80
Commentaires

Après Onfray, la propagande de Daech enrôle Marc-Edouard Nabe

C’est le septième numéro, le premier depuis les attentats du 13 novembre, du magazine francophone de l’Etat Islamique, que l’organisation présente elle-même comme "outil d’incitation au djihad". Entre appel au meurtre des fonctionnaires de l’éducation nationale et citations in extenso de l’écrivain controversé Marc-Edouard Nabe, @si a lu "Dar Al Islam" numéro 7.

Derniers commentaires

" C'est avec de bons sentiments qu'on fait de la mauvaise littérature" ( Arendt citant Gide). Nabe le semi-cultivé en conclut que c'est avec de mauvais sentiments qu'on en fait de la bonne.
Dans ma ville, le marché de Noël a été maintenu.
Les seuls barbus qui y sévissent, sont des paysans bourrus descendus de leur montagne.
J'aime beaucoup les marchés de Noël. On y trouve les mêmes produits que dans les magasins, mais juste un peu plus chers.
Je viens de lire leur truc, c'est assez surréaliste. Petite sélection :

L'écrivain mécréant Marc Edouard Nabe : "Alors évidemment il y a ces décapitations… C’est horrible. C’est cruel. C’est insensé. C’est barbare. C’est irregardable. D’accord.
Mais pour en parler, il vaut mieux les avoir regardées. Et plus d’une fois. Je ne peux pas m’endormir, moi, si je n’ai pas revu une petite décapitation. Sans ma tête coupée, je fais de ces cauchemars !
(...)
"Pourquoi punir un innocent ?" se demandent innocemment les innocents du monde civilisé… Réponse : l’Etat Islamique décapite des innocents exprès car ça marque davantage les esprits si le type n’a rien fait. C’est pour bien faire comprendre que lorsqu’un gosse joue au ballon dans une rue de Gaza et qu’un missile made in USA le déchiquète sur place, et que seul le ballon est indemne, l’enfant arabe aussi était un parfait innocent. C’est bon ? Pigé ?"


Note de la rédaction : "Evidemment, et comme pour toutes ses décisions, l’Etat Islamique se réfère uniquement à loi d’Allah et non pas à la raison pure, quoique Nabe ait justifié de manière logique l’exécution de ces otages. Au regard de l’Islam, ces otages ne sont pas « innocents » mais plutôt coupables d’être mécréants."

C'est moi où il y a un effet grotesque qui déréalise la chose ? Dommage que ce ne soit pas possible mais j'aimerais bien une "classe télé" avec des lecteurs sérieux, des fans potentiels de Daech, qu'on saisisse comment ils perçoivent ça.
J'ai regardé ça : https://www.youtube.com/watch?v=-sW7cC7oevk

et j'ai vomi.

Un thème, ou plutôt une nouvelle cible, émerge dans ce numéro de Dar Al Islam : l’éducation nationale et les services sociaux, qui doivent être "frappés le plus durement possible". "Cette "éducation", dans le cas de la France en particulier, est un moyen de propagande servant à imposer le mode de pensée corrompu établi par la judéo-maçonnerie", estime l’Etat Islamique. Dans le viseur du groupe les notions de laïcité et d’égalité. "Le musulman doit savoir que le système éducatif français s’est construit contre la religion en général et que l’Islam en tant que seule religion de vérité ne peut cohabiter avec cette laïcité fanatique. […] L’Islam est une religion de justice et ne croit pas à l’égalité telle qu’elle est enseignée dans les écoles de la république. Les mécréants et les musulmans ne sont pas égaux comme Allah dit. En outre, les hommes et les femmes ne sont pas égaux."

