97
Commentaires

Baston ordinaire à l'Assemblée

On ne sait plus trop, ces temps-ci, au milieu de quelle apocalypse on va se réveiller.

Derniers commentaires

Mariage homo: nouveaux incidents lors d'une manifestation des anti

Des prêtres en soutane ont également fait reprendre à la foule des chansons de leur composition: "A l'Assemblée, la Taubira a décidé d'assassiner les enfants du pays réel", chantaient-ils, ou "Messieurs les CRS, rejoignez notre mouvement et matraquez les décadents".

Lien
Cendrillon a cru que le bal avait lieu aux Invalides.
Elle a perdu sa chaussure.
Un député l'a gardée dans sa poche.
J'espère pour lui qu'elle pue pas des pieds.
Je suis effaré par l'outrance du vocabulaire quand il s'agit de descendre les opposants au mpt…

Un florilège, en survolant les 60 premiers messages :

passions malsaines et haineuses
catholiques extrémistes
fafs excités
cathos rétrogrades
cinglés
cauchemar d'un autre temps
ils sont pour la charia
la France est un pays bien rance
pauvres types
passions malsaines et haineuses
pourritures fascistes
Ils se sont bouffés la flicaille, j'ai rigolé

Je me suis posé cette question : par un effet de symétrie, où trouver, dans les forums d'opposants au mpt, une pareille densité et virulence dans l'insulte et la détestation ?
J'ai bien peur que ce soit dans les pires et les plus obscurs sites fachos. Je pensait qu'asi attirait un auditoire modéré.
Je parcours pas mal les blogs affiliés à la manif pour tous, il est rarissime d'y trouver des insultes et pourtant la colère y est tangible.

Il semblerait que la certitude d'être dans le camps du bien libère outrageusement la parole…
J'apprécie énormément le dernier paragraphe du billet de ce matin.
Chapeau,
et merci.
Un coup de gueule que je partage amplement, tiens : http://www.youtube.com/watch?v=rzPjIqtCezM
L'article de D. Schneidermann laisse entendre que les caméras ont cessé de tourner au moment des violences. Non, c'est la rediffusion en direct qui a été stoppée sur ordre du secrétariat général. La vidéo de la totalité de l'altercation existe et a bien été visionnée par tous les personnels de l'Assemblée. Classique : l'Etat choisit de cacher ses manquements. On peut le regretter car cela permet aux UMP de se faire passer pour des victimes ( notamment Fasquelle) alors qu'ils sont à l'origine de l'incident et des menaces.
J'ai vu des gens de droite organiser des manifs, déjà ... j'ai souri
J'ai vu qu'ils ne voulaient pas lâcher... et que si ça continuait .... ils allaient même recommencer à manifester ! J'ai à nouveau souri.
Ils se sont bouffés la flicaille, j'ai rigolé !


Ces gens découvrent la lune ? Ces mêmes gusses, les Wauquier défenseur de la veuve et de l'orphelin et cie, se frottaient les mains de voir nos bons CRS tabasser du Lycéen et de l'étudiant en 2006 - 2007 - 2009 ! C'est le retour du bâton (du tonfa si j'ose dire, héhé)
"Des policiers ont gazé ? Des pauvres manifestants innocents frappés ? ...les pauvres familles horrifiées et agressées"
Juste une question ... Où se trouvait votre indignation jusqu'à présent ? Où se trouvait votre indignation le jour où ce lycéen de 16 ans s'est fait exploser l'oeil par un Flash ball ? Où étiez-vous toujours lorsque ce fut à nouveau qu'un étudiant se fasse exploser l'oeil à Toulouse cette fois, en 2009 ? Et puis, tiens lorsque ce fut au tour de Joachim Gatti, le réalisateur de 34ans, de perdre l'oeil toujours à coup de flash-ball... Et ce pauvre syndicaliste de 39 ans qu'on a retrouvé dans le coma, piétiné qu'il fut par nos bons CRS après la manif du 18 mars ? Elle était où l'indignation de la droite des valeurs ?

Je me souviens, elle proposait, en la personne de Michel Alliot, d'envoyer nos bons et compétents CRS mâter du Tunisien révolté.



