72
Commentaires

A quoi joue Poutine ? (Et lui seul)

Que veut Poutine ? se demande France Inter ce matin, avant de recevoir un éminent professeur de Sciences Po.

Derniers commentaires

Bof juste de la propagande anti-russe, rien de bien neuf, les maîtres montrent du doigt, les chiens aboient...
Quel gâchis !
Riss et Charlie toujours bien vivants.
A quoi joue Hollande?

Pour pouvoir jouer, il faut d'abord comprendre les regles. Le petit Francois a bien trop a faire avec les "voyous" d'Air France pour pouvoir s'occuper de geopolitique. Ou meme de politique en fait.
Quand on tire avec des fusils d'assaut, a fortiori en lançant des bombes et des missiles c'est qu'on est en guerre.

Ensuite, tout ce qui se dit à ce sujet - et jusqu'à preuve du contraire - doit être suspecté d'être de la propagande de guerre (aujourd'hui on préfère parler de communication).

Toute propagande de guerre a pour objectif de transformer des paisibles brebis en moutons enragés.

Et à lire ce qui s'échange sur de nombreux forums (et parfois même ici)... ça marche.
Attention les frapes françaises sont d'une precition inouie. Six djihadistes français eliminés ,ha ça c'est sur!!sisi il les ont comptés.Balaises les mecs. Nou môssieur ont ne bombarde que les mauvais djihadistes alors que Poutine lui il bombarde les bons djihadiste' ceusse qui sont considérés comme modérés. Al nosra par exemple ,affiliés a al qaîda ,en fait ils égorgent comme deasch mais modéremmment.Salaud de poutine et vive Hollandouille.
Bonjour
Tiens Daniel ne nous parle plus du grand journal à partir de 2'10.
Et les paroles faux-cul de madame Biraben.
C'est vrai ça, à la fin, pourquoi faire une différence entre les démocrates et les fascistes ?
Ces beaux démocrates qui bombardent aux 4 coins du monde, parfois sous des motifs mensongers, c'est vrai quoi, pourquoi donc les questionner... Ah oui, j'oubliais, ils ont dans le camp du Bien.
Korama, au lieu de faire votre mauvaise tête, vous devriez remercier Feudgo lorsqu'il essaie de nous faire comprendre que le monde se divise en deux camps : les démocrates (c'est nous) et les fascistes (c'est eux) ?
pourtant si j'ai bien compris Julot et Korama (j'ai bien dit SI...) il me semble que Poutine (que je veux bien croire autant que Obama ou Hollande) bombarde lui aussi de méchants islamistes en Syrie non ? Donc Poutine est il lui aussi dans le camps du "Bien" ?
Je ne sais pas ce que pense Korama et je ne répondrai pas à sa place, mais mon opinion à moi est que Poutine ne peut pas être dans le camp du Bien, puisque le camp de Bien n'existe pas. Il est virtuel. Tout comme le camp du Mal, d'ailleurs.
Parler du camp du Bien, c'est parodier ceux qui ne doutent jamais et qui savent toujours qui sont les bons et qui sont les méchants.
Si vous avez la curiosité de visiter le blog d'Olivier Berruyer, vous pourrez lire sur la page d'accueil cette citation toute bête de Bertrand Russsel : “Ne soyez jamais certains de rien.”
En France, la plupart des gens voient Poutine comme une espèce de monstre, un Hitler mâtiné de Machiavel, alors qu'ils ne savent rien de lui ni de sa politique. Cette image se transmet comme se transmettent toutes les idées reçues et les rumeurs, leur répétition leur donnant leur réalité.
(...) cette citation toute bête de Bertrand Russsel : “Ne soyez jamais certains de rien.” (...)


Il est certain que c'est une citation de Russell ?
Est-il certain que l'on puisse ne jamais être certain de rien ? Russell en doutait...
Russell et la possibilité du scepticisme, Christopher Hookway, revue Hermès, 1990.

