81
Commentaires

Avec Elle, les Etats généraux des foufounistas

Encore des Etats généraux ? Mais oui, encore.

Derniers commentaires

Sur la photo qui illustre l'article, juste dessus, j'aurais presque envie de rajouter WELCOME ! en gros...
C'est bien ça, non ?
Petite suggestion d'illustration de ce type d'article:

Elle ou bien Elle...
Barthès avait parlé de ce dossier d'Elle dans le Petit journal mais au premier degré (je suis une fan de Barthès mais il faut reconnaître que son boulot, c'est le degré 0 de la prise de conscience antisexisme et le degré -10 du féminisme). Il a une OBSESSION des poils des femmes en général qui renforce cette norme sociale pesant sur le corps de femmes : pour ne pas être une bête curieuse qui fera la joie et l'hilarité du public footeux de Canal +, t'as intérêt à être épilée, femelle, sinon tu ne seras plus baisable ! J'ai été particulièrement choquée une fois par un sujet qui ridiculisait la fille de Madonna parce qu'elle ne s'épilait pas, une gamine de 12 ans ! et se félicitait qu'elle s'y soit enfin mise sauf sur les bras (des occidentales s'épilent les bras ? parce que moi, la première et dernière fois que j'ai vu ça, c'était en Inde !). Le dressage des femmes par les hommes commence dès la naissance et s'accentue plus tôt qu'on ne le pense, surtout à Canal +.

Merci DS d'avoir traité cette propagande sexiste comme elle le mérite, vous progressez grave en féminisme ! même si ASI n'est pas encore Arte en terme de distance sur ce sujet ou de parité du temps de parole, l'évolution depuis sept ans est nette, surtout depuis deux ans. Les femmes sont propriétaires de leurs corps, poils inclus, et qu'un journaliste de renom le rappelle, compense l'imbécilité des autres.
Une guerre totale est donc désormais engagée contre le poil intime et, consécutivement, contre les morpions qui batifolaient à l’occasion dans ces zones. Les armes conventionnelles comme la pince, la cire, les cosmétiques sont épaulées par la technologie moderne. En effet, le laser permet de retrouver une efficacité disparue depuis Attila. Cette campagne intervient après le sommet de Copenhague dont le succès éclatant a injustement éclipsé la question du poil et celle de son impact sur l’environnement. Par bonheur, comme nous l’indique Daniel, le magazine Elle répare cet oubli. Il consacre un dossier à l’épilation du maillot, question fort adaptée à la saison et aux problèmes sociaux du moment. On reconnaît, bien sûr, dans cette démarche le féminisme foncier de ces revues qui confrontent les ménagères aux mirages du mannequinat et ouvrent ainsi un marché inépuisable aux marchands d’illusions. On dit que l’épilation intégrale faciliterait certaines pratiques sexuelles dont se détournent les amateurs du mystère des forêts luxuriantes. On dit aussi que de plus en plus d’hommes s’emploieraient à faire disparaître leur pilosité. Si une telle intervention est susceptible de renforcer la visibilité de certaines virilités, elle expose les plus défaillantes aux risques de méprise. Imaginez alors les conséquences d’une maladresse !
De toute façon, il faudra bien se soumettre à cette inéluctable évolution. Après avoir placé nos chairs intimes sous cellophane, nous allons les aseptiser et les dépersonnaliser encore par l’épilation.

Mais si un humble auditeur mâle peut se permettre une suggestion, France Inter, dans le cadre de ce partenariat, pourrait commencer par féminiser sa tranche matinale qui, quels que soient le respect et l'estime que l'on porte à MM. Guillon, Porte, Morel, Demorand, Drouelle, Legrand, Lefébure, Guetta, etc, sent furieusement la chaussette.


On peut tout à fait régler la question des chaussettes sans arriver à de telles extrémités.
Au poil, cette chronique, Daniel.
D'ailleurs, à la vue de l'illustration, la première chose qui vient en effet à l'esprit, c'est que "le matinaute dresse soudain l'oreille ".
Ah, et merci au Docteur Alain Burp un peu plus haut pour son lien qui [s]explose[/s] expose les faits de manière rationnelle et scientifique.
Devinette n° 1 : com c'est beau "quel est le nom de cette femme dont on ne voit que la foufoune ?" Oui parce que ses cheveux lui cachent le visage.

