148
Commentaires

all you need is love !

Derniers commentaires

..
Tiens, j'écouterais bien un peu de Beatles ce matin http://www.dailymotion.com/video/x6rq49_the-beatles-you-know-my-name-look-u_music
;)
Je me permets [s]de mettre ici un lien très intéressant[/s] d'être presque hors-sujet avec cet article qui aborde le 11 septembre et son imagerie.

Mais je peux me le permettre dans le forum du chroniqueur de l'image, quand même !
Je viens de me rappeler de la bande son de All This and World War II avec ses illustres interprètes
dont Keith Moon qui avait déjà enregistré peu de temps avant cette poignante version de In My Life.
Let it be
all my troubles seem so far away... la la lala la la lala !

merci pour cette belle chronique visiblement très courue !
Pas envie de tout lire, donc peut être cela a-t-il été relevé, mais il me semble qu'il manque un "s" à disquaire dans Cette pochette bouchère déclencha un tel scandale que la firme Capitol demanda aux disquaire qu'on lui retourne tous les exemplaires, sur lesquels furent collés à la hâte une autre photo :-)))
Ha c'est malin, m'sieu K, depuis hier soir, je réécoute mes bons vieux cd de Beatles (qui sont surtout mes vinyles passés en mp3) et du coup j'ai demandé à fiston, qui a une meilleure connexion que la mienne, d'avoir l'obligeance de me dégoter le remaster stéréo ... 5 mn chrono, yapuka ... Je sais, je fais le mal, bouh.
Mais c'est la faute à Korkos, na.
(Ciel, je n'entendrai plus le petit grattement de telle chanson fait à tel endroit par l'insistance de mon (déjà) vieux saphir...?)

He blew his mind out in a car...
M. Korkos, je vous denie le droit de toucher aux Beatles. D'en parler même.

Eux ont toujours eu l'amour du beau, du mélodique, du travail bref, du sublime, alors que vous, vous défendez le facile et l'instinctif, pour éviter d'avoir à apprendre parce que c'est dure d'apprendre..

La pochette ''amerlocaine'' dites-vous, il me semble, résume a elle seule le chemin qui vous sépare...

Parlez de BD, d'art contemporain, ''d'installations'' même ou encore de l'art moderne à Versailles mais abstenez-vous, je vous prie de toucher aux Beatles.

Sacha
Au fait, Monsieur Korkos, est-ce que vous "analysez" aussi les peintures abstraites ? Autrement dit, une peinture abstraite peut--elle n'être pas aussi abstraite qu'elle en a l'air ? Merci !
Superbe travail! Bravo monsieur Korkos;)
signalons aussi la BO du très beau film Sam, I am Sam entièrement composée de chansons des beatles par d'autres interprètes . On y entend notamment le remarquable across the universe de Rufus Wainwright,
voici les titres:
1. "Two of Us", performed by Aimee Mann and Michael Penn – 3:30
2. "Blackbird", performed by Sarah McLachlan – 2:21
3. "Across the Universe", performed by Rufus Wainwright – 4:08
4. "I'm Looking Through You", performed by The Wallflowers – 2:39
5. "You've Got to Hide Your Love Away", performed by Eddie Vedder – 2:09
6. "Strawberry Fields Forever", performed by Ben Harper – 4:26
7. "Mother Nature's Son", performed by Sheryl Crow – 2:42
8. "Golden Slumbers", performed by Ben Folds – 1:41
9. "I'm Only Sleeping", performed by The Vines – 3:05
10. "Don't Let Me Down", performed by Stereophonics – 4:08
11. "Lucy in the Sky with Diamonds", performed by The Black Crowes – 3:50
12. "Julia", performed by Chocolate Genius – 4:34
13. "We Can Work It Out", performed by Heather Nova – 2:15
14. "Help!", performed by Howie Day – 3:33
15. "Nowhere Man", performed by Paul Westerberg – 3:29
16. "Revolution", performed by Grandaddy – 3:02
17. "Let It Be", performed by Nick Cave – 3:30
18. "Lucy in the Sky with Diamonds", performed by Aimee Mann – 3:41
19. "Two of Us", performed by Neil Finn and Liam Finn – 3:16
20. "Here Comes the Sun" (George Harrison), performed by Nick Cave – 3:00

et , sous la houlette de George Martin l'album "With heroes and friends" avec le surprenant "I am the Walrus" de Jim Carrey ( voir le rigolo méquigneoffe de l'enregistrement ).
on y trouve aussi par sean Connery ça
et ça
Pour Monsieur Brice Hortefeux, c’est « L’Heure de la Vérité… »
Live and let die
Vivre et laisser mourir


Stan 1000g
Style jazz outre-atlantique il y a aussi John Pizzarelli.

