63
Commentaires

Allemagne, Mali : les bons mots font les bons amis

Et vive l'amitié franco-allemande.

Derniers commentaires

A noter que La Vie consacre un dossier éclairant sur les motivations (multiples il faut le répéter) de l'intervention au Mali :

http://www.lavie.fr/dossiers/france-guerre-mali/

"contrôle des ressources énergétiques"...
un son dissonant qui nous échapperait presque dans le vacarme des vas-t-en guerre, merci la belgique!

Laurent LOUIS s'oppose à la guerre au Mali et dénonce la manipulation internationale

http://youtu.be/TW9kWe3MI-M
Tiens, bien vu (par un dessinateur brésilien) : http://twitpic.com/bxjo6p
Je pense que de toutes façons, et c'était aussi l'objet de la réponse du député allemand, l'uranium du Niger explique surtout pourquoi la France s'est précipitée, quitte à être seule.
La situation géostratégique était celle-ci.
Dans le nord Mali, des résidus des mouvements islamistes algériens et des restes de l'armée de Khadafi et de ses opposants islamistes ont fusionné et, se servant des indépendantistes touaregs, ont pris le contrôle d'une partie de l'Etat le plus faible de la région, le Mali. Qui a le contrôle de Bamako a le contrôle sur l'aéroport et diverses infrastructures qui sont nécessaires pour devenir encore plus forts.
Si le reste du Mali tombe, c'est le Niger la prochaine cible parce qu'il est l'état vulnérable le plus proche.

Au Niger, il y a Areva et l'uranium dont nos centrales nucléaires ont besoin et que nous contrôlons entièrement. Plutôt que les acheter au Canada, à l'Australie ou au Kazakhstan, trop proches de nos "amis" américains ou russes.

Donc quand les islamistes lancent l'offensive sur le sud Mali, c'est la France, qui en plus traditionnellement a comme pré carré la région, et donc les bons contacts et le contrôle, ainsi qu'une armée déjà sur place, qui intervient immédiatement. Parce qu'indirectement, elle a des intérêts immédiats.

Comme la présence des Islamistes est un problème, surtout s'ils contrôlent un état et ses infrastructures, (on a vu que le 11 septembre est préparé d'Afghanistan, pays contrôlé par les islamistes,) de toutes façons, la communauté occidentale joue réellement sa sécurité et allait faire quelque chose, mais en bon ordre, en présentant les Africains, qui sont quand même les plus concernés, comme les acteurs.

On assiste donc à un théâtre d'ombres où les pays riches et avides de matières premières se servent des Africains comme des figurants, des sortes de marionnettes qui disent ce qu'on leur dit de dire, qui sourient quand on leur demande, qui brandissent les drapeaux qu'ils sont contents de brandir. Le tout sur un arrière-plan de conflits ethniques larvés ou patents, et de néo-colonialisme relatif.
Le comble, c'est quand même quand on bombarde avec les beaux avions de Dassault des bourgs et qu'on détruit en attaques ciblées des pick-ups islamistes (mais seulement eux, je ne sais pas pourquoi, je soupçonne des mises en scène), ce qui les fait battre en retraite dare-dare.
Ensuite l'armée française nettoie les maisons une par une, puis part vers d'autres aventures.

Le lendemain, l'armée malienne débarque, reprend officiellement le contrôle du village, ne perd pas les bonnes habitudes et débusque deux ou trois oubliés ou un mec qui a eu le malheur de dire que peut-être éventuellement il est possible que les Islamistes, ce n'est pas si nul que ça (une preuve de plus que la stupidité tue), le descend, le balance dans un puits, et passe au prochain, sur les traces des Français. Les pauvres, il faut bien qu'ils servent à quelque chose.

C'est vraiment une mascarade indigne à tous points de vue.

Maintenant, je ne sais pas ce qu'il fallait faire, les racines de tous ces problèmes, ça remonte à très loin, toutes les erreurs que les pays occidentaux ont commises, et pas seulement eux

Parce qu'entre un con dominé et un con dominant, arithmétiquement, et sociologiquement, le plus gros pouvoir de nuisance et de stupidité est au dominant.

Parce qu'avoir du pouvoir devrait imposer du tact et de la tactique, et la nécessité de réfléchir au lieu d'imposer la force brutale. Mais c'est exactement le contraire qui se passe, parce que c'est plus facile.

Mais ce n'est pas comme cela que les choses se résoudront, et tomber de Charybde en Scylla, ce n'est en rien un progrès.
Moi j'appelle ça un échec.
Le somptueux épanouissement de l'échec.

