61
Commentaires

Ah, si le panel avait pris le pouvoir !

C'est un rêve absurde, comme bien des rêves. Mais on aurait rêvé qu'à un moment, tous les onze, ils sortent Pernaut.

Derniers commentaires

Hier soir,chez Calvi,il fallait entendre le politologue Reynié et le journaliste du Figaro prolonger la grand'messe sarkosiste,encouragés par l'animateur! Aujourd'hui il se dit que les auditeurs étaient en majorité des personnes âgées. Comme son électorat...Interessant,non?
Bonjour,

A vous signaler, une fantastique manipulation de chiffres par le "Parisien" : http://www.leparisien.fr/politique/sarkozy-sur-tf1-57-des-francais-l-ont-juge-convaincant-26-01-2010-792631.php

Où l'on passe allègrement de "57% des personnes ayant vu l'intervention (soit en totalité ou en partie) ont trouvé le chef de l'Etat convaincant"
à "Sarkozy sur TF1 : 57% des Français l'ont jugé convaincant".
Il ne vient pas à l'esprit de ces journalistes consciencieux que les Français ayant regardé Sarko ne forment pas à proprement parler un panel représentatif...

Presque pire, le titre est repris comme un seul homme par rue89 : http://www.rue89.com/2010/01/27/sarkozy-sur-tf1-57-des-francais-lont-juge-convaincant-135707
M'enfin Daniel,

C'est un appel au soulevement, à la révolte, à la révolution (Rayez la mention inutile) que j'entends la.

Attention tout de même de ne pas trop vous éloigner des [s]grands[/s] s o c i a l i s t e s de l'époque comme Royal, Peillon, Strauss Kahn, Fabius ...

faites gaffe aussi aux RGs (on sait jamais)
Ahhhh, j'ai compris. Ils donnent leur opinion dans la Ligne Jaune !

J'aurai jamais dû regarder TF1 hier soir, je devient débile…
Dans ce vite dit vous proposez de donner la parole à quatre blogueurs afin de commenter l'émission d'hier.
Or, si on clique sur les liens seul un blogueur a écrit un billet à propos de l'émission.

Il y aurait comme un souci.
He bien voila, c'était à prévoir : le président a changé. Une fois de plus la bien pensance médiatique a donné la voie à suivre. Calme, zen (cf les Guignols), il a tout compris, il est auprès du « peuple », on va voir ce que l’on va voir. L’injustice, y tolère pas, y laissera pas faire, clap clap clap… Enième éloge de la maitrise parfaite d’un communiquant qui-tout-compris, qui descend-dans-l’arène...
Non, un non évènement, et un de plus, pas cher, en solde, qui fait tellement saliver la sphère médiatique que l’on tombe en asialie.
A recycler comme Tapie sur des planches d’un théâtre de boulevard.
Alors oui sympa le panel, mais, the show mut go on.
je vous annonce qu'une nouvelle page web est née sur mon site:
Bienvenue chez Bouygues Brother ! http://pythacli.chez-alice.fr/bouyguesbrother.htm
c'est un genre de synthèse de tout ce qui a été dit et diffusé ici
J'ai regardé en grande partie ce spectacle (puisque c'est de cela dont il s'agit). Et une chose m'a choqué (à part le fait que le syndicaliste soit resté sur le plateau)...

Peut-être qu'ASI pourrait le confirmer si je me trompe, mais il me semble les seuls intervenants que Sarkozy n'a pas appelé par leurs prénoms sont le chef d'entreprise et le retraité... Rex par ci, Martine par là. Bizarre ! Qu'est-ce que cela veut dire ?
Quel manque de respect ! J'aurai bien voulu en entendre un qui lui réponde : "Je ne suis pas d'accord avec vous, Nicolas !"
Aucun risque hier soir pour sarko ,avec pernod en super nanny qui surveillait le syndicaliste en colère ...
Quand aurons nous quelqu'un en face pour lui mettre ses mensonges en travers de la gorge
Sarko avait envie de caliner les vrais gens hier soir ... alors il leur à raconté une belle histoire à dormir debout ...rien de neuf.

http://photomontages-pablo-fakes.over-blog.com/
Mais on aurait rêvé qu'à un moment, tous les onze, ils sortent Pernaut. On aurait rêvé qu'ils se lèvent, le syndicaliste CGT, la productrice de lait (les deux fortes têtes du panel), qu'ils entrainent les autres, et qu'ils le reconduisent, gentiment mais fermement, à la frontière

Comment ça reconduire Pernaut à la frontière ? C'est pas lui qu'on devrait reconduire, enfin pas lui seul...
Sarkozy, c'est français, comme nom ?