Pas mal son « Here comes The sun » :

http://www.deezer.com/fr/music/ceccarelli-trio/3-around-the-4-162077#music/result/all/pizzarelli%20beatles
Bref, rien de follichon visuellement (à part peut-être Revolver). Les beatles n'étaient pas les rois de la pochette. Magical Mystery Tour probablement faite par un graphiste de catalogues de supermarchés sous hallucinogènes. Et puis l'album mythique c'est le white album, voyons Alain.
Encore une reprise :


Deux jours apres la sortie de "Sgts Pepper", Jimi Hendricks avait un concert a Londres et il a joue ce soir la ... "Sgt Peppers lonely hearts club band"

L'histoire officielle est que Paul Mc Cartney et George Harrison etaient backstage avant le concert et ont donne des conseils a Hendricks et son groupe.

L'histoire non officielle, que j'ai entendue plusieurs fois est que Mc Cartney, Harrison, mais aussi Lennon etaitent dans l'audience, mais que Hendricks a joue le morceau sans que personne ( surtout aucun des Beatles ) ne sache qu'il allait le jouer et que Lennon, degoute par une version qu'il trouvait meilleure que sur l'album ai quitte le concert.

>< Ici une performance qui date apparement de 6 mois apres la sortie de Sgt. Pepper ><

Et parce que les Stones sont mentionnes par Alain, une autre video : Quelques images de Hendricks avec les Rolling Stones

Le plus interessant peut-etre : le morceau que l'on entend est : "MY LITTLE ONE", un morceau enregistre par Brian Jones, Jimi Hendrix, Dave Mason et Mitch Mitchell

Edit : Il y a les deux versions enregistrees, l'une a la suite de l'autre

>< Ici la video ><
De Tarzan aux Beatles, oups, gasp, ploutch. J’ai raté une liane et me voilà tombé dans la vase. Ma vue au ras du sol n’a pas grand-chose à voir avec le parterre floral de Sergeant Peppers. J’essuie mes yeux de toute cette boue pour m’apercevoir que l’image n’est déjà plus présentée comme légende intacte, mais comme souvenir d’une première légende, légende de deuxième génération. En effet, aujourd’hui, la visite guidée, détaillée de toute l’iconographie de Sergeant Peppers, nous ferait presque oublier qu’à sa sortie elle fut célèbre justement pour son foisonnement énigmatique, donné sans explication. Aujourd’hui l’achat de tout-ce-qu’il-faut-en-savoir-clé-en-main ne doit pas nous en faire perdre de vue sa magie d’hier, elle est un cas d’archéologie moderne. La couche primitive de sens est recouverte par la nouvelle, et peut-être alors faudrait-il se livrer à ce que les archéologues faisaient sur des vases cassés et des morceaux d’os : gratter la couche de dépôts qui cache avec le temps, l’objet primitif, faute de savoir bien gratter la guitare.
Et quand ils commencent à donner des leçons aux djeunes en parlant avec des tics de langage désuets, on se dit qu'ils commencent à bien faire leur âge...
Bientôt ils vont ressortir les boîtes à chaussures avec les vieux shiloms et les pantalons à patte d'éléphant....
Ca devient désopilant tout ce revival....car visiblement il y en a une paire qui ne sont pas redescendus....et qui sont bien à leur affaire.
Salut M'sieur Korkos,


Comme vous évoquez les parodies avec les Stones, je me permets de rappeler l'incontournable We're Only In It For The Money.
Et ses pages intérieures.

Ou celle-ci, moins connue.

Ou celle-ci, bien de cheu nous.

Voire celle-là.

Et continuons dans la série avec celle-ci

Et celle-ci.(avec Hortefeux à droite...)

Avis aux amateurs, il y en a d'autres...
ouahhh!!!... belle anthologie
dire que je les ai tous ,sur vinyl en plus ne me rajeuni pas , mais diable ! cela nous montre le vide musical qui s'est créé suite à la disparition du groupe (ceci n'étant que mon avis personnel)
"album des Stones qui parodiait Sgt. Pepper's" : vous êtes dur envers le disque des Rolling Stones, j'y vois plutôt une réponse, un hommage...que ce soit pour la pochette ou le contenu.
Sgt Pepper qui était aussi une réponse au disque Pet Sounds des Beach Boys, même si pour ce dernier cas la pochette est différente.
...Pour acheter les 14 CD remastérisés
(ah quel vilain mot : notez que le français rematricés n’est pas plus heureux)

Il est amusant de retrouver dans la chanson All you need is love quelques notes de la Marseillaise, de Bach ou de Greensleeves.


Ah les beatles ! Oh yeah!
ouf ! alain vous êtes là... je commençais à me demander si vous n'aviez pas été mis à la retraite d'office par le Conseil des ministres d'@si au vu de vos propos outrageants sur Tarzoon...
alors que tout le monde sait "All AK is love" vais déguster votre chronique now...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.