24
Commentaires

Ambition Intime : Porte salue la pudeur de Fillon

Didier Porte ne recule devant aucun sacrifice. Dimanche 6 novembre, il a regardé Fillon face à Karine Le Marchand, sur M6. Il y a vu "Saint François-Fillon" resister farouchement à la "peopolisation" des politiques, entre deux interviews de sa fille sur les talents de cuisinier de l'ancien premier ministre.

Derniers commentaires

Pudeur :"sentiment de honte, de gêne de ce qui peut gêner la décence"..
C'est décent de vouloir supprimer des postes de fonctionnaires, la sécu pour tous ...etc
Quelle vision du monde du travail peut-il avoir alors qu'il a été un assisté toute sa vie dans la mesure ou, comme une bonne partie de nos élus, il n'a jamais eu un vrai boulot, vivant de ses indemnités d'élu,( donc payé par les contribuables).
Au vu de ses brillants résultats scolaires, heureusement qu'il a eu papa et maman pour lui décrocher un emploi.... d'attaché parlementaire!!!
Il a une vision "hors sol" de la réalité de vie des français et il sera une catastrophe pour le peuple de France

Qu'il aille travailler un mois en hôpital, comme gardien de prison, enseignant ou policier....et après il viendra parler des conditions de travail et voir s'il est "décent" de supprimer des postes.
Très drôle cette chronique et nettement au-dessus de la moyenne, faut dire que le matériau était de choix (et ça fait du bien de ne pas entendre encore une fois parler de Cyril Hanouna...), merci !
l'intéressé qui déclare n'avoir accepté de se prêter à cet exercice que par obligation électorale.L'obligation électorale ne va pas jusqu'à lui faire rencontrer un lanceur d'alerte, un militant de NDDL, un opposant au nucléaire, un enseignant ou un parent d'élève inquiet de ce qu'est devenue l'école, un chômeur, la famille Traoré, liste non exhaustive.
On reste bien dans l'entre-soi.
Hélas, les conclusions qui s'imposent - à moi, en tout cas - à l'écoute de cette chronique, ne sont manifestement pas celles voulues par Didier Porte. La démonstration et l'effet comique produits par le double discours présumé de Fillon sont assez faibles et désamorcés à la fin par l'intéressé qui déclare n'avoir accepté de se prêter à cet exercice que par obligation électorale. Il semble qu'il ait eu raison de le faire !

Plutôt que de se moquer d'une personne en particulier, il serait peut-être préférable de réfléchir à cette nouvelle quasi-obligation démocratique de se plier à ce jeu putassier pour obtenir les faveurs des électeurs.

L'exemple d'un nouveau président élu de l'autre côté de l'Atlantique qui fit ses œuvres comme animateur d'une émission de tété-"réalité" peut s'inscrire dans cette réflexion.

À moins qu'il n'y ait rien à réfléchir, juste le constater.

Mais dans ce cas, l'effet comique tombe de lui-même.
Si j'ai bien compris Fillon a été fabriqué par les Jésuites et ce monsieur si digne avec des propositions si élitaires pour l'éducation a été cancre avec un carnet scolaire peu reluisant.

Si j'ai bien compris Fillon a été fabriqué par les Jésuites et ce monsieur a des propositions qui se distinguent par leur dédain des moins bien nantis, des positions contraires à celles énoncés par le chef de l'Agence Française pour le Développement Gaël Giraud sj jésuite qui dit "En Europe de l’Ouest, un fossé s’est creusé entre le tiers diplômé de l’enseignement supérieur et le reste de la population. Le tiers supérieur a accès à tout, à la finance, aux médias, mais vit dans l’entre soi. Il ignore le reste du pays."

Quant à cette émission de Karine Le Marchand, elle montre un monsieur qui a du mal à cacher sa passion à satisfaire ses ambitions mais un monsieur style gentleman bourgeois à la Française, tels qu'on les aime dans les revues glacées, manoir derrière et gentil aménagement de meubles de jardin, et qui sait un foulard Hermès traînant ici et là, celui de Madame

Mais voilà que BBC 4 reprend la nouvelle du matin : Fidel Castro est mort. Au manoir, on aura une pensée pour les cigares d'autrefois.
"(...) très sourcilleux (...)"

On attaque pas le physique quand on est Didier Porte !
Dédicace pour Didier : il fait chaud.
Très instructif sur l'hypocrisie du personnage. Emission débile, animatrice trop souriante et sirupeuse, crétinerie assurée. Ils y sont tous passés.
L'ambition de monsieur Fillon n'est pas "intime". Elle crève l'écran. Il veut la place. Il ne manquera pas de rendre la vie des laissés pour compte encore plus difficile. C'est connu, les confits en bondieuserie sont pour l'aumône au sortir de la messe. Surtout pas pour des lois sociales corrigeant les inégalités. Ce mec doit être rejeté.
La chronique a montré la vérité du personnage, aussi odieux que Sarkozy à sa manière.
Pas tres honnete de ne pas citer fillon a la fin de l'emission: il vient parce que cette emission fait partie "du jeu" mais que si c etait lui, les regles auraient ete differentes.

Tout le monde voit ce qu il veut voir en fait...

Avoir une these, et ne choisir que les elements qui vont dans son sens...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.