Et puis le rêve de Daniel, et au passage, celui de quelques autres, il était dans la Constitution, c'était le 24 juin 1793 :

Article 35. Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.

Le texte intégral est ici

Il va de soi, hein, que dès 1794, ces dispositions ont bien évidemment été abolies, faut pas déconner, donner le pouvoir aux vrais gens... ! Mieux vaut le laisser aux "élites éclairées"...
Je n'ai pas regardé mais l'abondance des commentaires m'a rendue curieuse.Il est facile aujourd'hui de déceler la supercherie.Qui pouvait imaginer autre chose ?La campagne 2012 a donc commencé....Parmi ceux qui ont suivi,il n'y avait pas que des adeptes. Gageons même qu'il en a perdu au cours du spectacle.
[quote=Daniel Schneidermann]
C'est un rêve absurde, comme bien des rêves. Mais on aurait rêvé qu'à un moment, tous les onze, ils sortent Pernaut. On aurait rêvé qu'ils se lèvent, le syndicaliste CGT, la productrice de lait (les deux fortes têtes du panel), qu'ils entrainent les autres, et qu'ils le reconduisent, gentiment mais fermement, à la frontière, enfin, à la porte du studio de TF1 avec son maudit minutage, ses "au suivant", ses transitions à la noix, sa liste de courses. Bref, qu'ils démontent tranquillement le dispositif. ...

Vous êtes vraiment trop gentil. Ces gens qui constituaient le panel, pourquoi croyez-vous qu'ils avaient été choisis, eux, et pas d'autres ? Hein ? Comment pouvez-vous croire encore à ce genre de simulacre de débat politique ? Il y a belle lurette que nous avons laissé tomber tout espoir de ce côté-là.

J'ai lu quelque part dans ce forum que l'émission aurait eu plus de huit millions de téléspectateurs. Qui peut encore croire ces chiffres ?

Je sais, c'est votre boulot de regarder ces one man shows à la Berlusconi mais vous devriez ranger tout espoir de quoi que ce soit bien à l'abri pour l'utiliser à meilleur escient. ;)
Etre démocrate, c'est aussi s'indigner contre une légitimité prise d'assaut. Le premier devoir d'un citoyen conscient était, hier au soir, de ne pas regarder ce spectacle de cirque. Les infos s'en font largement les apôtres. En regardant cette émission, vous légitimez son existence et augmentez son taux d'audience. Vous le saviez bien qu'il y avait des pseudo artistes (11 qu'ils ont dit), des spectateurs "pré-pris dans la foule", un maître de cérémonie pernaudien et une vedette du soir : un petit clown ! A moins d'apprécier les bouffonnades qui vous restent coincées dans la gorge, il eût mieux fallu profiter de cette soirée pour relire les chroniques de l'histoire de France où l'on découvre à s'y méprendre les tactiques et discours des totalitarismes identiques à celui de notre clown national. Historique moment de TV nationale-socialiste à la botte sonnante et trébuchante...
Le peuple ne pouvait pas prendre le pouvoir, il était nécessairement mis dans l'impuissance.

http://anthropia.blogg.org
Il a fait son show! OK! On le connait , on savait ce qu'on allait y entendre: Que la vraie question c'est...(zavez pas remarqués , c'est le dernier formatage UMP; quand on leur pose une question gênante, ils nous expliquent que la vraie question c'est..et ils s'en posent aussitôt une autre qui les arrangent plus. Hilarant! Il n'a pas pris le pouvoir, le panel, mais ces gens avaient l'air si peu convaincus des réponses qu'on leur donnait que c'est quand même une victoire.
Bon je viens de lire l'edito de Joffrin dans Libe sur l'emission d'hier soir, c'est affligeant... Ce serait marrant d'analyser le style propre de ce journaliste a partir du langage mielleux de ses editos, comme symbole d'un glissement preoccupant de la gauche institutionnelle vers le centre droit (mou). Joffrin truffe ses papiers de concessions permanentes a l'attention du pouvoir, se posant ainsi en garant d'un discours raisonnable, "vrai", contre une gauche caricaturale et simpliste (ce que moi j'appellerais la gauche authentique) et peine de plus en plus a cacher ce glissement ideologique qui affecte une grande partie de notre univers mediatique. Joffrin est l'incarnation parfaire de ce fameux realisme qui se dit de gauche (Joffrin mesure et tient compte de la realite, ce qui signifie que toi, pauvre idiot, avec tes critiques systematiques, tu n'es pas dans la realite, emporte par ton ideologie qui t'empeche d'y voir clair). Mais pourquoi bon sang se borne-t-il a donner sans cesse des bons points au gouvernement, si ce n'est qu'il en a adopte une partie des idees ? Il faut le voir se delecter de phrases concessives a l'attention du president dans ses papiers. C'est inquietant car Liberation incarne normalement un journalisme de combat, or Joffrin bourre ses papiers de propos complaisants (ah ! son obsession a dire que Sarkozy a du talent, alors qu'il s'est fait humilier en place publique par ce talentueux president qui represente, non pas le talent, mais le cynisme et la manipulation - remuer la merde en bon populiste, proferer des propos puants et des idees nauseabondes, manipuler l'information, ce n'est en rien faire preuve de talent). Judith, aidez-nous a comprendre ! Et Daniel, racontez-nous svp les bruits de couloir a Libe - que pensent les journalistes de l'image que donne du journal leur cher editorialiste ?
Tout d'abord, commençons par madame auto-entrepreneuse :
http://img21.imageshack.us/i/mouarf.png/
Qu'est ce que ça vous évoque ? (edit : grillé :p)

