20
Commentaires

Bar de Sevran : un cadre de France Télés reconnaît un "bug"

"Un bug". C'est ainsi qu'un cadre de France Télévisions a qualifié le reportage du JT de France 2 sur le café de Sevran prétendument interdit aux femmes (mais qui ne l'était pas). Des propos rapportés par le Bondy Blog jeudi 8 février et qui constituent le premier "mea culpa" d'un responsable de France Télés.

Commentaires préférés des abonnés

C'est fou ça : on (H.Brusini) balaie d'un revers de main une accusation très grave, en disant que c'était "un bug"... voilà. Utilisons des mots anglosaxons, comme ça, ça évitera de dire erreur... "on s'est trompés"... et l'autre, Olivier Siou qui arr(...)

Dire que "il y a eu un bug", c'est faire "amande honorable" ?


Tous ceux qui traînent dans les rézosocios vous diront que le bar interdit aux femmes est un argument qu'on peut lire partout pour justifier l'islamophobie. C'est un poison infâme, à chaque(...)

un bug? et c'est tout? alors on passe à autre chose? Après la stigmatisation, le mépris.


Derniers commentaires

Un bug ??? plutôt un acte manqué qui révèle les clichés bien présent dans la rédaction de France 2. N'importe qui dépourvu de préjugés entendant une telle affirmation à propos d'un bar refusant les femmes se méfie à priori ... et vu le climat très tendu dans ce pays, souhaiterai d'abord vérifier la véracité de ce genre de médisance ...

Ils se plaignent qu'il n'y ait pas de femmes dans les bars de Sevran

et qu'il y ait des hommes chez les gynécologues

Jamais contents

Il m'arrivait, quand je bossais encore et que j'avais une réunion en soirée, d'aller manger un bout dans un bar du coin (banlieue d'une grande ville). Que des mecs, des "franco-français", je m'empresse de le préciser, et qui me regardaient drôlement. Pas tibulaires, mais presque. Quelle femme (sauf à Paris ou dans quelques grandes villes) va au café à l'heure où se prépare la soupe? Même entre midi et deux... c'était limite, qu'est-ce qu'elle fout là, cte bonne femme?

 

Mais à l'époque de la polémique Bar de Sevran, on pouvait pas écrire ça sans déchaîner des accusations de "banalisation" des méfaits de l'Islam. 


Peut être que la violence de réaction des beaufs vient de leur proximité mal assumée avec une culture machiste archaïque mais bien vivace? Miroir, mon beau miroir....  

Et pour un exemple de comment cette histoire dure : il y a seulement 1 mois, Christine Angot à ONPC commence ses questions à Hamon par "l'épisode du café de Sevran, ce café sans femme". Faudrait-il  à chaque fois que quelqu'un dit ça un signalement au CSA voire une plainte en justice pour contrer l'effet du reportage ? Ou peut-être que l'action par les réseaux sociaux serait plus efficace, usage des instruments de la rumeur pour contrer la rumeur.

France Télés c'est France télévision ? ce n'est pas très clair.

Ben, rien à voir avec un "bug" informatique, voyons...

C'était un bon gros "Fake-de-chez-Fake", une infamie, point final.


Qu'on puisse se satisfaire de cette amende honorable (???), parfaitement honteuse, ça me troue le bug, si vous voulez savoir...

C'est fou ça : on (H.Brusini) balaie d'un revers de main une accusation très grave, en disant que c'était "un bug"... voilà. Utilisons des mots anglosaxons, comme ça, ça évitera de dire erreur... "on s'est trompés"... et l'autre, Olivier Siou qui arrive derrière et qui s'empresse de redire ce qui a été traité "de bug" !  Là, on en parle à peine parce que bon, ça a bien servi la cause raciste : ouai, y'a des banlieues où les femmes ne peuvent plus aller au café seules.  Sauf qu'il y a beaucoup d'endroits où les femmes ne peuvent plus tellement se déplacer ou s'afficher seules parce que harcelées, et que ça a toujours existé (on s'en rend compte avec "metoo" ! Merde ! J'ai vu entrer Brusini comme journaliste à F2. Comme stagiaire... Il avait une haute idée du métier de journaliste... Mais 40 ans dans des rédactions à triturer l'information selon l'air du temps, ça endort un peu son homme. Quant à Siou... bon, no comment. Connu de loin mais méfiance. Et puis je n'étais rien, pas journaliste donc rien, pour eux... 