Ca n'est pas la rue qui gouverne, disait-on chez eux, y'a peu...
Moi j'ai envie de vous dire, bienvenue dans la rue, les gars.
Amusez-vous bien, bouffez-vous bien les CRS, c'est chacun son tour.
Amis de droite, vous ne sembliez pas forcément très porté sur la compassion avant de rentre les clefs de la violence légitime au camp socialiste.

Venez couiner que le CRS frappe et gaz, mais n'attendez pas de nous autre chose qu'un gros SOURIRE !!!!
J'ai lu sous la plume d'un éminent journaliste, ancien patron de presse , que Monsieur Christian JACOB était vraiment un crétin.
Je crois avoir compris gràce à un excellent journaliste, docteur en sciences politiques, ancien collaborateur de ASI, que Monsieur Christian JACOB pouvait être considéré comme un "voyou de la République".
J'ai entendu , un de ses éminents collègues de l'Assemblée Nationale " dire que Monsieur Christian JACOB, avait une "face de cul"
Enfin, un de mes voisins ( j'habite en Seine et Marne, département de Monsieur Christian JACOB ) de manière lapidaire, a dit de Monsieur Christian JACOB qu'il n'était qu'un gros connard.
J'avoue, je suis un peu désemparé et ne sais comment considérer Monsieur Christian JACOB.
Mes camarades d'ASI pourraient-ils m'aider ?
Peut-être, même, sous forme de concours, pourrait-on, essayer de trouver le qualificatif le plus approprié , si tant est qu'il en existe ?
Shuuuut malheureux, vous allez avoir des ennuis à manier l'insulte avec autant de légèreté. D'autres ont fini exilés pour bien moins que ça !
EPICURE LE CONTRIBUABLE vous me posez un cas de conscience.
Par solidarité envers des bannis pour bien moins que vous n'en écrivez, je trouverais normal de demander à Mireille pourquoi votre message à vous est toujours là.
D'un autre côté, votre message ne me dérange en rien, pourquoi alerterais-je alors ?

Bon, je vais oublier votre message et garder le plaisir de l'avoir lu .
"C'est un combattant au sens le plus noble du terme là où à l'Assemblée, il faudra être combattif face à des projets socialistes qui inquiètent la France"

dixit J.F Copé sur Europe 1

Ah ah

Pourquoi pas Jacob le con-battant des ailes ? Jacob la bastonnade, Jacob, l'homme qui défendait un amendement supprimant la pénalisation des déclarations de patrimoine « sciemment » erronées. Jacob, l'homme qui disait en 2002 "On ne va pas se laisser emmener sur trois trucs d'intellos gauchos. La nouvelle famille, c'est pas d'être né d'une partouze, comme j'ai entendu à la télé"


Si ça peut t'aider, j'ai montré une photo de lui à ma mère et elle m'a dit :

