48
Commentaires

Alerte, il y a le feu au Fouquet's !

Il est des coïncidences troublantes. C'est au cours d'un crawl laborieux

Derniers commentaires

"Un crawl laborieux dans l'interview-fleuve de Sarkozy au Figaro"

c'est génial cette image!
Ce que je préfère, ce sont les réactions à l'édito d'Etienne Mougeotte dans le même Figaro.
Le texte et les commentaires sont savoureux, le premier du fait de son outrecuidance, et les seconds à travers l'indignation.
Et les posts viennent probablement, vues les constructions de phrase très traditionnelles, d'électeurs vraiment de droite.
Et c'est un festival jusqu'à la fin.

Emmanuel Todd a émis la théorie selon laquelle le fonds anthropologique de base des Français qui fonde la démocratie est le fait de se sentir tous des frères égaux par rapport au père (contrairement aux fonds anglo-saxon ou allemand qui privilégient le droit d'aînesse).

Pour l'affaire de La Défense (ainsi que l'appellent les médias de droite, vocabulaire très parlant), nous sommes dans un cas où le père (celui qui détient l'autorité) privilégie son fils par rapport aux autres.
C'est donc un casus belli qui plonge très profond dans les fondements de notre système social. On peut penser que ça explique les réactions très violentes, après d'autres Affaires tout aussi choquantes.

Mais peut-être que la splendeur de notre déficit pousse aussi certains à se demander qui va payer ça, et ils sentent que ça risque d'être eux.

Mais je ne m'en fais pas pour les Sarko, ça va s'arranger. Les intérêts sont toujours les plus forts. Et ils savent faire vibrer cette fibre-là.
A n'en pas douter c'était un hommage au Pharaon.
Pas encore lu la fameuse interview, mais je n'ai pas pu m'empêcher de remarquer que le Figaro est un journal riche, très riche même : ils s'y sont mis à six pour interviewer le président !

[quote=Propos recueillis par Etienne Mougeotte, Gaëtan de Capele, Philippe Goulliaud, Charles Jaigu, Paul-Henri du Limbert, et Guillaume Tabard]

Six gugusses payés 10 000 € par mois, si ce n'est pas plus, pour poser des questions auparavant soigneusement approuvées par la présidence, c'est vraiment du gâchis.

Merci pour cette chronique, que je trouve tout à fait lisible. Rien de comparable en tout cas avec un certain courriel que j'ai reçu hier et qui ... mais c'est une autre histoire.
la maison umpiste qui prend feu ? voilà c'que c'est que d'embaucher à sa direction un pompier-pyromane !!

juste un conseil écolo à la présidence : not'suprême qui fait un aller-retour, 3 heures chrono pour éteindre l'incendie d'Arcelor-Mittal (z'ont du boulot les pompiers de la maison umpiste en ce moment pfff) ben perso je trouve que "le mensonge élyséen" commence à couter cher à la planète avec tous ces déplacements pour les déposer sur place !!

je propose que la prochaine fois, il faxe simplement le mensonge..... euhhh zont bien des fax à l'Elysée ou ils vont encore lever un impôt..... ah non ça s'appelle plus un impôt mais une taxe....... supplémentaire pour en acheter ??
http://www.marianne2.fr/Sarkozy-a-Gandrange-service-apres-vente,-service-minimum_a182466.html
Bonjour à tous, je viens de lire ceci dans un vite dit de ce matin, tiré de The Economist :

"Presque arrivé à la moitié de son mandat, et en dépit d'un résultat relativement bon en matière d'économie et de relations sociales, des séries de scandales liés au sexe et à l'argent vont à l'encontre des promesses du président français."
- Est-ce qu'un sakozyste de bonne foi (pardon pour l'oxymore), disons simplement quelqu'un de droite (voire de gauche !?) pourrait m'expliquer ce qu'est le "résultat relativement bon en matière d'économie et de relations sociales" du pouvoir actuel ?

"Ils laissent la troublante impression d'un gouvernement arrogant, déconnecté de sa base et méprisant de l'opinion publique."
- C'est juste une "impression" ? Ah bon.