C'est comment qu'on active le verrouillage parental ?
Surtout un mercredi :o)
Les Américains ne soignent pas les blessés en Haïti paraît-il. Les scientologues si, et ils utilisent leurs doigts !!!

http://www.arretsurimages.net/vite.php?id=6970

L'article de L'Independent en dit beaucoup plus que le vite-dit :

http://www.independent.co.uk/news/world/americas/scientology-plants-its-flag-in-haiti-1879970.html
Je reste dubitatif ( non c'est pas un jeu de mot ) sur le choix de l'illustration, même si je sais qu'elle provient du Elle en question.

Accroche pour le chaland en période de renouvellement d'abonnement à @si ?
très intéressant, ce Elle qui prône la régulation du poil et donne des conseils d'épilation en tout genre. Très intéressant parce que, comme on l'a souligné à maintes reprises dans Asi, le poil n'est point un sujet anecdotique ! Et oui, les poils sur les femmes, c'est le mal, c'est l'animalité. Les femmes ayant naturellement une tendance au vice, on ne va pas leur laisser des poils, ce serait ouvrir la porte à toutes les perversités. Mais oui les amis, les femmes occidentales qui ont des poils sur les jambes - ou (pire) sous les aisselles (!quoi les femmes ont des poils sous les bras ?!), sont des marginales, qui s'exposent à être au mieux moquées, au pire rejetées...Tiens mais au fait, ce fameux foulard que l'Islam impose aux femmes qu'est-ce qu'il cache déjà ? ah oui, les cheveux.. ah ben non, les cheveux c'est pas du tout comme les poils...ah ben si peut-être.
Bref, le poil c'est mal, et c'est un fait culturel, et ça reste même quand le religion disparait, peut-être parce qu'en terme de mise sous coupe des femmes, les hommes ont précédé toutes les religions.
Je n'ai qu'une chose à dire : Libérez le poil !!! :)
Si vous continuez avec les foufounes rasées, je rend mon tablier de sapeur.
Vous croyez que la Presse se lit elle-même ?
Ca me choque toujours, la femme n'est et ne devrait pas être une condition sociale.
Après avoir pris à rebrousse poil le trou duc, vous vous occupé enfin de l'épilation du côté face. Il était temps.!!

Disclaimer:
Désolé pour trouduc, ce n'est qu'un caricature, faisant partie de la liberté d'expression, à caricaturer tout et n'importe quoi, comme bon lui semble, sans se soucier d'une quelconque atteinte au respect d'autrui et au droit de ne pas se sentir blessé.
Ces fashionistas de chez Elle adeptes de l'anorexie et des botox parties, plutôt que la foufoune, elle sont...à deux doigts...de faire du vent.
[quote=Daniel Schneidermann]... sa tranche matinale qui, quels que soient le respect et l'estime que l'on porte à MM. Guillon, Porte, Morel, Demorand, Drouelle, Legrand, Lefébure, Guetta, etc, sent furieusement la chaussette. ...

Et la rédaction d'@si, elle ne sentirait pas un peu beaucoup la chaussette elle aussi ? hmmm ?
"sa tranche matinale qui, quels que soient le respect et l'estime que l'on porte à MM. Guillon, Porte, Morel, Demorand, Drouelle, Legrand, Lefébure, Guetta, etc, sent furieusement la chaussette."

Dites-donc, môssieur le journaliste, je vous f'rai dire que moi, je ne sens pas la chaussette, bien que de sexe masculin. J'en change tous les jours, comme de calbute d'ailleurs. Pas vous Daniel ?

Bon, il est vrai que je ne travaille pas sur une radio publique, moi. J'allais oublier ce détail.

;-)
[quote=Daniel Schneidermann...]Vive la liberté, en effet, pour les "foufounistas", de choisir entre pince, cire et laser, "d'hydrater régulièrement la zone et, quelques jours avant l’épilation, d'effectuer un léger gommage sans grains mais aux acides de fruits (Biomédic-Sérum au LHA de La Roche-Posay)". Etc, etc. ...