P.S. : tous les articles semblent disponibles : Bertrand Russell, De la logique à la politique
Le mardi 13 octobre 2015 à 18h39, Julot Iglézias a déclaré "Ne soyez jamais certains de rien".
Et là, je suis certain que c'est bien une citation de lui !
le blog de qui ça ?... Non merci pour moi OB est un guignol, dire que je m'étais abonné a sa newsletter... Depuis de l'eau a coulé sous les ponts...
Vous devriez alerter d'urgence Daniel Schneidermann (qui dirige le site Arret sur images) afin qu'il évite désormais de consulter, comme il l'a eu fait dans le passé, Olivier Berruyer sur certains sujets dont il a la réputation (usurpée, évidemment) d'être spécialiste (la situation en Russie ou en Ukraine, par exemple).
Vous devriez également alerter le directeur de la rédaction de BFM TV, qui reçoit très régulièrement Olivier Berruyer sans se rendre compte qu'il a affaire à un guignol.
je sais tout ça... Ceci dit on le voit un peu moins sur @si, quand à BFM je n'en rajouterai pas...
(sinon "spécialiste" de la Russie ? Il a fait sa formation sur you tube il me semble...)
Puisque vous semblez bien connaître le sujet (sinon vous ne seriez pas aussi péremptoire, je suppose), où peut-on trouver des informations sur l'Ukraine aussi approfondies et aussi sourcées que les Actu'Ukraine régulièrement publiées sur le site d'Olivier Berruyer? Merci d'avance.
j'avoue que je ne vais plus sur son site depuis janvier 2015 si ça ne vous dérange pas. De rien.
C'est donc de la non-fréquentation de son site que vous tirez votre avis éclairé sur le bonhomme.
J'ai arrêter de le fréquenter... J'ai le droit non ? Je viens d'y faire un petit tour la, je n'ai pas eu le courage de lire tout le discours de Poutine a l'ONU... Avec le rapport sur la Malaysian Berruyer va pouvoir s'éclater de nouveau en dénonçant le complot du Bien contre le méchant Poutine.
Bref... C'est Julot qui m'a mis Berruyer dans les pattes je vais donc arrêter d'ergoter avec vous sur ce sinistre personnage dont je me fiche éperdument.
Ouf ! Merci, mes deux neurones ont moins de mal, maintenant !
C'est vrai ça!!!!
Pourquoi s'embêter à s'appuyer sur des faits pour déterminer la nature des uns et des autres alors qu'il est beaucoup plus simple de décider ex ante qui sont les bons (les démocrates, nous donc...) et les méchants (au choix, les russes, les musulmans, les chinois,... (liste non exhaustive), eux)

Et puis tellement plus gratifiant....

"Rien ne change, en vérité... Ils continuent à s'admirer...
Et puis ça, non plus, ce n'est pas nouveau...
Des mots, et encore....Des petits par ci, par là."
Merci à ceux qui me font des réponses à base de "ouais mais non, mais les démocraties occidentales elles sont méchantes aussi".

Vous êtes des relativistes éclairées dont l'avis brillamment construit éclaire le monde sous un angle nouveau pour moi. Je viens de comprendre que nos démocraties ne sont pas parfaites et qu'on peut vivre en Russie.

Oh, mais ça ne change rien au problème. Zut.
[quote=Le matinaute]Ce discret couac ministériel pose une question simple : les djihadistes français ont-ils été spécifiquement visés par l'aviation française ? Sont-ils précisément localisés par les services secrets français ? Le bombardement de djihadistes français est-il un des objectifs permanents des frappes françaises ? Et si oui, ces bombardements ciblés posent-ils des questions juridiques particulières ? Questions très simples. Si Hollande était Poutine, les medias français seraient déjà en train de se demander "A quoi joue Hollande ?". Mais Hollande est Hollande, et la question ne se pose donc pas -d'ailleurs, personne ne la pose.

J'ai entendu exactement ces questions ce matin, étais-ce dans la revue de presse d'inter, ou dans la séance des questions avec l'invité ?
C'est un peu vachard d'aller mettre le peu de commentaires sur un couac qui a semble t'il eu lieu hier, par rapport à l'intervention Russe qui a commencé il y a une semaine. La sauce n'a peut être pas eu le temps de monter ?
De façon générale, je suis en désaccord avec l'avis qui semble majoritaire sur le forum que personne ne questionne les interventions des "zoccidentaux" dans leurs objectifs ou dans leurs moyens. Hier sur France Q (Du grain à moudre), ce matin sur inter, les experts n'ont de cesse de mettre en opposition un président Russe qui aurait une stratégie claire, aux dirigeants Européens et Etats Uniens dont on se demande quels sont les objectifs. Donc non, la question, ce n'est pas personne qui la pose.
Explication venue des médias indépendants à Moscou: Poutine veut sa guerre-à-la-Bush et l'opinion russe conditionnée en redemande.

Quant aux leaders occidentaux, c'est vrai, on n'en parle pas souvent en ces termes, quoique, souvenez-vous, pour Merkel le Figaro: http://www.lefigaro.fr/international/2015/09/15/01003-20150915ARTFIG00381-crise-des-refugies-une-chanceliere-tiraillee-entre-emotion-et-raison.php
Si quelqu'un peut m'expliquer où est le "couac" ?
[quote=isaton]Il y a donc bel et bien rétablissement de la peine de mort en France
C'est plus que cela, et ça nous fait remonter bien plus loin dans le temps: instauration d'une peine de mort aléatoire et sans jugement. Nos "messieurs/dames qu'on nomme grands" ne savent même pas QUI ils ont vraiment tué!!!

Sans compter les meurtres par procuration, par vente d'armes à des pays massacreurs. Guernica banalisé.
Résultats obtenus en cherchant sur Google "à quoi joue [nom du dirigeant]".