" (...) Ses mots ont pris un sens particulier, après que mr Mitterrand, homme de télévision qui est traité comme un trésor national"
- Qui le traite comme un "trésor national" ? Les mêmes qui traitent le "fils de" de "génie" ?

- "(...) cela été suivi par la nouvelle que le fils du président, un étudiant, était candidat à la présidence de la Défense. (...) Même une interprétation très ouverte des faits ne peut dissiper l'impression de népotisme."
Juste une "impression", hein, juste une "impression"...

C'est par le Figaro que The Economist s'informe sur la France ?
Les agriculteurs sont à Metz,
le souk sur l'autoroute depusi Toul, et 15 bornes de Metz,
t'avance plus ;-)
vive Metz sssssssssssssssssssss
gamma
Le feu devant le Fouquet's, le symbole est vraiment excellent au moment où les honteuses politiques agricoles conduisent éleveurs et agriculteurs à la ruine tandis que les grands patrons des gigantesques industries agro-alimentaires et ceux de la grande distribution se goinfrent à en éclater !

Hélas ils réclament un "plan de soutien", c'est idiot, pourquoi ne pas exiger de pouvoir vendre sa production au-dessus de son prix de revient ?

Finalement le seul domaine dans lequel nous sommes bons c'est le montage d'usines à gaz : on pique tout l'argent possible et ensuite on redistribue un peu, là où on veut, quand on veut et comme on veut ! Exactement le système prévu pour la taxe carbone (à rien)

Avec un énorme avantage : il faut d'innombrables ponctionnaires pour monter ces nombreuses usines à gaz et les faire tourner... Le gouvernement aime beaucoup avoir des tas de ponctionnaires. Et puis avec ses redistributions à des gens qui ne réalisent pas qu'on ne fait que leur rendre une partie de l'argent qu'on leur a volé, l'état se fait des obligés reconnaissants (ou des mendiants, mais c'est un peu la même chose !)

La mendicité est d'ailleurs partagée, lorsque ma femme voit les escadrilles flicardes qui couvrent les pare-brise (et les guidons de moto) de "tickets", elle laisse tomber : "Tiens ! Les mendiants..."

Enfin j'ai également pratiqué une solide brasse coulée dans l'interview fleuve de l'homme aux talonnettes. Ce mélange de nigauderies pataudes (dès le premier paragraphe : "[...] la société française qui attend du gouvernement qu'il apporte des solutions concrètes aux problèmes des français : le chômage, la sécurité, l'éducation de leurs enfants, le pouvoir d'achat.", la liste des sujets où il se ramasse, le gouvernement, et où tout empire jour après jour, de contre-vérités (pas de népotisme avec Jean) ou de mensonges frontaux (je n'augmenterai pas les impôts) est simplement effarant, même si c'est une confirmation et non une surprise.

***
Les pompiers en costume rayé du Figaro ont-ils interrogé son Altesse Nicolas 1er sur sa schizophrénie un coup je vante le mérite personnel et les études un coup je propulse mon fils à l'EPAD alors qu'il n'a pas encore fini les siennes ?
On en reparlera après les élections régionales de 2010…
Je suis au milieu du foyer...puisqu"électeur de droite n'ayant cependant jamais été sarkozyste invétéré....(suite à cet horrible aveu, non, Yannick G., ne rajoutez pas de l'essence au bûcher.....).
Votre chronique est très juste et bien sentie, Daniel, et reflète bien le désarroi de la droite "classique".....je pense qu'un axe Copé, Baroin, Juppé (voire Yade et Wauquiez...qui sont plus des ralliés de raison voire d'opportunisme que des sarkozystes à la sauce Bertrand !) a de beaux jours devant lui !
Je ne suis pas aussi optimiste que vous, Daniel.
Les sarkozistes ont la faculté à ne pas se laisse entraîner trop loin dans la critique. Tous ces arguments, même s'ils les gênent, ne les feront pas changer leur vote. Au mieux ils pourraient s'abstenir. Et encore ...


