17
Commentaires

13-Novembre : "Ces enregistrements ont une valeur historique"

Franceinfo a publié des enregistrements téléphoniques inédits des services de secours parisiens submergés par les attentats du Bataclan et des terrasses le soir du 13 novembre 2015. La journaliste Gaële Joly a raconté le "making of" de ce documentaire particulier à ASI.

Commentaires préférés des abonnés

Perso, j’ai a dose de 13 Novembre. En plein lancement de la campagne présidentielle, le procès et les commémorations tombent à point nommé pour en faire l’événement fondateur de la France de 2022. Et la sur couverture de l’événement me donne envie de(...)

je finis d'écouter, ce n'est pas "brut" du tout : le médecin (Nicolas Poirot) fait le narrateur entre deux extraits d'appels (courts), ça fait comme un fil rouge et justement, ça permet de mettre une distance avec les événements... je n'ai pas perçu (...)

Initiative intéressante mais à double tranchant à l'heure du voyeurisme numérique généralisé.

Derniers commentaires

Ils décrivent quoi ces enregistrements , une scène de guerre , la même que vivent grâce a nos troupes armées des tas de peuples dans le monde .Et si on pousse l'analyse un peu plus loin , des troupes armées qui soutiennent les intérêts d'actionnaires ?Alors je ne sais pas si dans les victimes des attentats il y avait des détenteurs d'actions dans les compagnies que nos troupes armées défendent .Si ça se trouve ils étaient tous en train de compter leur pognon dans une banque des Caïmans où ils y sont allés en yacht de 50 mètres arracher les posidonies au nom de la liberté ...Il y a loin de l'émotion a la raison !

Une question de la journaliste police/justice Cindy Hubert sur touiteur :


Comment raconter l’audience et ne pas offrir une tribune à Salah Abdeslam qui n’en finit pas d’enchaîner les provocations ? Les médias ont une vraie responsabilité me semble-t-il. À nous de trouver une ligne de crête pour tenir ces 9 mois d’audience. #13Novembre


Cette question peut éventuellement intéresser ASI.

Perso, j’ai a dose de 13 Novembre. En plein lancement de la campagne présidentielle, le procès et les commémorations tombent à point nommé pour en faire l’événement fondateur de la France de 2022. Et la sur couverture de l’événement me donne envie de m’enfermer. Aussi, je suis maso, j’ai regardé Ascal Praud à l’instant…

c'était évident qu'il y allait avoir des pisse-froid dans les commentaires. est-ce que vous pouvez comprendre que c'est le pire attentat terroriste sur notre sol depuis la WW2, et donc que ça justifie quelque peu que son procès (les débuts du moins, parce qu'il  va durer 9 mois) fasse les gros titres? 

Je n'ai pas l'impression qu'il conteste ça

Personne ne dit le contraire ? Bien sûr que c'est normal d'en faire les gros titres. Ça n'empêche pas que la récupération prolifère et qu'on en fait beaucoup, peut-être même trop, pour un événement qui n'est qu'une part, certes importante, d'une série d'évènements et de phénomènes de société qui dépassent de loin fin 2015, la France, ou même l'Europe.

Est-ce qu'un seul "grand" média a rappelé que sous ses airs de président "normal" et derrière ses "petites blagues", François Hollande  a mené beaucoup de guerres extérieures dès le début de son mandat, notamment dans le Sahel et au Moyen-Orient ? Il me semble même qu'un invité de Thinkerview a dit que Hollande avait été le président le plus guerrier de son époque (si quelqu'un retrouve la référence...)


Loin de moi l'idée de justifier les attentats de 2015, évidemment ! Je dis cela pour recontextualiser et rappeler que la politique étrangère d'un Etat peut avoir des conséquences graves en suscitant des haines mortifères, et que ceux qui la mène ne sont jamais désignés comme responsables, ne serait-ce qu'en partie...


petite illustration par ce billet de 2013 (attention, c'est partisan et polémique) : https://www.agoravox.fr/actualites/international/article/francois-hollande-le-guerrier-l-129613

Merci infiniment pour ce making of - il va être très utile pour les équipes qui gèrent les crises, pas seulement dans les hôpitaux et les commissariats, et aussi pour leurs proches. Je rêve d'un monde où on apprend dès l'école primaire les gestes de premier secours...

Je n’écouterai pas.

Quel intérêt informatif pour le téléspectateur ?

A-t-on l’autorisation de diffuser des enregistrements ? Ont-ils demandé l’accord aux victimes ?

Pas sûre de pouvoir écouter ce documentaire, qui doit être passionnant... En fait, sûre de ne pas pouvoir l'écouter. Je pense que le docu d'Arte qui retrace les conclusions de la commission d'enquête parlementaire doit être plus accessible car plus distancié. 

Aujourd'hui, à quoi sert une archive brute pour le public? C'est trop tôt! Le Bataclan, c'était hier!

Initiative intéressante mais à double tranchant à l'heure du voyeurisme numérique généralisé.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.