21
Commentaires

Berlusconi : "cachez ce sein..."

Derniers commentaires

C'est vraiment minable d'en arriver là...Le pôvre Berlu, il a vraiment un problème...
La société régresse tellement qu'on en vient a renier notre propre patrimoine artistique, culturel et je ne vous parle pas du simple discours de l'image précité plus haut, une vérité pas nue, ça donne quoi ? Notre futur nous réservent de belles surprises orwelliennes.
En espérant ne pas déflorer la prochaine chronique d'Alain Korkos, je signale que l'Italie connut un illustre précédent en matière de couverture de nudités jugées trop impudiques; il s'agit de la fresque du Jugement Dernier de Michel-Ange, dans la chapelle Sixtine.

[quote=Le site des musées du Vatican]Le Jugement suscita parmi les contemporains à la fois des éloges et de violentes réactions comme celle du Maître des Cérémonies Biagio da Cesena qui déclara qu'il "était extrêmement déshonnête d'avoir peint dans un lieu si honoré tant de nus montrant si indécemment leurs parties honteuses et que ce n'était pas une œuvre digne de la Chapelle du Pape mais de sudatoires et de tavernes" (G. Vasari, Le Vite). La polémique continua au fil des ans portant en 1564 à la décision de la Congrégation du Concile de Trente de faire couvrir certains personnages du Jugement considérés "obscènes". La tâche de peindre les parties à couvrir, appelés "braghe", fut confiée à Daniele da Volterra, depuis lors surnommé le "braghettone". Daniele ne réalisa que les premières "braghe". D'autres furent ajoutées aux siècles suivants.

(source)

La récente restauration de ce chef-d'œuvre a choisi de garder les voiles ajoutés plutôt que de les ôter.
et bientôt, le retour des jolies feuilles de vigne sur les zizis des monsieurs tout nus....
(je vais me dépêcher d'aller à Rome, avant qu'ils me dénaturent toutes mes statues et toutes mes peintures !)

en plus, la plupart des grands symboles féminins ont un sein dénudé (cf la liberté guidant le peuple de delacroix)
http://lettres.ac-rouen.fr/louvre/romanti/liberte.html
, c'est ridicule. Ce sont de belles amazones, qui luttent pour imposer les valeurs qu'elles incarnent.
http://musagora.education.fr/amazones/fichiers/amazone_blessee.htm
il est quand même très intéressant de constater que c'est le symbole de la vérité que l'on essaie de masquer ! ça en dit long sur ce régime
Alors qu'en France, Sarko fout Carla à poil.
Vous voyez, que NS n'est pas une créature berlusconienne... !
Décidément ces Italiens! Ils faisaient déjà ça au XVIIème. Ce n'était pas la nudité féminine qui les gênait alors mais les attributs d'une statue de Neptune qui perturbaient la gente féminine. Ces messieurs ne souffraient sans doute pas la comparaison!
Anthony Browne fait un clin d'oeil à cet épisode dans son album Histoire à quatre voix:
http://netia59a.ac-lille.fr/av-fourmies/SOUFOU/ressour/claspupi/contrib/francais/quatre%20voix/depart.jpg
Et pour voir l'illustration, c'est ici, la quatrième image:
http://formation.paris.iufm.fr/~archiv03/deliyannis/public_html/seance3/voix4.html
Oups! Sur le 2ème lien ci-dessus, le Neptune voilé est sur la 5ème image.
@ Hurluberlu

Merci de m'avoir signalé cette faute de frappe. J'ai corrigé Chigi avec un g ;-)
Purée quels imbéciles ! La Véritée en iconographie est par définition nue! Si on la représente voilée c'est plus la Vérité et l'interet meme de mettre ce tableau disparait, autant mettre l'Angélus de Millet.
Un conseiller en com' qui a une idée de génie, faire appel à un nouveau "Braghettone", un nouveau peintre de pantalons pour nu officiel (ou ici officialisé) parce qu'on reconait que c'est du grand art mais quand meme un sein reste un sein, le tout pour préserver le Cavaliere du ridicule télévisuel, et ne pas "heurter la sensibilté" d'un peuple génial bercé dans l'image du corps depuis des siècles et en majorité éduqué à l'art depuis l'école, et le résultat va a l'encontre de l'intention : notre Véritée devient une allégorie du ridicule ! Merci Tiepolo!
Article excellent et très original !
La Porc... Oh ! Graphie ?

Pour l'instant les porcs (qui pourtant n'en mangent pas) sont plutôt sur le dos de Siné, on dit qu'il y en a qui veulent lui mettre 20 cm d'inox dans le ventre...

Ce que c'est d'avoir eu des ancêtres persécutés et exterminés par les Teutons, les Ritals et la police française aux ordres de Pétain !

On se croit tout permis, après ! Même de faire aussi minable que les persécuteurs d'autrefois qu'on a d'ailleurs pas connu...

***
Hihi et il fait encore rire les Français d'aujourd'hui ce cher Edwin Meese. Le comble pour Il Cavaliere: voiler la vérité, avec le même voile qui couvre ses vieilles affaires ?
Pas coupable de ce délit d'art majeur mais l'anecdote fera date, du moins c'est ce que je espère.
Rions toujours.
Ah, la pudibonderie berlusconienne est un rare exemple de tartufferie: non seulement quand on connaît le rôle dévolu à la femme dans la télévision berlusconienne, mais aussi quand on sait celui dévolu à la potiche dans sa communication personnelle. Ainsi, il fit il y a un peu plus d'un an la une d'un torchon italien, Oggi (équivalent transalpin de Voici ou Gala) en compagnie de jeunes filles accortes: je pense que le seul titre de la une n'a pas besoin d'être traduit pour être compris même par des non italophones. Cela en dit long sur la place de la femme dans le système berlusconien... et ne parlons pas de celle de la vérité, surtout quand on connaît ses rapports avec la vérité judiciaire (je lui suggérerais d'ailleurs de remplacer la Vérité de Tiepolo par ce tableau tout aussi dénudé, mais sans doute plus conforme à la parole du président du conseil italien)

PS: le Matignon italien, c'est Palazzo Chigi (un seul g).
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.