38
Commentaires

Après la Bourse, Aubry en baisse

Vous en aviez assez, d'avoir le nez collé sur les indices boursiers ?

Derniers commentaires

http://guybirenbaum.com/20100512/racccourcies-avec-trois-c/
Oui, heureusement que Asi fait du long terme, et ne passe pas à se préoccuper systématiquement de l'actualité du jour même.

...
......
??

Ne me dites pas que...
[quote=... Le point commun des traders et des journalistes politiques, c'est le panurgisme. ...]

Ha ha j'adore ! Merci pour le sourire Daniel !
ah les sondages d'opinion... vaste fumisterie.
Vous devriez faire une émission sur le sujet. Je vous conseille d'inviter Patrick Lehingue, auteur d'un excellent livre sur l'arnaque que sont les sondages (panels faussés, questions biaisées...).
"Leurs facultés cérébrales semblent s'être racccourcies à 24 heures environ"
Vous comptez large, je trouve...
Combien de temps faudra-t-il attendre pour lire les premiers sondages sur cette proposition très démocratique de la commission européenne imposant aux états membres de leur un budget en équilibre avant présentation aux parlements nationaux. Faute d'équilibre panpan cucu, doit-on écrire culcul, je ne sais, j'ai des doutes. Ouf, j'ai voté non, sinon j'aurais quelque remord. C'est incroyable, j'attends les réactions des abonnés et des autres avec impatience.
Concernant Borloo et Morin ces sondages, délivrés par un journal dont l'impartialité n'est plus à prouver, viennent à point nommé dans la perspective d'une candidature de centre droit souhaitée par l'Elysée, afin de noyauter Bayrou pour 2012 : article. Des candidats pour dur beurre quoi.
Je pense qu'il faut être journaliste pour imaginer ne serait-ce qu'un instant que la candidature de DSK soit crédible. Un socialiste néolibéral... pour avoir Marine au second tour assurément le meilleur choix effectivement.

Ces sondages deux ans avant l'élection sont d'un grotesque. Il fût un temps où l'on nous assurait que Sa Courtoise Suffisance serait élu président haut la main aussi non?

Tout cela serait drôle si cela n'avait d'influence sur la désignation du candidat... pour nous proposer ensuite d'élire La Nunuche ou Le Nabot, que reste-t-il de la démocratie la dedans?
C'est sinistre.

edit : je voulais prolonger le post d'Alain S. et je me suis (encore) trompé d'endroit.
DSK candidat préféré des Français ou de Sarko ?

Pour les Français, j'ai vraiment du mal à en comprendre les raisons.

Si on leur demande, peut-être qu'ils diraient :
- à 50 % : bah on connaît que lui, on voit sa tête partout à la télé, donc il est important, donc il doit avoir les épaules
- à 50 % : bah je sais pas moi, on me demande de citer un nom, j'en donne un, le premier qui vient en tête

Par contre, si on leur demande, quelles sont ces positions sur la France, sur tout ce qui c'est passé dans le pays depuis 3 ans qui vous permette de penser que son avis est meilleur que celui des autres, le Français serait bien en peine de citer quoi que ce soit.

C'est peut-être ça l'astuce au fond : ne pas avoir à mettre les mains dans le cambouis, rester au-dessus de la mêlée.

Je vais finir par penser comme le grand Charles.
Il faudrait rappeler aux militants socialistes que le dernier rapport du FMI, paraphé par DSK, préconise un contrat de travail unique avec sécurité progressive en fonction de l'ancienneté...

Le rêve le plus fou du Medef, que même Sarkozy et Fillon n'oseront jamais promouvoir, n'est que "bonne gouvernance" pour le directeur du FMI.
Hé bé!
27% pour DSK (pardon pour les initiales, je refuse de me rappeler son nom). Il y en a qui ne sont pas dégoûtés. Même si ce n'est qu'un instantanné, cela me paraît beaucoup pour quelqu'un qui défend la politique ultra-libérale. A moins que des gens aient vraiment cru que le FMI avait sauvé la Grèce et l'euro.

Je n'ai toujours pas trouvé de listes des pays "sauvés" par le FMI et de ceux qui s'en sont sortis en ne suivant pas ses préconnisations.
Au secours, ne me laissez pas dans l'ignorance, s'il vous plaît.
[quote=DS]Quelles interventions décisives, quels actes courageux, quels prodiges d'éloquence, de ces très estimables personnalités, expliquent de telles variations ? Envoyez vos perspicaces réponses au site.

Vous n'en savez rien ?

Ben si, ce n'est rien de tout cela, cela s'explique d'abord par la marge d'erreur, qui pour 957 personnes est de +/-3 à 4%, et ensuite par le fait que la question est "ouverte" (c'est à dire que le sondeur ne donne pas de liste). Ainsi la médiatisation, qu'elle soit positive ou négative, joue un très fort rôle perturbateur de ce sondage, en faisant venir plus facilement à l'esprit ceux que l'on a vu recemment, et d'autant plus si on les a vus souvent.

Petit cours rapide chez ... un autre sondeur.

