7
Commentaires

Après le mystérieux refus de visas algériens à des journalistes français...

Black-out sur Alger. Suite au refus des autorités algériennes de délivrer un visa aux journalistes du Monde et du Petit Journal (Canal+) qui devaient couvrir la visite de Manuel Valls en Algérie, plusieurs grandes rédactions françaises ont annoncé qu'elles boycotteraient le déplacement. Officiellement, Alger fait payer au Monde une Une mettant en cause le président Bouteflika dans l'affaire des Panama Papers. Mais officieusement, une partie de la presse algérienne estime que la presse française est la victime collatérale d'un rafraichissement des relations Paris-Alger, dû notamment aux prises de position françaises sur le Sahara occidental.

Derniers commentaires

Deux sujets en un dans cet article.

1) Le choix des cibles des médias : bobine de Boutef quand il s'agit d'un de ses ministres ; et pas celle d'Hollande pour illustrer le cas Cahuzac ? Ou celle de Sarko ? Là, c'est pas les proches qui manquent. Sans oublier le cabinet Claude-Sarkozy !

2) L'aspect diplomatique. Une suggestion à Hollande : remettre la légion d'honneur à Boutef pour arranger l'affaire !
Tout cela étant dit et bien dit, la Une du Monde était quand même scandaleuse (malgré ma bonne volonté, j'ai un peu de mal à croire que ce n'était qu'une maladresse)...
ceci ne derange pas du tout Hollande au contraire, waouh les journalistes se rebifent contre une censure etrangere, c est bien les cheris , et maintenant on se rebif contre les vrai oligarque, les Badinter, les Dassault ? ha non mon gagne pain disent t ils, et la en vrai c est surement que l algerie a du refuser d acheter un truc aux industriels qui detiennent les medias, sinon , ils y seraient aller en fanfare les journaleux du monde et de TF1 ... Arretons de nous prendre pour des cons, les journalistes n ont aucune autonomie, ils font ce qu on leur dit comme les gens dans les SAV, pareil , ils sont la pour assurer le SAV des politiques fachisante occidental .
Bouteflika ? Il est mort depuis trois ans.
Ils l'ont vidé et momifié.
Lorsqu'il reçoit une visite officielle, un marionnettiste se glisse à l'intérieur, tandis qu'un ventriloque se tient à ses côtés.
Valls n'est pas dupe, mais comme tous les autres invités, il donnera le change. Les bonnes relations avec l'Algérie sont à ce prix.
Ce que je retiens surtout, c'est valls (sans majuscule, faut pas déconner). Avant on avait un président, un premier ministre et des ministres.
Après, on a eu un omni-président faisant le taf de président, premier ministre et superflic.
Maintenant, on à un rien-président useless, un omni-premier ministre superflic, et des portes-dossiers.

La république incompétente des électrons-libres...

Quand aux Libé, Radio France, Figaro, France Télévision et TF1, qui est-ce que ça choque. Les pourris se plaignent d'entrave à la "liberté de la presse", cette blague. Ils sont quand-même vachement mal placé pour en parler!
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.