentent agressées par les tenues légères estivales."
Peut-être, ou peut être pas. Quoi qu'il en soit ce n'est pas d'une discussion sur l'interdiction des bikinis sur les plages bretonnes dont il s'agit ici.

Et avec tout ça, vous n'avez toujours pas répondu à ma question sur la naissance de ce sentiment négatif en face d'une femme en voile intégral ou en burqa.
Et avec tout ça, vous n'avez toujours pas répondu à ma question sur la naissance de ce sentiment négatif en face d'une femme en voile intégral ou en burqa
ça nous renvoie 3000 ans en arrière, c'est déjà pas mal
"ne me faites pas dire ce que je n´ai pas dit. on parle d´une chose bien précise , pas d´une autre. Je ne parle pas de toutes ces tenues loufoques et extravagantes portées et revendiquées par des gens qui refusent la conformité et l´uniformité. "

Vous avez dit "Je n´ai pas envie d´être agressé visuellement par des fantômes noirs quand je sors de chez moi. "
Sur quoi j'ai répondu que si tout le monde se mettait a vouloir interdire ce qu'il considère agressif pour ses yeux, on ne trouverez plus personne dans les rues. Sous entendu, que cette argument seul ("agression visuelle") ne peut être retenu contre le port du voile intégral ou de la burqa.
j´ai le droit de me considérer agressé. Et je le répète, nous parlons d´une chose bien précise
Et en quoi moi, je ne parlerai pas de la même chose que vous ?!!


"j´ai le droit de me considérer agressé."
Vous avez aussi le droit d'ignorer tout ça. Et elles ont aussi le droit de porter ce qu'elles veulent si elles le veulent.
Vous avez aussi le droit d'ignorer tout ça. Et elles ont aussi le droit de porter ce qu'elles veulent si elles le veulent.
toute la question est là.

pour info
Oz , vous reprenez la même antienne dès que ce sujet est abordé :
Accuser l'autre de s'en prendre aux femmes porteuses de burqa , alors qu'El Abatidor dit que c'est le symbole qui l'agresse . Le symbole de la Femme humiliée , la Femme réduite à son rôle de reproductrice .

A aucun moment l'interdiction n'est abordée , ni la demande d' une nouvelle loi .

Les lois pour la protection des femmes et des enfants victimes de violences familiales existent , applicables à ces prisons ambulantes . La difficulté est de les faire appliquer . Très peu d'affaires , avant qu'il n'y ait une mort physique ( la mort psychologique est déjà intervenue ) arrivent au Tribunal , et la plupart du temps , ce sera le juge des Affaires Familiales , alors que plainte et témoignages d'horreurs sont enregistrés .

Ces femmes le nez baissé sous leurs voiles sont seules , seules . Avez-vous une idée de cette solitude dans un foyer qui devrait être le lieu protecteur ?

Répondez si vous voulez : "celles qui sont passées à la télé , qui disent que ..." Je suis sûre que vous savez faire la différence entre ces converties , ces ahuries qui n'ont jamais vécu la violence dans un de ces pays qui font obligation aux femmes de se rendre invisibles , d'une part , - et d'autre part , ces femmes qui , croyant venir dans un pays de liberté , sont enfermées sans le soutien des femmes de leur famille proche .
Ce ne sont pas ces dernières qui sont dans les rues , sans même un chaperon . J'en connais qui sont en France depuis 30 ans et qui ne sont jamais allées plus loin que le bas de l'immeuble , ou à la maternité .

L'abject besson a jeté la burqa à la face des médias , fumigène assuré , et toutes les insanités vont être à nouveau lancées aux méchants qui parlent Liberté alors que : " c'est une tradition librement acceptée qu'on vous dit ! " :-((

Non , oz , vous ne parlez pas de la même chose qu ' El Albatidor !
"Accuser l'autre de s'en prendre aux femmes porteuses de burqa ,"
Ah bon, ou ça ? le sujet de la burqa, est un sujet que j'ai abandonné il y a bien longtemps, j'ai interpelé el abatidor sur un point précis ; son sentiment "d'agression" face à une femme en burqa, et ce qui m'intéresse de savoir c'est d'où peu bien venir ce sentiment, car à mon avis là est le nœud du problème.