_ Oh , mais c'est le séléctionneur de l'équipe de France !?
_ Non maman, ça c'est Domenech
_ Alors, c'est le mec qui faisait les canulars aux Stars?
_ Non maman, ça c'est Mezrahi !
_ Je ne connais pas cet homme, c'est qui ?
_ Un ancien ministre.
_ Vraiment ?
_ Vraiment ...
Bravo à vous, vous relancez ainsi la machine : "Same player, shoot again"
Si la droite revient au pouvoir et lance ses CRS mangeurs d'enfants aux trousses des manifestants de l'opposition vous n'aurez qu'à affronter, de nouveau, leurs sourires narquois.
Vous viendrait-il à l'idée de vous indigner et de protester ? Ils vous rappelleront le temps où vous riiez devant les images de familles (néophytes en termes de manifestations) aspergées de gaz lacrymogène et en entendant parle de 67 personnes gardées à vue pendant 17 heures pour avoir manifesté pacifiquement derrière l'Assemblée.
Et à la prochaine alternance, le même jeu s'enclenchera encore : les uns passeront leurs temps à rappeler les errances passées des autres en justification des leurs, et inversement....ainsi va le monde....
Nous nous moquons de la souffrance du camp adverse en souvenir des moquerie passée subies....ou peut être en prévision des moqueries à venir (qui seront "justifiées" par nos précédentes...cela va de soi)
On s'indignera, vous inquiétez pas. Mais pas tout de suite, on a bien le droit de savourer un peu. Et de se dire, naïvement, qu'en tâtant un peu du CRS excité, les gens de droite réfléchirons un peu plus à la pertinence et la justice de la matraque pour régler les conflits dans une République.
Je m'aperçois à vous lire que vous aimez bien donner des leçons...A David casy.
Ce ne sont plus des leçons, ce sont des homélies!
Je n'aime pas tomber dans la facilité des analyses caricaturales à l'emporte pièce. si vous appelez cela des leçons, je vous rassure, elles sont gratuites.
Il me semblait seulement que nous étions sur un site qui se propose d'analyser avec recul les dérives médiatiques, pas de se complaire dans les mêmes dérives que nous condamnons par ailleurs.
http://www.le-message.org/
Il y a queques minutes j'ai entendu un journaliste sur RMC ,je crois, dire que c'etait formidable ! Des empoignades comme ça moôssieu (disait ce blaireau ), ça reste dans les mémoires comme du temps de Zola et vous pourrez dire à vos petits enfants j' y etais!" Ah ça c'est sur avec des députanés à l'air avinés gueuler comme des supporters du PSG , c'est super ."Vous avez bien fait de regretter d'avoir voté pour une femme ",au moins là on voit des mecs qui en ont ...ils ont des couil.. au c..mais c'est pas les leurs!.Et aprés ils s'etonnent d'entendre "tous pourris" !...mdr
La vision de cette ballerine exhibée à l'Assemblée par le député UMP, m'émeut profondément.
Car j'imagine la belle jeune fille qui la chaussait, fière et farouche opposante au mariage pour tous, ardente pasionara faisant front aux CRS qui la gazent et la projettent sans ménagement sur le pavé. Elle se relève, suffoque et titube, ses boucles blondes éparses, ses grands yeux noisette emplis de larmes, son nez mutin et sa bouche vermeille cherchant l'air, bat en retraite en claudiquant tandis que s'avance, inexorable, la horde caparaçonnée...
Non, ce n'est pas la chaussure de Christine Boutin. Primo, à vue de nez c'est une pointure 37, et Boutin chausse du 42. Deuxio, Boutin ne porte jamais de ballerines, mais des Pataugas ou des Scholl.
Si vous cherchiez à me ruiner mes fantasmes, c'est raté.
Je me demande si j'ai bien fait de voter pour une femme, aux dernières législatives.
Vue la tournure prise par les débats à l'Assemblée, je ne vois pas quelle peut être leur utilité...
Voilà ce qui arrive quand un gouvernement n'écoute pas des gens censés qui ne cessent depuis plusieurs mois d'alerter l'opinion contre une loi qui va cruellement bouleverser l'équilibre de notre société et détruire les fondations de notre civilisation judéo-chrétienne.
Souvenons nous de ce qu'a apporté le sacrement du mariage chrétien entre un homme et une femme lors de périodes troubles de notre histoire.
Les actes de résistance entrevus ces dernières semaines sont des actes courageux face à une répression implacable des forces de l'ordre, au service comme d'habitude des irresponsables libertaires qui nous gouvernernent.
Aujourd'hui nos enfants sont menacés par une réforme qui va faire disparaître les cadres éducatifs rigoureux que fixent avec bienveillance les couples hétérosexuels qui élèvent leurs progénitures dans l'amour de dieu.
La classe politique part en vrille. Nous entrons dans une zone de grande turbulence...
Comment un type comme Jacob se retrouve là où il est, député, chef de gang oups de groupe... On voit bien ses talents, mais dans une assemblée... Pourquoi faire ? Vous avez 4 heures pour votre réponse.
Je ne sais pas s'il a ricané ou poussé un soupir, mais moi j'aurais ricané.

