49
Commentaires

Aux Glières, le nouveau Sarkozy était seul...

Derniers commentaires

Faut quand même préciser qu'il y a un parking, accessible été comme hiver, à environ 300m monument qu'a visité Sarko. Il y a également un chemin bien aménagé entre ce parking et le monument. J'y ai déjà emmené mes grands-parents de près de 80 ans qui ont effectué le trajet à pied en moins de 10min.

Alors l'hélico et la chenillette des chasseurs alpins, laissez moi rire ! Si c'est pas un gaspillage éhonté de l'argent du contribuable ça...
et n'oublions de faire COUCOU NICOLAS
Des mises en scène il y en a partout, personnellement cela ne me choque pas beaucoup.

Je suis plus outré de son comportement tel qu'il est décrit dans Le Canard Enchainé du 26/03, extraits :

[quote=Le Canard Enchainé du 26/03]A un ancien résistant qui lui fait remarquer la présence de deux républicains espagnols, Nicolas Sarkozy répond : "En plus, je défends les Espagnols, mais les Italiens ne sont pas mal non plus. Maintenant que je suis marié à une Italienne...".

Le général Bachelet, président de l'association des Glières, lui montre un point élevé dans la montagne : "Nous nous sommes refusés à laisser des résistants tombés dans une embuscade enterrés dans une fosse commune... Nous les avons ramenés ici dans le cimetière." Sarkozy qui ne fait même pas semblant d'écouter le doigt pointé sur les hauteurs : "C'est quoi la cascade ? C'est magnifique... Ecoutez, je vous aime beaucoup."

Un des anciens réistants qui trouve qu'il va trop loin et l'apostrophe : Président, faut calmer ! Faut calmer !" Sarkozy n'entend rien : "Ben, oui il faut bien s'amuser un petit peu."


Toujours tout rapporter à lui-même en toutes circonstances, cela ne fait pas vraiment partie d'une stature présidentielle où selon moi la fonction doit toujours effacer l'homme.
Depuis le 19 à glisser..., glisser..., il n'est pas encore tombé... dommage pas d'image pour le bétisier...
Madeleine
Un peu d'humour pour commencer ce long weekend
http://fr.youtube.com/watch?v=sGa3r14P74A
Si seulement il avait su jouer "hibernatus"...
En premier lieu, un grand merci pour ce décryptage des images

Sur France2, on voit subrepticement un homme entrer dans le champ de la caméra. Un petit clin d’œil pour nous indiquer que le Président n’était pas « seul au monde » ? Peut-être y avait-il d’autres images à voir ? A la décharge des chaînes, ils ont tout de même diffusé le « glissé – rattrapé », peut-être était-ce là l’essentiel.
Une visite qu'il va faire tous les ans, jusque là tout va bien. Mais pas à la même date!!! Comment il va faire pour respecter le cycle annuel alors? Là il en est à deux fois en moins d'un an... Il y a toujours le petit truc qui cloche. C'est pas lui qui se plie à un rituel, c'est le rituel qui se plie à lui.
Juste après ce grand moment de glissade, il y a la rencontre avec l'instituteur qui se fait huer par les aficionados de Sarkozy car il ose parler de réduction de postes. Vous avez remarqué la manière de se retourner avec un sourire méprisant : c'est vrai, ces instits, quel intérêt !