Maintenant, prenons dans l'ordre de parution, quelques titres de journaux, pour parler des chiffres de l'audience :

Le 24/04/2008, libé titre :
“Faible audience pour Nicolas Sarkozy, L’entretien du Président, diffusé hier sur TF1 et France 2, a été suivi par 11,7 millions de téléspectateurs, soit l’une de ses plus mauvais scores depuis son accession à l’Elysée.”
http://www.liberation.fr/actualite/010127129-faible-audience-pour-nicolas-sarkozy

La tribune du 6/02/2009
“15,1 millions de téléspectateurs pour l’intervention de Nicolas Sarkozy pendant “Plus belle la vie” qui est très regardé.”
http://www.latribune.fr/actualites/economie/france/20090206trib000340586/151-millions-de-telespectateurs-pour-lintervention-de-nicolas-sarkozy-jeudi-soir.html

Le point aujourd’hui (26/01/2010) :
“Sur TF1, Nicolas Sarkozy terrasse maître Yoda”
“Énorme score du président de la République, lundi sur TF1 : 8,8 millions de téléspectateurs durant le JT de Laurence Ferrari (soit 33,5 % de part d’audience) et 8,6 millions (32,4 %) pour Paroles aux Français qui a suivi et débordé d’une heure par rapport à l’horaire prévu. Si bien que Nicolas Sarkozy a terrassé maître Yoda sur M6 : Star Wars a réuni 4,7 millions de téléspectateurs (19 %), tandis que Jack Malone, l’agent de FBI : Portés disparus, a navigué entre 5,6 et 5,1 millions de fidèles entre les deux épisodes (19,8 % de part d’audience, en moyenne).”
http://www.lepoint.fr/actualites-medias/2010-01-26/audiences-tv-nicolas-sarkozy-terrasse-maitre-yoda/1253/0/417215
Je résume : FBI et Yoda font plus que la Président, le président passe de 15.1 à 8.3 millions (quasiment deux fois moins) mais c’est un bon score ???

Miam
N'empêche qu'on se fiche de la g... de Chavez (qui a pourtant fait plus pour les pauvres que le nôtre).
Tiens, plus intéressant : pourquoi ne pas parler de l'absence de rebondissement à la réélection de Morales en Bolivie ?
Moi non je n'ai pas regardé , y'en a marre de la propagande
UMPiste !! C'est l'overdose ! En plus le Pernault en "MC TF1"
(Master of Ceremony) la coupe est pleine .
Le Boycot ca c'est de la Démocratie !
vous vous êtes fait du mal à regarder TV Moscou.
hier dans le simulacre de débat Sarkozy face aux "français", il y avait une auto-entrepreneure qui comme par hasard était l'année dernière sur la meme photo que Fillon photo
Cré nom d'un chien ! Consacrer autant de temps à ce type qui est l'expression même du vide c'est quand même effroyable (je veux dire : ça fait peur !)

Mais il ne fallait pas l'élire les gars (c'est valable pour les filles aussi) Et pourquoi pas un poisson rouge, un chihuahua ou un bonobo tant que vous y êtes, histoire de ne pas laisser l'Elysée à l'abandon ?

Ici Saïgon, le JT quotidien, les photos et les vidéos

***
32% de Français qui ont la télé ont regardé l'président ! Il a encore gagné !
A se flinguer !!!
En tout cas il a bien raison Sarkozy : le patron d' EDF , c'est un véritable , un pro Glio.
" Comment ? Les instituts de sondage n'ont pas encore envoyé les résultats ?
Je savais bien qu'on était plus que mal servi par les siens ! "

C'était le cri de souffrance et de rage de NS, premier invité vedette au telerealityshow d'hier au soir...