Vous avez dû bien vous marrer à la rédaction ce matin. Ça ne doit pas vous arriver tous les jours. ;)

Je crois bien n'avoir jamais lu Elle de ma vie.
Ils heu ... pardons, elles, vont peut être enfin débattre sur le danger d'une futur loin probable qui vise à interdira aux femmes de porter certaines tenues vestimentaires ... non ?!
@sinautes , juste en passant , le mot "Foufounes" au Québec
désigne les fesses !! Il y a même un bar musical à Montréal qui
s'appelle " Les Foufounes électriques " .
Bonne journée à tous .
Je m'en foufou complètement de leur truc et de leurs fatrasies...
Dans "la domination masculine", dont je n'ai vu que la bande annonce, il me semble qu'on voit un petit enfant qui demande "pourquoi c'est les femmes qui font la vaisselle, y'a une loi ou quoi?".
Attention les hommes! On pourra porter plainte contre vous si vous ne faites pas la vaisselle, demander des dommages et intérêts, vous serez condamné à des travaux d'intérêt familial. C'est vrai, quoi d'autre comme loi sinon?
"Sentir la chaussette" ? Que diablesse signifie cette expression (non recensée par mon Grand Robert) ?

Je n'ose comprendre... DS, dénierez-vous aux femmes le droit de porter des chaussettes ? ;-)
Ce qui me désespère, c'est de quelles femmes parle t-on ?. Des femmes ministres, "des femmes politiques" de gauche (comme c'est généreux de la part du gouvernement de bien vouloir les inviter... ), des journalistes bon teint, bref, des femmes "représentatives"... Qui vont bouffer dans un resto 4 étoiles tenu par une femme... C'est vraiment merveilleux...

Et cette cuistote étoilée qui nous dit sans rire "le problème est dans la tête des femmes, qui sont confrontées à un choix"... En clair, faire carrière ou pondre des gamins...

Demandons à celles qui vivent seules, avec des gosses, avec ce que l'on appelle aujourd'hui le "RSA socle", version pudique du "plus de boulot depuis des années, pas d'avenir, et 500 euros par mois...", si elles ont eu le "choix", ou si elles l'auront un jour. Celles là ne lisent pas Elle, ne s'épilent probablement pas le maillot en institut, bref; ne sont pas concernées.

Alors les rombières à la Bachelot qui blablatent sur les droits des femmes, tout en participant à ce gouvernement qui les jette à la rue, ça me fait doucement rigoler.
Pour être absolument honnête, peut-être faut-il préciser que ces Etats-généraux célèbrent le quarantième Etats-généraux déjà organisés par le magazine Elle?
Oh là , c'est hot ce matin !! Daniel qu'est ce qui vous arrive ??
Le sujet partait bien et tout à coup "Lagardère" , j'ai du faire un
cauchemard et je me suis réveillé !
"Si tu ne vient pas à Lagardère , Lagardère ira à toi" !!
Bon ! "L'opération cul" est précoce cette année, voilà une excellente nouvelle parce que les aventures de l'homoncule (dans quoi il y a "cul", mais quand même quand même) ça commence à faire vraiment longuet et sérieusement creux !

Ah des Etats Généraux, voilà qui fait sérieux, c'est un peu comme les "Grenelles" où les "sommets" qui le sont surtout pour les dépenses puisqu'ils nous conduisent dans les bas-fonds comme leur nom ne l'indique pas...

Pendant que nous sommes dans "Elle" (J'ose) j'ai une réclamation à faire : le papier est trop épais et trop glacé pour jouer son rôle naturel dans les cabinets d'aisance... C'est dommage, du coup (j'ose encore) ce truc est vraiment totalement inutile sans pour autant devenir poétique !

D'autre part je trouve scandaleux (je dis ça parce qu'une distance très importante me met à l'abri des représailles) qu'on en fait un peu beaucoup pour les femmes : elles ont déjà leur journée (on a gardé les 364 autres, pas fous !) Des États Généraux maintenant, et puis quoi encore ? Et pour obtenir quoi : l'abolition de la présence masculine sur la surface du globe, ou quoi ?