Le magazine passe ensuite en revue sur plusieurs pages toutes les "mécréances enseignées à l’école" -pêle-mêle la théorie de l’évolution, la "banalisation de la fornication et de l’homosexualité", la mixité, l’interdiction du voile, le dessin, la musique et plus globalement "la tolérance et l’humanisme". Conclusion de l’EI ? "Il devient clair que les fonctionnaires de l’éducation nationale qui enseignent la laïcité tout comme ceux des services sociaux qui retirent les enfants musulmans à leurs parents sont en guerre ouverte contre la famille musulmane. […] Il est donc une obligation de combattre et de tuer, de toutes les manières légiférées, ces ennemis d’Allah."


ce que j'en dis c'est qu'ils sont plus conscients que la majorité de nos citoyens et de nos dirigeants du rôle fondamental que peut jouer l'école contre la doxa religieuse d'où qu'elle vienne. La meilleure arme contre eux a toujours été, est encore aujourd'hui et sera toujours le savoir.
Génial article ! ça rend clair beaucoup de choses... c'est sidérant, mais très instructif.
Oh, mais qu'est-ce qu'ils nous GONFLENT !
Ils ne pourraient pas se contenter de faire l'amour, manger un bon truc, fumer une cigarette et lire...autre chose?
La derniere tuerie aux USA repond aux #recommandations# de ce #magazine#. Faut il y voir un rapport ?
Moi le truc qui m'a surpris, en plus de l'appel au meurtre des profs, ce sont les fautes de frappes.
J'en ai compté au moins 2.
Je ne sais pas comment l'interpréter, j'en avais pas vu dans les versions d'avant (je les ai pas tous lu).

Je me suis demandé si des rédacteurs/Re lecteurs (?) n'avaient pas été tués?
Juste une précision: pour Nabe ce n'est pas du tout une blague, ça fait longtemps qu'il voit dans Al Qaedo & co le remède de cheval contre la société de consommation. Quand je dis longtemps, ça doit faire au moins depuis le 11 septembre.
"Quand c'est flou, c'est qu'il y a un loup."
dixit la grand-mère de Martine Aubry.
Les propagandistes de Daech fleurent bon Saint-Germain-des-Prés. Ils n'aiment pas Onfray, Ils n'aiment pas Soral. Ils connaissent Nabe (!).
Est-ce qu'ils n'aiment se prendre des petits noirs au Café de Flore avec des philosophes foireux? Ca serait logique...
il manque plus qu'une petite section mode avec les dernières tendances sur les burqa (le marron chiasse revient à la mode cet hiver, tandis que le orange reste une valeur sure pour ces chiens de mécreants), des conseils beautés pour bien tailler sa barbe, et une petite selection de bandoulières en solde pour porter sa kalash avec classe.
et sinon ya quelques pubs pour toyota à l'interieur?
cf
https://www.youtube.com/watch?v=YHsVzmmhVbE
il est toujours intéressant de voir les différentes propagandes. on peut y voir le choc des "visions du monde" de chaque camps. Chacun est persuadé de lutter pour le Bien, de son point de vue, d'être le camps du Bien. Chaque point de vue contient une part de vérité, mais largement travestie par la part d'analyses fausses, de mensonges, et d'intérêts réels différents du but officiellement affiché (propagé et relayé par la propagande).


Dans cet article, il y a au moins 3 points de vue revendiqués (ie. d'après comment ils se définissent eux-même), dont on peut essayer de faire la synthèse (mais je ne les connais pas assez pour le faire aussi bien qu'il faudrait), ou au moins expliciter les hypothèses qui sous-tendent leur comportement et justification respectifs :
1) Daesh (défend les soi-disantes "valeurs de l'islam salafiste"). Hypothèse : l'occident veut détruire l'Islam.Se bat donc contre l'occident (juifs et chrétiens: Amérique du nord/USA/Europe - mais Israël semble en second plan, presque absent du conflit - le Hamas et le Hezbollah étant ennemis de l'Etat Islamique) et contre l'islam chiite et ses alliés (Syrie/Iran/Russie).
2) Soral (défend le "national-socialisme"). Hypothèse : le camps "atlanto-sioniste" utilise Daesh contre le camp chiite, déstabilise la région à son profit à moyen terme, et donc contrôle en sous-main les djihadistes.
3) Nabe (contre les "complotistes"): A mi-chemin entre Daesh et Soral, son hypothèse repose sur une "légitime défense" des musulmans, mais sans apporter des explications qui relèvent de la spéculation autour du rôle occulte de "l'Occident" ni d’Israël (je n'en sais pas beaucoup plus, peut-être me trompe-je)


