43
Commentaires

A Notre-Dame-des-Landes, l'insolite alliance entre paysans et hommes des bois

Derniers commentaires

Peut-être que le projet se fera et que l'exploitation commerciale commencera ....au moment où le trafic commencera sa baisse en raison du pic pétrolier. Mais ce projet présente un vrai potentiel de larzac des années 2010 : forte pression écolo + crise éco + une pincée d'indignés, le cokctail pourrait être explosif.
Nous verrons bien.
« Pourquoi les uns s'acharnent-ils à doubler un aéroport existant, qui est loin fonctionner à toute sa capacité ? »

Il ne s'agit pas de doubler l'aéroport existant, mais de le remplacer. Tous les vols commerciaux iront à NDDL, et Airbus récupérerait la piste actuel pour son propre usage.

J'attends la suite de vos aventures en pays nantais avec impatience.
Chouette un nouveau ! ;-)
Merci pour cet article,
concernant les organisations à l'origine de la Confé, j'aimerais en citer une pour laquelle j'ai une affection particulière http://www.accueil-paysan.com/
J'ai beaucoup aimé ce reportage.


Merci.
Bienvenue donc Eric!
Au fait, c'est le Eric Dupin de pressecitron? Si oui c'est un sacré grand écart!
En évoquant Notre-Dame-des -Landes, Athalouk parle de "projet pharaonique".

C'est la même expression qui était venue spontanément aux lèvres des riverains du projet CDG Express au début des années 2000 et qui tourmenta les nuits et empoisonna la vie de milliers de gens pendant plusieurs années. Pharaonique en effet était le projet de tunnel de 8 à 10km (sur les 32km de liaison) qui devait relier la gare de l'Est et la gare RER de l'aéroport Roissy-CDG : un trou de 600 Millions d'€ (montant estimé à l'époque bien longtemps avant le moindre coup de pioche !) rien que pour faire passer une navette rapide réservée aux voyageurs aériens munis de leur billet à raison de 15/20€ le trajet/personne).
Cette fois-là, le projet avait été initié/soutenu par des ministres de gauche (M. Gayssot notamment, d'abord soutenu puis abandonné par son "collègue" M. Asensi, député-maire de ... Tremblay en France...) avant d'être critiqué et combattu par l'ensemble des élus franciliens de gauche. Les responsables politiques de droite s'étaient bien entendu engouffrés avec zèle et conviction dans cette affaire, excités à l'époque par la perspective de décrocher les JO 2012 à Paris !

Le projet tel quel ne vit heureusement jamais le tour. Des versions plus modérées (mais aux financements et à la rentabilité tout aussi incertaine) renaissent régulièrement dans la presse... So what ?

Le récit d'un combat, les leçons d'une histoire qui continue à s'écrire...
C'est le moment d'aller (re)voir Tous au Larzac.
Nota pour Eric Dupin : sur la 4ème photo, on voit plutôt des ardoises que des tuiles.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

beau et juste résumé de la situation

D. Caillé nantais
Bienvenue sur ASI, cher Eric ! Vous verrez, c'est nettement mieux tenu que Rue89*, ce fourre-tout opportuniste et dirigé par des gens qui ont eu les yeux plus grands que le ventre.

Content que vous soyez revenu en Loire-Atlantique, Notre-Dame-des-Landes n'est pas loin de Notre-Dame-des-Langueurs où vous écoutâtes religieusement une certaine Dame Blanche...

Il y a un point intéressant dans votre historique : le fait que l’idée de ce projet pharaonique ait été une idée de droite, venue entre autres de Chauty, celui qu’on appelait le sécateur-maire, à qui on doit les masses énormes de l’ex Champ de Mars dont le Palais des Congrès qu’ici on appelle le Palais des Congres. Cela dit bien de quelle gauche est Ayrauport : de bobogauche quand il s’agit de cuculture, de drauche quand il s’agit d’affaires sérieuses. Celles de Vinci, bien sûr, avec un superbe contrat : les bénéfices seront pour lui et les (probables) déficits pour le département et la région.

J’espère qu’on va parler du jeu peu glorieux d’EELV sur cette affaire : ils sont violemment contre, mais ils se sont fait violence pour avoir quand même leur gamelle au Conseil général. Où ils ont un rôle hachement important : on leur a demandé de repeindre les poubelles en vert.

La torsion du bras de Jean-Marc par François fut bien symbolique : les expulsions ont repris de plus belle.

* Dont j’observe que vous n’avez pas fait état pour vous présenter. Je ne saurais vous donner tort !
GlobalMag avait fait un excellent dossier, étayé, sur cette question. Hélas, plus d'archives depuis la disparition de l'émission.
Que les allergiques aux trop belles histoires des faibles qui, par principe, ont raison contre les forts se rassurent.
Je suis surtout allergique au fait que l'écrit semble écrit par la plume d'un pro José Bové, en fait.

Je n'ai pas le moindre avis sur le conflit, mais le vocabulaire très "pot de terre contre pot de fer" employé ("Paisible bourg" (ce qui est factuellement faux vu la polémique), "s'acharner" pour les défenseurs du projet (comme si c'était absurde), "oukase", "technocrates", "puissant Vinci", etc) est un manifique exemple de non-objectivité.
Après, on me dira que c'était le but, je répondrait que dans un reportage et non un édito ou une chronique, j'espère un minimum de recul.

Au fait :
"Pourquoi les uns s'acharnent-ils à doubler un aéroport existant, qui est loin fonctionner à toute sa capacité ? "
Pourquoi des politiques voudraient agir avant l'arrivée d'un problème ?
Je n'ai pas le moindre avis sur cet aéroport, mais la phrase est à mourir de rire. Et pourquoi remettre à neuf les bâtiments public alors qu'ils ne sont même pas en ruine ? Pourquoi embaucher des profs et des policiers si les étudiants savent lire et que la France n'est pas encore à feu et à sang ? Pourquoi vouloir développer une région qui n'est qu'un trou perdu ?
Ya ça aussi:
http://www.bastamag.net/article2430.html

C'est le hasard si c'est également un maire socialiste?
Bienvenue M. Dupin sur @si.
C'est vous qui tenez ce blog, par curiosité ?
http://ericdupin.blogs.com/

Sinon, pour être francs comme vous dites, nous sommes nombreux ici à savoir ce qu'il se passe à Notre-Dame-Des-Landes, et ce, bien avant ce 20 juillet 2011.
Mais c'est bien d'avoir rappelé qui est vraiment Ayrault, accessoirement.
Citation :"lorsqu'il présente, comme moi, d'impeccables états de service (Libé, Le Monde diplo, @si)". J'espère que c'est de l'ironie...
prochain chapeau que devront manger les écolos ?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.