65
Commentaires

Aux origines de Télé Blabla : la preuve par le pont

Commentaires préférés des abonnés

Et les sensibilités marxistes, écologistes, humanistes, progressistes, dadaïstes, jeanfoutristes, etc., elles sont où ?!?


Tu parles d'une pluralité...

Je vous plains de plus en plus d'avoir à vous "taper" toutes ces "merdes" télévisuelles pour avoir du grain à moudre dans votre site... 

Etre critique des media actuellement est devenu du masochisme pur et simple !

Et, encore il n'a pas évoqué le Pont-L'évêque ....


ça permet à la chaîne de  faire son beurre....

Derniers commentaires

Une infrastructure en complète décrépitude dont personne ne parle mais qui est souvent dans l'actu : le réseau électrique. Les nombreux incendies rapportés par la presse ces deux ou trois dernières années sont dues d'abord à la vétusté du réseau qu'Enedis a négligé pour mieux rémunérer ses actionnaires. Certains sont dus au Linky mais c'est loin d'être le cas. Je le sais pour avoir été aux premières loges pendant deux ans et demi, ce que j'y ai vu est proprement hallucinant.

Eliminons l'hypothèse-canapé : "parce que c'est le mari de Natacha Polony, et qu'elle a placé son mari". La directrice de LCI, Valérie Nataf, a répondu en substance : "parce qu'il est là tous les lundis". Le lundi, c'est Perico. 


L'hypothèse-canapé n'est pas seulement invalidée par la déclaration de Valérie Nataf, mais parce que Périco Légasse fait partie de l'équipe de rédaction de Marianne depuis 2006, et que Natacha Polony a pris les rênes de l'hebdomadaire il y a seulement un peu plus d'un an.

Aaaaah!!! ben aujourd'hui, on a bien rigoler. Faut dire qu'il y avait de quoi : tout le monde s'y est mit... Et, bonne nuit à tous!

La photo d'un pont effondré prise en plein hiver semble indiquer que le pont était fragile. Mais on peut trouver sur Google Maps de belles images du pont prises par un beau soleil.

Sur ces images on peut voir les panneau de limitation à 19 tonnes et l'indication "DANGER. UN SEUL POIDS LOURD SUR LE PONT", que l'on arrive d'un côté ou de l'autre du pont.


Apparemment l'analyse risque de se révéler fausse et il aurait mieux fait de se taire, au moins pour ce cas, d'après les premiers éléments : le poids du camion et de son chargement serait estimé selon les services de gendarmerie  au double du poids maximal autorisé https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/accident/effondrement-d-un-pont-en-haute-garonne/effondrement-d-un-pont-a-mirepoix-sur-tarn-le-camion-faisait-environ-45-tonnes-selon-les-services-de-gendarmerie-affirme-le-maire_3709611.html 



45 tonnes ? Ils l'ont pesé au doigt mouillé ?


Petit rappel : une limite prend en compte la pire des situations... un pont rempli de camions (embouteillage).


Donc, ce pont de 150 m était prévu pour supporter  5 ou 6 fois 18 tonnes... sans compter la marge de sécurité qui est normalement de 50 à 100 %.


Mais bon, le chauffeur n'étant plus là, il ne protestera sûrement pas si on lui met tout sur le dos.



C'est le grand avantage des morts ! On peut tout leur coller sur le dos, ils ne pourront jamais se défendre.


Sinon, j'ai entendu dire que le chauffeur s'était récemment converti à une certaine religion et qu'on a retrouvé sur lui une déclaration d'allégeance à une certaine organisation quand on l'a repêché des eaux...

"Donc, ce pont de 150 m était prévu pour supporter  5 ou 6 fois 18 tonnes... sans compter la marge de sécurité qui est normalement de 50 à 100 %. "

Ceci vous sera utile pour votre prochain projet

Donc quand un poids lourd s'engage sur un pont, il regarde qui est devant et qui vient en face.

Et s'il pense que ni devant ni en face aucun ne fait le poids limite, multiplié par cinq ou six il y va.

Si il est tout seul, il  peut passer tant que son bahut n'excède pas cinq ou six fois le poids limite.


J'ai bon ?

N'oublions jamais que le chauffeur est de loin la partie la plus dangereuse du  camion... ....

J'avais oublié le chauffeur !

ça pèse combien un chauffeur ?

Nope : une limite prend en compte l'apparition d'un risque non négligeable.


"Donc, ce pont de 150 m était prévu pour supporter  5 ou 6 fois 18 tonnes... sans compter la marge de sécurité qui est normalement de 50 à 100 % "

En gros, vous dites que le pont pouvait supporter 216 tonnes (soit 1200 % de 18 tonnes ; 6*18*2) ==> C'est quoi le moteur de l'engin qui tire ça ? 

