87
Commentaires

Ambigrammes et boustrophédons

Une vitre, des mots inversés qui pivotent pour se lire à l'envers, qui se plient en deux, se glissent entre les lettres d'un autre mot : ce sont des ambigrammes nés des images tête-bêche, à l'endroit à l'envers. Tout un monde à vous refiler le vertige, à vous précipiter chez l'ophtalmo.

Derniers commentaires

Tout ça m'a rappelé que j'ai longtemps cotoyé le logo de Sun Microsystems, autre ambigramme malin : http://media.smashingmagazine.com/wp-content/uploads/2012/08/Sun_Micro.jpg
Enfin, jusqu'à ce que quelqu'un me fasse remarquer que ce n'était qu'une espèce de croix gammée :-(
Je me suis essayé à l'ambigramme, avec mes prénom et nom. C'est par là.
Retournez votre écran !
Je crédite mon torticolis à l'infâme Alain Korkos.
Alain tout cela est "inoui"...!!! (ambigrammes naturel issu du dictionnaire des "anormots" de René DROIN) http://perso.nnx.com/maracuja/demo/demo.html

Sinon j'ai trouvé ce que signifie ABBA!!!! ( c'est assez tordu mais tout est là http://news.bbc.co.uk/dna/place-lancashire/plain/A9837183)

T'cho
Dingue!!!! J'ai teouv
Dingue!!!!! J'ai trouvé un ambigrammes d'actualité ASI
http://matthieulepine.files.wordpress.com/2013/05/6798d0afdaabb78e1376c3d74bce306e00086b6a.jpeg

T'cheu

Retournez votre écran !


La tablette iPad est merveilleuse: quand on la retourne, l'image se redresse automatiquement, du coup, il est impossible de voir un ambistrophédon à l'envers.

( non, j'déconne, y'a une option )
A ce sujet, le site de Gilles Esposito Farèse, Astrophysicien, mais aussi admirateur des OuLiPiens, qui n'ont bien sûr pas pu passer à côté de cette idée, présente une grande variété d'ambigrammes, et toute une série de liens :

http://www.gef.free.fr/ambigallery.html
Quelques mots sens dessus dessous -

Négation

Pleuvoir n'est pas mentir
Sauver n'est pas dissoudre
Gravir n'est pas renaître
L'ombre n'est pas le cheval
Le regard n'est pas le torrent
Le portail n'est pas la surprise
Le couperet n'est pas la chambre

Affirmation

L'ombre c'est pleuvoir
Mentir c'est le regard
La surprise c'est la chambre
Le portail c'est le couperet
Gravir c'est sauver c'est renaître
Je ferai pleuvoir l'ombre
et le regard mentir
quand nos pas dans la chambre
seront le couperet.

Jean Tardieu
Tous des "anormots"

T'cheu.
Super chronique. Merci.
Les BD "upside down" ont fait l'objet d'un article de Frémion dans Fluide Glacial, il y a très longtemps!

Si je le retrouve...
Un autre ambigramme d'un dessinateur franco-burkinabé, Damien Glez : http://hpics.li/be0845b
Je me demande si les oeuvres de Markus Raetz pourraient rentrer dans votre chronique. On vient de voir son verre et sa bouteille à la Maison Rouge récemment,
Pour compléter les références, en voici une autre : L'Ouvroir de sculpture potentielle de Pedro Reyes, http://www.macval.fr/francais/residences-commandes/archives-des-residences/article/pedro-reyes
Le domaine musicial mériterait aussi d'être abordé, à commencer par les trois dernières fugues (les fugues-miroir) de l'Art de la Fugue de J.S. Bach.

Sur un mode plus ludique, le compositeur britannique George Lloyd (1913 - 1998) a écrit un "Christmas carol", un chant de Noël composé de deux portées en forme de croix, chacune des deux portées pouvant être lue à l'endroit et à l'envers, si bien que quatre personnes assises autour d'une table peuvent chanter en choeur. En réalité, il s'agit moins de thèmes-miroir (qui seraient identiques à l'endroit et à l'envers) que de thèmes en harmonie qui permettent de chanter les quatre voix en canon. Partititon sur ce site :
http://www.georgelloyd.com/index.php/table-top-carol
Un @sinaute me signale un livre que j'aurais dû mentionner dans cette chronique (je suis impardonnable, car je connais bien cet ouvrage).
Il s'agit de :

SENS DESSUS DESSOUS de Jéranium
aux éditions Motus
Prix public : 13 euros

3 scans ici.


