90
Commentaires

Aux frais de la princesse

Allons bon ! Le communiqué du sénateur Pastor (voir la chronique d'hier) n'était pas un faux !

Derniers commentaires

Erreur de frappe sur le "vite dit":
3.53,61: je crois que c'est plutôt 3.531,61
Deux chroniques sur la colossale affaire Pastor. Le Sénat qualifié de "zone de non-droit aux moeurs maffieuses (avec 2f... moi j'en aurais mis 4, ça claque encore mieux)". Faudrait demander son avis à Mélenchon, le sénateur reconverti. Peut-être lors d'une prochaine émission? Quelque chose me dit que son avis vous décevrait un peu. On peut penser ce qu'on veut de lui, Mélenchon est un homme respectable et intelligent. Et il sait faire la différence entre un journaliste et une perruche.

Sinon, au sommaire de Mediapart ces derniers jours, il y avait:
- les suites de l'affaire Tapie-Lagarde.
- le rapport du PS sur la fédération des Bouches des Rhône
- une analyse sur le glissement de l'intégration à l'assimilitation dans le discours sarkozyste sur l'immigration.
- un reportage sur le traitement des plaintes pour viol dans la police française.
- un document sur les "Yen a marre" sénégalais.
- un débat Sapin/Laurent sur la crise grecque.
- une longue itw de Joschka Fischer sur la crise européenne.
- une analyse sur l'offensive contre-révolutionnaire de l'Arabie Saoudite;

Etc, etc...

Evidemment, comparé à l'affaire Pastor, tout ça est de peu d'intérêt.

Merci Daniel de savoir si bien distinguer l'accessoire de l'essentiel. Merci de ces mots si finement choisis. Merci de ce travail remarquable.
Merci Daniel Schneidermann! C'est superbe!
La fois ou j'ai résilié (par lettre je crois) mon abonnement au Monde, c'était à l'occasion d'un article portant sur Vivendi et sur un Maitre du Monde dont j'ai oublié le nom. Ce n'était point du tout sur ton éviction de cet estimable journal. Il m'a été répondu pourtant (en défense?) sur le thème antérieur de ton départ!
Incroyable : aujourd'hui, me voici abonné aux deux cybers-le Monde! Ainsi je sais que le premier qui dira la vérité, soutiendra le second. Sans lui piquer ni la une, ni la lune...:-)
Aux deux insolents et à leurs patrouilles, Courage!

Merci de faire copie à l'autre patrouille.

Jean-pierre Hauguel
Mon dieu mais quelle horreur !!! DSK ne nous épargnera vraiment aucune infamie, aucune abomination ?!!

Mélanger des pâtes dans des truffes ?!!! Non mais ça va pas la tête ?! Qu'on lui la coupe la sienne, ça me paraît la moindre des choses après cet attentat gastronomique !
Tapé trop vite Daniel : Gardez le en bouche marche mieux !

Deux ou trois réactions à toute ces passionnantes nouvelles :

1) Le sénat est un repaire de bandits, c'est connu depuis... qu'il existe !

Et accessoirement de fantômes (il m'est arrivé de compter 20 présents - et parfois moins - lors des questions au gouvernement, les autres n'étant pas sortis du formol, je suppose) mais ils sont beaucoup plus vaillants pour passer prendre leurs divers chèques et rincer les copains aux frais de cochons de payants...

LA PREUVE EN IMAGE

Par ailleurs - et bien involontairement - ces gâteux ont inventé le moyen définitif et imparable de résoudre la crise de la justice et de l'administration pénitentiaire !

À l'avenir les voleurs n'auront qu'à rendre poliment ce qu'ils auront chouravé et basta ! On n'en parle plus...

Fabuleux, plus besoin de juges, de procs, de greffiers ni même de gardiens de prison et d'horribles matons !

L'unique ennui - soluble dans diverses solutions - est qu'Henri Masse, pour qui j'ai beaucoup d'amitié et d'estime, et qui vient de prendre la direction de l'administration pénitentiaire va de retrouver au chomdu…

Mais quelles économies (3 milliards rien que pour la pénitentiaire !) 35.000 personnes libres d'exercer enfin un travail digne, productif et valorisant…

2) La réalité est en train de démontrer la validité d'une de mes théories iconoclastes : un pays marche BEAUCOUP MIEUX sans gouvernement : la Belgique en apporte chaque jour la preuve, et avec éclat !

3) Joffrin appartient à l'évidence au gang qui a totalement discrédité la gauche démocratique, par bêtise, par veulerie, par ralliement souterrain au néo capitalisme, libéralisme et toute sorte d'autres insultes en “isme” à l'exception de “priapisme”

4) Où allons-nous finalement ? (en dehors du mur qui n'est qu'une question de temps) je n'en sais rien, mais j'ai la conviction que nous y allons…

… En klaxonnant avec enthousiasme !
@ mig

Là je vous arrête ! ... non ! non ! et non ! ... DSK sait parfaitement faire cuire des pâtes. Français vous avez la mémoire courte disait un temps jadis un personnage de notre histoire de France.

