6
Commentaires

Agendas des ministres : transparence zéro !

Sur le site de l'Élysée et ceux des différents ministères, le président de la République et tous ses ministres tiennent un agenda prévisionnel de leurs activités. Déplacements, conférences de presse, rencontres... L'objectif est d'informer les journalistes et le grand public de l'action de l'exécutif au quotidien. Mais ce qui pourrait être perçu comme un outil de transparence politique ne l'est pas nécessairement. D'abord parce que rien n'oblige le président et ses ministres à tenir un agenda exhaustif, mais surtout parce que les agendas ne sont pas toujours mis à jour régulièrement.

Commentaires préférés des abonnés

L'info au peuple de citoyens (disons-le comme c'est) n'est pas le but des représentants. Leur but est de faire de la propagande, c'est une sacrée nuance.


Ne pas avoir d'agenda public, c'est aussi éviter d'avoir des citoyens plus ou moins énervés qui s(...)

Oui, mais bon, "déjeuner chez Lasserre avec le représentant du lobby qui me paye mes cigares, mes caisses de champagne et mes homards" ça ne fait pas trop propre dans l'agenda public. Mieux vaut donc la discrétion, le silence et les excuses à la c...

(...)

Si on met l'outil en place et on s'en sert , en l'etat c'est vraiment du foutage de gueule.

Quand on voit  le manque de bonne volonté dont font preuve nos politiques lorsqu'il s'agit de remplir correctement une déclaration d’intérêt ou de patrimo(...)

Derniers commentaires

C'est surtout pour éviter le défilé de protestataires à chacun de leur déplacement, non?

Vous oubliez une hypothèse : ils n'en branlent pas une. Décidément, il nous manque ce brave Benjamin Grivaux 

Oui, mais bon, "déjeuner chez Lasserre avec le représentant du lobby qui me paye mes cigares, mes caisses de champagne et mes homards" ça ne fait pas trop propre dans l'agenda public. Mieux vaut donc la discrétion, le silence et les excuses à la c...

En somme : un agenda baillon !

L'info au peuple de citoyens (disons-le comme c'est) n'est pas le but des représentants. Leur but est de faire de la propagande, c'est une sacrée nuance.


Ne pas avoir d'agenda public, c'est aussi éviter d'avoir des citoyens plus ou moins énervés qui se déplacent sur les lieux pour discuter, demander des comptes, protester, etc.


On comprend tout l'intérêt de payer son community manager à éviter de tenir à jour l'agenda.

Si on met l'outil en place et on s'en sert , en l'etat c'est vraiment du foutage de gueule.

Quand on voit  le manque de bonne volonté dont font preuve nos politiques lorsqu'il s'agit de remplir correctement une déclaration d’intérêt ou de patrimoine pourtant obligatoire , il y a peu a espérer sur une initiative comme celle ci. Il faut bien qu'ils expriment leur mépris a notre égard d'une maniere ou d'une autre, rendre des comptes c'est bon pour la plebe.


cela dit les journalistes n'ont pas du tout besoin de ca pour travailler  il ne faudrait pas se raconter des histoire mais c'est une question de principe si l'outil est la il faut jouer le jeu.


Sinon ces agendas vides ça me rappelle   certains profs durant ma scolarité qui n’étaient pas très assidus sur le remplissage du journal de classe et qui la veille de leur inspection (souvent impromptue) se retrouvait a devoir remplir 100 pages au doigt mouille, grand moment de solitude pour eux.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.