Et ensuite, lors d'une conférence de prese, où il rappelle qu'un président doit rester calme! très drôle !
Bravo Nicolas !
Nous quittons les fumigènes pour les remplacer par la poudre aux yeux !
Il est fort le bougre !
AB
le problème c'est que cela fonctionne avec une majorité et qu'elle a une carte d'électeur... il doit y avoir riposte par une éducation à l'image... on peut la faire, en classe... mais ils ne sont pas encore électeurs, c'est pour la suite.... qui s'occupe de leurs parents ???... parce qu'il sera encore là dans 4 puis 9 puis, cauchemardons un peu, dans 14 ans... en cela il est, démocratiquement (!),dangeureux...
Il se déplace avec l'aisance du pingouin... ou du manchot ? (help, Judith !)... sur la banquise.
Remaniement ministériel : gesticulation
Plateau des Glières : gesticulation
Il ne changera pas… heureusement !!!
A se foutre du monde, un jour, il se prendra une bonne baffe dans la figure.
Les anciens résistants des Glières n'ont pas manqué de lui rappeler les contradictions de sa politique avec les idées généreuses du CNR.
Alors pourquoi cette visite aux Glières ?
Casse toi pauv' con
sa solitude pour imager son nouveau gouvernement de fermeture ? où il s'entoure de sarkozystes purs et durs, histoire de s'enfermer un peu dans ses certitudes et de ne pas être contrarié ?
faudrait faire un montage avec son jogging à neuilly , l'homme seul au milieu de tous ces gens qui font rien qu'à pas l'aimer, rien qu'à pas le comprendre ce pauvre homme, idiots que nous sommes
Seul et seule... tout un monde sépare... Madeleine
Décidement , il est encore sur un plateau avec caméra .
Quel bouffon !... Que dire d'autre ? Peut-être qu'on nous prend vraiment pur des cons !
Les commentaires ici sont très drôles. C'est à se demander s'il ne serait pas souhaitable de le garder
encore 9 ans. (Oooh, je rigole !).
Votre article, Dan, me fait penser à ce reportage sur Chantal Sébire vu hier soir aux infos télé (me souviens pus de la chaîne…) :
Madame Sébire filmée dans son canapé, la voix off nous expliquait qu'elle restait là dans l'obscurité et sans aucune
présence de médias. Ils sont forts quand même lémédias !
Il n'est pas tombé...
Com. ratée car nous ne le verrons pas au bêtisier sauf s'il est revu à la baisse !
Madeleine
Cela a beau etre mis en scene, je ne vois pas ce que cette image a de fort. Peut-etre encore a l'epoque de la presidentielle pouvait on croire Mr President capable de recueillement et de reflexion solitaire, mais les derniers mois enlevent toute possibilite d'associer son visage et sa demarche a l'idee de recueillement. Je ne crois pas que ca fasse partie de son registre d'acteur. Sur la premiere video (celle de mai) il marche beaucoup trop vite, on a plutot l'impression qu'il revient des commodites pour finir son interview. A la rigueur sur la seconde sa prudence et sa presque glissade sur la neige pourraient faire croire a une petite randonnee, mais son costume dit le contraire. Quand je le vois je ne peux pas m'empecher de penser a un touriste sortant de Notre-Dame et courant vers la sandwicherie la plus proche, sans garder aucune trace de sa visite (sans prejuger de ce qu'il se passe a l'interieur de Sarko, c'est l'impression qu'il donne)
à écouter aussi sur le même thème (mais seulement sur l'épisode de la mise en scène du 4 mai 2007), les émissions des 23 et 24 mai 2007 sur là-bas.org

1 : http://www.la-bas.org/article.php3?id_article=1189
2 : http://www.la-bas.org/article.php3?id_article=1190
Je suis rassuré. J'avais peur qu'il ait changé.
marcher seul en canard, déraper, se redresser avec le haussement d'épaule qu'il affectionne particulièrement, et tout ça en noir et blanc; en accéléré ç'est charlot mais en moins drôle, gardons charlot et
sortez le clown...
D'un autre côté la mise en scène est claire, annoncée par les journalistes : on ne peut pas vraiment dire qu'il y a duperie.
Ridicule .On nous prend pour des imbéciles .Cette mise en scène permanente est exaspérente .
Il a failli se péter la gueule en relevant la tête pour chercher l'oeil de la caméra. Le skieur vous le dira, un moment de déconcentration et c'est la faute (glissade) assurée.
Je connais bien le plateau des Glières, la stèle est assez près de la route. Et en ce moment là haut il fait froid, vraiment froid, alors le costume et les chaussures à pompons c'est vrai que l'on y croit moyen :D
De bonnes chaussures et une écharpe chaude, on y aurait cru un peu plus.
Mais là, en chemise cravate, je ne lui donne pas 15 minutes pour la pneumonie! Ridicule.
Comme quoi son équipe de com est très parisienne...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.