En complément de Shuppy : https://fr.wikipedia.org/wiki/Poids_lourd 

Un doigt mouillé de 10 tonnes puisque le porte-char et sa foreuse en pesaient 55 lors de l'installation de l'entreprise à Bessières neuf mois auparavant et qu'il est peu probable que le convoi ait subit une cure d'amaigrissement par la suite, et pour ce qui est des limites de sécurité on peut douter qu'un pont suspendu des années 30 où la circulation était expressément limitée à un poids-lourd de moins de 19 tonnes depuis plusieurs dizaines d'années ait été conçu pour en supporter les 145 minimum de vos doigts plus que mouillés.

"Le camion était très lourd, c'était un porte-char de transport de grue, hier", a déclaré Perico.

Je ne vois pas en quoi le fait d'être commentateur généraliste sur une chaîne d'information empêche d'être le roi des ponts.

Et l’extrait commence par «  on est noyé »... c’est vraiment délicat et de bon goût. J’ai même pas regardé la suite. On sent le mec bien conscient de ce qu’est la situation pour ceux qui la vivent et ceux qui en meurent. 

Il parle ensuite du poids des choix politiques, de l’effondrement des structures, qu’il faut rendre son tablier et relier les deux rives, des idéologies qui font le lit de je sais pas quoi, qu’à force de tirer sur les câbles ... ?!?! 

Je me suis mis a la diète télé, ça m'évite de voir mon taux de colèresterole grimper !

Ben j'ai pas envie de passer sur le fait que ce bonhomme est le mari de Natacha Polony. on est dans le vif du sujet. Un des problèmes de ce pays est bien là: à la télé, au cinéma, donc dans la culture en général, en entreprise...  cousinage mariage, copains,  tout est bon dans l'piston. D'où un certain flottement dans l'efficacité ou la pertinence. Et on se retrouve avec un spécialiste du camembert nous expliquant comment ne pas faire s'écrouler un pont (en gros) Ce serait du domaine de l'absurde si ce n'était pas aussi lamentable! Alors à ce compte là, Prométhée, pas de place pour les autres sensibilités!

En fait , c'était le Destin avec un grand "D"


Pont pont pont pont !


Pour ceux qui ne lisent pas le braille c'est audible en cherchant la cinquième symphonie,i de Ludwig van je sais plus qui.


De toutes façons, à partir du moment où Pascal Praud a été bombardé présentateur-modérateur (si, si) d'un débat, les bornes des limites sont dépassées (comme dit une pub célèbre que j'adore) et il ne faut plus s'étonner de rien

Série Noire :

"Le Pont était trop fait"


"Lait Cru à Venise"





Je vous plains de plus en plus d'avoir à vous "taper" toutes ces "merdes" télévisuelles pour avoir du grain à moudre dans votre site... 

Etre critique des media actuellement est devenu du masochisme pur et simple !

Ils se sont dit : "qui dit pont, dit Pont L'Évèque, invitons un spécialiste". C'est aussi simple.


Légasse était invité de la première émission d'ASI version ouèbe.


Mais c'était pour parler réellement fromage. Remember camembert.

E perico (lo ) ( legasse)  sporgersi  sur les ponts français ( et italiens )

un pont qui s'écroule sous le poids du chômage !! 


on aura tout entendu dans ce pays, merci à LCI pour cette analyse profonde comme le Tarn.


Rien par contre sur l'opportunité de systèmes permettant de surveiller non pas le faciès des citoyens, mais le respect de règles de circulation que le bon sens impose: vitesse (la limitation revient à 90, après tout le foin l'an dernier à propos du 80?) ; feux rouges; ; et limites diverses, comme le poids à ne pas dépasser sur un pont.

 Au nom de la rentabilité de l'entreprise concernée, on va bientôt nous expliquer que c'est normal que le chauffeur ait fait le choix d'emprunter le chemin le plus direct.


La loi de la rentabilité = la loi qui est désormais au dessus des lois et du bon sens.

Je suis sur le cul !

 

Moi qui m'attendais à ce que DS comme d'habitude, à priori fustige et recherche en responsabilité sans procès le gouvernement suite à l'effondrement du pont et des morts qui vont avec.

Je le trouve en train de faire son boulot d'analyse critique des médias (qui est son fond de commerce déclaré)


Plein d'espoir, je me réabonne !

les chaines d'info en continu c'est comme les forums woueb, le son et l'image en plus.

Et, encore il n'a pas évoqué le Pont-L'évêque ....


ça permet à la chaîne de  faire son beurre....

Et les sensibilités marxistes, écologistes, humanistes, progressistes, dadaïstes, jeanfoutristes, etc., elles sont où ?!?


Tu parles d'une pluralité...

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.