AJOUT: Ah oui, j'oubliais de préciser ma conclusion: ce sondage ne vaut rien, et ses variations archi-rien.
On fait dire ce qu'on veut aux sondages utilisés par le système pour nous manipuler. C'est tellement flagrant ! Je ne sais pas s'il reste quelqu'un pour croire en ces chiffres qu'on nous balance régulièrement pour nous faire peur ou nous rassurer. DSK, Aubry, Sarkozy et autres défendent la même idéologie néolibérale alors on s'en fout si l'un ou l'autre arrive en tête. Il n'y a pas de différence entre leurs programmes. Il faut nous faire croire en un semblant de démocratie alors on nous dit que le peuple préfère l'un plutôt que l'autre, qu'on a un vrai choix. Et c'est pourquoi on les retrouve tous dans les mêmes cercles de réflexion ! C'est curieux mais tous les papiers de DS et ses émissions me ramènent à "L'encerclement". J'aimerais bien que l'équipe invite Richard Brouillette, son réalisateur.
- Le sondage, c'est d'abord la mesure des profondeurs aquatiques ou l'examen des couches de terrain : on a besoin de savoir s'il y a des trous dans l'emmental, et où.
- De là, on passe logiquement à l'action de creuser un terrain pour pratiquer des mesures - évidemment, on ne sonde plus alors seulement pour connaître, mais pour trouver quelque chose : trouveur de trous dans l'emmental, c'est un métier.
- Puis à la méthode permettant d'étudier les fonds ou le sous-sol : quelle démarche la plus efficace, la moins sujette à caution ? En effet, il ne faut pas trop interférer avec la fermentation qui cause les trous, ni en arriver à supprimer l'emmental, bien sûr.
- Puis à l'excavation résultant de cette action : ah! zut, on a fait un trou, ça a modifié l'objet étudié. Bon, et si le trou devenait l'objet de notre étude - fascination pour les "trous en formation" ?
- ... voire à l'outil employé à cette fin : le sondeur pour vendre cet outil doit le faire passer pour indispensable, car sans lui, on ne peut plus parler du trou !
Au final, l'opinion est un vrai gruyère (oui, je sais).

Les sondages, ces graphies de l'écho infiniment répété de trou en trou, constituent une imagerie étrange que nous avons souvent du mal à superposer à une réalité - quels sombres pervers peuvent avoir répondu souhaiter voter pour Hervé Morin ou Luc Chatel, à moins d'avoir confondu avec Christian Morin et Philippe Chatel ?

Le soin de faire la promo auprès des consommateurs est confié à un aréopage d'experts en fermentation soucieux de faire leur trou et de pérenniser leur fromage : de faire croire que sans trou on perd de vue le fromage, et que le discours sur le trou ... fait exister le trou !

Or ces spécialistes des effets du gaz font aussi profession d'anesthésistes : le sondage consiste en médecine à introduire une sonde dans une cavité corporelle sur laquelle je ne m'étendrai pas ... En l'occurrence, on nous cache le clystère introduit dans l'opinion pour lui laver le cerveau, si j'ose ainsi m'exprimer ...
Besson a poussé la chansonnette sur LCI.....Ce spectacle consternant a-t-il eu un effet ?
Hortefeux +1, Besson +5 !
Oui, et alors ?
Si la cote ne grimpait pas, ce serait à désespérer d'expulser de l'Afghan par paquet de neuf ou du Kosovar polyhandicapé.
Justesse des sondages en images, ici

No comment :)
La distillation de ce qu'il faut penser. Hier, aucune mesure sur les "leviers" traditionnels ne suffira pour résoudre le financement des retraites. Black out sur les profits décuplés des entreprises, sur la spéculation. On distille l'idée de l'impossible pour nous balancer dans quelques mois la nécessité de financer les retraites par les fonds de pension (et les syndicats sont soit naïfs, soit collabos). On distille la peur chez tous les jeunes actifs qui douteront du système par répartition... se mettront en quête d'une solution privée (les fonds de pension) qui achèvera notre beau principe de solidarité..., mettra en péril la vie des gens... mais c'est moderne. Car, hier, on distillait l'idée que l'euphorie de la bourse est une bonne chose pour le pays, on distillait l'idée que sauver la bourse, c'est nous sauver, seule vérité.
Aujourd'hui, on continue d'enfoncer les multiples clous des prêts-à-penser : quels candidats il faut vouloir.
Cette chronique, ce matin, déclenche une immense lassitude. L'ironie est une goutte d'eau qui parfois défoule, et qui ce matin me noie un peu. Une goutte d'eau de sarcasme, dans un océan de cynisme. Je vais essayer ce matin de me souvenir que le miroir que nous tend les médias est truqué. Ces sondages montrent la population qu'ils voudraient, la docilté qu'ils voudraient, l'adhésion sans faille à leurs thèses... ou le contraire, la versalité qu'ils aiment. Enfin peut-être. Je ne connais personne qui ait répondu à un sondage d'opinion (sauf local).
Pas merci pour la goutte d'eau.
J'attends avec impatience la campagne électorale de Mimi Mathie !
Ou de l'Abbé Pierre reloaded.
Affligeant ! Les sondés sont-ils les abonnés de Paris-Match ?
Une question à moins 4 points : que va devenir Devedjian, puisque que l"a Relance" a rejoint, la croissance, l'emploi et le pouvoir d'achat ?
Ministre de la "gestion responsable" ou du "je m'en contre-fout" ?
Une autre à plus de 7 points : et Morin, pourquoi bénéficie-t-il du magique chiffre 7 ? Comme les mythiques 7 % de pertes, considérées comme normales dans l'armé française ? Ou les 7 nains des Blanches Neiges de l'Himalaya ? A moins qu'on nous ait dissimulé le véritable bilan des victimes de la "bavure de l'armée française", 7 au lieu de 4 ?
A ce propos, faut-il dire "bavure", "victime collatérale" ou "faute-à-pas-de-chance" ?
Ou encore... "je m'en contre-fout !" ?
Au jeu de Google:

Grand vainqueur, c'est normal Koko, avec 1 920 000 résultats pour "Sarkozy retraites"
Martine Aubry 523 000, premier résultat un lien du Figaro du 19/01 "Aubry renonce au dogme de la retraite à 60 ans"
DSK 506 000 résultats
Woerth 356 000


Pas facile le métier de journalistes!!! surtout pour reprendre les plans com' de l'Elysée!
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.