12
Commentaires

À Commercy, des Gilets jaunes pour le "communalisme libertaire"

À Commercy (Meuse), les Gilets Jaunes locaux se sont organisés en assemblée populaire, prenant chaque décision après un vote des militants présents. Un mode d'organisation politique marqué à gauche, même si les militants refusent de se définir politiquement.

Commentaires préférés des abonnés

Approuvé 3 fois

Sélectionner la phrase > cliquer sur le A rouge > corriger et envoyer

Au fil du texte c'est rapide, plus discret et bien plus efficace qu'ici ;-)

(pour celle-ci, pas la peine, je l'avais déjà fait)

Le deuxième appel des Commercys mérite qu'on lui redonne un lien sur cette page.


Bravo à ces gens.


Ce matin à Strasbourg, il y avait quelques Gilets Jaunes devant le Palais du Rhin, Place de la République, Kaiserplatz.

Un véhicule de la police est passé(...)

Bon, on a des idées qui viennent de la droite de la droite, d'autres qui viennent de la gauche de la gauche, mais avec un président qui n'est ni de droite, ni de gauche et une assemblée nationale majoritairement au centre du centre, on va galérer de (...)

Derniers commentaires

Fort intéressant.Je renvoie à ce que j'aipublié sur mon blog Mediapart : "la démocratie qui vient". https://www.arretsurimages.net/articles/a-commercy-des-gilets-jaunes-pour-le-communalisme-libertaire


Bon, on a des idées qui viennent de la droite de la droite, d'autres qui viennent de la gauche de la gauche, mais avec un président qui n'est ni de droite, ni de gauche et une assemblée nationale majoritairement au centre du centre, on va galérer de chez galérer pour avancer avec tous ces extrémistes modérés...

Le deuxième appel des Commercys mérite qu'on lui redonne un lien sur cette page.


Bravo à ces gens.


Ce matin à Strasbourg, il y avait quelques Gilets Jaunes devant le Palais du Rhin, Place de la République, Kaiserplatz.

Un véhicule de la police est passé pour vérifier que rien ne serait fait contre l'édifice


Les DNA, journal local, ont reporté de manière erronée la dernière réunion des Gilets Jaunes sur cette même place.

Et du coup quelle est la différence avec un conseil communal ? Est-ce que ces gens connaissent leurs maires et leurs élu.e.s communaux ? Autre que des élu.e.s. Est-ce que c'est gens connaissent les conseils de développement (personnes exprimant un avis sans être élu) ? Ils donnent l'impression de découvrir ce que c'était qu'une association, de parler à des étrangers. Tant mieux pour eux, par contre il faudra me dire en quoi c'est mieux que le "système" actuel. En quoi le syndiqué et militant politique du dernier paragraphe trouve ça mieux ? J'aimerais plus d'explications et de détails.

Boulette orthographique ;-) : "Après avoir à nouveau appeler à créer "

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.