28
Commentaires

7 septembre, instantanés

Woerth devant Ferrari.

Derniers commentaires

Mermet et son équipe immergée dans la manif du 7 sept, rencontre avec Gérard filoche, Besancenot entre autres. Avec un commentaire intéressant sur le site de l'émission par Krioque.


Inutile de parler de Copé ce matin sur Inter, c'était la soupe quotidienne servie aux supposés gogos que nous sommes mais de moins en moins. Il y a de l'espoir.
mais , enfin ! ce bannier serait une crapule de piquer les ronds de la Baronne (lésant ainsi sa duchesse de fille ) ??? mais cela ne me dérange pas ! grand bien lui fasse. Le camarade lui reprochant de "piquer l'argent du peuple " se trompe, et de personne et de combat .
Sur MediaPart, il y a quelques jours, Mathieu Magnaudeix a proposé un long portrait de Raymond Soubie, conseiller de Sarkozy (aux affaires sociales). Il y est présenté comme le principal architecte de l'actuel projet de réforme des retraites.

" Dehors, ça tangue et ça gronde. Mardi 7 septembre, plusieurs centaines de milliers de Français vont manifester contre la réforme des retraites. Le même jour, c'est un ministre du travail carbonisé qui va défendre le texte à l'Assemblée. Tout ce tumulte n'atteint guère le bureau aux portes capitonnées de Raymond Soubie, au deuxième étage de l'Elysée. Ce vendredi après-midi 3 septembre, calé dans un fauteuil rose pimpant, le conseiller social du chef de l'Etat depuis 2007, l'homme qui a réglé au millimètre la mise en scène de la réforme des retraites, affiche une gaieté de pinson..."

6 pages édifiantes ! Si ça vous dit...

Et, dans le corps du texte, ce passage qui dit tout : " En 2007, la première fois qu'on a vu Sarkozy, il nous a dit: “Moi j'ai fait 53%, vous ne représentez que 8% des salariés», se rappelle un syndicaliste qui n'en est pas revenu. Soubie était là, en retrait. Le vieux conseiller a calmé les ardeurs du nouveau président. «Il est l'intelligence sociale de Sarkozy parce que Sarkozy n'en a aucune», dit Marc Blondel. "


Quelle marge de négociation, quel espoir de "gagner" nous reste-t-il face à une paire d'as(ticots) pareille ?

:-(
"Moment surréaliste" dit le journaliste,
encore un de ces clichés collants comme de la glue.
Il n'y a pas plus réaliste qu'un tel moment !
Dommage qu'il fut si bref
Vu par hasard dans mon kebab préféré, sans le son, le JT de Pernaud à 13h ce mercredi 8 septembre : intéressant de voir comment TF1 rendait compte de la mobilisation d'hier (2,5 millions de personnes et des poussières a dit Arte dans son journal du soir). Le décompte approximatif donne ceci :

Image d'ouverture : Les Bleus ont gagné on dirait hier contre la Bosnie-Herzégovine (une guerre civile, zéro qualification). VICTOIRE !

Premier sujet : LA COLERE DU CIEL I

La France souffre des intempéries. Ah ces orages. Ah ces routes inondées. Ah ces bons Ardéchois recueillis en pleine nuit par un gendarme. Puis cette famille dans un gymnase.

Mais le courroux des cieux s'est abattu aussi dans le Var, près de Marseille, où sais-je encore ! TF1 nous informe. Plans de guerre civile, de voirie sinistrée (on repense à Sarajevo, la Bosnie, tout ça).

Deuxième sujet : LA COLERE DU CIEL II (rappel)

On part en Vendée. A, ça ne s'invente pas, "La-Faute-sur-Mer". Que s'y passe-t-il ? Je l'ignore (y avait pas le son) mais sans doute une catastrophe car on filme des agriculteurs dignes et sérieux. Des gros engins remblaient. Les hommes tentent de réparer les intempéries passées (la dernière tempête sans doute).