N'empêche que je suis écoeurée de la légèreté avec laquelle on parle de cette affaire, dont on apprend 11 mois plus tard, après des élections qui ont mis au pinacle un certain Emmanuel qui se croit vraiment sorti de la cuisse de Jupiter (ou de Napoléon) et une clique de députés complètement "branchouilles" mais nouilles car infichus d'avoir une façon personnelle de penser par eux-mêmes... qu'elle n'était en fait pas une affaire... que Sinz (qui a été violentée en Egypte et doit être sacrément traumatisée parce que, les Cairotes mecs en meute, bonjour les pauvres frustrés) doit continuer à se battre avec ses fantômes... et à voir des faits déformés... 

Merde. L'info, ça n'est pas de dire : tiens, je suis dans un café et je ne vois pas de femme autour de moi, donc c'est un café où les femmes sont interdites... c'est de trouver des femmes du coin et de leur demander pourquoi elles ne vont pas au café. Moi je n'y vais pas, dans mon bled... pas seule. Parce que je n'ai pas envie d'être confrontée aux pochetrons avinés accrochés au bar... encore moins aux terrasses où les pochetrons fumeurs m'enverraient leur fumée de clope dans la chetron !  Je vais au restaurant toute seule... j'aime ça, mais pas dans les cafés. 

Pour en revenir à F2, mon ex boîte (quand j'en rêve la nuit, c'est chaque fois des cauchemars parce qu'on m'y fait travailler alors que je suis à la retraite)... est bien pourrie.

Ah, un bug ? C'est donc une malheureuse erreur informatique qui a transformé un gros mensonge puant (j'aime mieux "puant" que "nauséabond", qui est un mot décidément bien surfait...) en vérité nationale estampillée service public ? Me voilà bien réconfortée...

Le jour où on me montrera un café de Sevran réservé aux femmes, je commencerai à discuter.

C'est con, on va devoir se passer de ton avis !

Je sais pas si je vais m'en remettre !

Oui, c'est con, parce qu' Aloys Von S., sur la durée, sur ce forum, dit très peu de conneries, en fait!

C'est vrai. 

Suffit juste de ne pas utiliser les mots musulman, voile, islam, et il est vachement présentable !

Strumpf, c'est comme le tonton de la famille, on l'aime bien, il nous fait marrer, mais on sait qu'il y a des sujets à pas aborder avec lui sinon ça part en cahuète !

D'accord, d'accord, effectivement, on a TOUS assez dit de conneries!

T'as dit des conneries ? J'ai pas vu !

Je hais l'islamophobie, mais j'avoue être passablement islamophilophobe. Quant à l'Islam lui-même, bondieuserie pour bondieuserie, la sainte vierge me fait au moins sourire. Ce qui me ferait tordre de rire, c'est une conversion de masse de militants de gauche à l'Islam, sous les caméras de BFNTV.

un bug? et c'est tout? alors on passe à autre chose? Après la stigmatisation, le mépris.


Dire que "il y a eu un bug", c'est faire "amande honorable" ?


Tous ceux qui traînent dans les rézosocios vous diront que le bar interdit aux femmes est un argument qu'on peut lire partout pour justifier l'islamophobie. C'est un poison infâme, à chaque fois faut se faire chier à retrouver les articles qui démontent cette fake news, à chaque fois ça ne sert à rien, c'est dit à la télé donc gravé dans le marbre.


La tôle pour les responsables !

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.