Si les gens pouvaient exprimer clairement par quel mécanisme ils en arrivent a ressentir ce qu'ils ressentent, les cartes seraient toutes sur la table et on pourrait enfin discuter de ce sujet, mais malheureusement personne ne le fait, on préfère sortir de grands discours sur la liberté, l'égalité homme-femme etc, un discours qui est pourtant loin d'être la vraie raison ou la motivation première. A ma question, répétée plusieurs fois, El abatidor lui ici, s'en sort avec une pirouette.

"Le symbole de la Femme humiliée , la Femme réduite à son rôle de reproductrice ."
Le problème est que cette symbolique n'existe quand dans les yeux d'el abatidor et de ceux la même qui se sentent agressé à la vue d'une femme en voile inégal.

Et pour ma position elle est simple. Je ne défends pas la burqa, je défends juste le droit de chacun à porter ce qu'il souhaite. Est ce si compliqué à comprendre ? Des femmes qui choisissent en leur âmes et conscience et sans aucune obligation de porter le voile intégral, il en existent, c'est même la majorité des cas. Pourquoi devraient-elles abandonner ce droit sous prétexte que d'autres ne le comprennent pas ?
Et là, j'entends déjà le traditionnel argument comme quoi, même si elles paraissent libre de ce choix, elles ne le sont pas (pour cause de lobotomisation) sous entendu qu'une femme saine de corps et d'esprit ne pourra jamais choisir de se voiler intégralement. Devant lequel j'ai tendance à hésiter, est ce est ce le résultat d'un grand éloignement culturel, ou d'une condescendance méprisante et méprisable quasi naturelle.

Quant à celle qui y sont obligé, je suis parfaitement d'accord avec vous, des lois existent pour les projeter et doivent être appliquées.

"A aucun moment l'interdiction n'est abordée , ni la demande d' une nouvelle loi ."
Je ne vois pas l'utilité de décréter le voile intégral et la burqa contraire aux principe républicains, misogyne, ignoble, symbole de la soumission féminine, etc si ce n'est pas pour l'interdire par la suite, ou du moins pour demander qu'elle soit interdite, avouer que le contraire serait illogique quand même.
@Oz
Ouf je me sentais seul.
Je vais essayer de répondre à votre question.
Je me sens mal à l'aise face à une femme portant hijab (burqa pas vu encore) et même portant le voile. Je me suis demandé pourquoi.
Je ne sais pas trop à vrai dire. Un peu de crainte de l'inconnu, beaucoup de peur de faire une gaffe en la regardant ou en lui adressant la parole. La première fois que j'ai vu une collègue portant le voile, je lui ai dit bonjour et lui ai tendu la main (sans H1N1). elle s'est gentiment excusée , refusant de me serrer la main parcequ' "elle n'avait pas le droit". J'ai été gêné mais lui ai répondu que je comprenais en allant m'asseoir à ma place. Le soir, c'est elle qui a fait un détour pour me remercier de ma tolérance et m'a fait un superbe sourire en me disant au revoir. Depuis elle sait que je suis à son écoute et que je l'a considère comme une autre collègue. je pense que c'est juste ce qu'elle demandait. Pas plus. Et je préfère la voir rire en douce de nos grosses blagues plutôt que la savoir cloitrée chez elle.

Pour en revenir à la question, je n'aime pas ces tenues comme je n'aime pas les [s]sectes[/s]religions; Mais bien qu'athée au douzième degré, je suis laïque et démocrate.