On ne peut remplir que ce qui est vide.
Bien dommage qu'il mette de coté, entre autres, les exactions de l'armée malienne sur la population mais la synthèse de Michel Collon me parait d'utilité publique pour qui veut émerger des explications et question réductrices de la presse mainstream et ouvrir sont champs de réflexions sur de nouvelles facettes du pourquoi de l'intervention française:

http://www.michelcollon.info/Michel-Collon-La-France-au-Mali.html

"Pour sa démonstration, Michel Collon s’appuie sur cinq principes vieux comme le monde et utilisés à outrance, en boucle, par la propagande pour justifier toute expédition guerrière.":
1. Cacher les intérêts
2. Cacher l’histoire
3. Se faire passer pour les défenseurs des victimes
4. Diaboliser l’adversaire
5. Monopoliser et empêcher le débat

Via: http://yetiblog.org/index.php?post/cinq-facteurs-de-guerre-selon-michel-collon
La France ne tire pas "les deux tiers" de son uranium du Niger mais un peu moins d'un tiers. Il est dommage que ni les journalistes présents dans l'émission ni Daniel Schneiderman dans ses écrits - il a quand même eu le temps de se renseigner - n'ait corrigé cette énormité - sûrement pas fortuite - du député allemand.
Plus généralement, l'idée avancée désormais par Schneiderman dans chaque éditorial selon laquelle la France est au Mali pour défendre son uranium du Niger est certes séduisante (c'est un peu comme le mot magique "Françafrique", on le lâche d'un air entendu et on est sûr de son effet) mais il faudrait l'étayer un minimum sauf à, comme l'avouait l'intéréssé lui-même aux spécialistes peu complaisants reçus dans le dernier ASI, sombrer dans le "café du commerce". Il est à craindre que nous y soyions déjà.
et bien ce n'est pas la coutume mais cet article m'a beaucoup déçue. Non je ne trouve pas la guerre risible, je ne vois même pas où est l'humour dans cet article; on va faire la guerre pour protéger l'uranium du Niger, alors pourquoi pas la guerre au Niger depuis le temps; et en plus ce n'est pas au Niger qu'il y a le plus d'uranium dans le monde; mais sûrement qu'on devrait vraiment laisser les maliens se débrouiller tout seul, et les djihadistes envahir tout le Sahel, car pour un certain cercle de gens de gauche c'est cette seule vérité qui existe et toute autre est suspecte; mais qui d'entre vous a vécu au Sahel, a rencontré des maliens, a croisé des "allumés de Dieu" comme on pourrait les appeler.
Donc je ne partage pas votre opinion que je trouve partisane et bourrée de clichés; pour moi oui , il fallait aller au Mali , empêcher que cette invasion continue, et oui nous sommes en guerre de toute façon contre le terrorisme depuis longtemps mais tant que c'était en Afghanistan , c'est à dire loin, on s'en foutait .
tapez "michel collon mali" sur youtube, tout est dit.
Une question que je me pose depuis longtemps : Pourquoi l'Afrique doté d'autant de richesses reste dans son ensemble un continent pauvre ?
ça deviens une habitude, Daniel, de nous inciter à aller voir des article de journaux que l'on à cessé de lire depuis longtemps.

pour ma part c'est niet, pas plus que je n'est vu votre avant-dernière émission.
On entend dire souvent qu'il y avait urgence à intervenir. Les autres pays voyaient l'urgence aussi mais ne pouvaient intervenir ou ils ne voyaient pas l'urgence?????
Il ne s'agit donc pas d'une réflexion digne d'un café du commerce comme vous le disiez lors d'une précédente émission...
les pilotes, de toutes manières, devraient tout de même effectuer des vols d'entrainement.
Ca me rappelle qu'au siège de Saragosse qui dura un an, Napoléon avait fait venir les élèves officiers de l'école d'artillerie afin qu'ils s'entraînent sur les murs de la ville Espagnole. Finalement le siège fut levé et la Grande Armée subit une défaite face à la guérilla qui venait d'être inventée.
Bonjour
Concernant la fameuse amitié franco-allemande, l'épisode relaté par Daniel est à rapprocher de ce que j'ai vu et entendu hier soir sur ARTE Journal concernant Angela et Flamby devant les jeunes.
Un jeune allemand pose une question sur le niveau élevé des charges qui pèsent sur les patrons français.
Sympa le mec, un peu comme si un intervenant français aurait questionner Angela sur la politique familiale en Allemagne qui "encourage" les femmes à rester à la maison pour garder les gosses (je dis gosses au lieu d'enfants car cette attitude relève du machisme pur).
Le pire était à venir. Que répondit Flamby ? Eh bien il remercia son questionneur car dit-il, en France, on ne lui pose pas la question alors qu'il est tout à fait d'accord avec lui !!!
Comment apprécier de se faire tirer dans le dos sans réagir.
Hollandréou est indigne de nous représenter.
Etrange billet...
Jeudi dernier, date de l'enregistrement de l'émission sur le Mali, la question des intérêts économiques français était pour DS "une question de café du commerce". 5 jours plus tard, il semble en être moins sûr.
Saura t'on un jour ce qui, dans le secret de son âme, l'a amené à changer d'avis...
Personne ne se demande pourquoi les islamistes/terroristes s'en prennent au Mali? Peut-être que c'est aussi pour toucher les intérêts français. On peut continuer longtemps comme ça, c'est le serpent qui se mort la queue.