Comment peut-on être aussi cruel ? Merci Stéphane Guillon d'avoir souligné cet aspect dans votre chronique matinale, même si vous visiez essentiellement le patron de TF1.
est-il encore nécessaire que des journal[s]istes[/s]eux tentent de nous faire passer la vessie du suprême pour une lanterne ?

à mon avis ce que les vrais gens vivent au quotidien de la politique du génie [s]des alpages[/s] élyséen suffit à nous éclairer :
- la santé :http://www.france-info.com/sciences-sante-2009-11-15-1150-suppressions-de-postes-prevues-un-des-patrons-de-l-ap-hp-menace-369155-29-30.html
- l'enseignement : http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/social/20090624.OBS1704/16.000_suppressions_de_postes_a_leducation_en_2010.html
- Gandrange : http://www.lexpress.fr/actualite/politique/aurelie-filippetti-sarkozy-est-le-fossoyeur-de-gandrange_736605.html
- banques : http://cordonsbourse.blogs.liberation.fr/cori/2009/06/aide-de-360-milliards-les-banques-ne-vont-pas-tenir-leur-engagement-de-financer-l%C3%A9conomie.html
- france terre d'asile : http://www.ladepeche.fr/article/2010/01/26/763197-Refugies-Kurdes-Eric-Besson-desavoue-par-les-juges.html , pour Amnesty International..
- le quotidien à La Lanterne : http://www.marianne2.fr/Sarkozy,-monarque-dispendieux-a-la-tete-de-l-UE_a182586.html
etc, etc.......

inutile de lui donner 1 heure d'antenne pour qu'il se fasse sa propagande, et ce juste avant que la campagne électorale des régionales ne démarre, histoire que son temps ne soit pas pris dans le temps de l'UMP pfff
"Sarkozy on t'a vu !!"
Ce que j'ai adoré c'est le passage où notre président blindé d'émotion voulait éviter la fin du monde à nos enfants grace à la taxe carbone...mdr !
Tout comme le discours convenu sur le salaire de proglio, on retrouve pas moins de neuf allusions à la vérité et la franchise de notre président dans les huit réactions "à chaud" de politiques UMP donnée par le site du monde ce matin.
Chers @sinautes, je compte sur vous pour me faire un résumé de ce granporteninwak, vu que même si j´avais eu la télé je ne l´aurais pas regardé.

Ya eu guillon ce matin, pas mal quoi que je trouve Didier Porte en meilleure forme dernièrement.

Et qund même trop fort shakeqi d´annoncer la baisse du chômage quand en réalité il s´agira de la baisse du nombre du chômeurs indemnisés.

1million de personnes qui vont entrer dans le no-man´s land social.
bonjour,

Je pense qu'il faudrait un panel composé de "vrais gens" qui exposent leurs problèmes quotidiens, avec également des experts, des journalistes qui peuvent enrichir le débat de leur connaissances, et là Sarkozy aurait eu plus de mal à expliquer sa politique.

Cet entretien était déséquilibré avec d'un côté un homme politique rodé à la communication, et de l'autre des personnes ne possédant pas cette expérience. D'un côté un professeur, de l'autre des élèves. C'était du tout cuit pour Sarkozy. et surtout en effet pas besoin d'animateurs passeurs de plats comme ces chaînes en produisent à longeur de temps.
Moi aussi j'ai rêvé que l'on sorte de ce bachotage, de ces récitations de chiffres (1.5 millions de PME ; 10% des actifs en France le secteur automobile ; 100 000 producteurs de lait non ?... bon d'accord 90 000 ; etc.)

Je me suis dit, "là, le monsieur de la CGT, il va se lever et quitter le plateau"... je voyais notre président finir l'émission en tête-à-tête avec Jean-Pierre Pernaut... cela aurait été tellement bon ! (on aurait pu mettre Jean-Pierre Foucault, il est quand même plus sympa)

La question que je me pose est celle-ci : pourquoi le panel n'a pas pu sortir du schéma imposé par cette émission co-construite par TF1 et N. Sarkozy ? de ne pas avoir relevé des contradictions, demandé plus d'explications ("partager l'emploi ne crée pas d'emploi" ; "les infirmières gagneront 2000 euros de plus par an... mais, en contre-partie, travaillerons 5 ans de plus (retraite à 60 ans)" faites le calcul ! ; etc.)

Une piste de réponse est peut-être que les gens sur le plateau sont un peu comme des lapins pris dans les phares d'une voiture... pas vraiment eux-mêmes. Combien d'émissions sont-elles nécessaires pour que l'on ait l'habitude de "causer dans le poste", pour que l'environnement autour (pression, caméras, journalistes...) laisse un peu tranquille l'orateur ?