De toute manière les États Généraux et tous ces trucs aussi ronflants qu'inutiles (sauf pour ceux qui bouffent le caviar y-associé aux frais de la Princesse qui fatigue de trimer pour tous ces pique-assiettes) IL Y EN A CLASSE !

Pourquoi pas les États Généraux des Chihuahuas (qui en ont marre de se faire marcher dessus ou appeler "Sarko"), des Petits Pois en Boîte (qui en ont assez d'être enfermés), ou des Sex-Toys à Variateur de Vitesse (qui en ont ras le bol - j'ose encore - des cadences infernales... nous revoilà du côté des foufounes, la boucle est donc bouclée comme il se doit...) ?

Pour clomani : il faut remarquer qu'Elle ou SUDOKU il est toujours question de "cul" !

Ici Saïgon, le JT quotidien, les photos et les vidéos

***
[quote=Daniel Schneidermann]Etc, etc. Je ne m'étends pas, ne souhaitant pas ressusciter notre furieux débat de l'été dernier sur ce sujet.

Mais si! mais si!
Cire chaude ? Rasoir ? Pince à épiler ?
Quelle genre de foufounista peut bien être Roselyne Bachelot ?
Ose-t-elle parfois la teinture rose fuchsia ?

Bon, cette chronique aura au moins eu le mérite de renouveler mes fantasmes. Merci DS.
je regrette vraiment cette façon d'aborder les etats généraux de la femme, je suis femme et je ne lis pas ELLE, car , en 1968, les feministes enlevaient leurs soutien-gorges, afin de dénoncer la "chosification" des femmes ,or, dans ce magazine, l'identité féminine est vue sous l'angle de la lingerie...!!!
d'autre part, je constate que France Inter est de plus en plus souvent dans "l'air du temps", ce qui me navre.... car le matraquage médiatique, (rappel des appels incessants à la vaccination anti grippe H1N1) ..j'espère que cette radio "chère" à mon coeur va s'interroger sur sa 2ème place dans le rang des radios les plus écoutées...!!! on se hasarde à perdre en voulant trop gagner dit le dicton.....
et si la différence revenait vraiment????
Pfouuuuu ! Elle ? Ca fait hyper longtemps que j'en ai abandonné la lecture, même chez le coiffeur... (je lui préfère le SUDOKU) !
Il faut en effet chercher les articles au milieu des pubs, ou des pubs déguisées... enfin il le fallait, du temps où je le lisais (au boulot, nous avions tous les hebdos/quotidiens etc.)
J'imagine que ça n'a pas du s'arranger avec le temps et avec Lagardère ;o)).
Déjà qu'à l'époque, c'était "êtes-vous un bon coup", et des trucs de nanas super libérées quoâââ (comme si cocher des cases allait nous permettre de le deviner mieux que le fait que le mec du moment est plutôt "accro"). Déjà à l'époque, c'était performances-élégance sur performances-cul ou performances-minceur.
Alors le coup des foufounistas ! Z'ont rien trouvé de plus intelligent pour attirer l'attention de la masculinitude sur le fait que nous ne sommes toujours pas traitées à égalité avec les hommes : salaires, souffrance au boulot, harcèlement sexuel, même le présidu qui ne traite pas les femmes et les "minorités visibles" comme les autres, les hommes, les vrais !
Et le p'tit Philippe Val est tombé dans la sauce ? A-t-il beaucoup de journalistes femmes, au fait, dans sa rédaction. Se sont-elles exprimées ?
Ou la décision s'est-elle prise autour d'un bon plat au restau du coin (quoique je doute que Val aime la bonne bouffe), et d'une conversation salace (quoique je doute que Lagardère soit branché "salace"), en rigolant sur ces pov'femmes qui vont se raser la foufoune avec de l'hydratant pour mieux séduire leur mec, et cette course à l'échalotte que sont les rapports amoureux racontés par la presse féminine ?
Pis c'est vrai quoi, pourquoi des "états généraux", on a déjà notre "journée de la femme" (en tant que "minorité" toujours) !
Je sens que je m'énerve trop tôt le matin, Daniel... je vais passer une mauvaise journée !
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.