Je vous rappelle cher mig, le reportage télévisuel où était montré à la France entière le couple DSK devant leurs fourneaux prouvant si besoin s'en faisait sentir le côté désobligeant de votre propos.
Etre obligé de sortir pour manger des pâtes aux truffes avec un couple d'amis ne peut avoir, selon moi, que 2 raisons :
- le manque de place pour recevoir,
- l'absence d'équipement pour faire cuire les dites nouilles et de commodités en général (femme de ménage, cuisinière...).
What else ?
On pouvait se réjouir que dans un monde en perpétuelle mutation, le Sénat représente un îlot de tradition et de stabilité : des notables jouissant d'une sinécure aux frais du contribuable et puisant allègrement dans la caisse, voilà qui nous rassure quant à la pérennité des valeurs de la République.

Hélas, cette institution n'est pas à l'abri des nuisances de la modernité. On lit dans le communiqué de la présidence du sénat : "Il a été acté qu'aucun communiqué de presse n'a été validé..."

Qu'ils bouffent comme des cochons, soit. Mais voilà qu'ils écrivent de même.
>>Et là, certaines personnes n'ont même pas cette somme par mois pour vivre avec leur famille.....!"

Et votre amie a voté Sarko? Etrange. Remarquez entre Sarko ou Ségo (ou tout autre homme/femme de paille engendré(e) par les partis "démocratiques") autant pisser dans un violon.
Votre post est un peu rapide, ou bien vous n'étiez pas informé correctement, car sur Mediapart, il s'agit de la version de Pastor, mais il s'est fait allumer par Larcher qui a réuni les trois questeurs, et a reproché au fautif ses égarements, mais sans le sanctionner. D'ailleurs, ça énerve bien, à raison, les journalistes de Médiapart, et leurs commentateurs.
A lire votre texte, j'avais compris que c'était la position officielle du sénat.

Pour ce qui est de l'article de Laurent Joffrin, je ne suis pas d'accord avec vous : une de mes collègues a voté Sarkozy en 2007, et elle voulait voter DSK en 2012. Le fait que très probablement, il n'apparaîtrait pas comme candidat l'avait désemparée.

Je lui ai demandé hier ce que désormais, elle pensait de DSK, après que son innocentement soit probable.
Et elle m'a alors ressorti l'histoire des pâtes truffées et de leur prix, et c'était vraiment la goutte qui faisait déborder le vase.
"Déjà qu'il a été imprudent avec cette histoire de femme de chambre, coupable ou non, de toutes façons, ce n'était pas une chose à faire....
Et là, certaines personnes n'ont même pas cette somme par mois pour vivre avec leur famille.....!"

Voilà ! Dans cette histoire, la seule chose tangible qu'elle peut vérifier, c'est ça, cette absence de mesure aux yeux de tous. Ma collègue n'est pas une oie blanche, elle sait par les dossiers qu'elle voit tous les jours, que les riches ont ces moyens-là, Mais tout est symbole, en politique.
Comment cet homme-là pourrait-il comprendre les problèmes des pauvres ?

Nous étions six en train d'en parler, et tous étaient au courant des pâtes aux truffes et de leur prix, alors que des tas d'autres informations
leur échappaient.

Je crois que Joffrin n'a pas tapé à côté.
Quand on veut le beurre et l'argent du beurre, on veut aussi le sourire de la crémière...comme d'autres veulent le lard et le cochon.

C'est l'époque qui veut ça, sinon vous êtes une truffe...mangé par le cochon, etc...

Et si vous dites « cynique », c'est que vous êtes "sinoque".
DSK n'est quand même pas le Crist.
Quoique ... Dans l'esprit de certains ...


de ceux qui voudraient le voir crucifié ?

toutenbateau
"Je vous recommande cet article de mon excellent confrère Laurent Joffrin, directeur du Nouvel Observateur. Savourez-le bien. Gardez le bouche."

Vous avez raison Daniel, et je vous remercie d'avoir mis le lien. C'est très très bien écrit et tellement fin. C'est même spirituel, là où vous n'êtes qu'à mourir de rire dans votre dernier paragraphe. Ce Joffrin, quel pince sans rire !

En quelques lignes, tout y est : la description du nouveau comte de Monte-Christo, sa part romanesque, son destin insigne qui lui a été brutalement volé, son innocence retrouvée et autre héroïsme de Sinclair...

C'est beau comme de l'Harlequin.

Au lieu de vous moquer de votre petit camarade - c'est pas joli joli d'être jaloux - vous devriez en prendre de la graine Daniel et faire comme lui : vous regardez écrire.

Peut-être que comme ça vous serez enfin invité au Dîner du Siècle ou autres soirées où il faut être comme celle que vient d'organiser Minc dans les jardins Albert Kahn.
Ah ! ce coup de pied de l'âne à Laurent Joffrin !
Il n'est tout de même pas une "truffe" ?
On boucle toujours sur les mêmes histoires depuis des mois : Joffrin, populisme de base, procès avorté...
Comme quoi, le mot "classe" (politique) a un sens : quelle que soit leur "famille", les sénateurs sont solidaires, eux.

