19
Commentaires

Allemagne : une invitée en burqa dans un talk show accusée de "propagande"

La télé publique allemande a-t-elle diffusé de la propagande pro-Daech ? C'est l'accusation de nombreux médias outre-Rhin, après la diffusion du talk-show Anne Will le 6 novembre sur la chaîne publique ARD. Sur le plateau ce jour-là : une représentante du Conseil central islamique de Suisse (IZRS), portant un niqab, et à qui on a reproché de défendre le départ de jeunes femmes en Syrie. Le conseil de surveillance de la radio-télévision du Nord de l'Allemagne (NDR), qui produit l'émission pour l'ARD, a annoncé que l'affaire serait discutée le 2 décembre prochain.

Derniers commentaires

Je vois un grand avenir pour la télé. Les débats mettront en présence un représentant du KKK en grand uniforme,une femme en burka dans la pénombre.De temps à autre on coupera le son et parfois l'alimentation électrique.
Si à la vue de cette tenue, vous êtes affligé, vous êtes raciste !

S'il se trouve qu'en dessous se trouve une européenne, vous êtes sexiste !

Game over
- toujours eu du mal à faire la différence entre un terroriste Corse, un membre du GIGN et une bonne femme en burqa d'ombre. On voit ni la gueule ni le corps. Compliqué. -
Inviter une femme en niqab sur un plateau télé, il y a le pour et le contre.
L'avantage, c'est qu'elle apporte une joyeuse note d'exotisme, au milieu de femmes et d'hommes ordinairement et tristement vêtus.
L'inconvénient, c'est que si la pratique se développe, des maquilleurs risquent de se retrouver au chomage.
Aah, ces marques d' appartenances cultu(r)elles...Le Breton et sa bitte, le Corse et sa cagoule, le CRS et sa matraque, l' Alsacienne et son cerf-volant: on appelle ça des " signes distinctifs ", en langage administratif.
Une sorte de vernis social, destiné à "montrer", paradoxalement, ce qu' on est, ou/et ce qu' on représente...Le militaire, et le carpiste, ont le treillis...Euh, oui, les chasseurs, aussi, et...Oui, c' est juste, les fachos, parfois, et...Les airsofteurs, les survivalistes, les ornithologues...Euh, il y a pas , ah, Monsieur, en civil...Vous faites quoi, dans la vie!?
- Secret Défense...Désolé! " -
No stress, les amis...L' habit ne fait pas QUE le moine...Ni la burka, le terros...Enfin, je présume, hein!?
Carpe diem...
À quoi reconnait-on un pacifiste ?
À son treillis militaire.
Les années passent et la confusion persiste. Il semble d'après la photo que ce soit effectivement un niqab porté par l'invitée et non une burqa comme indiqué dans le titre de cet article ainsi que sur les unes citées.
Pour info, il ne faut pas trop se faire d'illusions sur les services de renseignements Suisses. Ils sont notoirement très sous-équipés, et cela depuis la fin des années 80, où un gros scandale de fiches sur un peu tout un chacun avait été mis à jour. S'en était suivi un démantèlement du renseignement, et aujourd'hui encore, leur service est ridiculement petit. Ca pourrait être une raison pourquoi la Suisse semble être une plaque tournante de l'islamisme...
Si la traduction est exacte et à supposer qu'on ait bien tout le contexte, l'extrait présenté s'attache plutôt à expliquer des motivations (à partir d'un ressenti réel ou supposé). Mais il parait que dans certains pays, expliquer c'est excuser...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.