A cela, et dans un autre registre, il faudrait ajouter les points de vue qui sont en filigrane :
4) le point de vue l'auteur: ASI (contre la propagande). Hypothèse : observateur neutre, dénonce et montre la propagande de l'Etat Islamique, mais prétend aussi dénoncer par ailleurs la propagande "occidentale"
5) le point de vue officiel de la France (pour la [s]Liberté, égalité, fraternité[/s] sécurité). Son hypothèse : les méchants Chiites (Syrie/Iran/Russie) se battent contre les encore-plus-méchants terroristes djihadistes. et le reste ils sont gentils.
6) le point de vue du "système capitaliste" (pour le fric): Son hypothèse : pas d'hypothèse, qu'ils se démerdent, peu importe, nous on fait du fric (je caricature à peine).

Pour toute précision, je vous laisse le soin d'apporter des informations/rectifications. Le débat n'est pas clôt

Bon j'avoue que ces 2 derniers groupes sont eux-même issus d'une certaine conception du monde (la mienne, en l'occurrence). On pourrait affiner. On aurait aussi pu prendre un point de vue purement religieux (sunnites vs chiites vs chrétiens), sociologique (classes sociales), ou autre (droite/gauche, matérialistes/spiritualistes, etc...), pour modéliser les rapports de force idéologiques, et donc construire (conceptualiser) d'autres groupes avec d'autres points de vue. Mais il me semble que ces concepts cernent bien les acteurs en jeu ici.

En tout cas, on peut voir que dans chaque vision du monde il y a une part d'incohérences, de croyances, mais aussi une part de vérité (dont la dose varie, suivant le point de vue). Il y a des point communs, dont le principal est l'opposition entre "l'Occident" et "l'Etat Islamique". Mais tous se fabriquent une idéologie qui légitime leurs actions (parfois meurtrières, apportant le malheur). Seul ASI sort du lot, et je leur rend hommage pour leur tentative d'apporter une information la plus objective possible (même si elle comporte aussi souvent.une part de propagande, inconsciemment)

Mais en partant de chacune des hypothèse, il doit être possible de démêler le vrai du faux, et d'invalider certaines thèses. Voila le travail des journalistes, chercheurs, intellectuels, penseurs. Le travail est complexe, mais faisable à mon avis.

Les modes de propagande (dans l'ordre):
1) Daesh : Ils utilisent les grosses ficelles de la propagande : glorification de leur combat et de leur image (on est beaux, on s'aime, et on notre combat est juste) fascination pour la mort et les armes (une kalash par-ci, un tank par là), dans des magazines de qualité technique presque comparable à la notre, et internet globalement (réseaux sociaux, vidéos, sites, etc.)
2) Soral : internet, récupération des délaissés des banlieues
3) Nabe : livres, un peu de télé
4) ASi : Site internet
5) l'Etat : "grands médias dominants" (TF1, F2, BFM, Le Monde, etc.)
6) Le capitalisme : "grands médias dominants" (possédés par les grands propriétaires)

Tout ce beau monde ne lutte pas à arme égale, donc. Certains groupes peuvent avoir des alliances sur certains sujets, ce qui rend la compréhension un peu compliquée et la plupart des gens s'y perdent ou n'en ont même pas conscience. C'est pourquoi il faut clarifier les choses, comme j'essaie de le faire ici.


En conclusion, je dirais que malheureusement ces "points de vue" sont souvent incompatibles, et donnent lieu à des affrontements plus ou moins violents (plutôt plus que moins), et leurs cortèges de souffrance. En l'occurrence on peut remarquer que les points de vue de Daesh et de l'Etat se construisent en grande partie l'un par opposition à l'autre (en tout cas sur ce sujet précis). C'est d'ailleurs là leur erreur fondamentale. Ils ne devraient pas se battre contre des personnes, mais pour la paix, avec la population - c'est valable pour Hollande (en guerre contre le terrorisme) comme pour daesh (en guerre contre les mécréants). Je m'explique : ils devraient tous comprendre qu'il faut "faire croître" le bien-être commun. Car notre bien-être est fondamental, et il est intrinsèquement lié au bien-être des autres (en tant que voyageurs éphémères du même bateau, la Terre). On ne se bat pas contre le malheur, par le malheur.

