72
Commentaires

A quoi joue Poutine ? (Et lui seul)

Que veut Poutine ? se demande France Inter ce matin, avant de recevoir un éminent professeur de Sciences Po.

Derniers commentaires

Bof juste de la propagande anti-russe, rien de bien neuf, les maîtres montrent du doigt, les chiens aboient...
Quel gâchis !
Riss et Charlie toujours bien vivants.
A quoi joue Hollande?

Pour pouvoir jouer, il faut d'abord comprendre les regles. Le petit Francois a bien trop a faire avec les "voyous" d'Air France pour pouvoir s'occuper de geopolitique. Ou meme de politique en fait.
Quand on tire avec des fusils d'assaut, a fortiori en lançant des bombes et des missiles c'est qu'on est en guerre.

Ensuite, tout ce qui se dit à ce sujet - et jusqu'à preuve du contraire - doit être suspecté d'être de la propagande de guerre (aujourd'hui on préfère parler de communication).

Toute propagande de guerre a pour objectif de transformer des paisibles brebis en moutons enragés.

Et à lire ce qui s'échange sur de nombreux forums (et parfois même ici)... ça marche.
Attention les frapes françaises sont d'une precition inouie. Six djihadistes français eliminés ,ha ça c'est sur!!sisi il les ont comptés.Balaises les mecs. Nou môssieur ont ne bombarde que les mauvais djihadistes alors que Poutine lui il bombarde les bons djihadiste' ceusse qui sont considérés comme modérés. Al nosra par exemple ,affiliés a al qaîda ,en fait ils égorgent comme deasch mais modéremmment.Salaud de poutine et vive Hollandouille.
Bonjour
Tiens Daniel ne nous parle plus du grand journal à partir de 2'10.
Et les paroles faux-cul de madame Biraben.
C'est vrai ça, à la fin, pourquoi faire une différence entre les démocrates et les fascistes ?
[quote=Le matinaute]Ce discret couac ministériel pose une question simple : les djihadistes français ont-ils été spécifiquement visés par l'aviation française ? Sont-ils précisément localisés par les services secrets français ? Le bombardement de djihadistes français est-il un des objectifs permanents des frappes françaises ? Et si oui, ces bombardements ciblés posent-ils des questions juridiques particulières ? Questions très simples. Si Hollande était Poutine, les medias français seraient déjà en train de se demander "A quoi joue Hollande ?". Mais Hollande est Hollande, et la question ne se pose donc pas -d'ailleurs, personne ne la pose.

J'ai entendu exactement ces questions ce matin, étais-ce dans la revue de presse d'inter, ou dans la séance des questions avec l'invité ?
C'est un peu vachard d'aller mettre le peu de commentaires sur un couac qui a semble t'il eu lieu hier, par rapport à l'intervention Russe qui a commencé il y a une semaine. La sauce n'a peut être pas eu le temps de monter ?
De façon générale, je suis en désaccord avec l'avis qui semble majoritaire sur le forum que personne ne questionne les interventions des "zoccidentaux" dans leurs objectifs ou dans leurs moyens. Hier sur France Q (Du grain à moudre), ce matin sur inter, les experts n'ont de cesse de mettre en opposition un président Russe qui aurait une stratégie claire, aux dirigeants Européens et Etats Uniens dont on se demande quels sont les objectifs. Donc non, la question, ce n'est pas personne qui la pose.
Explication venue des médias indépendants à Moscou: Poutine veut sa guerre-à-la-Bush et l'opinion russe conditionnée en redemande.

Quant aux leaders occidentaux, c'est vrai, on n'en parle pas souvent en ces termes, quoique, souvenez-vous, pour Merkel le Figaro: http://www.lefigaro.fr/international/2015/09/15/01003-20150915ARTFIG00381-crise-des-refugies-une-chanceliere-tiraillee-entre-emotion-et-raison.php
Si quelqu'un peut m'expliquer où est le "couac" ?
[quote=isaton]Il y a donc bel et bien rétablissement de la peine de mort en France
C'est plus que cela, et ça nous fait remonter bien plus loin dans le temps: instauration d'une peine de mort aléatoire et sans jugement. Nos "messieurs/dames qu'on nomme grands" ne savent même pas QUI ils ont vraiment tué!!!

