31
Commentaires

A Tel Aviv, l'empire Drahi somme Valls de casser les grèves

En direct de Jaffa-Tel Aviv, Manuel Valls était interviewé le 23 mai par pas moins de quatre médias partenaires, tous détenus par Patrick Drahi : BFMTV, Libé, L’Express et la chaîne d’info en continu israélienne i24news. Résultat ? Plutôt que la "diversité éditoriale" promise, le plateau a plutôt été mono-colore, notamment sur le mouvement social contre la loi travail en France.

Derniers commentaires

Henry Laurens, auteur de Le grand jeu, Orient arabe et rivalités internationales ( entre autres)
http://www.histoire.presse.fr/actualite/portraits/henry-laurens-l-orientaliste-01-05-2010-4249

http://www.college-de-france.fr/site/henry-laurens/
http://videos.senat.fr/video/videos/2016/video31254.html
Note:
Le Petit Journal que Super Bolloré a l'intention de génocider en beauté a sorti l'info il y a le jours suivant: médias 100% Patrick Drahi.
Drahi devrait remercier Bolloré: encore un emmerdeùr éjecté!
http://www.arretsurimages.net/breves/2016-05-25/Valls-Autain-d-ou-vient-l-accusation-d-islamo-gauchisme-id19915

En direct de Tel Aviv, Valls "sommé" de s'expliquer sur l'islamo-gauchisme !

Je ne sais pas si les journalistes d'Israël l'ont "coincé", l'ont obligé à se montrer intraitable, à monter d'un cran une polémique bien orchestrée, ou si elle est si bien orchestrée qu'ils se sont mis d'accord, Valls et les journalistes, pour aborder cette question qui bien sûr nous brûle les lèvres à tous.

Ce soir je n'ai pas mangé. Non pas que je fasse le Tariq, mais je ne veux pas gaspiller !

[large]

LA
GERBE !!!
[/large]
Valls ? Le même qui ne veut pas de voile à l'université au nom de la laïcité ?
"Dans une «interview Libération» on aurait posé ces questions" il y crois encore a ces conneries , libe, media cul de la goche DSK. Franchement lire se journal pour une femme, c'est aller se laver après , leurs articles sont bidon, et pétris de référence sexuel, machiste en plus .
Le voyage était-il prévu de longue date? ou bien a-t-il lieu de façon subite car Manuel Valls, mis en difficulté par les grévistes, est venu demander conseil au Mossad sur la façon de répondre aux sommations de Drahi et casser les grèves, la conférence sur la question palestinienne étant un habillage dissimulant le véritable motif?
Lettre de Ken Loach à Tali Shalom Ezer.

http://www.deslettres.fr/lettre-de-ken-loach-a-tali-shalom-ezer-levez-sil-plait-cote-oppresses-contre-oppresseurs/
A propos de cette "unanimité" anti-grèves de la grande presse nationale, et de ses allures pravdesques comme on le dit plus haut, j'ai entendu un certain Erwan Seznec sur France-Inter ce matin. Comme souvent, on a pris soin de ne pas nous dire d'où il parlait, ni de nous résumer son profil - l'info, oui, mais jusqu'à un certain point - je suis donc allé fouiller par moi-même. Pour me rendre compte que "la pravda" tenait peut-être là un remplaçant pour Agnès Verdier-Molinié. Cela devrait permettre de renforcer le pluralisme des débats, sans doute !
Depuis quelques années, j'ai pris l'habitude d'appeler ces médias "La Pravda"...
La Pravda, en somme.

Seul média libre, L’Humanité...

Sacrée révolution !
... pendant ce temps là , page 9 pour 2015... Rapport au Parlement 2015 sur les exportations d'armement de la France

... un plus au 28 pages qui manquent sur un autre "rapport connu" .

... on pense rêver , mais non !
Ben ça remonte pas le moral tout ça.
Entre 50% d'Autrichiens redevenus "nazis" après une pause de quelques années et ce dictat forcené d'un milliardaire agglutineur de médias, haut parleur de l'autre "nazi" de Netanyahu, la morosité monte en flèche.

Une bonne nouvelle tout de même selon la radio Israélienne IBA, le contrôleur fiscal Israélien Yosef Shapira dénonce les agissements pas très honnêtes de Bibi avec ses Bibitours entre 2003 et 2005, voyages publics subventionnés par des groupes privés qui fleurent bon les conflits d'intérêts et dont il n'a pas informé la Knesset. Comme dit Netanyahu ce n'est pas grand chose, on fait d'un "monticule de taupe une montagne", mais parfois il suffit d'un rien. Bibi a tort de se moquer de Yosef Shapira et ses collègues.
[large]
LA

GERBE !!!
[/large]
S'il n'y avait que la presse Drahi !!!
reste Laurent Joffrin, éditorialiste dans un journal de gauche...ah bon lequel ?
C'est un peu hors-sujet mais ça me fait penser, sur I24news : quand Nissim Zvili, travailliste, ancien ambassadeur d'Israël en France engueulait BHL et Finkielkraut qui voyaient la reconnaissance d'un état palestinien comme un risque, alors que pour Zvili il ne fallait compter que sur une pression internationale pour faire bouger les choses.

En tout cas, c'est toujours ça que Valls aille tenter quelque chose avec cette conférence internationale. Reste à savoir si pour cet ami d'Israël, ça fait partie de la pluie de signaux de gauche à attendre ou si il y a une volonté sérieuse de mettre la pression.

P.S. lu sur Libé :
"Les Israéliens ont à l’évidence d’autres sujets de préoccupation. A commencer par le barnum politique que suscite le retour de Lieberman au pouvoir et la démission tumultueuse de son prédécesseur, Moshé Yaalon, pour lequel «des éléments extrémistes et dangereux ont pris le contrôle du pays». «Il se passe actuellement des choses graves dans ce pays, a estimé dimanche un ancien numéro 2 du Mossad. Le chef d’état-major adjoint de Tsahal [l’armée israélienne, ndlr] a récemment déclaré que l’ambiance rappelle celle des années 30 en Europe, Yaalon dénonce les extrémistes entourant Nétanyahou et l’ex-Premier ministre Ehud Barak a estimé vendredi que le pays est "contaminé par les germes du fascisme". Ça fait du bruit parce que c’est énorme et inquiétant.» En tout cas, cette nouvelle donne couvre largement les appels de Manuel Valls en faveur de l’initiative française."
Il est plus que temps de dissoudre la CGT; Elle a pu avoir son rôle dans l'encadrement des Horreurs populistes, mais le peuple a droit, c'est la démocratie, à toutes les erreurs.Elle doit donc survivre aux attaques médiatiques qui la visent très injustement.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.