Et voici la présentation de l'éditeur :

SENS DESSUS DESSOUS

est une composition
véritablement…renversante de Jéranium.
Chaque page propose en effet une image qui,
si on la retourne,
change totalement de " sens ".
Mais le plus étonnant, c'est que le nom
qui désigne la première image
se transforme alors également :
un " voilier " devient ainsi un " parasol " !
Et une " tente "… un " livre " !
C'est magique !
Il y a en même temps transformation du texte
(propre de l'ambigramme)
et de l'illustration :
cette simultanéité crée vraiment l'émerveillement.
pfou, la tête...
gamma
Voici deux ambigrammes 3D de mon cru :

I love shadows

Pas de titre pour celui-ci (si vous avez une suggestion ...)

J'aime jouer avec les ombres : ici un hommage à un artiste dont vous pouvez visualiser les oeuvres (dont des ambigrammes).

PatriceNoDRM
Un vrai régal cet article ! Merci Alain.
passionnant.

à ma connaissance, les grecs ont piqué l'idée du boustophédron aux égyptiens de l'égypte pharaonique, qui écrivaient dans tous les sens. d'ailleurs beaucoup de monuments comportent des textes en miroir inversé, par exemple sur les chambranles massifs pour encadrer la porte, ou autour de fresques. il y a très très peu de choses là-dessus sur wiki, faut croire que les égyptologues ne sont pas encore vraiment passés à l'informatique (et de toute façon, n'importe quel archiviste vous dira qu'un bon papyrus de 5000 ans est actuellement plus lisible qu'une partition de 1935 !), mais j'ai trouvé au moins ça pour appuyer mes dires.

Les hiéroglyphes s'écrivent de droite à gauche, de gauche à droite ou de haut en bas, la direction usuelle étant de droite à gauche. Le lecteur, pour connaître le sens de lecture, doit considérer la direction dans laquelle sont tournés les hiéroglyphes asymétriques. Par exemple, quand les figures humaines et les animaux, facilement repérables, regardent vers la gauche, il faut lire de gauche à droite, et inversement. sens de la lecture des hiéroglyphes

et absolument aucune image avec une recherche "boustophédron hiéroglyphes égyptiens", ce qui me navre profondément. car écrire en boustophédron ou en miroir, à la limite c'est fastoche au calame ou au pinceau, mais au ciseau à pierre... !!!
"Il fut créé en 1986 par le scientifique Douglas Hofstadter" aussi connu des physiciens pour son papillon (1976)
et dont "Je Suis Une Boucle Etrange" (2008)
et "L'Analogie, Coeur de la pensée" (avec Emmanuel Sander) (2013), récemment publiés
chez Odile Jacob méritent le détour.
Et que faut-il comprendre avec la peinture de Masaccio ???? Quel rapport avec l'ambigramme, même partiel ?
Pourquoi sur les affiches de cinéma les acteurs de comédies adolescentes américaines subissent-ils tous le même traitement graphique tant détestable ?
Renversant !
Chronique passionnante (et musicale).
Je propose une horrible image de miroir inversé, mais un disque excellent https://www.youtube.com/watch?v=PJ70PrAf274
Pas mal, et délicieusement rétro, mais ce n'est pas celle de vos chroniques que je préfère.
A noter que le logo TGV une fois renversé forme un escargot. Un ambigramme involontaire ?
http://www.my-os.net/blog/images/decembre2005/logoTGV.jpg

Et cette chronique m'a tout de suite fait penser aux Cygnes reflétant des éléphants de Dali :
http://uploads5.wikipaintings.org/images/salvador-dali/cygnes-refletant-des-elephants.jpg
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.