Sans compter les meurtres par procuration, par vente d'armes à des pays massacreurs. Guernica banalisé.
La politique comparée et le journalisme comparé au fil des sujets qui n'ont pas beaucoup de rapports lance parfois de bons débats.

Mais ici, il y a franchement de quoi se poser des questions graves vis-à-vis de Poutine.

Obama, Hollande, n'ont pas envoyé d'armées sans uniformes et des blindés sans sigles dans un pays limitrophe comme l'a fait Poutine avec l'Ukraine.

Je ne sais pas quelle presse vous lisez (je lis surtout ceux qui sont publiés hors de France il est vrai), mais je n'arrête pas de lire des remises en questions sur la signification des événements diplomatiques, des bombardements; de savoir "à quoi joue" Obama, Merkel et Hollande...
C'est la guerre, on ne fait pas dans la dentelle. Le plus intriguant est quand meme que l'on se bat contre l'état islamique tout en finançant à fond al nosra.

Hier, 50 tonnes d'équipement militaire américain livrés aux "combattants syriens libres". Je rappelle que la précédente opération de la CIA fut un succès éclatant : 500 millions de dollars pour former et équiper les rebelles syriens. Le résultat ? Sur 7000 soldats formés et équipés, il reste 5 soldats rebelles. Tous les soldats formés et équipés avaient rejoint des groupes islamistes en cours de route.

A quoi joue les occidentaux, sommes nous vraiment toujours du coté des islamistes (modérés, cela va s'en dire, al nosra ce sont des bisounours) que ce soit en politique intérieure ou extérieure? Pourquoi une telle indulgence sur les bombardements au Yemen, qui semble avoir pour objectif de raser le pays de la carte en dépit d'un total bon sens? Quels sont les objectifs des pays sunnites, et pourquoi nous alignons nous systematiquement sur eux depuis la guerre froide? Est ce que nous préférons l'état islamique plutot qu'un iran fort ?
N'importe quoi !
GUERNICA était un village Basque peuplés de civils !
On peut considérer la politique de Hollande non pertinente , mais balancer des bombes sur un camps d'entrainement de gens armés qui ne nous veulent pas du bien , ça s'appelle la guerre et rien a dire sauf que.....

Qui la décidée ? ,un seul petit bonhomme a l'Elysée ( et quelques autres qui nous sont inconnus ) pas le parlement , pas le peuple .... être en guerre est un état regrettable et qui occasionne de toute manière des atrocités , il ne doit jamais etre souhaité et c'est pour cela que la manière d'entrer dans cet état de guerre est primordiale.....

Apres , oui ça fait des morts ....... c'est même fait pour ça , mais si en face il y a des armes pointées vers nous ( entre autres) et bien on ne vas pas dans ce genre de camps pour faire de l'origami.
Résultats obtenus en cherchant sur Google "à quoi joue [nom du dirigeant]".

Merkel:
http://www.lefigaro.fr/international/2015/09/15/01003-20150915ARTFIG00381-crise-des-refugies-une-chanceliere-tiraillee-entre-emotion-et-raison.php
http://www.francetvinfo.fr/monde/grece/crise-grecque-mais-a-quoi-joue-angela-merkel_989563.html
http://www.challenges.fr/economie/20150105.CHA1969/grece-a-quoi-joue-angela-merkel.html
http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/a-quoi-joue-mme-merkel-162378

Hollande:
http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20150709.OBS2376/crise-grecque-a-quoi-joue-francois-hollande.html
http://www.marianne.net/elie-pense/federalisme-democratie-quoi-joue-hollande-100235473.html
http://video.lefigaro.fr/figaro/video/grece-a-quoi-joue-francois-hollande/4346225235001/
http://www.lcp.fr/videos/reportages/173045-grece-a-quoi-joue-francois-hollande

Moins de chance avec Obama:
http://www.jetdencre.ch/a-quoi-joue-ladministration-obama-en-syrie-3727
http://larchemag.fr/2015/07/22/1791/iran-a-quoi-joue-obama/

Ca fonctionne aussi avec Valls, Cameron...