Merkel:
http://www.lefigaro.fr/international/2015/09/15/01003-20150915ARTFIG00381-crise-des-refugies-une-chanceliere-tiraillee-entre-emotion-et-raison.php
http://www.francetvinfo.fr/monde/grece/crise-grecque-mais-a-quoi-joue-angela-merkel_989563.html
http://www.challenges.fr/economie/20150105.CHA1969/grece-a-quoi-joue-angela-merkel.html
http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/a-quoi-joue-mme-merkel-162378

Hollande:
http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20150709.OBS2376/crise-grecque-a-quoi-joue-francois-hollande.html
http://www.marianne.net/elie-pense/federalisme-democratie-quoi-joue-hollande-100235473.html
http://video.lefigaro.fr/figaro/video/grece-a-quoi-joue-francois-hollande/4346225235001/
http://www.lcp.fr/videos/reportages/173045-grece-a-quoi-joue-francois-hollande

Moins de chance avec Obama:
http://www.jetdencre.ch/a-quoi-joue-ladministration-obama-en-syrie-3727
http://larchemag.fr/2015/07/22/1791/iran-a-quoi-joue-obama/

Ca fonctionne aussi avec Valls, Cameron...

Conclusion personnelle: ni aveuglement, ni propagande. Juste une figure de style usée jusqu'à la corde.
J’ai vérifié vite fait sur le web:

À quoi joue Obama ?, aucun média classique du web ne pose la question.
À quoi joue Merkel ?, certains médias l’ont posée (à propos de la crise grecque, par exemple)
À quoi joue Hollande ?, la question est encore plus posée.

Cette formulation est donc parfois utilisée pour Merkel et Hollande.
Obama et son administration sont limpides, droits, et en plus qu’est-ce qu’ils sont gentils !
Il y a donc bel et bien rétablissement de la peine de mort en France, si bien compris. Bravo à la gauche de gouvernement, il ne s’agit là, bien entendu, que d’un reniement supplémentaire, bref, rien qu’une habitude pour elle...
Mais si, mais si, on se demande a quoi joue Hollande quand il prefere vendre nos bateaux a l’arabie saoudite qu’a la russie ? On se le demande aussi quand on constate a quel point il est le vassal d’Obama, de Merkel,de la finance, du Medef, etc... la liste n’en finit pas. Il est incroyable, il finit par me faire trouver Poutine competent pour defendre la Russie, sentiment que je n’ai pas avec lui.
Merci Daniel pour cette chronique.
Question subsidiaire : aveuglement des médias occidentaux ou propagande anti-russe délibérée ?
Le bombardement du camp syrien par l'aviation française n'aurait donc pas touché que des étrangers, mais également des Français ?
Des types comme vous et moi, dont le seul tort est d'être entrés en guerre contre leur pays ?
Terrible révélation...
Un peu HS sur ce que dit vraiment le billet, mais pour savoir la logique Russe en Syrie, cet article (en Anglais) est pas mal:
http://russia-insider.com/en/politics/great-explanation-russian-strategy-syria-top-russian-scholar/ri10404

En gros: parce que c'est moins cher maintenant de combattre les islamistes en Syrie que quand ils iront dans le caucase soutenus par une base arrière bien assise appelée émirat islamique (plus quelques raisons bonus, genre showroom du materiel militaire russe en action, un peu comme nous en Libye avec les Rafales). Conclusion qui peut surprendre: comme les Russes ne veulent surtout pas s'investir lourdement ils cherchent en priorité une opposition à l'EI sunnite et c'est pourquoi ils sont en fait interessés par la volonté de la diplomatie française de voir advenir une "opposition en bonne santé" à Bachar El Hassad. Leur problème est plutôt que ce que les occidentaux appellent les révolutionnaires syriens sont pour les russes de toute évidence des alibis des islamistes pour récupérer les ressources occidentales. Lavrov a dit simplement "l'opposition au régime, d'accord, mais concrètement, qui sur le terrain, quel leader ?". De fait ça semble manquer à chaque fois que le Monde en parle. Il est vrai que le Monde ne parle pas non plus des interecptions à répétitions par les irakiens (plus de quarante fois) de livraison d'armes à l'EI depuis des avions... anglais. Allez tiens on boucle: à quoi jouent les anglais ? Au rugby: plus. En Syrie, à voir.
"A quoi joue Hollande ?". Mais Hollande est Hollande, et la question ne se pose donc pas -d'ailleurs, personne ne la pose.
Et bien moi, ça fait longtemps que je me la pose, cette question, et je n'ai toujours pas trouvé la réponse. Pourquoi, depuis qu'il est élu, Hollande tient-il tant à bombarder la Syrie, même avant que Daesh y ait posé une kalachnikov?
Et France-Inter vous lisez le matinaute? Si non, ca vaudrait peut être le coup ce matin...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.