16
Commentaires

Barrages en Inde : "Derrière les grands travaux, il y a aussi des mythes"

C’est l’histoire d’un grand fleuve sur lequel ont été construits des centaines et des centaines de barrages, bouleversant la vie des riverains. Mais c’est aussi l’histoire d’une lutte contre ces barrages qui a donné lieu à de nombreux reportages et de documentaires dont le film Narmada que nous diffusons en partenariat avec la plateforme de documentaires de création Tënk. Pour évoquer ce fleuve et cette lutte, trois invités : les réalisateurs de Narmada, Manon Ott et Grégory Cohen, ainsi que le sociologue et anthropologue Joël Cabalion, auteur d’une thèse sur le grand barrage Gosikhurd et les déplacements de population en Inde centrale.

Derniers commentaires

Un lien sur les effets néfastes du barrage d'Assouan:

http://www.legypteantique.com/barrage-assouan.php

Effets communs à d'autres barrages, par exemple au Sénégal:http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/doseau/decouv/degradation/15_construction.htm
Déplacement de 70 millions d'habitants, un peu plus de la population de la France. Hallucinant!

Dans le film, j'ai entendu plusieurs fois le nom de Siemens; du coup je suis allée faire un petit tour sur wikipedia un lourd passé, à connaître.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Siemens

Merci pour le film et pour l'émission, que je n'ai pas encore eu le temps de regarder entièrement.
Il y a donc deux réalisateurs, soit une réalisatrice et un réalisateur.

Deux réalisateurs sont sur un plateau.
L'un des deux coupe systématiquement la parole à l'autre.
Devinette :
Qui n'a quasiment pas pipé un mot ?...
beau film,
émission très intéressante,
hors actualité (c'est pour cela qu'il y a très peu de commentaires ?),
merci pour cette collaboration Tënk
qui renouvelle les regards
Bonjour, il y a visiblement un souci avec cette émission en ce qui concerne l'encodage : lecture et telechargement impossible avec l’application sur tablette et téléphone et impossible de visionner directement avec Dailymotion (lien mort.) Je peux en revanche sur mon navigateur.
Aucun témoignage visuel de ce qu'était certainement aussi la poésie de la rivière non maîtrisée sans ces immenses étendues dans la brume filmées au ras de l'eau et qui sont le résultat de la construction des barrages.

Présence indispensable et dont il faut vous remercier de Joël Cabalion pour aider à mieux saisir la complexité de l'histoire récente de Narmara.
Merci de ce film et de son commentaire.

ps :« grand fleuve sur lequel ont été construits des centaines et des centaines de barrages, » Cette affirmation m'interpelle:
Il s'agit probablement de la totalité des barrages du bassin versant; Ce nombre est alors beaucoup moins impressionnant; le bassin versant du Rhône compte 4600 barrages toutes catégories.
Emission très intéressante qui nous change de la politique et du cirage de pompe pour Melenchon !
En attendant les énergies renouvelables sures, Il faut choisir même si le choix peut paraître cruel, entre le nucléaire et les barrages. Mon choix est vite fait, l’énergie propre bleue bien sûr avec toutes les mesures sociales pour la population déplacée.
Le super 8 ça me rappelle un peu mes insomnies devant "histoires naturelles".
Sinon un docu tout en poésie, ca change un peu du militantisme a la Michael Moore. Plutôt agréable donc, a l'image des 2 réalisateurs que ne connaissais pas mais dont je guetterai la sortie du reportage sur les mureaux.

Et dieu merci pas de de séquence politique pour polluer l’émission comme ce fut le cas lors de la participation de Gilles Clement.
D'allégorie en allégorie, je me suis laissé bercer par ce plateau, ma tête s'affaissant sur mon clavier d'ordinateur. Pour rester dans l'ambiance, je vous offre un extrait du voyage effectué par ma boîte cranîenne sur les consoles et les voyelles de ce superbe instrument :

"zzzyu ètrfftyuuujjjh ybbbbbbbbbbbbjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjikkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkzzz"

Votre serviteur.
Mise en abîme reportage super 8 bande son désynchronisée / émission mauvaise qualité image son coupé...
Vous allez trop loin!
Je n'arrive pas lire le fichier mp4 téléchargé...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.