Troisième sujet : LA (BONNE) REFORME DES RETRAITES

Dix minutes sont passées depuis le début du JT.
Pernaud parle enfin des retraites, lance le reportage composé en gros de 1) 10 secondes (pas plus) d'images de manif, 2) 30 secondes d'images de sortie du conseil des ministres et déclarations gouvernementales 3) à peu près autant de présentation animée des "concessions" gouvernementales et des "principales mesures" utiles-puisqu'on-vous-le-dit 4) un retour de quelques secondes sur les cortèges de la veille, histoire d'équilibrer l'info ? (mais à part les slogans des banderoles, la parole n'est donnée à aucun syndicaliste)

Quatrième sujet : UN CRIME
Sur une affaire de meurtre (ou disparition) dans une forêt domaniale, c'est là que j'ai décroché... et suis reparti bosser.

Au total, l'impression que j'ai eue après ces quelques minutes de JT est celle d'une volonté d'expiation : comme si la grève (pas trop mentionnée, tiens) et les manifs contre les retraites avaient provoqué le courroux de la météo, ou plutôt comme si les retraites, à côté des intempéries et des faits divers (et des Bleus !), ça n'était pas si important finalement.

Bref, je parie que TF1 ne va pas parler de cette tribune. Ni France 2 ni France 3. Et Arte ?

http://www.lemonde.fr/idees/article/2010/09/08/une-autre-reforme-des-retraites-est-possible_1408194_3232.html#ens_id=1305816
Quelle plume, ce Daniel !

"Surréaliste" en effet. La scène en elle-même tout d'abord. Puis ce focus médiatique sur un pauvre type (bien que riche) alors que 3 millions de français sont venus exprimer, sous la pluie, sans salaire, ce qu'encore plus de leurs concitoyens qui ne peuvent participer pensent et ressentent. "Le cri de la créature opprimée", il faut qu'il perce les tympans de Sarko ! Et ça ne sera pas avec les médias qui tentent d'enfumer nos consciences que nous y parviendront : cette histoire en est une preuve supplémentaire.

Alors samedi, pas d'excuses, tous dans la rue !
mais, et je m'interroge, ne serait-ce pas lui qu'aurait trouvé la solution pour les retraites : bichonner mémé et lui piquer ses deniers pour faire mumuse dans la rue avec un appareil photo ?!

c'est vrai quoi, quelle drôle d'idée ça que les jeunes actifs paient les vieux inactifs !!

à partir de tout de suite et dès maintenant, je propose que chaque jeune actif se trouve un vieux à dépouiller et pissetou ; et vive le système Banier !

et surtout vive le Hongrois (ça fait très Marie-Antoinette :)) : Désormais quand y'a une grève en France personne ne s'en aperçoit !!!
le même qui avait dit qu'il ne toucherait pas aux systèmes de retraite durant son mandat !!
"Je vous ai menti !!"

nb : côté propagande : c'est pas la première fois qu'on entend à propos d'une grève que l'on fait le choix d'écouter ceux qui "n'étaient pas" dans la rue ?? c'est nouveau non ? nouveau slogan inventé par l'un des nombreux publicitaires d'élysée.fr ??
Comment expliquer que Woerth soit encore là ?

- Soit il menace de faire des révélations sur le financement de la sarkozye dont il connaît tous les détails...

- Soit le pouvoir a compris qu'une fois le fusible grillé la presse et l'opinion se tourneraient vers son patron. Ce qui serait fâcheux !

Dans tous le cas nous pouvons vérifier que nous sommes plus en démocratie mais bel et bien dans une république bananière, objet de quolibets sur l'ensemble de la planète...

Quant à Banier, clown triste sur sa mob de kéké, le moins qu'on puisse dire est qu'il ne manque pas de culot. Mais on s'en doute un peu depuis qu'on sait qu'il a étouffé un million de smics à la vieille ! Soit autour de 833 ans de travail honnête. En voila un qui s'est assuré une confortable retraite, pour lui nous sommes rassurés. D'ailleurs si sa mob est pourrave son Leica S2, avec un seul objectif est en vente chez tous les bons marchands au prix modique de 25.000 €. Et 40.000 si on ajoute deux objectifs indispensables pour commencer à faire quelque chose. Avec ce qu'il a étouffé ce brave petit gars peut commander 25.000 kits chez Leitz.. Mais on ignore combien de temps ils mettront à produire, hélas...

