9
Commentaires

Belgique : Le Soir poursuivi pour racisme anti-flamand

Derniers commentaires

c'est ridicule
Les mots du Soir sont un peu forts, mais ce n'est que de l' "humour" ou de l'ironie.
Le Canard Enchaîné aurait pu faire de même.
Il s'agit juste de signaler que les tentatives séparationnistes sont ridicules, et n'importe quel homme, n'importe quel journaliste a le droit de le penser.
L'accusation en est d'autant plus ridicule.
Je ne comprends pas le sens étriqué de l'article et de la discussion qui s'en suit : En quoi la N-VA est-elle la Flandre à elle toute seule ? Le fait qu'un journaliste brocarde un parti qui se fait l'avocat de la fierté flamande n'implique pas que les flamands sont stigmatisés ! Tous les flamands ne se reconnaissent dans un parti qui voit dans le Wallon la source de tous ses problèmes. Que son leader porte plainte reste toujours un bon moyen de faire parler de lui. J'ai envie d'adresser nos excuses à tous les gallinacés qui se sont sentis agressés d'être comparés à des xénophobes...
Bonjour/Bonsoir
Juste pour rebondir sur un petit détail, mais qui à toute son importance.
En effet, il est assez horripilant de lire: "racisme anti-flamand"

il n'existe rien de tel, scientifiquement, qu'une "race Flamande" (laquelle aurait été mise en cause, selon lui). Pas plus, d'ailleurs, que de "race" Wallonne, Bruxelloise ou Germanophone. »

Mais pour aller plus loin, une race "belge" n'existe pas, tout comme il n'existe pas de race "française" ou de race "suédoise".
Il n'existe qu'une seule race: la race humaine (d'un point de vue biologique, j'entends.)
En effet, sur wikipédia, on peut lire ceci:

En nomenclature zoologique, le terme race désigne un rang taxinomique inférieur à l'espèce (équivalent au rang de variété dans d'autres disciplines), dans le but de distinguer plus finement à l'intérieur des espèces animales domestiques, que la variation soit due à l'action de l'homme
(par exemple la sélection par l'élevage) ou à la nature (évolution suite à un isolement géographique, par exemple une île).

En fait, pour faire simple, le terme "race" sous- entend par définition une action de l'Homme (exemple: une race de chiens x, issue de croisements de la race y avec la race z).

Ainsi, l'Homme lui-même ne peut rentrer dans ces catégories, puisque jusqu'à preuve du contraire, personne ne fait copuler Jacques avec Marie pour voir ce que ça peut donner....

Conclusion: le terme "racisme" ne devrait lui -même pas exister!
Puisque, si je suis raciste, je n'aime pas l'Homme en général (et non pas les Noirs, les ceci, les cela).

Voilà, ça n'apporte absolument rien au débat qui nous préoccupe ( les tensions régionalistes en Belgique), mais je pense que cela à le mérite d'être dit.
Alors si l'on pouvait aussi arrêter d'utiliser les termes "racistes" ou "racismes", ça serait pas mal... car ce sont les termes les plus discriminatoires, puisqu'ils sous-entendent que la seule et unique race humaine est subdivisée en de multiples races.

Cordialement.
Et bien...on est pas sortis de l'auberge (nous, en Belgique...)...

Il existe depuis des temps immémoriaux en Belgique cette rivalité francophones-flamands, mais là, ça prend des proportions incroyables...de vrais enfants...qui font peur à toute une nation (petite mais quand même...)

Dire que ce qui a mis le feu au poudre de cette querelle ouverte (en opposition avec celle plus cachée qui existait il y a peu...) vient d'une émission (fictive) de la RTBF (TV nationale belge francophone...)(l'émission s'appelait: Bye Bye Belgium et je pense que Belgium4ever donne un lien vers celle-ci...) ne serait pas s'avancer je pense... En effet, avant cette émission, rien n'était clairement annoncé par les partis politiques (excepté les extrémistes...)mais là, ça devient clair, dans le chef de tous les partis et tout le monde entre dans le jeu des séparatistes en se mettant des bâtons dans les roues les uns des autres, en s'occupant de gérer les communautés opposées, à coup de communiqués de presse et autres...C'est lamentable, venant d'un pays soi-disant uni et multiculturel...

Le pire c'est que ça prend des proportions incroyable...Je vais même parfois jusqu'à me demander si ces gros malins de politiques ne vont pas arriver à tellement nous diviser que ça va finir en guerre civile...voire pire: en séparation pure et simple avec comme cerise sur le gâteau mon pire cauchemar : le rattachement de la Wallonie à la France (Pas que j'aime pas la France hein, c'est juste que j'aime être Belge...)...Je rappelle qu'il existe un parti en Belgique qui prône ça...Ca vous concerne donc au plus haut point chers voisins...

Je m'arrête là...il y a tellement de tenants et d'aboutissants que c'est difficile à exprimer comme ça, d'un coup...sur un forum...mais les médias feraient bien de ne plus relayer ce genre de comportements et d'idées...et en ça, le soir a été un peu loin...même si j'ai trouvé que cela ressemblait à de l'humour...
Le Soir n'est pas un quotidien wallon mais un quotidien francophone, de Bruxelles. Les bruxellois ne sont pas des wallons, à vrai dire la capitale est une ville flamande à l'origine, qui a adopté le français relativement récemment. Mis à part ça, il faut souligner le commentaire de Sikoko : c'est un sentiment répandu en Belgique que la crise est le fait des politiques et des médias plutôt que de la population. Dans la vie de tous les jours, le pays est un melting-pot ou les communautés parfois s'ignorent, parfois se mélangent, dans des nuances subtiles peu visibles de l'étranger.
Il m'a paru intéressant de montrer que même des Wallons, donc francophones trouvaient que Le Soir avait été un peu trop loin, bref qu'il y avait débat. Citer des critiques de Flamands mécontents du traitement du Soir n'aurait pas été très original puisque c'est assez convenu du côté Flamand. Et je n'ai pas trouvé de Flamand défendant Le Soir sinon, je l'aurais bien sûr cité...
Article intéressant, mais peut-être aurait il été encore plus intéressant de bénéficier du point de vue de flamands ? Je ne connais pas grand chose au problème, mais ne citer que des commentaires francophones donne un point de vue probablement partiel sur cette histoire. Ceci dit, je conviens que vous ne devez pas être nombreux à parler flamand dans la rédaction d'ASI, ça aide pas.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.