2
Commentaires

Allemagne : le débat télé Merkel-Schulz sous l'ombre de l'immigration

Erreurs factuelles et questions provocantes flirtant avec l'extrême droite : le débat qui s'est tenu dimanche 3 septembre à la télévision allemande entre Angela Merkel et Martin Schulz, à vingt jours des élections législatives, a été marqué par les questions très orientées de l'un des quatre journalistes chargé de modérer ce duel, Claus Strunz. Un habitué à ce genre de sorties.

Derniers commentaires

Hypothèse, le journaliste aurait cité la phrase complète "Ce que les réfugiés nous apportent à plus de valeur que l'or, c'est la foi en l'Europe"

Puis aurait commenté "Il y a plutôt moins d'or et plus de problèmes."

C'est quoi le problème de ce commentaire, dans les deux cas l'or est symbolique ?

Ensuite, on pourrait s'arrêter 2 secondes sur le ridicule de la phrase ... combien parmi les réfugiés rejoignent l'Europe par amour pour la construction européenne ? des valeurs européennes ? S'ils étaient accueillit en Australie, en Suisse, aux USA, au Canada, on imagine sans mal qu'ils auraient refusé, car ils ont foi en l'Europe.

On vit vraiment dans un monde de cinglés dominé par l'idéologique. Et ceux qui se coltine le réel, c'est à dire travail 7h/8h par jour, 5 jours par semaine, 47 semaines par an et pour un travail peu rémunérateur et/ou subit, sont obligé d'écouter ces niaiseries sans broncher.
Allemagne : le débat télé Merkel-Schulz sous l'ombre de l'immigration
Moi, j'aurais écrit : sous l'ombre maléfique de l'immigration*.
Ca me rappelle certaine épicerie tapie dans l'ombre.

Ah! L'art de titrer n'est pas à la portée du premier venu.

(*) Oui, parce que sous l'ombre bienfaisante, ça le faisait pas.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.