***
Comme après chaque manif, la guerre des chiffres:
Selon l'un d'entre eux, un observateur aurait fêté hier qon 25ème anniverversaire. Selon nombre de témoins, d'observateurs et les crtitères de la police, c'est son quinziême anniversaire qu'il fêtait plutôt, avac tant de béatitude et de contemplation naïve .
Au fait, je m'étonne de ne voir nulle part (mais je n'ai pas regardé partout !) reprises des images des sapeurs-pompiers de Paris grévistes et manifestants. Ils étaient assez nombreux, ont grimpé la statue place de la Nation, avaient leur sirène qui les annonçait, et ont été applaudi très chaleureusement. Mais on montre Banier et Lancar ?!
Est-ce que Banier a été ramassé avec sa meule (ses meules... hi hi hi) par les voitures balais et de nettoyage de la ville de Paris qui suivent tout cortège manifestant ? C'est une question... Ah! l'impudeur des petits marquis ! C'est une constatation...
En matière d'impudeur, Woerh mérite une médaille !!! "Les yeux dans les yeux, Mme Ferrari, je vous le dis, je n'ai jamais menti." Et la pauvrette de tenter de lui dire que quelques lettres prouvent le contraire. Mais non, il ne ment pas, c'est la presse qui invente tout ça, il ne sait même pas pourquoi tant de haine. Les peuples n'ont que ce qu'ils méritent, peut-être, les français ont élu Sarkozy et qu'attendaient-ils de lui sinon ce qui se passe en matière de régression à tous les étages J'étais dans la rue hier mais je sais bien que cela ne suffira pas mais que les syndicats n'ont aucune envie de laisser la colère déborder. Les défilés sont d'une tristesse, en province dans mon cas ! Des camions circulent en diffusant Manu Tchao, Zebda et le grand tube du Che. Mais surtout pas l'Internationale ou tout autre chant qui pourrait laisser planer comme une envie de vrai changement, trop dangereux.
Et voilà un court-circuitage réussi, comme celui de Lancar. Certes, on parle de Banier en mal, on dit son impudeur, sa violence de venir là. Mais on oublie alors de dire les choses plus simples et plus importantes, ce qui a fait descendre 3 millions de personnes dans la rue. Je pense que si l'émission que vous avez faite avec Filoche était passée à la télévision après 20h, plus des trois quarts des Français seraient convaincus. Mais à la place, ils ont vu Benji Lancar tendre un guet-apens médiatique à 17h, Woerth dire ce qu'il voulait/pouvait à 20h, et demain Fillon. Les leaders syndicaux, parlant chiffres et négociations, ne touchent pas les gens de droite.
Peine perdue pour l'intelligence, une fois de plus ?

ps pour JIEM 92 : "les députés UMP se discréditent à soutenir une telle bande de voyous" => certains d'entre eux peuvent être qualifiés de même ; d'autres se désolidarisent, aucun applaudissement pour Woerth pendant le débat à l'Assemblée malgré les huées de gauche, et des députés UMP s'abstiennent et amendent.
Bonjour,
N'est-ce-pas Gérard Filoche qui sur votre site disait "Woerth ment, ment , ment" … il ment comme il respire, ça en devient insuportable.
Les députés UMP se discréditent à soutenir une telle bande de voyous.
" L'histoire n'est pas finie, elle commence " , les gueux relèvent la tête .

Pourvu qu'ils ne se laissent pas diviser en "chapelles" par les opportunistes .

Pourvu qu'il reste suffisamment de journalistes pour contrer la propagande .

Pourvu qu'ils comprennent la force de la solidarité , de l'humanisme et de la non-violence en réponse à la violence d'Etat .
Modèle désuet, j'en conviens, peu design, mais tout de même, elle brille d'un bleu roi, du meilleur siècle.

Nous sommes vraiment à l'époque de l'impudeur, je ne parle pas de sexe, mais de l'impudeur morale, celle de Sarko, celle de Banier ; ils ont une ardoise magique dans la tête ces gens-là, les paroles, les souvenirs, les émotions à peine affichés, on secoue un grand coup, et tout est oublié.

C'est même pas de l'impudeur, c'est de l'apudeur.

http://anthropia.blogg.org
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.