Conclusion personnelle: ni aveuglement, ni propagande. Juste une figure de style usée jusqu'à la corde.
J’ai vérifié vite fait sur le web:

À quoi joue Obama ?, aucun média classique du web ne pose la question.
À quoi joue Merkel ?, certains médias l’ont posée (à propos de la crise grecque, par exemple)
À quoi joue Hollande ?, la question est encore plus posée.

Cette formulation est donc parfois utilisée pour Merkel et Hollande.
Obama et son administration sont limpides, droits, et en plus qu’est-ce qu’ils sont gentils !
Il y a donc bel et bien rétablissement de la peine de mort en France, si bien compris. Bravo à la gauche de gouvernement, il ne s’agit là, bien entendu, que d’un reniement supplémentaire, bref, rien qu’une habitude pour elle...
Mais si, mais si, on se demande a quoi joue Hollande quand il prefere vendre nos bateaux a l’arabie saoudite qu’a la russie ? On se le demande aussi quand on constate a quel point il est le vassal d’Obama, de Merkel,de la finance, du Medef, etc... la liste n’en finit pas. Il est incroyable, il finit par me faire trouver Poutine competent pour defendre la Russie, sentiment que je n’ai pas avec lui.
Merci Daniel pour cette chronique.
Question subsidiaire : aveuglement des médias occidentaux ou propagande anti-russe délibérée ?
Le bombardement du camp syrien par l'aviation française n'aurait donc pas touché que des étrangers, mais également des Français ?
Des types comme vous et moi, dont le seul tort est d'être entrés en guerre contre leur pays ?
Terrible révélation...
Un peu HS sur ce que dit vraiment le billet, mais pour savoir la logique Russe en Syrie, cet article (en Anglais) est pas mal:
http://russia-insider.com/en/politics/great-explanation-russian-strategy-syria-top-russian-scholar/ri10404

En gros: parce que c'est moins cher maintenant de combattre les islamistes en Syrie que quand ils iront dans le caucase soutenus par une base arrière bien assise appelée émirat islamique (plus quelques raisons bonus, genre showroom du materiel militaire russe en action, un peu comme nous en Libye avec les Rafales). Conclusion qui peut surprendre: comme les Russes ne veulent surtout pas s'investir lourdement ils cherchent en priorité une opposition à l'EI sunnite et c'est pourquoi ils sont en fait interessés par la volonté de la diplomatie française de voir advenir une "opposition en bonne santé" à Bachar El Hassad. Leur problème est plutôt que ce que les occidentaux appellent les révolutionnaires syriens sont pour les russes de toute évidence des alibis des islamistes pour récupérer les ressources occidentales. Lavrov a dit simplement "l'opposition au régime, d'accord, mais concrètement, qui sur le terrain, quel leader ?". De fait ça semble manquer à chaque fois que le Monde en parle. Il est vrai que le Monde ne parle pas non plus des interecptions à répétitions par les irakiens (plus de quarante fois) de livraison d'armes à l'EI depuis des avions... anglais. Allez tiens on boucle: à quoi jouent les anglais ? Au rugby: plus. En Syrie, à voir.
"A quoi joue Hollande ?". Mais Hollande est Hollande, et la question ne se pose donc pas -d'ailleurs, personne ne la pose.
Et bien moi, ça fait longtemps que je me la pose, cette question, et je n'ai toujours pas trouvé la réponse. Pourquoi, depuis qu'il est élu, Hollande tient-il tant à bombarder la Syrie, même avant que Daesh y ait posé une kalachnikov?
Et France-Inter vous lisez le matinaute? Si non, ca vaudrait peut être le coup ce matin...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.