Au fait j'aime pas non plus le fait que les gens portent des lunettes noires, j'aime voir les yeux de celui qui me regarde et surtout savoir si il me regarde. Je crois que face à la burqa, ça doit faire le même effet.
Que proposez vous? Que l'on supprime les droits de l'[s]humain[/s]homme?

"Il ne s´agit pas de créer un délit de courtoisie, mais de rappeler - aux enfants en particulier - la nécessité de cette courtoisie pour le bien vivre ensemble. Ce qui exclue le port de la burqa."

C'est donc vous qui décidez ce qu'est le bien vivre ensemble.

Je ne dis pas qu'il n'est pas facile de détecter les fois où c'est le mari qui l'impose contre le gré de la femme. Mai sen l'interdire va changer les choses? Ces femmes seront contraintes de rester enfermées chez elles. Et puis si vous l'interdisez et qu'une femme sort en burqa, vous faites quoi? Vous la mettez en prison?

"Mais pas chez moi. c´est tout. Je n´ai pas envie d´être agressé visuellement par des fantômes noirs quand je sors de chez moi."

Mais chez vous c'est aussi chez moi et aussi chez celle qui porte la burqa!
Si vous vous sentez agressé lorsque vous rencontrez l'autre par qu'il n'est pas vêtu comme vous l'entendez, c'est votre problème, pas le sien.
Et si quelqu'un se sent agressé de vous voir en short ou sans chapeau, aura-t-il le droit de vous obliger à vous rhabiller?

"je ne regarde la télé qu´au moment de la ligue des champions (^^ hey allez le barça !!),"
chacun son opium n'est - ce pas.
Je suis agressé par la bêtise des supporters, j'ai le droit d'interdire les matches de piedballon à la télé?
romain desbois , à quel moment les mots "interdire la burqa " ont-t'ils été utilisés ?
Interdire l' incommensurable bêtise humaine , oui , au sujet de la burqa .

Grand champion des droits de l'homme , pour citer un de vos posts , n'est-ce pas vous qui militez contre le droit des femmes à l' IVG ?

Réjouissez-vous , les gnomes de l'Elysée : les petits enfants du bon dieu sont tombés dans votre piège pourtant bien grossier . Va être premier ministre le champion des judas , le maître à la figure de lune .

Et plus personne ne parle du vote annulé de la taxe sur les banques , - plus personne ne parle de la taxe sur les revenus des accidentés du travail qui a , elle , été adoptée .
Et personne ne relève que les avocats des scientologues se gargarisent en disant que , " vous voyez bien que nous sommes légitimes : rien qu'une amende , pas d' interdiction de " l'église " .
Sur cette pierre des citoyens étouffés le p'tit-qui-fait-peur a bâti son église .
@mona
Le physique des gens a l'air de vous chatouiller on dirait; Aussi vu votre manque de courtoisie (demandée par un autre @sinaute), j ne m'attarderai pas plus à vous répondre.
Juste un conseil, lisez les droits de l'homme et dites moi où on parle d'IVG?
Citation :
« Sur cette pierre des citoyens étouffés le p'tit-qui-fait-peur a bâti son église ».
+1
Sur cette « pierre », je bâtirais mon église [de scientologie].
Romain Desbois n'a pas lu la belle chronique d' Alain Korkos .
Merci pour le fumigene, mais surtout pour le coup de "l'erreur" de surtaxe.

Maintenant, quand meme je me demande pourquoi il devrait y avoir un nouveau vote ? Est-ce vraiment constitutionnel ?
Lorsqu'on a une election presidentielle par exemple, et qu'apres resultat, nous ne sommes pas content de ce resultat, ou parce qu' un ami nous dit que nous aurions du voter autrement , il n'est pas possible de changer son vote. Et c'est le cas de la plupart des votes.