Oh, la droite découvre que les CRS ils sont pas gentils ? Les pauvres chous, c'est trop triste...
Ils s'imaginaient sans doute que les policiers étaient leurs amis. Après 5 ans d'objectifs chiffrés, de pression hiérarchique, d'ordres violents en mode buffet à volonté, ils devaient se dire qu'ils les avaient rendus heureux, reconnaissants à jamais. Qu'ils n'oseraient plus jamais lever la main sur les sympathiques droitistes qui sont tellement plus pacifistes que les affreux gauchistes.

Triste révélation : les flics font seulement leur boulot, le reste, ils s'en foutent.
Bonjour
Images sous-titrées d'un autre parlement et pourtant j'apprécie guère ce pays.
"pendant l'intervention de monsieur Wauquiez au perchoir (sur la non priorité du MPT"

alors qu'il était si facile de lui répondre: et bien cessez de vous y opposer et passons aux choses "sérieuses".
Une fois n'est pas coutume, je salue la retenue et l'impartialité de monsieur Schneidermann sur ce coup là.
Pour ma part j'aurais tendance à renvoyer dos à dos les députés de droite et le gouvernement dans ce genre d'affaires. Ce n'est pas pour dire "tous pourris" et "du balai" mais pour constater qu'ils ont (sans doute depuis longtemps) abandonné la dignité de leur fonction au profit de l'utilisation des médias : ce qui nous arrange bien, en termes d'analyse de cette matière médiatique.

Le stoïcisme, la droiture, la rigueur morale et le refus de porter des coups bas, voir, en poussant un tantinet dans le lyrisme, l'esprit chevaleresque et la reconnaissance des vertus de l'adversaire sont tout simplement contre-productifs. Et, comme nous le savons tous, la productivité doit l'emporter, en dernière analyse, sur tout le reste : la fin justifie les moyens ! Qui se rappelle encore des perdants ? L'indignité des moyens employés est vite balayée par les vivas de la victoire.

Les députés de droite ont largement fait leurs preuves en matière d'indignité en évoquant des "assassinats d'enfants" ou en utilisant certains arguments ignominieux pour combattre le MPT. Ils ont fait honte à leurs fonctions et au peuple qu'ils représentent.
Leur position dans l'hémicycle ne leurs donnent pas vraiment le choix dans le jeu médiatique. Il faut frapper fort pour se faire entendre. Ils sont challenger et en position de faiblesse : ils n'ont aucune marge de manoeuvre à gérer et ils doivent sentir que la vague médiatique visant à amalgamer les antis à des skinheads dégénérés pourrait bien (à tort) les engloutir.

Les ministres de gauche prennent une pente comparable dans l'indignité parlementaire. Mais leur position de force leurs laisse le loisir de se draper dans des postures dignes et un tantinet hautaine. Ce qui me gêne c'est que leur simple victoire ne leurs suffit pas. Il faut que le "camp du bien" triomphe et se moque des vaincus. L'attitude du ministre chargé des relations avec le Parlement (Monsieur Vidalies) était, elle aussi, indigne : pendant l'intervention de monsieur Wauquiez au perchoir (sur la non priorité du MPT face aux problèmes économiques) il l'a agoni de noms d'oiseaux hors micro (en lisant sur ses lèvres j'ai distingué : pourriture ? fasciste ? et autres). Madame Taubira (ministre de la justice tout de même) était hilare aux cotés de son collègue. Leur attitude est aussi honteuse.

Les joutes parlementaires sont souvent le reflet pitoyable des cours d'écoles : selon la position de faiblesse ou de force des uns et des autres ils adoptent des postures de martyrs, de victimes, d'indignés, de mépris, de provocateurs etc....
Les médias nous permettent, plus qu'avant, d'en voir les travers. Mais, comme l'écrit très bien D.S. on ne voit pas tout : les petites provocations du vainqueur ou le harcèlement du vaincu.....alors cette possibilité d'en voir beaucoup se renverse contre nous. Quand on se rend compte que toute cette "transparence" laissera toujours des angles morts qui renverseraient, peut être, toute notre vision des choses s'ils étaient supprimés.
Les habitués de la buvette ont souvent le palais Bourbon.
Ce qui m'inquiète, c'est pas que nos députés se comportent comme n'oseraient pas des collégiens (et d'ailleurs, de collégiens, on ne le tolérerait pas). C'est que plusieurs groupes d'extrême droite exploitent à fond le thème, que toutes leurs passions malsaines et haineuses se répandent désormais dans la rue, avec atteinte aux personnes, sans que la droite s'en distancie plus que du bout de ses lèvres hypocrites et que des catholiques extrémistes prétendent nous imposer leur loi sans que personne ne crie à la charia.