pour qui pourraient-ils voter autrement ? Il n'y a plus personne à leur droite ( de Villiers s'est fait absorber), Bayrou n'est plus trop crédible apparemment et fait montre d'une opposition frontale et ils ne vont sûrement pas voter PS, ce serait se renier. Et ils ne vont pas se Ericbessonner à l'envers ! ( copyright François Morel sur France inter, voir le lien de Constance )
Enfin dans ses forums. Je suis allée pour voir de mes yeux si ce qu'on disait était vrai.
Il y a des moments, on se croirait presque sur un forum de Libé, c'est dire si la métamorphose est saisissante.
Il y a de l'amertume, de la colère. Et encore quelques uns pour s'imaginer qu'un déçu du Sarkozysme ne peut pas être un (ex)membre de l'UMP (certains on déjà renvoyé leur carte). Ce ne sont que des gauchistes déguisés qui viennent mettre le souk dans leur si joli forum.
Il n'y a pas que le Président pour être totalement aveugle apparemment.
Nier l'évidence de l'énormité de ce qui se passe actuellement a quelque chose de pathétique. Et cet agrandissement brutal du champs d'action de l'Epad, un tout petit cadeau au Prince Jean pour sa future prise de fonction, même pas rémunérée ? On croit rêver !
Bon allez tous en coeur avec notre Président : tout va très bien Madame la Marquise, tout va très bien, tout va très bien ...
Parmi les pompiers, il faut distinguer le grand Eric Besson ce matin sur France Inter. On peut aller directement à 5'20 de la 2ème vidéo. On ne regrettera pas le voyage.
Pour se remettre, on peut (ré)écouter la chronique de François Morel. Merci Monsieur Morel.
moment très amusant dans la revue de presse de bfm tv à 7h20: en parlant de l'itw de notre grand timonier au figaro, il a dit "prav (pravda)... euh le figaro"!

je pense que c'était volontaire!!
Je croyais que grèves et manifs étaient désormais démodées et invisibles... que la France avançait plus vite que les cortèges... (Darcos 2008)

En même temps, un truc me gêne dans cette opposition à coups d'images fortes (même si elles peuvent servir de déclencheurs de mobilisation): où sont les discours?
Il est vrai qu'une visite sur le pouce à Gandrange (avec promesses, toujours des promesses... qui sentent l'urgence mais pas la projection dans un avenir possible) + une interview avec ... [large]rien de neuf[/large], ça tendrait à prouver qu'il y a un sérieux "coup de mou" à l'Elysée.
Allez savoir ce qu'il va "nous" sortir de son chapeau ou de ses talonnettes, le prestidigitateur ?
Pour avoir cotoyé beaucoup de clients pro-sarkozystes au moment du vote, et pour circuler en France, j'ai constaté le désamour profond dont il fait l'objet : quelques exemples harakiri, un chauffeur de taxi à Toulouse, qui avait toujours voté pour le front national avait voté pour Sarkozy aux Présidentielles, s'est montré dégoûté, après les histoires du bouclier fiscal, tout pour ses potes. Un patron de PME en Alsace qui était plein d'espoir avant les vacances de 2007 s'est retrouvé écoeuré du côté bling-bling du Président, catholique fervent il ne supporte pas. Un ami chercheur n'a pas renouvelé sa carte UMP après avoir vu la politique de recherche pratiquée. L'affaire du fils vient de faire la Une dans mon immeuble, tout le monde est outré.

Au mieux ceux qui sont déçus ne parlent pas, ils rasent les murs honteux de leur choix.

http://anthropia.blogg.org
J'espère bien que l'incendie ne sera pas éteint, et que ces électeurs de droite ouvriront enfin les yeux ou enlèveront le bandeau qui leur bloque la vue depuis si longtemps.
"Nul doute que l'Elysée (...) surveille la progression de l'incendie à la loupe, et tente ici une réponse chirurgicale. Dont le succès n'est aucunement garanti."

Mmmouais... Je me demande si surveiller la progression d'un incendie à la loupe n'est pas le meilleur moyen de favoriser l'embrasement.
Et si le scalpel est l'instrument adéquat pour le circonscrire.
Cette chronique matinale devient chaque jour plus illisible. Pas de correcteur d'orthographe ? Du mal à ouvrir les yeux ?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.