Surtout que cette annee, grace a la "crise" et les aides de l'Etat, les banques ne se sont jamais aussi bien portees : elles pourraient certainement contribuer un peu a l'effort collectif ( meme avec cette taxe, leurs benefices seront des benefices records ), parce que pour la plupart des gens ou des petites societes qui payent toujours plus d'impots, la crise est bien reelle et a des consequence qui ne sont pas tres heureuses.
Mr. Guaino vient de déclarer:
"Connaissez-vous un lieu de pouvoir qui ne génère pas un phénomène de Cour ?"

Certes, cher Monsieur, nous connaissons aussi bien que vous notre petit "Machiavel illustré", mais ...les journalistes ne sont-ils pas justement là , en principe, pour lutter contre ce phénomène bien connu?

Et le drame de notre Sarkozie, c'est bien que nos journalistes, dans une forte majorité (en tous cas ceux que l'on voit, ceux que l'on entend) se sont mis à frétiller des flagelles pour, coûte que coûte, "entrer dans la Cour"...Cela est regrettable.
Rien d'étonnant à ce que l'un d'entre eux (et Mr.Aphatie ne sera pas le seul, hélas) applaudisse à la manoeuvre grossière que vous dénoncez de la part de Mr. Besson.

Mais ce n'est que mon point de vue...Je m'étonne assez souvent, en effet, d'entendre, ici et là, " les journalistes? ne m'en parle pas!...ils sont tous contre le pouvoir ! ", de la part de gens parfaitement sensés, et plutôt sympatiques au demeurant...

Ce " phénomène de Cour "; presque revendiqué, finalement; par Mr. Guaino, ne serait-il pas tout simplement en train de se banaliser, pour irradier toute la société civile ?

C'est à craindre...Nous devons absolument, comme disait Flaubert , " lutter contre ! "...
Bonjour,
Le pire c'est que tout le monde plonge dans le piège.
Je ne comprends pas les journalistes qui prennent encore attention et pour bain béni ces effets d'annonce gros comme une maison.
Il faudrait qu'ils comprennent un peu que ces messieurs du gouvernement mentent à longueur de journée et que eux seuls croient à ce qu'ils disent.
Non messieurs, le gouvernement ne dit plus la vérité !!! … et en plus ces relents nationalistes ne sont pas sains (n'en déplaise à mr Dassault)
J'adore la photo illustrant l'article, ceci dit le titre ne devrait pas être "burqa Mickey" mais "burqa Mini" ! non mais ! hehe.

Et sinon, non ce n'est pas deux mais trois sujets que Besson a voulu lancer, le troisième étant celui sur l'identité nationale, sujet qui permet de couvrir beaucoup plus de chose qu'une burqa seule à mon avis.
Si lémédias ont décidé de lancer un sport nouveau en France, c'est le piège à la communication, ils ont compris qu'il fallait traiter deux sujets chaque jour, le sujet de l'agenda du pouvoir et le sujet brûlant, parce qu'il y en a toujours un. Et je crois que cela commence à marcher, montrer la lune et le bras qui la montre, ou comme disaient les Guignols l'autre soir, dépister l'effet Garcimore, la main droite du magicien ne sait pas ce que fait la main gauche, donc montrer et l'une et l'autre.

Dans le genre main gauche, il y a aussi un sujet sorti ce week-end, quelque chose d'international, ne dépendant donc pas de la justice française, sur un ministre du Budget en France, il y a quelques années, qui aurait trempé sa main dans le pot à confitures des commissions, il me semble oui que quelque chose est sorti en Suisse à ce sujet, qu'il ne faudrait surtout ni gratter, ni découvrir, non ?

http://anthropia.blogg.org
Depuis le temps que l'état balance des fumigènes pour montrer un arbre et cacher la forêt, je m'interroge sur les journalistes.

Sont ils à ce point stupides pour ne pas déceler le fumigène, ou sont ils complices, sortes de toutous à la botte du gouvernement ?
Certains de mes amis prônent une remise à plat de toute la classe politique, je me demande s'il ne faudrait pas redéfinir aussi le journalisme.

Merci de nous offrir au moins ici un espace d'information.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.