Qu'on se rappelle aussi le salaire des députés, et toute cette sorte de choses...

Ces mêmes députés qui ont voté l'augmentation de salaire du big boss...

Sans même parler de leur régime de retraite....

Quant à la princesse, la pauvre, elle est caissière chez Carrouf, dans le meilleur des cas. En CDD de 20 heures, au SMIC, avec une amplitude horaire de 6 h à 21 h... (vu dans une annonce de pole-emploi). Dans le pire, cette salope, qui fait rien que bénéficier du "cancer de l'assistanat", elle est au RSA.

"Tout va très bien pour les riches dans ce pays, nous n’avons jamais été aussi prospères. C’est une guerre de classes, et c’est ma classe qui est en train de gagner"...

C'est signé Warren Buffet. Ne pas confondre avec Marie-George, qui elle, est retournée dormir.
Hors sujet : Qu'en est-il des liens Banon-Atlantico-Dassier-Ump....ça,ce serait interessant....Pourquoi rien la-dessus.? Perso la grande bouffe et Pastor.......je m'en fous.On sait déjà qu'au Sénat c'est bon et pas cher.
Je suis allé faire un tour sur le portail de quelques sites de médias : Libé, Le Monde, Le NOBS. C'est peu dire que cette affaire ne s'y étale guère. Sur celui du Figaro, dont on pouvait imaginer qu'il fasse ses truffes grasse d'une affaire impliquant un sal.. de gauchiss : rien (mais comme Larcher lit le Fig, on peut comprendre...).

Cela signifierait-il que les mœurs gastrono-sénatiques du Pastor sont aussi celles des patrons de presse ? Mondieumondieu, où allons-nous !
J'attends toujours l'épilogue de l'affaire PPDA/Hemingway. Lors de la parution de la biographie à la fin janvier, est-ce que le chapitre plagié a été remplacé ? supprimé ? modifié ?

S'il a été supprimé, la biographie ferait l'impasse sur la jeunesse de E. Hemingway.

Merci de m'éclairer.
Quant à Pastor, qui l'est si peu, il me semble qu'il y a trois affaires en une :
- il amène des collègues (?) dans le restaurant de sa fille, premier conflit d'intérêt
- il paie avec les sous du Sénat, second
- il imite la signature du Président Larcher, faux et usage de faux.

C'est tout de même incroyable, que ces gens n'aient même pas le réflexe de penser que ça se saura, à défaut d'être honnête, ils pourraient au moins faire gaffe, non ?

http://anthropia.blogg.org
Ce qui me gêne dans notre bon vieux patrimoine chansonnier, c'est que ce soit toujours la Princesse qui paie pour les frais de quelqu'un.
Jeune, femme et nunuche, bien sûr, puisqu'elle est le dindon de la farce.
Quant à DSK, cherchez la femme.

http://anthropia.blogg.org
D'abord c'était des truffes ritales (de la merde) et ensuite, j'en mange à la saison des pâtes aux truffes (c'est pas le moment) chez mon pote, grand-rue de Meaux. Et ça vaut pas 70 zeuros. Tout ça prouve bien que coupable ou pas DSK et sa "moitié" ont un goût de chiottes... ça se voit.
Cher DS, quel dommage que Joffrin ne soit plus aux manettes d'un Libé en état de demorandisation avancée (avancée, comme le fromage), vous n'auriez pas manqué de nous rapporter la sainte colère intra muros de votre truffophobe de patron !

Pour le reste... je m'étais parié avec moi-même que la montagne médiapartienne accoucherait d'une souris luxembourgeoise. Heureusement que ce n'était pas un repas avec DSK mais une deuxième barquette de riz au lait maison : je serais en cessation de paiement !

Quand même, que ces sénateurs nous sortent une telle justification donne bien à penser : soit ce sont des rats tellement bien au chaud dans leur fromage qu'ils n'entendent pas le peuple qui gronde, soit ils pensent que le peuple peut bien gronder ils s'en tamponnent, vu qu'ils sont élus par des gens "comme eux", soit ils pensent que ce grognement ne durera que le temps d'une platée de nouilles aux truffes.

Et le ps, sa réaction ? Attendez, que voulez-vous qu'elle soit autre que le silence même pas embarrassé quand on voit son absolution à Pépé Guérini ?

Et Montebourg, croyez-vous qu'il va quitter le ps ? Bah non, un caca nerveux va largement lui suffire...

PS Pour le truffophobe, son attaque de DSK indique surtout que le NObs, strauskhanné jusqu’à la moelle avant ce qu'on sait, a changé de cheval...
DS, roi du ]journalisme de supputations se livre une fois encore à son n° favori, l’amalgame. Ainsi saute-t-on de Pastor, à des propos poujadistes, pour terminer par l’obsession de DS : Delenda est DSK ! Avec une petite vacherie confraternelle au passage...

Bizarrement, cet auditeur fidèle de France Inter n’a pas entendu [large]Elisabeth Badinter[/large] : http://www.franceinter.fr/player/reecouter?play=86823
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.