Donc, la seule solution, selon moi, réside hors des idéologies, mais plutôt dans la philosophie. Dans le fait de comprendre que quelle que soit l'idéologie, en fait, le plus important et ce qu'on recherche tous (en tant qu'être vivant) c'est notre propre bien-être. Et que notre bien être est aussi le bien-être des autres. Le plus important, avant tout, c'est donc la Paix, en dehors de toute idéologie. D'ailleurs tous se revendiquant du "camps du bien", j'ai l'espoir de croire que les gens se rendront un jour compte que le "Bien", c'est la "Paix" et rien d'autre.

Sauf pour le capitalisme, pour qui son propre bien-être ne passe pas par la paix : au contraire, la guerre contribue au capitalisme. Non seulement il faut produire des armes, mais il faut aussi reconstruire constamment ce qu'on détruit (les bombes, et les maisons), ce qui fait tourner la machine infernale en créant des besoins, déstabilisant les Etats, etc (cf Badiou). La guerre est utile au capitalisme. C'est là que le capitalisme est en rupture avec l'humanité. Il perd la connexion entre l'Humain et la Nature,en se positionnant au-dessus des hommes, contre les hommes, contre le vivant tout entier, par delà le monde sensible, par delà "tout ce qui souffre" (au sens bouddhiste du terme). C'est pourquoi nous devons lutter avant tout pour la Paix, et donc contre le capitalisme.
On croit rêver ; bientôt ils utiliseront des clips vintage pour recruter, du genre :

https://www.youtube.com/watch?v=t1TcDHrkQYg
Vous lisez un journal de djihadiste, vous êtes donc djihadiste...
Ca a l'air trop fun le djihad.
Daesh a inventé le djihadisme pop.
Nous sommes tous des enseignants.

C'est vertigineux, cette haine de soi et de l'autre, en même temps, on peut se demander : ces textes sont-ils destinés à être lus par les futures recrues ? c'est plutôt une propagande à notre attention à nous, les cibles, à nos journalistes en priorité (histoire de montrer comment en effet Daech sait détourner nos propres images - au fait celle du policier qui craque sur l'épaule de son collègue, au passage, c'est le soir du 15 novembre lors de la bousculade place de la République il me semble) et non des apprentis djihadistes : ces derniers se font une "vocation" par les mentors, les vidéos en ligne et les slogans, pas par de la prose argumentative écrite.
En tout cas il est assez clair que Daech n'attendait qu'une chose : que Hollande réponde par des bombes et contribue un peu plus à embraser la région.
Il en pense quoi Nabe d'ailleurs? Je connais bien le cas Onfray, mais Nabe pas trop.
J'hallucine grave!

J'avais beau m'être un peu renseigné je m'attendais pas à ce genre de news magazine.

Une enquête journalistique sur les membres présumés de la rédaction de ce journal serait d'utilité publique c'est sur et certain qu'il y a des français qui connaissent bien la France dans DAESH mais redécouvrir qu'en plus ils ont de l'argent et des compétences en marketing, infographie et tutti quanti au mileu d'un pays en ruine ça ne finit pas de m'étonner.

La peur de choper une conspirationnite aigue tétanise tellement les gens respectables que la question qui me hante : comment des moyennageux au fin fond de l'Irak sont ils capables de produire ce genre de publireportage inversé? (Dans le genre j'avoue préférer les lettres persanes )

Merci Vincent Coquaz et attention à la NSA quand même!
D'après un cetain Nicolas S consulter un site terroriste fait de vous un terroriste.

Hâte de lire les réactions de ceux du forum qui refusent de penser parce que c'est être complice des méchants.
Que ce soit bien clair pour tout le monde : JE NE SUIS PAS ENSEIGNANT.
C'est surréaliste. Sans rire, on peut se le procurer comment ce canard ?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.