Comment faire alors ? c'est là qu'on voit que le choix de l'animateur est judicieux... Jean-Pierre Pernaut met de l'huile dans les rouages de l'institution, de l'organisation (TF1-Élysée) et surtout pas dans l'émergence d'un vrai débat. Rien n'est fait pour réduire le fossé énorme qui sépare les "gens ordinaires" de l'orateur professionnel qu'est Nicolas Sarkozy. Si le médiateur ne le fait pas, qui le fera ?

L'organisation n'est pourtant pas à l'abri d'une "forte-tête" qui saura aller plus loin, causer une rupture visible dont on pourra parler le lendemain, qui fera date... mais le système mis en place (choix des membres du panel par les organisateurs, préparation des thèmes et mises en forme des questions par les organisateurs, médiateur choisis par et parmi les organisateurs, etc.) semble être fait pour cela reste peu probable.
You had a dream, DS... an impossible dream ! ;o))

Donc, le Monsieur Loyal-Pernaut de TF1 a été insupportable ? M'étonne pas... il avait dû recevoir des instructions strictes : pas de débordements, hein, sinon on te fait subir le même sort que PPD.
Le Président a menti, oui, comme d'habe, il a critiqué les 35 h et ce qu'ont fait ses prédécesseurs ?
Mais pourquoi personne ne lui fait-il remarquer que ça fait tout de même une bonne dizaine d'années qu'il est dans les gouvernements ? On dirait qu'il est interdit d'avoir de la mémoire, à la télé...
Soupe électorale servie par M. Pernaut. Après ça, Elkabbach va encore s'étonner que son métier ait perdu en crédibilité !
--------------------------------------------------------------------------------------------------
Sur une autre chaîne, (TMC pour ne pas la citer) je suis tombée sur un grand reportage : une équipe "embedded" avec les flics de Paris ! Hou, Paris, ville de la criminalité... hou, tous ces banlieusards du 93 (c'est ce que dit un keuf) qui descendent sur Paris (j'ai pensé aux invasions de criquets lorsqu'il parlait)... hou, ils balancent des canettes sur les flics qui eux, restent très calmes (qu'ils sont gentils)... hou, il y a un type qui s'est pris une bastos dans le dos dans une boîte des Champs Elysées, et on voit la brigade en action, qui fouille les clients de la boîte pour trouver une arme, et une autre brigade qui va cueillir à leur sortie d'une pharmacie 3 femmes (dont on voit très bien qu'elles sont noires mais aux visages floutés) qui piquaient des produits de beauté dans une pharmacie !
-------------------------------------------------------------------------------------------------
Quand ça n'est pas la burqa, l'identité nationale, on nous sert de la délinquance... Campagne électorale oblige !
En y réfléchissant, le rapprochement Jean-François-Kahn-ien de Daniel Schneiderman, entre les états généraux de 1789, et l'émission Sarkozy face aux français de TF1, est intéressant... pour faire ressortir les différences entre les deux évènements :
- 11 français choisis par TF1 s'expriment / tous les français participent à la rédaction des cahiers de doléances
- 11 français tous seuls face à Sarkozy / des français dont les doléances sont rédigées par des lettrés, pretres ou bourgeois, puis qui seront représentés aux états généraux par des bourgeois.
Ces bourgeois etaient bien organises, ils avaient longuement muri leurs reflexions sur le regime et leurs critiques. Ils etaient donc beaucoup plus a meme que des gens du peuple, de se battre sur le plan intellectuel. Mais d'un autre cote, on dit qu'ils ont defendu les aspirations de leur classe bourgeoise, plutot que celles du petit peuple.
C'est un peu le meme probleme qui se pose quand on se demande s'il vaut mieux un Sarkozy face a des journalistes et experts, ou face a des citoyens lambda. On regrette que les citoyens lambda aient du mal a critiquer Sarkozy. Mais on regrette aussi souvent que les journalistes aient du mal a tenir un discours qui tienne compte des problemes, aspirations, vecus, des citoyens lambda.
Petit exemple de mensonge, dans l'après débat sur France2...
http://www.liberation.fr/economie/0101600008-proglio-fait-avaler-sa-double-casquette
Malheureusement le panel ne peut et ne pourra jamis prendre le pouvoir car tout comme moi , il ne sait pas la vérité. Il faudrait avoir fait des études économiques pour pouvoir rétorquer à bling bling que ses chiffres sont faux. Comme le montre par exemple cet article : Plus c'est gros plus ça passe
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.