Si un pays essaye de toucher un pays avec lequel nous commerçons et qui nous vend des ressources et qui en plus est ami, et tout le début est normal, vu que c'est un pays ami, et nous demande notre aide, et sur le point de se faire dépasser par les évènements, il faudrait dire qu'on le fait que pour les ressources?
J'attends celui ou celle qui aura le courage de parler aux citoyens que nous sommes comme à des adultes responsables et qui arrêtera de dissimuler les intérêts économiques qui n'ont rien de honteux en soi (tous les jours on a besoin de gaz et d'électricité pour vivre, se chauffer, se déplacer, faire la cuisine...), sous un discours prônant la démocratie et la liberté individuelle. Les multiples nationalités des otages morts sur le site gazier montrent bien que ce ne sont pas les seuls Français qui sont concernés par ce qui se passe au Mali actuellement et que de nombreux pays peuvent coopérer à la défense de leurs intérêts en envoyant du matériel, des sous....des hommes.
1. Quoiqu'il en soit, le Mali n'est toujours pas, à ce jour, un pays transformé par la violence en bastion du fascisme vert.
2. Il n'y aura pas de débat de ce type à la télé chinoise; pays qui pourtant est en train de coloniser massivement l'Afrique
entre autres pour ses matières premières. A quand un grand débat sur les "valeurs" et les "principes" avec eux?
3. Le bordel (re)commence en Erythrée à l'initiative des... islamistes radicaux (ah bon, quelle coincidence!) C'est une région hyper-stratégique. Qui interviendra?
L'armée malienne, comme beaucoup d'armées africaines (et pas que) est plus efficace pour réprimer des révoltes populaires et massacrer des gens désarmés que pour lutter contre des envahisseurs surarmés et déterminés, devant qui elle a fui la queue entre les pattes..

Et là dessus, ni Fromage de Guerre ni son état major n'ont rien à dire.

Qui ne dit mot consent.
C'est quand même marrant que dire des évidences (l'uranium du Niger comme une des plus puissantes motivations à la "solidarité" avec le Mali) soit interdit.

Ça fait penser aux vieux secrets de famille: tout le monde le sait, personne n'en parle, qui trangresse se heurte à des dénégations indignées et se fait exclure s'il insiste.
Passé inaperçu le plan de lutte contre la pauvreté détaillé par Ayrault, 2,5 milliards sur cinq ans, avec uniquement des redéploiements de dépenses !
Un grand foutage de gueule qui ne concerne en rien les journalites..., je constate que personne n'évoque cette plaisanterie hollandesque.
Je vis avec l'AAH et Sarkozy en a fait beaucoup plus pour les miséreux de cette catégorie... Aurais-je mal voter au second tour, peut-être bien que oui et ça je ne l'avais pas imaginé, pas autant en tout cas.
La guerre menée par le même Hollande va coûter un milliard par an, je dois être un peu mesquine mais bon c'est humain.
Et aussi la fraude fiscale à 80 milliards d'euros, lu dans le Parisien.
Et Hollande chef de guerre mais pas contre son ennemi intime : la finance.
Ecoeurement.
C'est marrant un Flambi... ça fait de mal à personne...
Et ben grâce à Flambi on fait la guerre...
Contre le terrorisme, pour la liberté, pour le progrès?
Pour l'Uranium?
Une mascarade que nous vendent les politiques et leurs communicants, nos vaillants chiens de gardes....
Comment les médias peuvent ils coller autant au discours officiels?
Qu'en pense @si?
Cour de La Haye... Elle va pas nous faire ch..., les Français sont en guerre... entre autres contre
des terroristes...
;-)
gamma
Bien ri dans ma salle de bain en entendant le "chien de garde" Cohen interrompre le député allemand... en riant mais bon... il ne l'a pas laissé continuer son discours contradictoire ;o)).
Cazeneuve a joué son rôle...
Les militaires français ont l'air de se fiche de la tronche des Maliens, en mettant des masques "pour faire peur"... les militaires maliens sont tous des sauvages... qui commettent le délit de faciès. On n'y a pas pensé avant ? Je posais la question la semaine dernière : comment reconnaître un Djihadiste d'un Targui ? Comme si ce genre d'exaction n'était pas prévisible ! Comme si un soldat français ne pouvait pas, en tirant dans le tas, tuer des civils innoncents ! M'énerve, cette communication !
Bref, la guerre continue... avec ses conneries ;o( !
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.