Dominique Seux et son obsession austéritaire
Vous avez dit éco ?
Vous avez dit éco ?
chronique

Dominique Seux et son obsession austéritaire

Le chroniqueur de France Inter, en lice pour le bonnet d'âne ?

Réservé à nos abonné.e.s
Alors que s’ouvre un nouveau quinquennat, Dominique Seux offre un "bonnet d’âne" budgétaire à la France. A coups de confusions et de raccourcis, il prétend que la priorité de la nouvelle politique économique devrait être une austérité à laquelle la France a trop longtemps échappé, selon lui.

Quels que soient les vrais projets économiques du nouveau président, ce dernier sait qu’il est déjà sous le regard de la "patrouille". Dès lundi 9 mai, le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker et son commissaire aux affaires économiques, Pierre Moscovici (qui, par la magie de Bruxelles a su oublier son comportement de jadis à Bercy), ont prévenu que la France devait donner la priorité à la réduction de son déficit budgétaire. En attendant la réponse du nouvel hôte de l’Elysée, notre chroniqueur économique préféré, Dominique Seux, par ailleurs directeur de la ...

Il vous reste 96% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.