"Notre" assemblée nationale se comporte, hélas, comme une caisse de résonance à peine assourdie de ces graves nuisances.
J'ai vu en replay "la dernière campagne" suite à la chronique d'hier matin. Effectivement, truculent :)
Tiens c'est rigolo ça.

Les mêmes personnes qui à longueur d'année nous bassinent sur la vidéo surveillance (et si un copain peut prendre le marché c'est pas plus mal) ont coupé les caméras...

L'Assemblée c'est un peu chez eux, leur intimité, là où ils se retrouvent entre eux.

[quote=Coup de torchon]Vois tu Vendredi les bourgeois, à ce qu'il parait Dieu les a fait à son image... Et bien ce monsieur j'aimerai pas le croiser par une nuit sans lune
Et pendant ce temps l'ANI est débattu au Sénat dans l'indifférence générale...
Député pris de boisson qui pleurniche sur une ballerine...
Encore heureux que la donzelle n'ait pas perdu sa bague dentaire ou son tampax...
Mais où étaient donc ces pauvres types, ma version de député ump, quand talonette 1er les écrasait de sa morgue et que pas un n'osait moufter ?
Et une journaliste approximative et clairement orientée,c'est pas en Russie,c'est en France...Caroline Roux sur France inter ce matin!!!!!!!C'est pas le sujet,je sais,mais ça énerve...
Entendue ce matin,je ne sais plus où,une manifestante à poussette (elle en a déjà garni 10)qui hurlait qu'il ne fallait pas trahir la LOI établie par DIEU......Quelle loi,madame ? quel dieu ?A l'Assemblée l'UMP de Copé-Jacob soutient ce délire religieux qui n'a rien à y faire.Honte à eux.J'imagine (il est permis de rêver)qu'ils y laisseront des plumes .La droite n'est pas un ramassis de cathos rétrogrades.
Vivement qu'enfin,ce soit voté et que tous les cinglés retournent dans leur foyer et respectent aussi ceux qui ne pensent et ne vivent pas comme eux.Les agressions physiques contre les homosexuels devraient conduire certains d'entre eux en prison.Que cesse ce cauchemar d'un autre temps.(je pense aux dragonnades sous Louis XIV contre les protestants.)
Ces députés droitards qui nous ont matraqué, gazé, coffré, retenu puis déporté pour certains, sans la moindre vergogne, pour une politique sécuritaire mais éléctoraliste avant tout, et qui pleurent maintenant quand les CRS défendent l'Assemblée Nationale et le Sénat que l'extrême-droite contre-révolutionnaire et homophobe se verrait bien renverser, me hérissent le poil de plus en plus (pour dire le moins). La scène d'hier soir risque bien de se reproduire si j'en croise un sur ma route.

J'espère aussi que la gauche va finir par s'organiser aussi pour montrer aux quelques fafs excités par la mollesse du gouvernement qu'ils n'auront pas ni le monopole de la rue, ni le dernier mot.
Vous êtes bien matinal mon cher Daniel !

Ca tombe bien, je voulais vous dire qu'hier soir, je suis tombé sur les 3 émissions making of de 2008 (les trouver dans cette page), que j'ai trouvé géniales !!

A quand un prochain making of ? Y a-t-il eu des changements dans l'équipe ? Quel Bilan depuis 5 ans ? où en sont les abonnements ? le partenariat avec Mediapart est-il fructueux ? Comment choisissez-vous vos chroniqueurs ?
La fin du Sarkozysme et de ses écrans de fumées médiatiques a-t-il fait baisser les abonnements ?

Voici déjà quelques questions auxquelles vous pourriez discuter avec la brillante équipe d'@si lors d'une émission making of !!

Amitiés critiques
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.